Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 19:50

Merci AL

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 19:41

Par Philippe Gelie

43227-pentagone.jpg

Tous les exemplaires du témoignage d'un officier des forces spéciales en Afghanistan et au Pakistan pourraient être rachetés.

Le rêve de tout éditeur peut parfois rejoindre le cauchemar de n'importe quel auteur: vendre tous les exemplaires d'un livre sans que personne ne le lise. Le Pentagone est en passe de réaliser ce coup double avec Operation Dark Heart, témoignage d'un officier des forces spéciales en Afghanistan et au Pakistan. Le lieutenant-colonel Anthony Shaffer avait pourtant reçu le feu vert de l'armée, après quelques modifications mineures à son récit des opérations secrètes menées par «la face sombre de la force» américaine à Bagram, en Afghanistan, où il fut basé en 2003.

Mais les services de renseignements et les autorités politiques ont jugé qu'il en disait trop sur cette «guerre de l'ombre», au risque de compromettre des agents ou certaines méthodes sortant du cadre traditionnel de l'armée, bref de causer «de graves dommages à la sécurité nationale» des États-Unis. Résultat, le Pentagone est en négociations avec St Martin's Press pour racheter l'intégralité des 10.000 exemplaires du premier tirage. L'éditeur ne se fait pas prier pour céder un lot qui propulsera d'emblée l'ouvrage introuvable en tête de liste des best-sellers.

Mais la discussion se révèle plus difficile sur le contenu de la version «expurgée» qu'il pourra ensuite mettre sur les rayons. Les censeurs insistent pour biffer des épisodes vieux de plus de vingt ans. Et l'auteur ne peut même pas se défendre dans les médias: en tant qu'officier de réserve, il reste soumis à la loi du silence.

 

LeFigaro

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 12:29

Voici un exemple flagrant de comment on nous prend pour des cons, souvent à juste titre...

 

Les glaciers du mont Ararat ont diminué de 30% depuis 1976

 

Les glaciers du mythique mont Ararat, dans l'est de la Turquie, ont perdu 30% de leur surface en une trentaine d'année, vraisemblablement en raison d'une augmentation de la température environnante, a affirmé mercredi l'auteur d'une étude sur le sujet.

«Nous avons utilisé des images satellites pour analyser la réponse des glaciers au sommet du mont Ararat face au changement climatique. Nous avons découvert qu'ils avaient perdu 30% de leur surface entre 1976 et 2008», a déclaré le géologue Mehmet Akif Sarikaya, dont la recherche n'a pas encore été publiée.

«La surface des glaciers est passée de 8 km/2 en 1976 à environ 5,5 km/2 en 2008, soit une rétraction d'environ sept hectares par an», a poursuivi le chercheur, professeur assistant à l'université Fatih d'Istanbul et chargé de recherches à l'université d'Omaha (Etats-Unis.

Le scientifique a désigné le réchauffement du climat autour du mont Ararat comme la cause la plus probable de la fonte des glaciers, qui pourrait selon lui menacer à terme leur existence.

«Nous avons cherché les raisons de la fonte et avons établi que la température avait progressé de 0,03 degré par an» durant la période étudiée, a-t-il expliqué, sans pour autant rejeter d'autres éventuels facteurs, comme l'augmentation des précipitations, l'ensoleillement et la topographie.

Le géologue n'était pas en mesure de s'exprimer sur les causes de ce réchauffement ni sur son lien éventuel avec un phénomène global de changement climatique. Il a également refusé de se prononcer sur les nouvelles possibilités que cette fonte pourrait offrir dans la recherche de l'arche de Noé.

 

La suite...

 

Très délicieusement insidieux, cet article ( c'est un réchauffement du climat local mais le "scientifique" n'est pas en mesure de s'exprimer sur les causes de ce réchauffement ). Mouarf...

 

En rouge, aussi, la date des dernières mesures (2008)... Intéressant, aussi, comme choix de date. Y a plus d'images sat, depuis?...

 

Allez, je vous laisse chercher un peu pourquoi c'est vraiment du foutage de gueule et qu'en 2 secondes ( avec les dates ) on peut comprendre aisément la grotesque manipulation...

 

La réponse ce soir.

 

Mise à jour

 

Bon, bientôt 20 heures, voici mon analyse.

 

Ces deux dates ne sont pas choisie innocemment. J'ai les ai reportées sur un graphique officiel de l'activité solaire de ces 50 dernières années.

 

19762.jpg

 

1976 est le creux de l'activité solaire après le cycle très faible de la décennie 70, donc, si on voulait trouver une date avec des glaciers au maximum de leur capacité, dans le siècle dernier, on aurait choisi 1976. Mais les journalistes ne sont pas assez curieux ( compétents?) pour trouver cette étrange accointance.

 

Vous savez, la fin des années 70, où les mêmes scientifiques ayant amorcé le "réchauffement climatique" nous parlaient alors d'une ère glacière à venir.

 

Aujourd'hui, si on parle à nouveau d'une ère glacière, chez les sceptiques, c'est pour de bonnes raisons. Je vais y revenir.

 

2008 a été choisie car c'est l'année, avec 2007, où les glaciers ont le plus reculés. Donc, en prenant ces deux dates, les "chercheurs" avaient toutes les cartes en main pour avoir des chiffres exagérés. 0,03°, par an, tout de même, ce qui ferait, si tout restait en l'état, 3° par siècle....

 

Mais, bien entendu, la nature n'est pas aussi statique que la connerie humaine. Et nous voyons sur ce graphique le pourquoi du réchauffement de 1,2° dans cette zone, en 42 ans.

 

captureSolbis.jpg

 

Nous sommes donc dans la phase descendante d'un important cycle solaire qui touche à sa fin ( d'où le refroidissement quasi certain dans les décennies à venir ). C'est dans cette phase que la très importante activité solaire de la deuxième partie du 20 ème siècle, que les températures ont le plus augmentées, avec un pic en 1998.

 

Depuis, les données sont bidonnées pour poursuivre la manipulation du "réchauffement climatique"...

 

Ce réchauffement n'est déjà plus.

 

Le glacier du mont Ararat va augmenter dans les prochaines années, si la nature du cycle est préservée, bien entendu.

 

PS: Le cycle de 1970 semble être une erreur de cycle. Comme il peut s'en produire. Je rappelle que le Soleil a plusieurs cycles, un de onze ans en moyenne ( les pics rouges) et un plus long d'à peu près 200 ans ( en bleu ). Il en existe sûrement des plus longs.

 


Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 09:51
Dans cette affaire, l’intervenant principal sera condamné à la prison à perpétuité pour : « Viols, meurtres, tortures, actes de barbaries, etc. ». Que les âmes sensibles se rassurent. En prison, il n’y restera pas bien longtemps.

En premier lieu, cette affaire de l’Yonne sera scindée en deux parties. Il est vrai qu’un élément de cette affaire met en cause la DDASS. Cela n’est pas acceptable.

Il est hors de question de ternir l’image d’une institution. Quelle qu’elle soit ! (Les institutions doivent rester de belles images.)

 

S’il veut manger, un « intellectuel » n’a d’issue que de valoriser l’institution qui lui remplit la gamelle et lui nettoie les crottes.

Le reste est secondaire et ne le concerne pas.

À une époque, les quelques enseignants qui se sont crus le devoir de dénoncer certains de leurs collègues pour actes pédo-criminels dans le cadre de leur fonction en savent quelque chose. Les pédo-criminels sont toujours en place alors que les naïfs délateurs ont été nettoyés définitivement de l’institution.

Il est préférable de casser les troubles faits plutôt que de combattre le mal.
(On se croirait chez le médecin. On brise les symptômes pour mieux protéger l’origine lucrative de la maladie.)

 

Bref ! Dans ce premier élément de l’affaire de l’Yonne, le procureur va considérer que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Une dizaine de jeunes femmes qui fréquentent le même établissement, qui disparaissent et que l’on ne retrouvera jamais, c’est une chose normale que l’on voit tous les jours. Malheureusement, la chose est un peu vraie. C’est devenu une habitude.

Néanmoins sur cette affaire, l’intéressé, un certain Émile, finira par être rattrapé et condamné symboliquement.
Il est vrai qu’entre temps et par ailleurs, Émile s’est livré à des actes similaires pour lesquels il est déjà hébergé en prison.

Heureusement, grâce à dieu, les procureurs n’ont pas de conscience !
Alors qu’il a couvert la disparition d’une dizaine de jeunes femmes
(On ne retrouvera que quelques cadavres). Qu’il porte la responsabilité d’un « dommage collatéral » (La mort d’un gendarme).
Il suffira à ce procureur de reconnaître qu’il s’est trompé dans son jugement. Et, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

L’argent va au Capital de la Dette publique.


Dès l’instant où, à l’école de la magistrature, on a appris à se débarrasser des dossiers épineux, le reste n’a plus aucune importance.

Le procureur concerné n’échappe pas à la règle. Il est préférable, et plus lucratif, de trafiquer les dossiers courants. Quitte à envoyer en prison, ou mieux encore en psychiatrie pour le modique coût de 300 euros/jour, 600 euros/jour, voire même 1 000 euros/jour ou plus, des personnes qui n’ont rien à se reprocher.
C’est tout bénéfice pour le capital de la Dette publique.
(Dette publique entre les mains de qui ?)

Claude Dunand

 

Le deuxième élément de l’affaire de l’Yonne
Les instigateurs de ces deux affaires se connaissent depuis toujours. Ils ont fréquenté et fréquentent les mêmes divers établissements. Ils ont l’occasion de se croiser dans un bar à Auxerre
(Le seul bar ouvert de nuit grâce à l’autorisation S-spéciale du Préfet). Leur matière première est la même.

Officiellement, ces deux instigateurs ne se connaissent pas.

Oui, madame !
Scinder cette affaire en deux parties a pour intérêt de créer une frontière qui stoppera les enquêteurs.
Surtout, si l’enquêteur est le même, on ne mélange pas les deux affaires.

Ce deuxième volet de l’affaire ne mettant plus en cause une institution, l’organisateur des parties spéciales, sortes de messes noires sordides de défoulement pour personnages au dessus de tout et à la libido refoulée, se prend la totale.
Prison à perpette pour : « Viols, meurtres, tortures, actes de barbaries, etc. ». La justice, c’est du sérieux ! Ça ne rigole pas !

Il faut dire que Monsieur Dunand Claude a trouvé un bon moyen de se faire de l’argent de poche. Il organise dans la cave de sa maison des séances commerciales de viols et de tortures sur enfants et sur jeunes femmes. (Séances qui se terminent par une mise en enchère du droit à la mise à mort de la victime, s’il vous plait). Cela, pour une trentaine d’individus au dessus de tout.

Dans ces messes sordides, on y côtoie le grand monde.
Des hommes politiques, paraît-il ! Peut-être ! Mais, c’est pas sûr.
En principe, les hommes politiques de marque préfèrent prendre l’avion et, à deux heures de Paris, ils peuvent se livrer à leurs petites saloperies préférées sans prendre de risques.
(Cela, en toute sécurité et en toute impunité.)

 

Dans les pays d’Afrique du nord, les gouvernants sont conciliants (Conciliants et intéressés). Quant à la police, elle est très protectrice envers les hôtes de prestige.
Bref, dans la clientèle de
Dunand, des hommes politiques, il y en a peut-être. (Si ça peut faire plaisir.)

 

Indiscutablement, il y a des financiers et de hauts fonctionnaires, des gens au-dessus de tout. Qui sont ces financiers ? Qui sont ces hauts fonctionnaires ? Ce qui est indiscutable, c’est que ces gens au-dessus de tout ont les Préfets et des procureurs de la République dans leurs poches.

Dans l’ordre des choses, on croise chez Dunand de hauts magistrats, des procureurs, des substituts, des Préfets. (C’est évident.)
On y croise aussi des représentants de
l’au-delà. Des ensoutanés de toutes confessions. (Les victimes auront la chance de pouvoir se confesser avant de mourir.)

 

Des flics aussi ! Certains mentionnent des policiers hauts placés. Pour ma part, des flics de base chargés de bricoler une éventuelle enquête, me suffit.
Qui dit tous ces gens, dit aussi des journalistes. (Mais, on ne l’a pas dit !)

 

Ces séminaires spéciaux (réservés aux plus grandes classes)

permettent de sélectionner des individus garantis or. « Bien sous tout rapport », on pourra les installer aux positions clefs du système. Lorsque l’on a participé soit même à ce niveau de criminalité, les gros problèmes des quidams de base doivent faire doucement rigoler.

Du coup, on a failli oublier des représentants des grandes associations génératrices d’intoxications cérébrales. (Ces humanitaires, toujours prêt à exploiter une misère vraie ou figurée pour servir le capital de la Dette publique.)

 

Quoi qu’il en soit, il y a du beau monde. On se régale chez Monsieur Dunand Claude. Les voitures de luxe stationnent. Elles vont éveiller l’attention. Les immatriculations de ces voitures seront relevées.

Y a un problème !
Pour faire du fric, Monsieur Dunand Claude a de bonnes idées. Il dispose de relations sérieuses et bien placées. En revanche Monsieur Dunand Claude n’a pas la baraka.

Rare coup du destin, il arriva ce qui n’aurait jamais dû se produire !


Une victime parvient à se libérer et à s’échapper. Bien sûr, là encore, tout de suite aux yeux du procureur, le discours de la victime n’est pas crédible.

Oui ! Mais voilà ! En revanche, aux oreilles des témoins, la victime est bien abîmée et porte des marques de tortures indiscutables.

À ce moment, on peut penser que certains auraient aimé que la victime soit achevée à l’hôpital comme cela arrive quelques fois. Mais voila, ce ne sera pas le cas. (Merde !)

 

En revanche quelque temps plus tard, le témoin numéro un, une infirmière sera assassinée à son domicile à coups de tisonnier. Dunand qui a été laissé en liberté jusqu’à la date de son procès ne sera jamais inquiété pour ce dernier meurtre. Il n’y est pour rien, le pauvre.

On ne touche pas à d’aussi précieux collaborateurs.
Par l’immatriculation des véhicules, les enquêteurs ne parviendront jamais à remonter aux participants des réunions festives organisées par
Dunand

. Là encore rien d’anormal, ce sont des choses qui arrivent tous les jours.

De même, Dunand tenait un carnet dans lequel étaient mentionnés les noms de sa clientèle de luxe. Ce carnet sera perdu au cours de l’enquête. Ni le procureur, ni le Préfet ne trouveront à redire. Allez comprendre pourquoi ! On ne saura pas. Et, en quoi cela nous regarde t-il ?

Les enquêteurs sont franchement mauvais !


L’affaire criminelle leur est servie sur un plateau. Ils sont incapables de remonter une petite trentaine de personnes par l’immatriculation de leurs véhicules. De plus, ils perdent le précieux carnet dans lequel figuraient les noms des personnes recherchées.

Dans de nombreuses autres affaires non élucidées, il faudrait que ces mêmes « enquêteurs » cessent de nous raconter des histoires quand ils prétendent rechercher réellement les coupables et que finalement, ils ne proposent à « la justice » que des dossiers vides.

Ce qui est frappant, c’est de constater que l’affaire de l’Yonne a éclaté à la suite d’un coup du destin. L’Yonne n’est donc pas un département unique. De telles affaires sont légion en France et en Europe.

Perpétuité restreinte pour Claude Dunand.


Dunand a gardé ses amis. Il ne fera qu’un rapide passage en prison.
Un beau matin, les curés découvrent qu’ils ont besoin d’un chauffeur sérieux. Des chauffeurs sérieux, dignes de confiance et bien sous tous rapports, il n’en existe pas sur le marché du travail. Que faire ? Il n’y a donc pas d’autre solution que de faire sortir Dunand de prison.

En contrepartie d’une solide indemnisation financière à la charge du contribuable, les curés créent une « association » qui propose de prendre en charge la réhabilitation de Dunand. (Pour les curés, l’argent public, c’est un peu comme leur propre argent.)

 

Le prétexte invoqué est que Dunand en prison est un prisonnier modèle. Pour ma part, j’aurais plutôt pensé que puisqu’il était un prisonnier modèle, c’était une bonne raison de le laisser, en prison.

Il est aussi logique de penser que, lorsque l’on a la spécialité de Dunand, la pratique en prison de cette spécialité ne doit pas être chose aisée.
Alors qu’en liberté, de surcroît sous la haute protection des curés, le lucratif business, business propre à asservir les hauts décisionnaires

, est l’enfance de l’art.

En principe, pour « s’arracher » proprement d’une prison, il existe une solution simple. Il suffit d’être plus dérangeant en prison qu’en liberté. C’est une évidence, Dunand connaissait.

Un dommage collatéral


Comme déjà évoqué dans cette affaire, on note la mort d’un gendarme. La version officielle est le suicide. On ne rit pas ! C’est grave !
Chacun peut constater que dans ce genre d’affaires, on se suicide beaucoup. C’est une manie, une habitude. Un virus ou un gène, c’est comme on veut ! Mais, de toutes les façons, cela se soigne. Les hôpitaux psy. sont là pour cela.

Encore les mauvaises langues font observer que le gendarme n’avait aucune raison de se suicider. Il était à la veille de déposer le dossier entre les mains du juge d’instruction. Ces mauvaises langues prétendent même que le gendarme aurait été suicidé d’office. Un peu comme un Préfet signe un placement d’office (en psychiatrie)

.

Pour ma part, je serai plus nuancé. Eh oui ! Même moi, c’est possible !
Dans une affaire criminelle de cette nature, une affaire criminelle orchestrée par les curés, le suicide reste le seul vrai moyen pour protéger efficacement sa famille.

Le piège de Zandvoort
http://www.youtube.com/watch?v=FCth_k9BWGo&feature=player_embedded

 


la pédophilie institutionnalisée
http://www.youtube.com/watch?v=J-FJ-W_Ded4&feature=player_embedded


 

 Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 18:39

Difficile de dénouer le vrai, entre la version gouvernementale et la version des terroristes. Mais quelque chose me dit que cette fumée n'est pas sans feu...

 

Michel Germaneau: la France a lancé le raid pendant des négociations, affirme AQMI

Un message audio attribué à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), diffusé dimanche sur Internet, affirme que les militaires français ont mené le raid contre un de leurs camps alors même que des négociations étaient en cours pour libérer Michel Germaneau.

 

Le 25 juillet, dans un enregistrement audio attribué à son chef Abdelamalek Droukdel et diffusé par la chaîne Al-Jazira, l'AQMI avait revendiqué l'exécution de l'otage français, présentée comme des représailles après cette opération militaire.

Dans l'enregistrement diffusé ce week-end, Abdelmalek Droukdel accuse le président Nicolas Sarkozy d'avoir lancé cette attaque "perfide" à la frontière entre le Mali et la Mauritanie, lors de laquelle six membres de l'organisation ont été tués. L'opération avait été menée en soutien de l'armée mauritanienne.

En représailles, AQMI a alors décidé de tuer Michel Germaneau le 24 juillet, affirme Abdelmalek Droukdel. Selon lui, Nicolas Sarkozy n'a pas seulement échoué à faire libérer Michel Germaneau, mais a également ouvert "la porte de l'enfer" sur la France et les Français.

Michel Germaneau, 78 ans, a été enlevé le 22 avril au Niger, avant d'être transporté au Mali. Les ravisseurs exigeaient que la France aide à faire libérer ses prisonniers détenus dans les pays de la région. Un ultimatum avait été lancé le 12 juillet, et la mort de Michel Germaneau a été confirmée officiellement par Nicolas Sarkozy le 26 juillet.

Les autorités françaises ont toujours assuré n'avoir jamais pu négocier avec les ravisseurs de l'otage français. "Dans le cas de Michel Germaneau, nous n'avons jamais réussi à établir le moindre canal de discussion avec ses ravisseurs", a expliqué le Premier ministre François Fillon le 27 juillet. Il a assuré que les autorités françaises avaient "tout fait pour essayer de sauver" l'otage français, dont la vie était "condamnée" depuis l'ultimatum lancé par ses ravisseurs le 12 juillet.

 

Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 18:07

276801.jpg

Je n'ai pas évoqué l'assassinat de ce journaliste grec, et pour cause. Dès le jour de son assassinat, des groupes d'extrême gauche étaient évoqués comme coupables.

 

J'avais du mal à saisir la relation entre ce journaliste qui faisait de son métier un moyen de dénoncer la corruption financière, et le besoin pour l'extrême gauche de l'assassiner.

 

Aujourd'hui, je comprends mieux.

 

C'est dont la "Secte des révolutionnaires" qui l'a assassiné.

 

Vous vous rendez compte?

 

Quelle horreur!!!

 

C'est inqualifiable, inhumain.

 

C'est gens là sont des assassins, des terroristes, mais, en plus, c'est une secte et révolutionnaire, en plus...

 

Mouarf...

 

Alors, demain, si je créé un groupuscule terroriste qui arrive à tuer un policier, et un proche conseiller du ministre de la protection civile comme l'a fait ( soit disant ) ce groupe terroriste, donc un groupe compétent en matière de ciblage et d'assassinat, je l'appelle :

 

La SRQAPLMFNLPFNPEFQDTLM....

 

La "Secte Révolutionnaire Qui n'Aime Pas Les Mères de Famille Ni Les Petites Filles Ni Personne En Fait, Qui Déteste Tout Le Monde".

 

C'est un peu long pour les revendications, mais c'est excellent pour être le grand méchant loup pour le petit peuple, pour effrayer les gens dès que le Pouvoir Financier, principal organisme de terreur mondiale, veut se débarrasser de quelqu'un de génant, en faisant porter le chapeau...

 

Remember Le Gladio...

 

Remember 11/09.

 

Comme disait Goebbles... Plus c'est gros, plus ça passe...

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 14:20
Alfare
arton11125-6bb60.jpg
photo : fosse (littéralement) commune en Colombie

Les deux mon général :


Au moment où la Commission Colombienne des Droits de l’Homme dénonce la découverte d’une fosse commune contenant plus de 2000 corps (deux mille morts, victimes de la violence dans le pays près d’une caserne de l’armée officielle ce qui laisse présager que les victimes sont des jeunes paysans "falsos positivos" enlevés par l’armée, déguisés grossièrement en guérilleros pour toucher les primes et récompenses) la Colombie nous monte tout un cirque avec la complicité du secrétaire général de l’OEA en dénonçant la présence de campements des guerrillas colombiennes sur le territoire vénézuelien. L’ambassadeur de Colombie à l’OEA est un personnage qui bien que jeune est déjà un vieux renard (pardon pour les renards) inéligible à vie dans son pays à quelque charge élective que ce soit pour corruption avérée. Et ce personnage fumeux présente comme seules preuves sa parole, ses affirmations sur des images anciennes, parfois truquées, et des cartes de google en donnant des coordonnées fantaisistes des supposés campements en territoire vénézuélien.


C’est déjà dur qu’avec de fausses preuves on a déjà déclenché les guerres en Afghanistan et en Irak (où sont les armes de destruction massives ? en quoi l’Afghanistan est responsable de l’attaque des tours ? etc. ), mais le problème c’est qu’on s’y laisse tous prendre (ou presque) et qu’on avale pour argent comptant tous leurs mensonges les plus éhontés. Que les médias aux ordres ne fassent pas la plus petite investigation qui d’évidence démonterait les affirmations colombiennes, c’est normal, ils sont payés pour cela et n’existent plus que grâce à cela mais que d’honnêtes gens, voire des gens plutôt à gauche ou à l’extrême gauche (dans leurs dires ou dans leur tête) doutent et ne font pas non plus la moindre recherche de vérité, c’est encore plus dur.


Alors, oui, renseignez-vous, cherchez un minimum, utilisez votre tête et internet pour rétablir la vérité, cela peut encore contribuer à sauver la planète.

 

 

URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/Cacher-la-tombe-ou-preparer-la-guerre.html
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 11:26

Le Canard Enchaîné du 7 juillet 2010 - Brigitte Rossigneux

100_2493

La commission d'enquête parlementaire qui rend Bachelot malade.


Quelles horreurs peut bien receler le rapport de la commission d'enquête parlementaire sur la grippe H1N1 pour être entouré d’un tel secret ?


Les députés membres de la commission qui l’a pondu font l’objet d’un traitement de choc. Depuis le mercredi 30 juin, deux malheureux exemplaires, en tout et pour tout, ont été mis à la disposition des élus. Mais sous certaines conditions.


Primo, pendant quatre jours, pas un de plus. Deuzio, pour être consulté sur place et aux heures de bureau, sous l’œil de deux administrateurs transformés en pions. Interdiction de faire des photocopies ou d’envoyer un collaborateur. Tertio, faire vite, car le rapport doit être adopté mardi 6 juillet ! Les éventuelles observations ou contributions des membres de la commission étaient à déposer lundi 5 juillet, dernier délai. Sachant que les députés restent dans leur province du jeudi soir au mardi, le dialogue démocratique est en marche.


Experts épargnés


Dès l’introduction de ce texte, dans lequel « Le Canard » a tout de même fourré son bec, les auteurs tiennent à rassurer le lecteur : ils énumèrent avec soin tous les sujets qu’ils se garderont d’aborder. « Il n’y aura pas d’analyse approfondie » sur le rôle de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cela tombe bien : mise en cause pour les relations étroites qu’entretiennent ses experts avec le lobby pharmaceutique, la directrice de l’OMS, à l’origine de la panique planétaire, n’a même pas jugé utile de répondre à la convocation de la commission d’enquête.


Autre bonne nouvelle : pour la France non plus, « il n’y aura pas d’analyse approfondie sur la question des liens d’intérêt entre experts et laboratoires ». Fin août, « Le Canard » avait enquêté sur ces rapports incestueux, provoquant des hoquets d’indignation de tous les membres du comité de lutte contre la grippe. Evacuée aussi, parmi les sujets qui fâchent, toute analyse sur « l’efficacité et les modalités d’utilisation des antiviraux ». En clair, exit le vieux doute sur les vertus jamais démontrées du fameux Tamiflu, néanmoins promu arme de prévention massive.


Dans le même esprit de transparence, aucune investigation, encore, sur « la pertinence des procédures d’autorisation de mise sur le marché retenues pour les vaccins » C'est-à-dire sur la désinvolture avec laquelle ont été évalués les risques que pouvaient faire courir les nouveaux produits. Un détail…


Vaccins à la poubelle


Pourquoi, dès lors, redouter à ce point toute publicité sur la brillante gestion de la grippe par le gouvernement ? Parce qu’il reste, malgré ce sévère écrémage, quelques pépites. Rappel nécessaire : Bachelot avait annoncé, avec une précision diabolique, un coût total de 668,35 millions d’euros pour la campagne de vaccination. Sauf que les magistrats de la Cour des comptes qui enquêtaient de leur côté sur le sujet, ont été auditionnés à leur tour. Ils revoyaient déjà cette douloureuse à la hausse de quelques 200 millions ! Une paille !


Toujours selon la comptable de Bachelot, 5 924 267 personnes très exactement auraient été piquées, tandis que l’Eprus (Etablissement public qui gère les crises sanitaires) garde en stock 21 millions de doses non utilisées. Selon le rapport, 13 autres millions errent dans la nature, on ne sait pas très bien où… Et 3,46 millions ont carrément été perdues..


La faute, dit la commission, aux « modalité d’organisation » (merci à Hortefeux, chargé de la logistique) et à la « présentation en multidoses », c'est-à-dire en paquets de 10 vaccins, dont 8 ou 9 ont souvent fini à la poubelle. Pas grave : de toute façon, 12 millions de doses seront périmées en septembre 2010, 9 autres millions pourront être recyclés dans le vaccin antigrippe de l’automne, car utilisables jusqu’en mars ou avril 2011.


Cet éblouissant tableau de la gestion d’une crise, finalement pour rire, mais d’un coût plutôt à pleurer, explique sans doute la date de publication du rapport : le 15 juillet !

Avec un peu de chance, entre vacances et canicule, le fiasco passera à l’as.

 

Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 22:38

radio Paris ment, radio Paris ment, radio Paris est à l'OTAN...

Philippe Val dément toute pression politique à France Inter

Le directeur de France Inter, Philippe Val, dément dans Le Parisien toute décision politique dans l'éviction des humoristes Didier Porte et Stéphane Guillon.


Dans un entretien à paraître samedi, il qualifie de "fantasme" le tollé déclenché par le licenciement des deux hommes parmi les journalistes, les auditeurs et les dirigeants de l'opposition.

"Cela fait un an qu'on dit qu'il y a des limites à ne pas dépasser, celles de la loi. L'injure et la diffamation sont sanctionnées. La non-reconduction de leurs contrats n'est pas politique, mais fondée sur leur comportement", déclare Philippe Val.


Stéphane Guillon, qui officiait trois matinées par semaine sur France Inter, attaquait régulièrement à l'antenne ses dirigeants et Nicolas Sarkozy.

Il s'était également illustré par des billets au vitriol sur le directeur du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn, le premier secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry ou le ministre de l'Immigration Eric Besson.

Didier Porte a, notamment, irrité sa direction en suggérant dans une chronique à l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin de se "lâcher" en insultant le président français de façon imagée.


Philippe Val assure que l'humour aura toujours sa place dans la tranche matinale de France Inter - c'est "l'ADN de la station" - et annonce que de "nouvelles voix de l'humour" arriveront sur la radio.

Il confirme par ailleurs que la matinale sera confiée à Audrey Pulvar, d'i<Télé, et à Patrick Cohen, venu d'Europe 1.

Deux émissions emblématiques de la station, "Esprit critique" et "Et pourtant elle tourne" disparaissent de la grille des programmes d'Inter à la rentrée, ce qui a également alimenté la colère des journalistes qui ont voté la semaine dernière une motion contre le directeur de la radio.


"Le changement d'habitudes est compliqué. Mais c'est la vie. Tout est mouvement, sinon on est out", souligne Philippe Val dans Le Parisien.


Laure Bretton


Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 17:55

Oui, sur Internet aussi, et surtout, désormais, la bataille de la propagande est lancée.


La vidéo en cause a été, officiellement, qu'un coup d'un internaute, un délire. Franchement, vue la teneur, j'en doute fortement. Mais bon, ce genre de conditionnements, je le vois depuis 20 ans, depuis que j'ai un oeil ouvert sur le monde et son fonctionnement, alors que ce soit l'oeuvre d'un égaré est possible. Possible ne veut pas dire certain, ceci dit.


Voyons cette vidéo, qui est un haox, c'est prouvé.




J'y retrouve tous les conditionnements, je l'ai dit, que j'entends depuis 20 ans, en dehors de toute réalité, de tous les chiffres mais grassement relayés par les médias, et pour cause.

J'ai de bons indicateurs, autour de moi, qui ne sont informés que par les médias de masse, qui ne lisent pas autre chose, n'écoutent pas autre chose. j'adore les entendre car je connais ainsi le conditionnement ambiant, et c'est tout à fait ce que relate cette vidéo.

-AUTODESTRUCTION.

C'est le premier mot qui me frappe... Bon voilà, nous avons vraiment trop déconné, non mais... On va où?... Ce sont les peuples, eux mêmes qui se sont foutu dans la nasse... Autodestruction... Nous l'élisons pas des gens pour nous diriger, nous n'avons pas un pouvoir exécutif... Non, nous nous autodétruisons car le pouvoir appartient au peuple, c'est bien connu, et ce peuple est demeuré...

Mouarf... Récite la leçon... 1 + 1 = 2...

Le peuple a été fourvoyé depuis longtemps... Il ne décide de rien, il est manipulé de A à Z... Pourquoi Autodestruction???

J'ai noté, rapidement, ensuite :

-Ils ne veulent pas travailler, ne pensent qu'à l'écologie, aux loisirs, et au football...

Houaouuuuuuuu, quelle belle analyse d'un économiste. J'y vois plus un militant de l'UMP... Mais bon, c'est vrai, dans le fond. Pour les trois quarts.

Je n'ai jamais croisé personne qui ne voulait pas travailler, sinon des gens totalement inaptes. Non pas qu'ils ne voulaient pas travailler, mais qu'ils ne pouvaient pas. Tous les autres veulent un salaire, une voiture, un toit, de l'argent.

S'il y a des gens qui ne veulent pas travailler, c'est par conviction, surtout pas par confort.

Ancien RMIste, je peux vous l'affirmer.

On touche l'argent le 5 du mois, le 15 c'est pâtes beurre... Le 23, c'est Pâte sans beurre... Le 27, c'est râclage des placards...

Je note, ensuite,

-impôts et taxes pour l'assistanat de masse...

Mouarf... Ok Ok... On va encore accabler les arabes... Avec toutes ces prestations, ces facilités...

D'une, ils auraient eu tort de s'en priver, deux, encore une fois d'expérience sur le terrain, les arabes que je connais sont en train de construire des maisons, ils sont totalement intégrés, ne lâchent jamais leur téléphone portables et sont aussi, sinon encore plus, lamentables que les européens de souche.

Mais ce n'est en rien un constat raciste, je les plains plus qu'autre chose. Il y a une volonté d'ostracisme, dans ce pays, pour preuve les reportages télévisuels, dans les écoles, montrant toujours plus d'enfants de couleur que de blancs.
C'est surement le cas dans certains quartiers, en aucun cas représentatif de la France en globalité.

Je faisais remarquer cela à mon ami Larmuse, avant hier, lors q'un pélerinage... Nous étions dans une ville perdue au centre du Périgord, à la terrasse d'un café ( la France perdait 1-0 mais nous n'en avions rien à branler )... C'était la sortie des écoles et je lui ai fait remarquer :

"Merde, même ici on voit la mondialisation..."

Il y avait une mère asiatique d'un côté et une mère black de l'autre...

Et alors?... Le problème n'est pas la race ou la couleur, le problème est de se comporter aussi connement les uns les autres, quelques soient nos origines.

Pour revenir aux impôts et taxes, inutiles de dire que les gens les plus taxés sont les plus pauvres, par la TVA, les taxes sur l'alcool, le tabac le carburant... Et les libéraux... Le système libéral n'aime pas les gens libres, mais alors pas du tout. Et il leur montre comme il faut.

J'ai noté quoi d'autre :

-Vie au dessus de leur moyen...

Mouarf... Abreuvés de publicités, moins que rien si vous n'avez pas le dernier I Pod, où la dernière BM, vous faites quoi?... Des crédits... Comme l'état, comme presque tout le monde... Parce que le conditionnement est ainsi... Parce que c'est le plan quadri-quinquénal.

-Un enfer pour ceux qui créent la richesse...

Re-Mouarf.... Ceux qui ont une entreprise, qui exploitent, je les cotoie... Tous les jours... Franchement, ils ne sont vraiment pas en enfer, loin, très loin de là.

-Une inversion des valeurs...

Le travail ne vaut plus rien, l'exploitation rapporte gros... Là, en effet, je suis d'accord, il y a une véritable inversion des valeurs, mais je ne pense pas être en phase avec cette vidéo.

-Beaucoup trop de fonctionnaires, l'état paye ces faignants...

Là, c'est le rabâchage commun depuis 20 ans. Il ne faut surtout pas de service public, surtout pas... Privatisons, privatisons... On voit le résultat partout, la déchéance, la médiocrité, l'incompétence, l'empoisonnement, même....

Gardons les fonctionnaires collabos, surtout... La sécurité et les impôts, c'est tout.

Le reste, faisons en des machines à pognon, à poisons, à arnaques...

Tout cela résume donc le conditionnement reçu depuis au moins 20 ans. Tellement quotidiennement que nous trouvons cela presque logique, même tout à fait logique.

Je rappelle les derniers chiffres que j'ai en tête : Fraudes aux prestations sociales toutes confondues = 1 milliard d'Euros.

Fraudes à l'impôt sur les sociétés = 40 milliards.

Ce sont des chiffres officiels...

Si le premier peut-être vrai, le deuxième doit être franchement sous évalué.

C'est ainsi que va le monde, par matraquages successifs...Insidieux. Ils sont arrivés à nous faire tuer le voisin, par ces façons... le voisin germain, il y a peu.

Alors ils n'arriveraient pas à nous faire baisser les armes?


Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article