Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 10:27

Le discours prononcé par Donald Rumsfeld devant les employés du Pentagone le 10 septembre 2001 a de quoi surprendre. Tout le monde s'attendait à sa démission, mais il n'en fut rien. Il commença ainsi:

"Le sujet d'aujourd'hui est un adversaire qui présente une menace, une menace grave, pour la sécurité des Etats-Unis. Je veux parler de l'un des derniers astions de la planification centrale. Pour gouverner, il drécrète des plans quinquennaux. A partir d'une capitale unique, il cherche à imposer ses exigences sans égard aux fuseaux horraires, aux continents, aux océans et même au-delà. Avec brutalité, il étouffe la pensée libre et les idées nouvelles. Il bouleverse la défense des Etats-Unis et met en danger la vie des hommes et des femmes en uniforme.

L'adversaire en question vous fait peut-être penser à l'ex-Union Soviétique, mais cet ennemi n'est plus. Aujourd'hui, nos ennemis sont plus suptils et plus implacables. (...)L'adversaire est plus près de chez nous. Il s'agit de la bureaucratie du Pentagone."

Bien entendu, les militaires, comparés à leur ennemi de près d'un demi-siècle, n'apprécièrent pas du tout ces métaphores. Mais ils n'eurent pas le temps d'y penser plus d'une nuit.

Le lendemain, 11 septembre 2001, un engin s'écrasait sur le Pentagone, mettant tout le pays en état de guerre. 125 employés "ennemis" furent tués dans le Pentagone, 110 furent blessés.

 

Voir: http://www.dedefensa.org/article.php?art_id=201

         http://www.dedefensa.org/article-de_9_10_a_9_11_et_retour_15_07_2006.html

         http://www.voltairenet.org/article9523.html

        

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans L'auto-Interview
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 22:27
Ho, Ferlin, t'es en train de mettre la pétoche à tout le monde là! Tu te rends compte?

-Bin, ouais, désolé.
Je ne peux pas garder quelque chose si je pense que ça peut servir les autres à voir plus clair. Cette histoire du 7 octobre et des plans de nos réels gouvernants ne sont peut-être que paranoïa, mais cette catégorisation m'a échappée ce matin. J'ai un faisceau d'éléments qui me permettent de donner le signal d'alarme.
C'est un regroupement d'informations depuis 18 mois. Ce n'est pas à la légère que je lance ça sur Internet.
Il ne se passera peut-être rien le 7 octobre, je n'en sais strictement rien. Mais les plans, eux, se confirment. Si ce n'est pas le 7, ce sera une autre date, une autre année, mais la manipulation globale de l'information va déboucher sur un chaos général.
Ca, j'en suis convaincu.

Tu mets en jeu ta crédibilité, tu en es conscient?

Je n'ai aucune crédibilité. Je fais un constat amateur des informations que je regroupe.
Je n'ai aucune autre faculté que le regroupement d'informations, car c'est ce que j'aime faire sur Internet, trouver un semblant de vérité dans un monde soumis et basé sur le mensonge.
En aucun cas je ne suis devin. Je partage seulement les informations et je les diffuse quant j'estime qu'elles ont une chance d'être fondées.

Que va-t-il se passer, alors?

Je n'en sais rien.
Ces éléments disent que nous approchons du point où la direction financière du monde à établi la rupture.
C'est le temps de l'épuration, de jeter le trouble qui permettra dans quelques années de fonder leur nouveau, et encore plus puissant pouvoir. Je ne sais rien de plus. Les éléments permettent de dire que l'humanité aura peut-être un secours aussi inattendu que douloureux, une sorte de purification.
C'est la seule chose positive. Il y aura peut-être une intervention qui nous dépasse.

Une intervention divine?

Le climat est chamboulé. Pas seulement sur Terre, mais dans tout le système solaire. Le Soleil s'est mis en veille en même temps qu'est née la crise aux Etats Unis. Eté 2007...
Ce n'est pas seulement un clin de Soleil, c'est ...
C'est une "coïncidence" à prendre en compte.

Des conseils pour l'avenir?

Prévenir plutôt que guérir.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans L'auto-Interview
commenter cet article
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 19:48
- Il semble que les médias, de moins en moins crédibles, crient au loup quant à Internet. Tu en penses quoi?

- Organes de propagande serait plus juste pour définir ces officines d'Etats ou de multinationales, ce qui revient au même, les politiques étant devenus des employés des multinationales. La crise en Géorgie, dernièrement, en est un exemple flagrant. Voici un gouvernement pro-occidental, en fait totalement mis en place par les occidentaux, comme dans beaucoup de pays y compris en France, qui attaque une province séparatiste à coups de roquettes sur la capitale. C'est ciblé sur la population, c'est un véritable génocide car les civils sont clairement visés. Même les officines occidentales diffusent les images de l'attaque dans un premier temps, surement avant de recevoir les ordres.
La Russie, garante par des troupes de paix sur place, intervient avec force, comme tout honnête analyste le souhaiterait dès qu'un génocide est en cours...
Bin non, Moscou est montré comme l'agresseur sauvage. La Géorgie comme la victime.
C'est énorme, c'est une gigantesque manipulation qui ne tient en rien la route, mais les officines de propagande s'en donnent à coeur joie...
C'est tout simplement de la manipulation des esprits.
Lorsqu'on utilise internet pour s'informer, que l'on regroupe les informations, que l'on fait bien attention à ne pas se laisser porter par des idées, on se rend compte que la manipulation est partout. Dans l'actualité, mais aussi dans la science, la santé, la politique, la finance.
C'est un cirque, une grande fête foraine de l'illusion. Il n'y a rien de réel, que de la manipulation.
Le 11 septembre 2001 est une manipulation.
Le "réchauffement climatique dû au CO2" est une manipulation.
La guerre en Yougoslavie, comme toutes les autres guerres, sont des manipulations.
Il n'y a absolument rien de vrai dans les médias.
Le problème, c'est que toutes ces conneries se retrouvent dans les livres scolaires, et nous nous retrouvons avec des générations entières fourbies de mensonges comme bases de leur raisonnement. C'est affligeant.

- C'est un peu fort de dire que "rien n'est vrai". Pourquoi serait-il nécessaire de masquer ainsi la réalité?

-Les gens ont conscience que quelque chose ne tourne pas rond. Mais il ne faut pas qu'ils creusent leurs constats. Alors on leur inculque "la" vérité.
C'est assez basique. Prenons le cas de la Yougoslavie. Le pouvoir central, à Belgrade, est serbe. Il faut donc diaboliser les serbes pour que l'opinion publique accepte de déposséder le pouvoir central yougoslave de ses provinces, pour les accaparer.
Je ne dis pas que les serbes ont été exemplaires, je dis que dans la guerre, chaque camp fait des exactions, c'est cela la guerre, et chaque camp, dans cette guerre, en a fait. Mais on a parlé que des serbes, tous les jours ou presque...
Regardez, aujourd'hui, les nouvelles sur le Pakistan. Au moins cinq nouvelles, sur Yahoo actu, disant qu'Al Qaïda est derrière l'attentat. Il n'y a pas eu d'enquête, c'est bien trop tôt, pas d'analyse, il n'y a rien.
Mais on répète aux gens que c'est "sûrement" Al Qaïda.
Il n'y aura jamais d'enquête, on en reparlera jamais plus. On a mis dans la tête aux gens que c'est Al Qaïda, cela suffit.
Regardez le 11 septembre.... C'est tellement machinal chez certains que je suis sûr qu'ils sont de bonne foi. Contredire la version répétée pendant des années est un blasphème. Et ils seraient prêts à rallumer les bûchers, c'est certain.
Ca dépasse leurs cerveaux conditionnés par la répétition.
Il en va de même pour de nombreux sujets dans tous les domaines.

- D'après toi, les médias sont donc une sorte de cancer, ils tuent la conscience en installant l'illusion. Mais j'ai du mal à saisir le but final d'une telle opération.

-Si vous voulez manipuler quelqu'un, il faut d'abord lui faire croire que vous êtes bon, que vos intentions sont bénéfiques. Ensuite, vous faites croire à l'autre que vous êtes indispensable pour la protéger des autres. C'est la fonction de toutes les drogues.
Nous avons donc un système qui détruit petit à petit toutes les bases sociales. En créant de toute pièce l'individualisme par la peur de l'autre, en détruisant la famille, en séparant l'homme et la femme, l'employé ou l'ouvrier du cadre.
Il faut diviser pour régner.
Ensuite, il faut trouver un ennemi. Au coeur de nos sociétés, c'est l'autre. Celui qui est différent est dangereux. Malheureusement, tous les autres sont différents, donc tous les autres sont dangereux. La boucle est bouclée.
Vous vous retrouvez tout seul devant la télé à fantasmer votre vie devant "Plus belle la vie".
Vous êtes dépossédés de votre vie et ce sont les médias qui vous disent comment vivre, avec qui et pourquoi.
C'est catastrophique, il suffit de voir dans quel état est notre société, notre jeunesse, notre vieillesse.
Quand je dis "tout seul" cela se passe souvent en famille, où chacun se retrouve encore plus seul que jamais, n'ayant plus rien à échanger avec l'autre.
Et donc, entre ses grandes vides lignes, par le biais de la pub, les médias "contrôlent" la masse. Tu vas travailler, gagner de l'argent pour consommer, rentrer chez toi et regarder la Star'ac ou le foot. Si tu n'as pas de travail, y a aussi la solution dans les médias avec les nombreux films glorifiant la magouille, l'escroquerie, le meurtre, l'abus de toute sorte.

-On dirait que tu es connaisseur de la manipulation. N'en es-tu pas un, de manipulateur?

-Rire...
J'ai tout d'abord analysé ce qui m'est arrivé depuis mon enfance. Je suis un enfant des débuts du conditionnement massif par la télé, étant né en 1970. Mes parents étaient autant conditionnés, mais avec moins de profondeur. Chez moi, c'était profond. Aussi, à 17 ans, lorsque j'ai pris conscience de cela, ça été un grand choc. Je suis passé d'un esprit guerrier, pro américain, pro occidental, gavé de propagande, à l'état de pacifiste fondamental.
Il faut dire que j'ai eu une enfance nuancée où je jouais constamment à la guerre, mais où je passais toutes les nuits de vacances scolaires, quand le temps le permettait, à regarder les étoiles en attendant le lever du Soleil. C'était sur une vieille tour de guet, à côté d'une statut du Christ...

-Tu es croyant?

-Laisse moi finir.
J'ai un amour infini pour ce monde et pour ceux qui l'habitent, tous. Les humains, les corbeaux, les renards, les fourmis... tout, j'aime tout. J'ai même un faible pour les parasites dont j'aime abréger la vie...je pense aux puces que je côtoie souvent dans ma vie, ayant une chatte...
Je n'ai aucune intention de manipuler, ni aucun intérêt. Je partage seulement mes recherches.
Je crois en tout, je ne crois en rien. C'est l'Esprit qui me guide, aucune religion, ni même philosophie. La plus intéressante serait le zen, à mon avis, mais je n'ai pas encore approfondi.


A suivre.


Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans L'auto-Interview
commenter cet article
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 19:49
 -Ferlinpimpim, après un peu plus de 1000 articles sur votre blog et qu'entre 150 et 200 personnes visitent ton blog quotidiennement, est venu le temps de faire un petit point. Comment ça va?

-Bof...

-Pas satisfait?

-L'ancètre de ce blog, créé sur un site qui a mis la clef sous la porte sans reverser les droits (c'était très peu, mais multiplié par X, ça devait être conséquent) avait une bien meilleure visibilité. Entre 600 et 800 connexions quotidiennes. Over-blog, c'est pas mal, mais c'est un peu le brouillard...

-Tu as des solutions, des propositions?

-Il y avait un TOP5 des sites les plus visités... C'est peut-être une chose à faire sur Over, par catégorie de blogs.

-On aimerait te connaitre mieux. Tes propos sont assez engagés, on sent même parfois de la colère.

-Je viens d'avoir 38 ans, j'étais, il n'y a pas longtemps encore, un simple carreleur le plus souvent intérimaire. Je suis un autodidacte. Mon parcours est d'une simplicité déconcertante. A 18 ans, passant un BEP pour ne pas sortir de cette institution débilitante qu'est l'Education Nationale sans diplôme, je me retrouve à travailler derrière un minitel. Pistonné par un ami, je suis entré dans la "Télématique Rose" , vous savez, cette grande arnaque étatique ayant permis à France Télécom de pomper des milliards de francs de la poche des français les plus crédules, et de devenir n° 1 de la communication dans le Monde. Elle perdra tout dans l'effondrement de la bulle de 2000, mais c'est un autre problème...
Je suis donc entré là dedans et m'y suis senti de suite à l'aise. Je me nommais Catherine, Denise, Ffatale... Et je passais mon temps à échanger avec des gens. Ne faites pas fausse route, j'ai très peu parlé de sexe pendant ce travail, c'était surtout de la philosophie. Souvent, il fallait secouer les gens, c'est ce qu'ils attendaient.
Le patron a décidé qu'il ne gagnait pas assez d'argent (et pourtant!!!), alors il décide de créer des société champignons tenues par ses meilleurs éléments. C'était, soit tu me suis dans ce délire, soit c'est la porte...
J'ai suivi...à contre-coeur, certes, mais j'ai suivi.
Ca a duré 8 mois, juste le temps de me rendre compte que ce n'était pas le service qui importait à l'entreprise, je veux dire qu'ils en ont rien à foutre de ce qu'ils donnent aux clients. La seule chose c'est l'argent, la seule et unique chose importante à leurs yeux c'est l'argent.
J'avais 20 ans, et ma vision du monde en a été bouleversée à jamais. C'est une bonne chose, finalement, car à 20 ans, je savais dans quel système nous étions.

-Comment ça s'est finie cette aventure?

-J'ai tout lâché, comme ça... Allez vous faire foutre... et je suis parti vivre dans les montagnes du Cantal.
C'était allé loin. Comme j'avais engagé un combat juridique contre mon ancien patron, je me suis retrouvé à travailler avec un fusil à pompe sur les genoux...Les pressions sont devenues physiques. On déplaçait des objets autour et dans ma maison...On filait ma compagne...J'ai découvert que c'était l'ancien chef de la brigade motorisée de la ville, à la retraite, qui faisait ces basses besognes...
Bref, trop d'argent était en jeu et il n'y a pas d'humanisme, pas de droit, il n'y a rien quand l'argent est sur la table.
Ca m'a rendu allergique à l'argent.

-Et au système?

-Oui. L'argent est devenu le coeur de ce système. Très peu de gens résistent à cela. C'est devenu le point névralgique de l'existence. Lorsqu'on analyse "froidement" l'argent, on se rend compte que c'est quelque chose de fondamentalement virtuel, ça n'a absolument aucune autre réalité que celle qu'on lui donne. L'humain d'aujourd'hui, donc, base sa vie sur de l'inexistant, sur du vide, Et vous ne pouvez pas faire grand chose dans ce système sans que l'argent soit la priorité de votre action. C'est tout simplement débile.

-Beaucoup vous répondraient que c'est ainsi, on ne peut rien faire sans argent.

-Ils ont sûrement raison. Je dis simplement que c'est stupide, c'est un manque d'imagination total. Si les gens connaissaient le système financier moderne, ils arrêteraient tous de travailler. Je parle des humains, pas des "êtres" sans scrupule ni morale qui vendraient leur fille. Malheureusement, on se demande si ce gens là ne sont pas de plus en plus nombreux.

-Vous semblez en guerre permanente, mais en guerre contre qui?

-C'est l'ignorance l'ennemi, et cet ennemi est partout et d'abord en nous-mêmes.
Nous avons des convictions, des certitudes, des idées établies au fond de nous, depuis l'enfance. C'est tout cela l'ennemi car le conditionnement que nous avons subi depuis notre enfance est des plus féroces.
Tout ce qui nous a été appris est tout simplement de la propagande. Il n'y a rien de vrai. C'est pire que Matrix.
Dans Matrix, la réalité nous est insufflée pour nous pomper de l'énergie. Dans la réalité, c'est notre conscience qui est manipulée, au fond, pour nous faire croire que nous sommes les bons, les fils des lumières, l'intelligence du monde...
Nous ne sommes qu'une bande d'esclaves pour une minorité qui s'engraisse. Nous sommes des moutons, du bétail...
L'ennemi est en nous-mêmes, et on le combat d'abord en cassant toutes ses certitudes. C'est Desprosges qui nous a donné la solution:
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute".
Lorsque nous sommes dans le doute, nous cherchons à y voir plus clair.
Ce que nous découvrons alors est effroyable.

A SUIVRE.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans L'auto-Interview
commenter cet article