Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 19:18
A l'approche de Copenhage, la propagande subit un réchauffement jamais vu. On attend des pointes hallucinantes dans les prochains jours.

Un autre exemple, ce soir :


Le réchauffement climatique pourrait atteindre 7 degrés en 2100

C'est le pire scénario jamais imaginé. Le réchauffement climatique pourrait atteindre sept degrés en 2100 selon vingt-quatre climatologues de renom. L'Institut de recherche sur les impacts du climat de Potsdam, en Allemagne, publie en effet mardi 24 novembre un document de 64 pages représentant une synthèse des travaux scientifiques sur le changement climatique parus depuis le 4e rapport du Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (GIEC, 2007), assorti d'un appel à agir.

"La température moyenne de l'air devrait se réchauffer entre 2 et 7 degrés en 2100 par rapport à la période préindustrielle", affirment les auteurs. L'augmentation de 40 % des émissions de CO2 entre 1990 et 2008 rend plus difficile à atteindre l'objectif fixé en juillet de limiter à 2 degrés le réchauffement global. "Chaque année de retard dans l'action augmente les chances que le réchauffement dépasse 2 °C", avertissent-ils.

A l'attention de ceux qui douteraient encore de l'origine humaine du réchauffement, le document de Potsdam rappelle que durant le dernier quart de siècle, les températures moyennes ont augmenté de 0,19 degré par décennie, ce qui correspond parfaitement aux prévisions calculées sur la base des émissions de gaz à effet de serre.


PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES EXTRÊMES


L'un des effets les plus alarmants du changement à venir concerne la multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes, que ce soit au niveau des températures (canicules) ou des précipitations (sécheresses, inondations). Un autre concerne l'élévation du niveau des mers. "La montée actuelle du niveau des mers", de 3,4 mm par an durant les quinze dernières années, "est supérieure de 80 % aux prévisions passées du GIEC", selon les climatologues. Au lieu d'une fourchette comprise entre 18 et 59 cm d'augmentation, les experts estiment désormais que si les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas réduites, la fonte des calottes glaciaires provoquera une montée des eaux comprise entre un et deux mètres d'ici à la fin du siècle.

Selon Hans Joachim Schellnhuber, directeur de l'Institut de Potsdam et membre du GIEC, le rapport est un "dernier appel des scientifiques à l'intention des négociateurs sur le climat de 192 pays qui doivent prendre le train de la protection climatique à Copenhague", du 7 au 18 décembre. "Ils doivent connaître la vérité sans détours sur le réchauffement global et les risques sans précédent qu'il implique", souligne-t-il.

Pour limiter le réchauffement à 2 degrés, il faut que les émissions cessent d'augmenter entre 2015 et 2020 et diminuent ensuite rapidement. "Une société mondiale "décarbonée" – avec zéro émission de CO2 et d'autres gaz à effet de serre durables – doit être atteinte bien avant la fin du siècle", espèrent les climatologues.

 

Source (impropre à la consommation)

 

"Une société mondiale "décarbonée" – avec zéro émission de CO2 et d'autres gaz à effet de serre durables – doit être atteinte bien avant la fin du siècle", espèrent les climatologues.

En gros, étant donné que tout ce qui vit et meurt sur Terre dégage du CO2, les climatologues espèrent l'extinction de la vie sur Terre, tout simplement.

BRAVO!

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 07:12
Je cherche des témoignages sur l'émission présentée par Yves Calvi, hier soir.

Grippe A :
les Français font de la résistance

Avec, comme intervenants :

Roselyne BACHELOT
Ministre de la Santé et des Sports
Michèle RIVASI
Député européenne Europe Ecologie
Agrégée de biologie
Michel CHASSANG
Médecin généraliste
Président de la Confédération des syndicats
médicaux français (CSMF)
Patrick PERETTI-WATEL
Sociologue à l’INSERM
Co-auteur du « Principe de prévention- le culte
de la santé et ses dérives » (Ed du Seuil)
Jean-François DELFRAISSY
Directeur de l’Institut de microbiologie et des
maladies infectieuses à l’INSERM
Professeur de médecine Interne à la faculté de
médecine Paris Sud au Kremlin-Bicêtre

Jean-Daniel FLAYSAKIER
Médecin et journaliste
Spécialiste « santé-médecine » à la rédaction
de France 2


N'étant pas chez moi, j'ai pu regarder quelques minutes mais c'était insoutenable...
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 17:14

"Les négateurs du réchauffement ignorent les faits établis"

A quelques jours de la conférence de Copenhague, les climato-sceptiques, qui attribuent le réchauffement en cours à d'autres facteurs que l'activité humaine, prennent une place grandissante dans le débat public. Thomas Stocker, professeur de physique du climat à l'université de Berne (Suisse) et coprésident du groupe I du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC), voit dans ces discours la "négation" de "faits établis" et conteste leur caractère scientifique.

Les "climato-sceptiques" véhiculent dans les médias et sur Internet des informations contestant l'influence des activités humaines sur le climat. Sont-elles le reflet d'un véritable débat scientifique ?

Non. D'ailleurs, je ne qualifierais pas ces gens de "sceptiques", parce que le scepticisme est une démarche scientifique nécessaire qui porte tout progrès de la science. J'appellerais plutôt ces gens des "négateurs" ("deniers" en anglais), terme plus approprié, car ils ignorent les faits mis au jour par les sciences du climat depuis quarante ans. Et si le discours de ces négateurs s'intensifie, c'est parce que c'est aujourd'hui qu'il est nécessaire de prendre des mesures fortes afin qu'un objectif climatique soit fixé, et que nous réduisions nos émissions.

 

Ce "déni" de science a-t-il une influence sur les politiques ?

Sans doute. Ce que nous voyons sont les éléments d'une propagande très similaire à celle montée jadis par l'industrie du tabac, pour nier les effets de la cigarette sur la santé. Il est scientifiquement démontrable qu'il y a un parallélisme - aux Etats-Unis en tout cas - entre les efforts de lobbying de certains milieux et la dissémination du doute sur divers aspects du changement climatique, que ce soit ses causes ou ses effets prévisibles.

Aux Etats-Unis, de prétendus think tanks, financés par les industries pétrolières et minières, louent les services de scientifiques qui n'ont souvent jamais travaillé sur le climat, mais qui produisent des documents qu'ils diffusent, qu'ils mettent à disposition des médias, des décideurs politiques ou de leur entourage.

 

Certains comparent le GIEC à une inquisition qui dit le vrai et "excommunie" ceux qui portent une parole alternative.

C'est absurde. Le GIEC n'est pas une organisation qui enrôlerait des chercheurs qui deviendraient ensuite membres d'un cercle fermé... Notre structure organisationnelle est au contraire transparente et ouverte : elle permet à tout chercheur qui a une expertise dans la science climatique de faire valoir cette expertise.

Notre travail est fondé sur la littérature scientifique revue par les pairs. Nous évaluons celle-ci sans distinction, quand bien même elle a pu être publiée dans des conditions d'intégrité discutables - de telles situations ont d'ailleurs été débattues en France voilà quelques mois. Nous n'adoptons pas nécessairement les résultats publiés, même s'ils le sont dans des revues comme Nature, Science ou Earth and Planetary Science Letters, mais nous les évaluons à la lumière de l'ensemble des connaissances, qui compte nombre de faits désormais établis.

 

Quels sont-ils ?

Les principaux sont que la température moyenne globale a augmenté au siècle dernier de plus de 0,7 °C, que les océans se sont élevées de 17 cm, que les glaces ont perdu 10 % de leur couverture, que les eaux de surface de l'océan se sont acidifiées, source potentielle de problèmes de calcification pour certains organismes marins comme des planctons ou les coraux.

Plusieurs ensembles de preuves obtenues de manière indépendante établissent un lien causal entre ces observations et l'augmentation de la concentration atmosphérique des gaz à effet de serre. La teneur en CO2 est actuellement plus élevée de 29 % qu'au cours des derniers 800 000 ans au moins. La croissance du CO2 dans l'atmosphère est 200 fois plus rapide que dans les 100 derniers siècles. Enfin, cette augmentation de CO2 est le fruit de la combustion de ressources fossiles et de la déforestation. Tout cela, et il en existe d'autres, ce sont des faits établis.

 

On ne peut plus les contester ?

Pas les faits, mais bien sûr les incertitudes et les frontières de la science, en gardant une approche scientifique. Il ne suffit pas de dire : "Tout le monde se trompe, voici ce que je pense."


Quels sont les points qui sont encore en débat ?

Il reste de nombreuses questions ouvertes. Comme l'existence de "points de basculement" du système climatique. Par exemple, nous ne savons pas où se situe le seuil au-delà duquel la calotte glaciaire du Groenland serait condamnée à disparaître. Il reste aussi des questions sur la réponse globale de la végétation terrestre : nous pensons que, soumise au réchauffement, elle produira plus de gaz à effet de serre, ce qui contribuera à aggraver le réchauffement - mais nous ne savons pas la quantifier précisément. Un autre débat tient à la prédictibilité du climat à échelle de dix à vingt ans. C'est un domaine très jeune qui fera l'objet d'un chapitre entier dans le prochain rapport du GIEC.

 

Propos recueillis par Stéphane Foucart
Article paru dans l'édition du 24.11.09


Négateurs, terme très proche de négationniste pour rappeler comment sont traités ceux qui ne croient pas en la version officielle du 11 septembre.
Si les "négateurs" du climat roulent pour l'industrie pétrolière, pour qui roulent les dissidents du 11 septembre?
Sûrement pour les islamistes intégristes...

Tout cela est grotesque et ce monsieur avec.

"La température moyenne durant le siècle dernier a augmentée de plus de 0,7°C". Une chance, mon brave propagandiste, qu'il y ai eu un pic des températures en 1998, à la fin du siècle, ce qui permet cette vérité qui ne dérange plus que les escrolos de service.
En ce moment même, nous sommes à 0,25°C, soit 0,45° de moins que 1998. Mais ce monsieur n'en parle pas, bien entendu...


Quant aux "films de propagande" des négateurs, il oublie de parler DU film de propagande, celui de monsieur Gore
avec ses 9 erreurs scientifiques avérées.

Bref, ce monsieur est un propagandiste et on se demande pour quelle industrie il bosse, si ce n'est pour la financière.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 09:25

La Ligue ODEBI a regardé avec intérêt le reportage d’Envoyé Spécial sur la problématique du téléchargement illégal diffusé le jeudi 19 novembre . Alors que nous espérions avoir droit à un reportage de qualité s’attaquant aux nombreux problèmes d’une loi inadéquate et déjà dépassée nous avons assisté à un ramassis d’énormités et une caricature honteuse de l’internaute français, considéré pendant toute l’émission comme un criminel. Tout juste du niveau d’un reportage commandé par le gouvernement à sa chaîne publique étant donné que visiblement les journalistes responsables de cette propagande n’ont pas jugé bon de vérifier les chiffres utilisés par le ministère de la Culture au cours de sa promotion de la loi HADOPI.

Envoyé spécial

En effet le reportage cumule les contre-vérités :

Tout d’abord les journalistes entament l’émission en prétendant que la France est le premier pays « pirate » au monde ce qui est une absurdité aussi grosse que les ficelles qui suivront. Les sites spécialisés avaient déjà critiqué cet argument, totalement faux, alors qu’il était utilisé par le ministère de la Culture.

Nous ne citerons que l’article de Numerama sur le sujet :

http://www.numerama.com/magazine/13993-matignon-censure-une-depeche-afp-…

A l’époque cette affaire avait déjà fait pas mal de bruit et il est surprenant que les journalistes soient passés à côté. Manque de conscience professionnelle ou volonté délibérée d’utiliser des gros chiffres pour appâter le chaland ? Nous ne sommes pourtant pas à la foire, quoique la suite du reportage pourrait nous convaincre du contraire.

La suite sur MECANOPOLIS

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 09:18
Rappelons nous, en mars 2008, les "experts" télévisuels français ignoraient l'existence du groupe Bilberberg, allant même jusqu'à prêcher le sempiternel "conspirationnisme" qui, de la bouche même d'Yves Calvi, arrange tout ce petit monde inculte.




Et ce matin, ho surprise, en lisant le dernier billet de Maha, renvoyant sur un lien de la RTBF, nous apprenons que les journalistes ont enfin découvert ce groupe "secret" qui réuni tous les ans le gratin des plus beaux bâtards de l'humanité.

20 mois, c'est pas mal, mais si peu...

Si nous sommes encore là dans 20 mois, il sera intéressant de savoir ce qu'ils ont appris. Mais ne soyons pas trop optimistes, car 8 ans après, ils n'ont toujours rien vu de la mascarade du 11 septembre, et ils n'ont toujours pas compris, 46 ans après, qui a ordonné l'exécution de JFK...

Tu veux faire de la télé?

Sois con et souris.



Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 12:30
Je voulais faire un billet car j'ai failli vomir, ce matin, avec la propagande de chaque seconde sur Radio-France exilée pour l'occasion à Berlin...Mais j'en ai trouvé un très bien fait :

Du Mur de Berlin au Mur de l'Argent

Honteux ! La propagande médiatique se saisit du Mur de Berlin pour déverser des torrents de mensonges. Plein pot ! Le joli prétexte que voilà pour dissuader ceux qui cherchent des modèles afin de remplacer la bête immonde capitaliste, qui rend l'âme en achevant de sacrifier les populations à ses appétits insatiables !  La barbarie du Nouvel Ordre Mondial nazi rôde.
L'Europe, tremplin du NOM, vient de sceller la mort des Etats souverains avec la capitulation du Président Tchèque, arrachée autant par la pression que par des promesses qui ne seront probablement pas tenues, comme en Irlande. Vous ne votez pas comme nous voulons ? Votez à nouveau jusqu'à ce que les requins de la Finance soient satisfaits, c'est ça la démocratie de l'Occident, donnée en exemple partout et imposée par la force si le modèle ne séduit pas suffisamment.
 
 Ecoutez FR2 la télé aux mains des ultra-sionistes. Un documentaire présenté par la grande prêtresse des guerres, d'Israël et du libéralisme, Marie Drucker. Ecoutez, bonnes gens, lavez votre cerveau docilement,  "la main de fer s'étend sur la RDA", "l'ORDRE soviétique règne", voici "le rituel stalinien des grandes messes collectives", les "victimes de la répression", "le camp soviétique est vraiment un camp",  "à l'Ouest les élections sont libres (!) et nous ne sommes plus des esclaves", "à l'Est les conditions de vie et de travail sont aggravées", "Berlin devient le symbole de l'air libre contre l'oppression soviétique"...
 
 Rien que ça ! La belle occasion que voilà de dresser les crédules contre le communisme ET contre le futur ennemi russe, à nouveau créé de toutes pièces pour des raisons hégémoniques !
 
 Mensonges ! Désolée, j'ai vu ! Oui, j'ai vu....
 
 Ma mère était russe. Voyez son arrogance : "TOUT dans la région, disait-elle,  appartenait à ma famille, même le cinéma muet qu'on venait d'y implanter pour la première fois"; "Madame ma Mère est morte d'une congestion pulmonaire en visitant SES pauvres"; "Quand on est "bien né", on peut tout se permettre"... Oui, en effet. Dr Jivago ! L'immense maison appartenant à UNE seule famille, tandis que les sans logis mouraient de froid en hiver comme des mouches... La Russie tsariste, la Russie d'avant le communisme ! Et après ? Je suis allée voir, avant la chute de l'URSS. Par curiosité. A quoi ressemblait le "diable" soviétique - tel, du moins, que la propagande le représentait. En sachant que je ne pourrai faire un pas sans le KGB à mes trousses !  
 
 
 Derrière le rideau de fer....  
 
 
 Première surprise: Je me promène où je veux, comme je veux, dans Moscou comme à Vilnius. La curiosité aidant, je pousse même des portes fermées.
C'est ainsi que je me retrouve un jour dans une Université au demeurant désertée, le soir, et en réalité bruissante de la joie d'étudiants en fête. Nous sommes conviés, mon mari et moi, à participer à la liesse générale.  
 
 
 
 Toute jeune journaliste, je regarde, j'observe. Et que vois-je ? L'ordre totalitaire ? Non, une société en ordre, où tout fonctionne parfaitement: Pas de chômeurs, pas de pauvres, pas de sans-logis, pas de clochards, pas de retraités à l'abandon... Et tout est gratuit ! La crèche, l'école, la fac, les bibliothèques,  le transport (ou presque, et avec un métro somptueux), la culture, le sport, l'Hôpital - un membre de notre groupe, malade, est pris en charge gratuitement -, les produits de première nécessité sont subventionnés,  les écrivains sont subventionnés (à condition de ne pas critiquer le régime: Devrait-on cracher sur son bienfaiteur ?), les vacances sont suventionnées, tous ont un logement : Le toit étant considéré comme une nécessité, on a un logement pour le prix d'une voiture (et la voiture, alors considérée comme moins nécessaire qu'un toit, était plus chère qu'un appartement)... Tous avaient un travail ! Tous !
 
 De l'autre côté du "rideau de fer", chômage, disparités, individualisme exacerbé, compétition, misère, sans domicile, etc. Mais qu'elle est belle la crise, qu'ils sont beaux les dégraissages, les délocalisations, les méthodes de management "modernes", la casse sociale, la destruction des protections...
comme tout est beau, plutôt, n'est-ce pas, que la "prison" soviétique (mot entendu à l'instant dans le documentaire de FR2 sur le Mur de Berlin) ! Les faillites, les krachs, les dépressions, les bulles, les conflits, les guerres, les pandémies artificielles, oui tout plutôt que cette abominable "prison"
communiste ! Tout plutôt que le communisme stalinien qui tue la liberté !
Même une shoah planétaire, pour le profit des Multinationales de la Chimie et le "bon" plaisir des dirigeants repus d'or et d'arrogance ! Allons, foules dociles, suivons les Merlin l'Enchanteur, les magiciens de la communication, les promoteurs de la mondialisation heureuse, les chantres de la liberté et de la démocratie, les souriantes présentatrices de la télévision et les charmants Obama ! Faisons-leur confiance, ils veulent notre bien !  
 
 Démocrates staliniens  
 
 Ah bon ? Et un documentaire comme celui-là qui diabolise le communisme, la Russie, et plus généralement tout ce qui n'est pas l'Occident, c'est quoi, au fait ? Ne serait-ce pas de la propagande pure, comme la stalinienne toujours invoquée, mais sans les avantages sociaux, sans l'emploi, sans la satisfaction des principaux besoins humains ? En pleine crise, en plein efffondrement du capitalisme pourri jusqu'à la racine, en pleine récession et même dépression ? Le communisme représenterait-il trop d'attraits, trop d'espérances, trop de risques pour un Système aux abois qui ne repose plus que sur la coercition, les mensonges des médias, les manipulations, les diabolisations des espérances ou des régimes populaires, le sabotage et même l'assassinat des expériences différentes ?
 
 Si les peuples savaient qui sont réellement les "démocrates" occidentaux, le cas qu'ils font des préoccupations des citoyens, les projets qu'ils nourrissent - de spoliation complète de tous ceux qui n'appartiennent pas à la caste des biens nés ou des plus nantis - , ne seraient-ils pas tentés par d'autres Systèmes, d'autres alternatives ? Ils sentent bien, au fond, que la "machine" ne tourne pas rond... C'est là qu'interviennent les Médias pour désigner les coupables, bénéficiant d'une niche fiscale, ou assistés, ou étrangers... et aussi, bien sûr, offrir des jeux, "des Racines et des Ailes"
(nom d'une émission) nous conviant à participer à la vie des riches en voyeurs, des visites de châteaux, et toutes les miettes du rêve occidental....
Amusés, abusés, anesthésiés, les peuples reconduisent à leur poste leurs bourreaux... et même en leur disant merci !
 
 Parfois une petite lucarne s'ouvre sur la réalité comme ce soir, à FR3, refuge des derniers journalistes libres, pour laisser passer un brin de nostalgie, en Allemagne de l'Est, lorsqu'un couple d'informaticiens ose regretter le bon temps où l'on "disait NOUS, et pas  je comme aujourd'hui, le bon temps où la solidarité existait..."
 
 Lorsque la Russie rouge s'est ouverte à la liberté chère à l'Occident, les vieillards ont  été chassés des centres villes pour laisser la place aux promoteurs immobiliers, de gré ou de force, et puis on a vu pour la première fois des enfants envahir les rues froides, les égoûts à la recherche d'un peu de chaleur, et les hommes privés de travail se consoler avec la vodka, et les suicides se multiplier... mais là nul photographe, nul cinéaste, nul historien.. La propagande bat son plein. "Stalinienne" ?  Quelle ironie !
 
 C'est vrai qu'aujourd'hui Hollywood comme les Maisons d'Edition (essentiellement de livres d'Histoire) sont aux mains d'une seule communauté, d'un seul Clan d'"Elus" (d'élus ?), ce qui bien sûr ne peut garantir à personne l'équité, la neutralité, l'objectivité. A l'école comme au cinéma, on encense l'Amérique et ses valeurs, on critique les adversaires de l'Occident, on fait pleurer encore et toujours sur les victimes (juives
seulement) de la Shoah... Les positions d'influence sont cadenassées. Pensée unique, bien sûr ! Au service des prédateurs, des criminels, des adversaires des peuples... Le documentaire de ce soir, "Un mur à Berlin", de Patrick Rotman, en est la parfaite illustration. Tous les ingrédients y sont réunis, jusqu'à la caricature ! De la propagande dans le plus pur style nazi, stalinien ou berlusconien... Au fait, avant la Présidentielle, n'était-ce pas ce même FR2 qui avait projeté un docu-fiction à la gloire de Rambo-Sarko ? Ou qui avait mobilisé un "A vous de Juger" en entier en faveur du futur Président, juste avant le décomptage du temps de parole ?
 
 Rideau de fer sur l'information, Mur de l'Argent
 
 "Good bye, Lenin" ?  Un film de propagande suit un documentaire de propagande, toujours sur FR2 la chaîne "stalinienne" par excellence. Ne sont-ils pas vilains-vilains, ces messieurs du KGB ou de la Stasi ? Au fait, à quand un documentaire sur les atrocités commises par les Américains ou par les Israéliens ? A  quand un film sur les exactions des Occidentaux, ou sur les folies du capitalisme ? Mais non, rien, on a beau chcrcher, rien, vraiment rien, sur Guantanamo, sur les prisons secrètes, sur les victimes palestiniennes des bombardements, sur les sacrifiés de la mondialisation "heureuse".... Un rideau est tombé, en Occident, réellement de fer, sur l'information. Elle n'est plus qu'un instrument de propagande ! La liberté est assassinée, la démocratie, ou ce qu'il en reste, est morte... C'est l'heure du "Concert", le film "à voir absolument", contre la Russie et sur les persécutions des Juifs. Un refrain déjà vu, tellement vu.... Au fait, vous vous souvenez ? Qui a dit que la Russie était l'avenir culturel, commercial et de paix, de l'Europe ? Le Gl de Gaulle ! Le grand visionnaire, le prophète, le Sage par excellence... Il n'est plus dans l'air du temps sarkozien ou "crifien" !
 
 Le mur de Berlin est tombé ? L'équilibre du monde est mort. Plus de contrepoids à l'hyper-puissance américaine ! Et à la place du Mur de Berlin, contenant les folies orgiaques, pantagruéliques, des Anglo-Saxons, voici à la place le Mur de l'Argent, le Mur de Mâmon. Et celui-là ne tombera jamais, même si toute l'humanité doit en pâtir !
 
 Pourtant, le règne de Babylone* l'infidèle, l'impure, la prostituée, n'est pas éternel. Si elle n'est pas renversée par les hommes, tous unis, le Juge suprême se chargera  d'intervenir.  Et là, le châtiment sera terrible !
Quelle consolation pour les croyants....  
 
 
 Eva R-sistons.
 
 http://r-sistons.over-blog.com
 
 * : Babylone représente symboliquement, pour les rastafaris, la société occidentale mercantile, décadente, déshumanisée et pervertie, le système répressif, toute forme d'autorité oppressive (police, armée, Église catholique, pouvoir financier, pouvoir politique, etc.), sur Wikipedia.org
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 10:44
Au mépris des données scientifiques existantes, des nombreux résultats de recherches convergents et des déclarations de scientifiques spécialistes du sujet !

Lonnie Thompson, est paléoclimatologue à l'Université de l'Ohio (Columbus). Il est particulièrement intéressé, pour ne pas dire passionné, par lethompson Kilimandjaro.. Il a fait partie des conseillers d'Al Gore pour son oped "Une vérité qui dérange" dans lequel il a exercé ses talents pour la "séquence Kilimandjaro". Je rappelle que les affirmations proférées dans cet oeuvre (primée à Hollywood) au sujet du Kilimandjaro, font explicitement partie des 9 erreurs relevées, dans ce film, par la Haute Cour Britannique en octobre 2007.


Mais qu'à cela ne tienne ! Sans doute faute de trouvailles plus convaincantes pour alarmer le grand public à l'approche des accords de Copenhague, Lonnie Thompson et ses collègues (publication au PNAS, Proceedings of the National Academy of Sciences) viennent d'en remettre une couche, instantanément relayée par l'AFP (la mémorable inventrice des "rayons cosmétiques"), les médias et quelques sites de désinformation systématique. En opposition frontale avec toutes les recherches précédentes qui ont convergé sur le fait que le découronnement du Kilimandjaro qui culmine à 5900m et dont la température au sommet ne dépasse jamais -6°C, ne résultait pas du réchauffement climatique anthropique mais plutôt du changement de conditions d'humidité locales provoqué par la modification des sols (remplacement des forêts par des zones cultivées), Lonnie Thompson n'hésite pas à affirmer, entre autres, que :

“The increase of Earth’s near surface temperatures, coupled with even greater increases in the mid- to upper-tropical troposphere, as documented in recent decades, would at least partially explain the observations" soit " L'augmentation des températures proches de la surface, couplée avec une augmentation encore plus importante de la partie moyenne et haute de la troposphère, ainsi qu'il est rapporté pour les récentes décennies, expliqueraient, au moins en partie, ces observations (NDT : que les glaciers du Kilimandjaro s'amenuisent)".

La suite sur PENSEE-UNIQUE

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 18:16
Voici la phrase de Jacques Séguéla, prononcée lors d'une émission de France 2, le 17 octobre dernier.


Séguéla attaque le web
envoyé par Keyman_off. - L'info video en direct.

C'est pour défendre Julien Dray, attaqué (par son propre partis) sur la toile (mais aussi dans tous les autres médias) que Séguéla émet ce jugement.
Il serait bon de demander à Monsieur Dreyfus ce qu'il pense de l'absence de l'Internet à son époque. Mais, ce qui me chagrine, personnellement, c'est que si Internet est une saloperie, quel mot reste-t-il pour déterminer ce mangeur à tous les rateliers qu'est Séguéla?

Ce sera la grande question du soir...

Ceci dit, Internet fait peur aux élites, cela se sent dans beaucoup de déclarations. De plus en plus de gens cherchent à comprendre le monde et ils se tournent spontanément vers l'Internet, seule source libre d'information.
Même s'il faut être très prudent dans nos recherches, le combat pour défendre la liberté d'expression et d'information a commencé.

Il sera rude.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 06:03
Malgré les données officielles et scientifiques, la désinformation et l'intoxication continuent dans les médias français. Une nouvelle qui sera sûrement reprise sur internet, par les escrolos notoires ( ils se reconnaîtront ).

Le Pôle Nord privé de glace l'été d'ici 10 ans

Le Pôle Nord sera quasiment dépourvu de glace durant l'été d'ici une dizaine d'années, a prédit mercredi une équipe d'explorateurs britanniques.

 Lire

D'après les données, c'est exactement l'inverse qui a de fortes chances de se produire. Regardons deux mesures des glaces du Pôle Nord de ces dernières années. L'habituelle, pour ce blog :


En superficie, par rapport au pic de fonte de 2007, nous avons à l'heure actuelle, un million de Km2 de surface glacée supplémentaire.


Sur ces autres données, la ligne rouge, 2009, est du niveau de celle de 2005, bien au dessus de 2007 (jaune). Etant
donné l'activité solaire de ces dernières années et les données océaniques indiquant un refroidissement notable, c'est à une extension de la banquise qu'il faut s'attendre, et non l'inverse, même si parler d'un nouvel age glaciaire est prématuré.

Donc, ce genre de nouvelle digne des emballages de Carambar est une honte pour les médias. Mais le sommet de Copenague est proche, il faut stimuler les ignorants pour en faire des combattants pour le climat.

On comprend mieux les mécanismes qui poussent certains à devenir des kamikazes, dans d'autres contrées...
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 08:26

Les chercheurs du Centre de recherche cerveau et cognition (Cerco), à Toulouse, ont montré que l'oeil humain percevait d'abord la catégorie d'un objet ou animal avant de porter des spécifications plus précises. Ce qui semble logique mais contredit une précédente étude de 1976. Voir ICI.

En fait, cela fait longtemps que les stratèges de tous bords connaissent ces choses là et peuvent nous faire gober tout ce qu'ils veulent au niveau international. Le 11 septembre 2001 est bien entendu le meilleur exemple en la matière.
Il serait bon de déterminer pourquoi une grande majorité de la population, surtout les journalistes ( c'est pour rire...), ne s'intéressent qu'à la forme de ces évènements qui, pourtant, bouleversent l'humanité entière, mènent à des guerres et à des millions de morts.
Que ce soit ce funeste jour, le 11 mars en Espagne, où le 7 juillet à Londres, aucun de ces "attentats" attribués à des islamistes ne tient face à une analyse un peu profonde. Analyse qui n'est pas faite par ceux dont c'est le travail, à de rares exceptions près.

Nous sommes là devant un phénomène social nouveau et crucial, la fin du journalisme d'investigation.

L'imbrication entre les services secrets, la finance (l'OSS, ancêtre de la CIA, est une création de Wall Street), et les médias est aujourd'hui telle que nulle vérité n'est a attendre sur les ondes. Et nous le voyons très bien, en France, où le 11 septembre ne peut être traité de façon juste et argumentée.

Ce qui fait le plus peur, dans tout ça, c'est qu'un tel terrain est propice à toutes les dérives que l'humain a déjà connu, dérives abjectes et inacceptables mais que tout le monde ou presque est en train de vivre, trop occupé qu'il est à regarder "Plus belle la vie" ou "Secret story".

Le journal de 20 heures n'est plus qu'un reality show comme les autres, où le faux parait vrai à convenance de la minorité détenant le Pouvoir. Le plus navrant est de voir que la société n'a en rien évoluée depuis 2000 ans, que les barbares sont de retour.

Ils nous ressemblent étrangement.

Nous sommes les barbares.


Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Médiamensonges
commenter cet article