Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 11:54

Merci gao.

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Nouveau Désordre Mondial
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 20:07

Sous le flot de conditionnements et de propagandes dans lequel nous vivons, il est important, pour ne pas se faire piéger ( comme en Yougoslavie ou en Irak en 1991 ), de bien comprendre la situation de ce pays divisé après la seconde guerre mondiale.

 

Au Nord, une entité communiste, avec tout ce que cela comporte comme privations, surveillance et immobilisme.

 

Au Sud, une société capitaliste étant passée du moyen-age à l'industrialisation en quelques décennies par la force dictatoriale, avec des méthodes qui n'ont rien à envier à son voisin du Nord. Le point culminant, qui fut aussi le passage obligé à la démocratie ( la mission d'industrialisation par la force avait été accomplie ), fut le massacre de Gwangju, où les forces spéciales de l'armée ont tiré au fusil d'assaut sur les manifestants désarmés. Le bilan n'est pas connu.

Ces dictatures successives furent appuyées et financées par les USA.

 

En 1950 eut lieu la plus effroyable guerre civile de l'Histoire.

Il faut savoir que le 6 septembre 1945, fut proclamée une "République Démocratique" à Séoul ( actuelle capitale du Sud ) à majorité communiste, par les partisans ayant résisté à l'occupation japonaise. Cette "République fut démembrée par un débarquement américain le 8 septembre suivant.

D'ors et déjà, la légitimité de la partition du pays est mise en question.

L'offensive Nord Coréenne, le 25 juin 1950, ne fait plus aucun doute, historiquement. La non préparation et la faiblesse de l'armée du Sud en est le témoignage le plus flagrant... Seule l'intervention des USA et des troupes occidentales via l'ONU ( déjà, à l'époque totalement d'obédience occidentale ), empêcheront le Nord de prendre la totalité du territoire. Ensuite, c'est l'engagement de la Chine avec presque 300 000 hommes qui empêchera l'offensive occidentale de conquérir le Nord.

 

On notera les massacres perpétrés par les militaires US, lors de cette contre-offensive, et l'utilisation d'armes bactériologiques, également. Un usage intensif du napalm est aussi significatif de la barbarie occidentale, sans limite.

 

C'est un statu quo qui sera de mise à la fin du conflit, chacun restant sur ses positions, le long du 38 ème parallèle.

 

On en arrive alors à la situation actuelle. Nous avons une emprise du Sud sur des îles proches du Nord, dû, à mon avis, par la supériorité maritime occidentale à l'époque.

Capture01coree1.jpg

 

Nous voyons très clairement sur cette carte que l'île bombardée est beaucoup plus proche des côtes Nord-Coréennes. Il en va de même pour les trois îles à gauche, desservies par la marine du Sud, donc ( sans confirmation pour l'instant ) sous obédience sudiste.

 

Que ce soit en Juillet dernier ou actuellement, les forces navales du Sud ( accompagnée par les forces navales US ) multiplient les exercices dans cette zone très proche du Nord. Ce sont clairement des provocations.

 

Entendons nous bien, je ne défends en rien le régime Nord Coréen, mais je ne défends en rien celui du Sud. J'ai juste la prétention d'avoir une analyse lucide de la situation.

 

Dans la presse, nous pouvons remarquer quelques phrases qui nous éclairent sur cette situation :


"Les règles d'engagement (militaire en cas d'attaque ennemie), qui sont considérées relativement passives, vont être complètement révisées", a indiqué dans un communiqué la Maison Bleue, le siège de la présidence sud-coréenne, dont la réaction à l'agression nord-coréenne de mardi a été jugée trop timorée par une partie de la presse sud-coréenne. 


Nous savons, sur ce blog, par qui est détenue la presse, au niveau international. ce sont tout le temps des financiers et plus particulièrement des marchands d'armes ( à l'exemple de Dassault, en France ). Si la presse demande des réponses fermes, autrement dit une escalade, ceci nous fournit un indice précieux pour déterminer quels sont les enjeux de la situation.

 

C'est ce qui me fait penser que les USA, via la Corée, cherche un affrontement ouvert avec la Corée du Nord et, par ce biais, avec la Chine.

 

J'espère me tromper.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Nouveau Désordre Mondial
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 07:55

photo-1288348753821-1-0_159873_465x348.jpg

Toute la rhétorique, dans cette histoire, semble indiquer qu'il y a eu provocation de la part du Sud.

 

Reste à savoir dans quel but. Une confrontation directe est-elle recherchée?

 

Lire.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Nouveau Désordre Mondial
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 07:51

La Corée du Nord a tiré plusieurs dizaines d'obus vers la Corée du Sud

 Capture01coree.jpg

L'armée sud-coréenne annonce mardi avoir riposté après des tirs d'artillerie nord-coréens sur une île du Sud, où plusieurs dizaines d'incendies ont été signalés. Il y aurait au moins deux blessés et les habitants de l'île seraient évacués. 

Selon des témoins cités par la chaîne de télévision YTN, 60 à 70 habitations sont en feu et plusieurs d'entre elles se seraient effondrées. L'armée de Corée du Sud se dit en état d'alerte maximum.

 

Source

 

Je me demande où est le but stratégique ou même tactique d'un tel bombardement...

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Nouveau Désordre Mondial
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 06:27

276801.jpg

Après la Grèce, la mise sous tutelle de l'Irlande ( aide financière pour sauver les banques en échange d'un plan d'austérité, sauf pour les entreprises ), sonne le glas de la gouvernance nationale. Les uns après les autres, les pays européens vont tomber sous l'emprise du FMI et de la Banque Mondiale, autant dire que ce sont les financiers qui vont désormais décider de la politique sociale en Europe.

 

C'était déjà le cas depuis quarante ans, mais nous avions l'illusion d'une démocratie. Ils n'ont même plus besoin d'illusion.

 

Voilà ce qui était annoncé pour ce mois de novembre. Non, ce ne sera pas une guerre mondiale telle que nous l'imaginions, avec des tanks, des missiles nucléaires et des armes chimiques. Bien que ce soit toujours possible, une telle guerre n'est pas profitable. Ils ont besoin des infrastructures existantes et ne peuvent se permettre une destruction généralisée.

 

C'est tout de même une guerre mondiale, qui se joue, mais une guerre contre les peuples, une guerre idéologique et économique, une guerre des classes. Et ils l'ont d'hors et déjà gagnée. Leurs armes ont été d'une simplicité déconcertante : individualisme, corruption, endettement, divisions, immigration, métissage, communautarisme, loisirs...

Une stratégie sur le long terme, payante, car plus aucune résistance n'est possible, sinon suicidaire.

 

Cette guerre, même si elle est gagnée ( à part grosse surprise incommensurable ), n'en n'est pas finie. Ce ne sont là que les premiers pas du Nouvel Ordre Mondial qui, je vous le rappelle, table sur une diminution drastique de la population mondiale et un contrôle total de ceux qui resteront. Les jours sombres sont loin d'être finis.

 

Après la soumission ( volontaire ) des états à la finance internationale, nous assisterons à la destruction du système financier international, ce qui se traduira par une lutte fratricide pour la seule survie. Quelques épidémies et guerres locales, surtout en Asie, achèveront cette deuxième phase de l'offensive de la classe "supérieure".

 

La troisième phase, consistant à contrôler totalement les survivants apeurés et à la chasse des derniers récalcitrants, achèvera la venue de ce Nouvel Ordre.

 

Le tout, je le rappelle, se jouera sur fond de changement climatique, avec la venue d'une période de cycles solaires faibles qui engendrent déjà des changements fondamentaux. Leur calendrier n'est en rien dû au hasard.

 

Il me reste à nous souhaiter bon courage. Préparez vous un minimum, car le krach total devrait survenir avant la fin 2012 ( d'où le matraquage médiatique sur cette date ).

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Nouveau Désordre Mondial
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 05:12

Nous l'avons vu à maintes reprises pour le 11 Septembre 2001, où Al Qaïda a servi de sombres intérêts stratégiques occidentaux en Afghanistan et, sans aucun rapport, en Irak.

 

Désormais, l'affaire de Karachi, mis sur le dos d'Al Qaïda, également, s'avère être une affaire bien plus trouble de terrorisme financier, mafieux, d'états.

 

On peut désormais se poser LA question fondamentale : Le terrorisme est-il une propagande pour masquer la sombre réalité internationale?

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Nouveau Désordre Mondial
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 07:06
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Nouveau Désordre Mondial
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 19:37
Par Caleb IRRI
Après les stages à rallonge et les formations non rémunérées, après le service civique obligatoire et la réforme des retraites, l’Angleterre fait mieux que la France pour offrir un autre futur à nos enfants : l’esclavagisme. Il n’y a malheureusement pas d’autre terme envisageable, car le fait d’obliger des gens à travailler sans négocier ni même recevoir de salaire correspond à sa définition.

Bien loin de pouvoir retrouver du travail à ceux qui l’ont perdu, les gouvernements d’aujourd’hui ne cherchent plus désormais à cacher l’affreuse réalité qu’ils ont créé, mais tout simplement à en tirer partie. Comment ? Et bien en imposant aux misérables victimes du système qu’ils sont en train de démolir un chantage encore plus abject que les « avancées » déjà scandaleuses concernant les droits et les devoirs du citoyen. Car c’est bien d’un chantage qu’il s’agit : la possibilité de faire travailler des gens sans emploi à toutes sortes de tâches dont personne ne veut contre de maigres allocations revient à leur mettre le couteau sous la gorge : c’est « tu marches ou tu crèves », et pour « l’Etat providence » tu repasseras.

  Peu à peu se forge dans l’esprit des hommes, et pire encore dans celui des enfants, l’idée que le citoyen doit quelque chose à l’Etat, qui n’est plus désormais son protecteur mais son maître. Il doit le respecter, lui obéir, travailler sans relâche et sans se rebeller, pour espérer un jour avoir le droit de faire partie de « l’élite », c’est à dire du petit nombre d’individus qui dirige les masses. Cela doit passer par l’abnégation de ses volontés, le renoncement à sa liberté, la soumission aux ordres. Derrière cette lente évolution vers le « travail forcé » se cache non pas la réussite du capitalisme, mais en réalité quelque chose de bien plus grave encore, son échec. En effet, entretenir l’idée que l’Etat n’est pas là pour pourvoir aux besoins des nécessiteux, que le citoyen n’est pas le propriétaire de l’Etat est bien le symbole que le capitalisme ne permet pas d’atteindre les objectifs qu’il était censé atteindre : permettre le plein emploi, faire des hommes libres, rendre la société meilleure.

  On a longtemps cru que les pays en voie de développement étaient victimes de leurs systèmes trop autoritaires, et qu’ils finiraient un jour, en adoptant le capitalisme, par évoluer « naturellement » vers la richesse, l’éducation, la démocratie…. mais aujourd’hui, et malgré tous les efforts entrepris par les pays riches pour éviter cela, les pays pauvres ont réellement fini par évoluer, s’enrichir et s’ouvrir à la « civilisation capitaliste »… au détriment des pays riches ! Ils prennent des parts de marchés, « volent » le travail des autres en disposant d’une main d’oeuvre moins chère, et finissent par mettre en danger « l’équilibre du monde », c’est à dire l’hégémonie de l’Occident. Le capitalisme est bien capable d’enrichir une société, mais toujours au détriment d’une autre. Impossible autrement.

  N’étant donc plus en mesure d’offrir du travail à tout le monde à l’intérieur de leurs propres nations, ces Etats préfèrent donc dans un premier temps faire cesser l’immigration pour conserver le maximum de revenus à l’intérieur de leur pays, puis dans un second faire baisser le coup du travail, jusqu’à en arriver là où nous en sommes aujourd’hui : imposer le travail à ceux qui n’en trouvent pas, en échange du minimum vital, et du contrôle incessant de la part de l’Etat qui le nourrit. Ce qui, si l’on regarde les choses autrement, revient à infirmer la croyance que j’évoquais plus haut : ce n’est peut-être pas parce que les Etats en voie de développement étaient autoritaires que la croissance ne venait pas, mais peut-être plutôt parce que la croissance ne venait pas qu’ils restaient autoritaires. Et aux vues de l’exploitation des pays pauvres par les pays riches tout au long de l’histoire, on pourrait très bien penser qu’elle est la seule responsable de la lenteur du développement de certains… ainsi que de ce qui nous attend si les choses continuent ainsi.

  Disposer d’une main d’oeuvre servile et nombreuse, corvéable à merci, maintenue dans des cadres comportementaux définis dès le plus jeune âgeaffaméepistéeconditionnée, voilà tout ce qu’il reste à nos dirigeants pour conserver l’illusion de leurs certitudes. La dictature et l’esclavage, pour éviter d’avoir à remettre en question tous leurs méfaits, tous leurs mensonges, et ceux de tous leurs prédécesseurs avant eux. Plutôt que de se rendre à l’évidence de l’échec historique de toutes leurs croyances, de tous leurs rêves de société rendue meilleur et plus juste par le capitalisme, ils préfèrent sacrifier le futur de nos enfants, et des leurs aussi. Ils ne veulent pas voir que leur pouvoir est inutile, alors ils le rendent nuisible. Pour rester en place, pour continuer de donner un sens à leur misérable existence fondée sur du vent.

  Après des siècles de luttes, de guerres et de misères nous avons enfin l’incroyable opportunité technologique de nous affranchir de la misère, de la maladie et de la pénibilité du travail. Nous sommes désormais capables de produire propre, en grande quantité et pour tous, de vivre enfin libérés des contraintes afférentes au système qui nous oppressait, mais qui nécessitait le sacrifice de nos libertés. Aujourd’hui, nous n’avons plus besoin du capitalisme pour vivre car nous savons qu’il nous nuit plus qu’il nous sert. Et nous n’avons donc plus besoin de présidents, de rois ou de dictateurs… et c’est justement de cela qu’ils ne veulent pas.   Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr

URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/Travailler-plus-pour-gagner-rien-ou-comment-retablir-l-esclavage.html
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Nouveau Désordre Mondial
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 21:29

276801.jpg

Bien entendu, je lis les commentaires et les liens. On y trouve tout et n'importe quoi.

 

Ca bouge, au niveau tellurique et magmatique, c'est certain, mais restons un petit peu les pieds sur Terre, s'il vous plait.

 

Lorsque je vois des écrits qui font la corrélation entre la comète Hartley 2 et le volcanisme, mes poils s'hérissent...

 

N'avons nous pas assez de la Nouvelle Lune, de la position de Saturne et Jupiter puis de l'activité solaire pour dégager des pistes?... Il faut aller chercher le plus insignifiant, le plus sensationnel?

 

Il faut, un peu, de raison garder.

 

On reproche aux merdias de distiller la peur mais nous roulons sur le même chemin, celui de la sensation.

 

Nous savons, ici, que la période engagée est très délicate, qu'elle va aller vers des bouleversements terrestres et humains considérables. Le fait que quelques volcans entrent en éruption n'est pas une fin en soi, juste une confirmation.

 

Nous sommes tous des enfants d'Hollywood, totalement conditionnés par le spectaculaire et la vitesse, l'empressement.

 

Hors, l'Univers, lui, n'est pas pressé. Les choses prendront le temps nécessaire.

 

Si nous sommes dans une logique de changement, c'est indéniable, celui-ci ne se fera pas tout feu tout flammes.

 

Cela va encore grandir et se développer.

 

D'après les textes, l'Avertissement ne viendra pas avant l'hiver, par une nuit très froide. Le Grand Miracle aura lieu quelques mois après et le Châtiment dans l'année qui suivra.

 

Je vais donc dormir tranquille cette nuit. Et je vous conseille d'en faire de même.

 

Pour justifier mes propos ( sans Saturne et Jupiter qui n'y sont visiblement pour rien ), voici la disposition des planètes proches du Soleil, en ce moment. Je pense que cela s'abstient de tout commentaire.

 

Capture01Nov10bis.jpg

 

Mars, Mercure et le Soleil forment un alignement parfait. La Terre, Vénus et le Soleil sont sur une même ligne... Vénus étant plus proche du Soleil, et donc avançant plus vite que la Terre ( rotation de gauche à droite ), l'alignement parfait avec le Soleil se fera dans les prochaines heures.

 

Attention, ça risque d'être un peu rock and roll...

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Nouveau Désordre Mondial
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 12:40

Merci Milou, pour l'info.

 

Le port brésilien de Manaus a été dévasté par une coulée de boue, le 17 octobre dernier. L'info n'a en rien transpiré dans les médias. Entre 2 et 10 personnes auraient disparues dans cette catastrophe. Ce complexe sert à 40% de l'approvisionnement de la capitale de cette province amazonienne, Manaus.

 

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Nouveau Désordre Mondial
commenter cet article