Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 20:54
J'ai pris l'émission "Droit d'inventaire" sur France 3 en cours... Sur les privilèges en France.

La premier reportage vu est révoltant. Il traite des grandes écoles. C'est un peu moins de 30% d'élèves de milieux défavorisés qui avaient leurs entrées dans les années 50.
9% au milieu des années 90...

Cette émission est un appel à la révolution.

Cela me fait penser à
cet article du Monde, où un grand patron se demande quand les poudres vont exploser, tellement tout est en place pour que cela explose.

J'ai vraiment des grands doutes lorsque des grands patrons et les médias donnent ainsi matière à l'action.

Ca sent la manipulation à plein nez.

Et puis, vous en connaissez, vous, des révolutions qui n'ont pas profitées aux plus riches?
Moi non.

Je sais qu'avec les 200 connections quotidiennes, je ne vais pas faire le poids face aux médias. Mais la "révolution" violente est un piège qui se met doucement en place. Ce sera une révolution pour mieux nous enchaîner.

La révolution, c'est de tourner le dos à ces gens là, à ces institutions. Les combattre serait leur accorder bien plus de valeur qu'elles en ont. Car leur valeur, c'est nous, c'est le peuple.

Alors, il faut que nous nous tournions vers un autre système, un système pacifique basé sur l'entraide, sur la coopération, sur l'échange.
Il faut arrêter de jouer leur jeu.

Et se battre sera jouer leur jeu, suivre leur plan.

De l'imagination, voilà ce qu'il faut. Que le rêve devienne le défi de chaque jour. Que nos vies soient liées à ceux qui nous entourent, et non pas liées aux débiles retraités actionnaires de Miami.

Courage, ne vous laissez pas berner.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 20:15

Malgré un récent billet où je pensais que les plans avaient été reportés, je dois avouer m'être trompé.

D'une part, j'ai confondu fin des vacances avec fin de l'été (le Krach avait été prévu avant la fin de l'été, et non pas avant fin août -l'erreur est humaine mais c'est grossier, je l'avoue-) et une telle crise, on sait quand elle commence, et on ne peut pas l'arrêter.
Les réactions successives des banques centrales, qui mettent à chaque fois des bandages sur des cadavres, à nos frais, n'arrangent rien à l'affaire.

Ce qui est malheureux, c'est d'avoir vu juste.
Ce soir, la bourse de Paris à encore perdu 2,11%. Ca devient grave.

Cette crise, voulue pour réformer le système économique mondial, va plonger la société dans le chaos. Le pire est que c'est voulu aussi, pour preuve les multiples lois sécuritaires et liberticides établies depuis septembre 2001.
Car si le peuple est pris au dépourvu, gavé de désinformations médiatiques qu'il est, LE pouvoir en place, lui, ne sera pas pris au dépourvu lorsque les gens deviendront violents pour leur survie.

Car il va maintenant être question de cela. Nous savons que les caisses sont vides. La crise est là. Que va-t-il se passer sinon le pire?

Il ne va pas falloir compter sur ceux qui nous ont jetés dans le bouillon pour nous en sortir. Ils sont là pour se délecter de nos peurs, de notre souffrance et de notre sueur.

Il me reste à souhaiter bon courage à chacun et à tous.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 19:00


Sûrement vous êtes-vous demandé pourquoi nos enfants mourraient en Afghanistan. On vous a répondu, par cette diatribe devenu hymne occidental; "c'est pour lutter contre le terrorisme". Ce même terrorisme né dans le fin fond des ages, de la Saint Barthélémy, de l'Inquisition, des Assassins et de leurs fils spirituels (car très fatômatiques) Al Qaïda.
Nous ne savons même plus qui fait quoi, tellement groupes armés et services secrets sont mélangés, ces derniers infiltrant souvent (pour ne pas dire tout le temps, car c'est leur boulot) ces mêmes groupes terroristes.

Il n'y a guère qu'à la télé ou dans les médias de masse que l'on puisse nous faire croire qu'un vieux barbu diabétique peut monter une opération diabolique et dantesque sur la côte Est des Etats Unis depuis une grotte, puant la pisse, d'Afghanistan.
Ces mêmes médias ont été obligés d'avouer, presque en silence, l'implication du FBI dans les attentats du WTC en 1993 et d'Oklahoma City, où de nombreux enfants sont morts.
Alors pourquoi n'ont ils aucun doute sur le 11 septembre 2001?

Si les anciens attentats préparaient le terrain, depuis 2001, nous sommes entrés dans une guerre mondiale théorique, celle contre le terrorisme. Guerre éternelle, selon Bush et ses maîtres, mais surtout guerre réelle faite de coups de main, d'attentats, de bombardements, de liquidations ciblées de tout ce qui entrave la bonne marche de la colonisation ultralibérale du monde.

Aujourd'hui, depuis peu, cette guerre passe une frontière, et va officiellement
s'établir au Pakistan. Ce qui explique les évènements politiques récents de ce pays.
La France, par son action en-laissée à celle de l'Otan et des américains, sera impliquée dans cette nouvelle guerre. Guerre non plus contre un mouvement ennemi, mais contre un pays tout entier. N'oublions pas que les occidentaux feront tout pour
pousser l'Inde dans cette guerre régionalo-mondiale.

Avec le conflit en
Géorgie et l'extension orgueuilleuse de l'Otan, ce sont de sombres heures qui se dessinent devant nous.

Le bruit des bombes déchiquetant  hommes, vieillards, femmes et enfants est encore loin.

Mais pour combien de temps encore?

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 08:52
Certains seront étonnés de trouver des articles sur la géopolitique et même quelques uns sur la politique française sur un blog nommé "changementclimatique".

Ces sujets sont étroitement liés.

Il faut remonter le temps d'une vingtaine d'années, l'effondrement du régime soviétique étant le départ de la période que nous vivons. Il faut se rappeler une succession  d'évènements sûrement soigneusement préparés. En effet, il n'a pas fallu longtemps pour qu'aussitôt l'URSS démantelée, les troupes occidentales s'établissent au Moyen-Orient, que la Yougoslavie soit démantelée à son tour.
L'Otan avait gagné la guerre froide et l'offensive était sur tous les fronts. Il fallait au plus vite avancer pour reconquérir les espaces ennemis, mettre la main sur les régions stratégiques.

Cela ne pouvait se faire qu'avec l'accord de l'opinion publique, malheureusement, et c'est 10 ans après la chute de l'empire soviétique que les choses allaient se mettre en ordre pour désormais se passer de l'opinion publique.
Le 11 septembre 2001 est le début d'un plan de destruction massive, destruction de la raison, destruction des libertés individuelles, destruction de la base même de la démocratie qui est la liberté individuelle et la liberté de penser.
Car vous avez bien remarqué que depuis, vous ne pouvez pas dire publiquement certaines choses, même fondées. Vous n'avez plus le droit.
Cet évènement, qui n'a JAMAISfait l'objet d'une enquète indépendante, aura changé nos vies pour toujours. C'est donc sur des faits jamais vérifiés (l'ensemble des faits est classé "secret défense") que sont maintenant basées nos politiques internationales.
L'Otan, qui avait déjà occupé le Kosovo en 1999, pouvait donc occuper l'Afghanistan, deux contrées où les énergies de la Caspienne doivent transiter. Une coalition illégale pouvait occuper, suite à des mensonges éhontés que personne ne remet en question (contrairement au 11/09), l'Irak.

L'affaire récente de la Géorgie nous montre bien que les tensions ne sont pas réellement confessionnelles, religieuses ou ethniques. Les tensions se font autour des lignes d'approvisionnements énergétiques.

Il n'y a jamais eu de guerre contre le terrorisme, il y a une guerre mondiale pour contrôler les voies stratégiques de l'approvisionnement énergétique. Cette guerre est essentiellement menée par l'Otan mais des résistances voient le jour au Darfour, avec les chinois et en Géorgie avec le réveil de la Russie. Il ne faut pas oublier la Bolivie, riche en matières premières, où la CIA mène une guerre ouverte contre le régime de Morales. On ne va tout de même pas partager les richesses avec les indigènes, hein?....
Faudrait pas plaisanter.

Le "réchauffement climatique" fait parti de cette stratégie mise en place il y a vingt ans.
Le but, en contrôlant l'énergie est de limiter l'accession de certains pays géant à une stature dangereuse pour la domination occidentale. Je veux parler de la Chine et de l'Inde, bien entendu.
Contrôler les approvisionnements énergétiques est une chose, mais pour éviter qu'il soit accessible aux pays émergents, il faut en faire grimper le prix.
Comme il avait fallu inventer un prétexte pour attaquer certains pays suite au 11 septembre 2001, il fallait inventer un concept pour que la population occidentale accepte une augmentation drastique du prix des énergies. C'est alors que Monsieur Gore entre en jeu. La mise en place d'un système "tu veux avoir de l'argent pour tes recherches, il faut que ça aille dans notre sens" permis un très large consensus "scientifique", les autres, pas en accord, seraient accusés d'être les agents des pétroliers (pétroliers qui n'ont jamais été aussi riches qu'avec cette histoire de "réchauffement").
Appuyer sur la fibre écologique, comme on avait appuyé sur celle de la peur pour le 11 septembre, fut une grande réussite. Il suffisait maintenant de parler sur toutes les télés, toutes les radios, dans tous les journaux, chaque jour, du CO2, comme on l'avait fait avec Al Qaïda, pour boucler l'histoire.

Malheureusement, il y a Internet. Et si tous les médias sont corrompus par l'argent et la finance, de l'industrie de l'armement, et donc totalement dirigés, Internet permet de trouver des informations SCIENTIFIQUES qui mettent à mal les théories capilarotractées officielles.

Le climat change...La Palisse ne ferait pas mieux. Oui, hier, il pleuvait. Aujourd'hui, le Soleil brille. Le climat change, a toujours changé, changera toujours...
Bien sur qu'il faut arrêter de polluer, de nous comporter comme des porcs. Mais je suis désolé, que le litre d'essence soit à 1E ou à 2E, votre travail sera toujours à la même distance et ce n'est pas parce que vous allez vous priver de sortie dimanche que la Terre va aller mieux. Il faut arrêter de plaisanter.
La seule révolution acceptable serait une révolution fondamentale dans nos comportements, tout le reste n'est que propagande.
La théorie du "réchauffement anthropique" ayant un large consensus scientifique, parait-il, vient de recevoir un coup de grâce cet été. Bien sûr, aucun média n'a relayé cette information avant la page 36, avant 23h55. Il faut, de toute évidence, comme avec le 11 septembre, maintenir ce bon peuple dans la crêtinerie la plus basique.

Lisez donc cette longue mais très fructueuse
page internet.

Profitez donc d'Internet pour trouver la vérité, votre vérité, car très vite ce libre média sera attaqué de toutes parts.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 20:40
Je viens de conclure ma trente huitième année sur cette planète et le constat est accablant.


De ma petite personne, il n'y a vraiment rien de conséquent tellement c'est insignifiant. Je pourrais disparaitre demain, cela ne changerait rien, ou si peu. Non, le constat est général, humain, ce sont les seules choses qui m'interessent.

J'ai l'impression que nous sommes 70 ans en arrière, en 1938. Le Reichstag à brulé il y a quelques temps déjà et le fascisme s'installe partout, dans la moindre pensée des gens. Car ne croyez pas que seule l'Allemagne était extrême à cette époque. Tout la société d'Occident penchait à la droite, totalement, ou à la gauche, totalement.
Les libres penseurs, conscients qu'un extrême vaut son opposé étaient aussi rares qu'aujourd'hui. En tout cas maintenus dans un effroyable silence face à la cacophonie de haine ambiante.
Le musulman a remplacé le juif, mais un frêre pour un autre, ça ne change pas grand chose. L'important, c'est qu'il soit indentifiable, classifiable, qu'il puisse être transportable dans des wagons et exterminé d'une façon ou d'un autre.

Nous sommes en 1938, 70 ans en arrière, nous n'avons pas évolués.

La guerre se prépare, elle est même menée, déjà, dans de lointaines contrées où meurent nos enfants. Je ne sais pas quelles sont leurs dernières pensées, mais ça doit être proche de ;"Mais qu'est ce que je fous là?"...

T'es là pour garantir l'approvisionnement en carburant des esclaves travailleurs de ton pays, fils, c'est tout.

Seules certaines données physiques ont changées en 70 ans. S'il y a une guerre, nous n'aurons peut être pas le temps d'être mobilisés, de monter au front. Il n'y aura peut être aucun front. C'est pratique, le nucléaire, et pacifique. Ca peut tout simplement empêcher la guerre. Les êtres atomisés ne se battent pas.

Ouais, je sais, je suis pas très gai.

N'empêche qu'à 38 ans, je sais pas ce qu'il faut faire pour changer les choses, je suis décidement bien trop petit pour cela. Mais je sais que pour ne pas aggraver la situation, il faut absolument ne pas collaborer à ce système.

Je m'y efforce. C'est pas facile tous les jours, aucun jour, même.

Mais j'ai un avantage, je n'ai pas le choix. Collaborer reviendrait à me suicider. Et j'aime beaucoup trop la vie pour cela.

Alors vogue la galère. Mais qu'il est bon ce vent de liberté arrachant les dernières attaches de nos conditionnements. Qu'il est bon....

Je vous souhaite à tous ce bon vent.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 19:58
Il y a un an de cela, une jeune femme, photographe pour le quotidien régional, faisait le tour du bar-tapas où je me trouvais, posant une question bien précise.

La voyant dépitée par les réponses successives, j'ai pris ma timidité par la main et je me suis approché.

-"C'est quoi ta question"?

Elle me regarde, surprise. Elle est mignonne, mais c'est surtout ses cheveux, châtains, mi longs et ondulés qui bouleversent mes sens...

-"Pourquoi les hommes et les femmes s'entendent de moins en moins"?

Alors là, petiote, (je peux me permettre, j'ai 15 ans de plus qu'elle, mais je l'ai pensé, je ne l'ai pas dit) tu es dans mon sujet de prédilection.

Je lui ai sorti tout un délire, dont je ne me souviens que les grandes lignes, bien sûr. En gros, je lui ai dit que le pouvoir en place (celui bien au dessus de nos gouvernants) devait diviser pour régner. Déjà, après la seconde guerre mondiale, la société était divisée de façon certaine et à long terme. Il fallait désormais s'attaquer au dernier rempart de la cohésion, la famille.

Ce fut le but de la "libération sexuelle" ou "libération de la femme", savamment orchestrée par la CIA. Pour détruire la famille, il faut attaquer la femme. Je n'ai pas les liens, mais vous trouverez si vous voulez.

Comme je l'ai dit dans un précédent message, le système consumériste en vigueur s'adresse surtout aux femmes et nous sommes en droit de nous demander quelle libération la femme à eue?...
Celle de faire des métiers masculins?
Celle de faire des enfants et d'avoir six mois pour s'en occuper, avant de les mettre à la crèche?
Celle de devoir assumer une vie professionnelle, sentimentale, maternelle, et de les assumer impeccablement?
Celle de se mettre constamment en valeur, d'être toujours belle, attirante et jeune?
Celle de pouvoir parcourir les centres commerciaux, de se plier pour atteindre l'article le moins cher, tout en bas du rayon?

Cette libération me semble bien contraignante. Totalement stupide, d'ailleurs...

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas croisée une femme de quarante ans heureuse. Il en existe, j'en suis certain, mais elle ne fait pas partie des canons actuels. Sinon, c'est que sa légèreté prendra fin très bientôt, dans ces âges où même la chirurgie ne peut plus rien faire...

Ce système à fait des femmes des objets commerciaux, des consommatrices vides et stériles. Il a fait de toute femme un "blonde" potentielle... (C'est juste une expression, je connais au moins une blonde très très intelligente... Je t'embrasse, Sari)...

Ce système débouche sur des multitudes de familles mono parentales, totalement sujettes aux abus du patronat, au travail à mi-temps laissant les gens dans la pauvreté, donnant des aides aux patrons la pratiquant (une honte),aux aides sociales, aux magouilles pour survivre.
Quel intéret pour les femmes, pour les enfants, pour les hommes, pour les humains en général?

Aucun.

C'est une destruction de masse, une division viscérale.


La photographe, à la fin de mon discours à dit; "étonnant, c'est à peu près ce que je pense"...

Non, je l'ai pas emballée... c'était pas le but. Je suis un grand timide, n'oubliez pas...
J'ai été heureux de penser la même chose qu'elle.

Je n'ai pas vraiment de solution. Peut-être d'arrêter de regarder la télé, de lire cette presse people ou féminine qui se caractérisent par une niaiserie sidérale (J'ai une très grande expérience de "Femme Actuelle", lisant tout ce qui me tombe sous la main).

Non, vraiment, faut arrêter de se regarder le nombril et jouer le rôle primodial qu'à donné la vie aux femmes. Celui d'engendrer la Vie. Cela ne se résume pas à faire sortir un être de son ventre. Cela consiste aussi  à se battre pour lui permettre de vivre dignement, en tant qu'être humain, libre, de préférence.

Sortez vos griffes, citoyennes! Ne vous trompez pas de cible.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 17:50
Le krach boursier, pourtant annoncé par trois banques en début d'été, n'a pas encore eu lieu. Cela ne veut bien sur pas dire qu'il ne se produira pas, les plans successifs de sauvetages d'institutions financières par les américains et les britaniques sont des signes inquiétants.
Cela donne la profonde impression que rien n'est vraiment fait pour sauver l'économie, mais juste pour maintenir un état proche de la fracture et de déclencher celle-ci au moment le plus proprice.
Il faut dire que les plans ne marchent pas vraiment comme prévu. Tout d'abord, l'attaque d'Israël sur le Liban, en 2006, devant permettre l'anéantissement du Hezbolah, donc de la seule menace directe, a lamentablement échouée.
L'attaque de la Géorgie contre l'Ossétie du Sud, faite par un gouvernement à la solde de l'occident, n'a pas mis la Russie dans l'embarras, bien au contraire. Sa réaction, préméditée, certes, a été fulgurante et destructrice. La Géorgie, qui devait peut-être monopoliser un front russe, est a genoux, pour ne pas dire étendue, moribonde...

Tout porte à penser que le mouvement néoconservateur au pouvoir en occident (et ailleurs aussi) ne maîtrise pas la situation.
Mais la situation reste chaotique. Par les mensonges et les manipulations successives, 11 septembre 2001, réchauffement climatique, Tibet, Géorgie, les décideurs maintiennent le monde au bord du précipice. Le Monde est en guerre sans vraiment être en guerre, le Monde se réchauffe sans vraiment se réchauffer...

On se croirait en pleine science fiction. Et c'est bien cela que l'on nous sert depuis 7 ans, de la science fiction.

Des évènements où des avions se désintègrent sans laisser de trace. Des tours s'effondrent sans résistance des matériaux, des barbus échappent à la plus puissante armée du monde en mobylette, des nations agressives et meurtrières passent pour victimes...

Alors oui, devant toutes ces manipulations, nous sommes en droit de douter de tout. Et plus qu'un droit, c'est désormais un devoir de citoyen que de douter.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 10:44


C'est le 9 septembre 2001 que fut assassiné le Commandant Massoud, chef historique et charismatique de la Résistance afghane.
Oui, l'avant veille des attentats à New-York.

La nouvelle a été gardée secrête quelques jours pour être jetée dans le flot de désinformations de l'après 11 septembre.
Massoud était en guerre contre les talibans, et ceux-ci cherchaient à le tuer depuis bien longtemps. La coincidence des dates n'en est pas une.
Nous savons que ce sont des journalistes Pakitanais qui l'ont tué. Lorsqu'on sait quel rôle à joué l'ISI, les services secrets pakistanais dans le 11 septembre 2001, tout se regroupe.

L'explication de sa mort est d'une simplicité totale. Massoud n'aurait jamais accepté la présence de troupes occidentales dans son pays, jamais. Il était incorruptible.

Avant de lancer l'opération 11 septembre permettant l'invasion de l'Afghanistan, les Etats-Unis devaient éliminer le chef emblématique de la résistance afghane, tout en faisant passer cela sous responsabilité talibane.

La version de l'histoire officielle ferait sourire n'importe quel analyste. En effet, si les Talibans, en deux jours, étaient parvenus à éliminer leur ennemi intérieur et à frapper les USA au coeur de leur pays, faisant 3000 morts, personne n'aurait osé affronter cet ennemi.
Des gens aussi performants sont obligatoirement invincibles.

Alors ceux qui propagent la version officielle des évènements de septembre 2001 et envoient des troupes affronter les Talibans les envoient consciemment à la mort certaine, vers une défaite inéluctable.

J'ose penser que tu n'es pas mort assassiné par nos dirigeants pour rien, Commandant. Tu restes un exemple pour tous les esprits coriaces, libres et incorruptibles.

Paix à ton âme.

Ici, la lutte continue.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 08:58

Je suis un peu naïf, pour ne pas dire demeuré, car avant d’avoir une relation avec cette fille, je savais qu’elle avait voté Sarkosy.

Je me suis dit que ce n’était pas volontaire, juste un bourrage de crâne médiatique, c’est juste de la faute à la télé. Je me suis totalement fourvoyé dans mes excuses humanistes.

Je pensais que les humains sont bons, fondamentalement bons, mais malheureusement manipulés par l’éducation parentale, nationale et par l’ »air du temps », la mode, les médias.

Non, les humains ne sont pas tous fondamentalement bons, pas même moi. Vous pouvez pas savoir comme je peux être con.

Si, je suis sûr que vous savez…C’est tellement commun chez nous, les humains…

Donc, cette charmante personne n’avait pas voté par un acte téléguidé mais en toute honnêteté intellectuelle, la seule, peut-être, que ce genre d’électeur aura dans sa vie.

Ces quelques mois passés en sa compagnie m’ont permis d’analyser la (le) sarkosyste moyen(ne), et de répondre à ces questions sociales et anthropologiques.

Le sarkosyste peut-il aimer?

Sans aucune retenue, OUI.

Le Sarkosyste a de l’amour, c’est indéniable, mais celui-ci est très propre, comme passé à la machine, d’un blanc impeccable. Il peut aussi maintenir la couleur, ceci dit. Garder le noir, noir et le gris, gris!…

A ne pas confondre avec le grigri qui le fait sourire, c’est un rationaliste total.

Je n’apporte rien à la science, nous savions déjà que le sarkosyste, adepte du Karsher, est une personne pratiquant seulement l’amour propre.

Tout le reste est dégueulasse, à mettre de côté, sur la gauche…

Peut-on échanger avec un sarkosyste?

Ne tendez pas la main à un tel personnage, il vous bouffe le bras et plus si affinités.

Etant habité par un vide sidéral, le Sarkosyste aspire tout ce qu’il l'approche. Nous ne devons pas leur en vouloir, ni les condamner pour ceci, c’est juste de la physique, même si elle n’a rien de quantique.

En parlant de cantique, le Sarkomachin n’est pas religieux, sinon dans le plus pur style Vaticanesque du terme; abuser d'autrui. Sarkotruc n’a pas de spiritualité, il est juste sur terre pour se faire voir, bouger, en jeter aux autres et faire des tunes.

Pour ce faire, il pourra prendre n’importe quelle déguisement, surtout celui de l’être social, celui qui agit pour le bien commun dont il n’a strictement rien à foutre.

Mais ça fait bien de s’occuper du social.

Pour les références, voir le RSA.

Non, une conversation avec ce genre d’électeur, c’est une approche pratique de l’astronomie, vous êtes au bord d’un trou noir et, attention, il n’y a pas de marche avant la chute, encore moins de garde-fou (j’en suis la preuve vivante).

Peut-on aimer un Sarkosyste? (aimer avec un petit a)

S’en devient tellement impossible à pénétrer que la question n’a même pas de sens.

Voir la prochaine question.

Etre Sarkosyste est-il contagieux?

Je dois avouer que l’intuition, notre petite voix intérieure, nous dit de ne plus y toucher, de s‘abstenir de tout contact physique. Est-ce un hasard?

Il faudrait des recherches approfondies dans ce domaine. Mais non, merci, j’ai déjà donné, je veux plus…NON, PAS MOI!!!!

Peut-on Aimer un Sarkosyste? (avec un grand A)

Y a-t-il des volontaires pour continuer les expérimentations? Vraiment?…

Comment réagir devant un Sarkosyste?

Restez naturel, humain. Regardez le Monde avec des yeux d’enfants, des yeux libres et sincères. Aimer la moindre fleur, la moindre araignée, préserver le bouton qui suinte sur votre joue.

Soyez humbles, honnêtes et sincères avec les gens qui vous entourent. Soyez courageux, ne tombez pas dans les pièges de la jalousie, de l’envie, du consumérisme débile.

Faites part de vos convictions, de cette sensation qui nous accompagne tous, cette sensation que l’on est pris pour des cons. Réalistes, vous en viendrez aux mêmes conclusions, nous sommes vraiment trop cons.

Alors, le Sarkosyste vous regardera le nez en l’air (trou noir dominant les mondes, il sait être au dessus de vous), il ne saura comment vous considérer sinon comme un pauvre con(ne), sa cérébralité reptilienne ne pouvant concevoir une autre attitude envers une personne libre d’esprit.

Il ira donc regarder « Plus belle la vie » ou « Nouvelle Star », pour, comme il dit, décompresser…

Hé oui, des cons pressés, nous sommes, de nous défaire de ces gens là.

Vous verrez, c’est facile, on s’en passe très bien. Mais c’est cette impression que ces gens là prennent de plus en plus d’espace dans nos vies sociales qui persiste dans nos esprits et nous rend un peu inquiets, nerveux.

Pour se rassurer, on peut se dire qu’à d’autres époques, on leur rasait le crâne…

Je ne préfère pas avoir ce genre de pensées sans limite. J’espère juste qu’un jour ils se rendront compte combien cet égoïsme est odieux, ce vide intérieur stérile, cette vie matérielle insipide. Nous ne sommes rien sans les autres. Autrui n’étant pas là pour l’envier, mais pour partager.

Merci, D…, pour m’avoir inspiré ce message.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 09:04
Mon réveil très matinal m'a permis de tomber sur une émission de propagande pour "fêter" les évènements du 11 septembre. Une émission où les membres de la commission d'enquête US faisaient la liste des dysfonctionnements sans fin des agences gouvernementales.

C'est la version officielle, des fonctionnaires qui ne font pas leur boulot, des grattes-ciel construits comme des chateaux de cartes, des terroristes surdoués, magiciens même...

Il y aussi des avions qui entrent par la porte de bâtiment militaire... Et se dématérialisent...
On a quand même identifié tous les cadavres des passagers et du personnel (mais pas des terroristes).

Ce sont les gardiens de la raison qui nous donnent toutes ces explications, ce sont les pragmatiques...

Je me rappelle même des émissions de TV française où l'on nous expliquait comment un Boeing se dématérialise en heurtant le Pentagone. Du grand art.
D'autres vous expliqueront comment trois tours s'effondrent à la vitesse de la chute libre, dont une n'ayant même pas été percutée par un avion...

Ils vous expliqueront tout. Ces gens là sont fantastiques.

Tiens, au fait, pourquoi le peuple est-il si crédule?

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article