Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 09:29
Après quelques jours de forte fréquentation dû à la reprise de l'article "la Vierge et le Soleil" sur un forum et celui du Soleil sur NaturaVox, nous voici revenus en famille...

Je n'aime pas la multitude, ni ici, ni dans la vie quotidienne. La multitude n'engendre pas l'addition d'intelligences, c'est prouvé. Par un mécanisme assez bizarre, l'intelligence semble se diviser plus on concentre les gens. J'espère que cela dépend des circonstances, également.

Mais, franchement, je préfère être lu par des personnes n'étant sûres de rien, comme moi, et ouvertes sur des choses qui nous dépassent.
Les manipulations sociales sont tellement énormes, grotesques qu'un nouveau mot devrait être inventé pour ce début du XXI ème siècle.

Vous avez remarqué, dès que quelque chose se passe dans le monde, deux entités abstraites sont mise en avant comme des boucliers devant un rideau de C.R.S.
Un acte "terroriste" ou de résistance quelque part, et c'est "Al Qaïda".
Un fait météorologique quelque part, et c'est le "réchauffement climatique"...

On analyse plus, on ne tergiverse plus, les deux coupables sont désignés.

La belle affaire, l'un et l'autre étant impréhensibles, inconcrets donc imparables, nous nous retrouvons, pour la première fois dans l'humanité, face à deux coupables éternels. De quoi alimenter la plus vaste entreprise d'intoxication de toute l'Histoire.

Tout cela sent la poudre de Perlimpimpim...

La poudre de Ferlinpimpim, elle, restera, je l'espère, un bon moment de lecture et de réflexion. Sans aucune autre prétention.
Merci à tous ceux qui partagent cela.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 21:17
Eni, dans ses commentaires sur cet article, a raison.

Je suis un rigolo, un pitre, non pas avec ce que je mets en avant, qui n'est souvent pas de moi, mais des reprises d'articles que je trouve fondés. Non, je suis un rigolo avec mes humeurs, mes convictions...

Je condamne fermement ce ramassis d'incapables qui forme la société actuelle, ces dégénérés du cerveau qui pensent, toute relativité gardée, que la Terre est encore plate, que la Terre est le centre de l'Univers.
Je les condamne fermement, de toute mon âme...

Le problème, c'est que je n'intègre pas réellement que ces gens existent encore. Je les condamne comme on condamnerait des dinosaures, des dodos, des Nazis, des Khmers Rouges...
Je tape dessus car je pense que cela n'existe plus, ou presque plus....Que nous donnons le coup de grâce, que cette humanité va enfin changer...

Que néni.

Quel rigolo je suis... Bien sur la Terre est encore plate, bien sûr elle est le centre de l'Univers...Comment pourrait-il en être autrement.

Je suis un rigolo car je pensais qu'en avançant des arguments concrets, les gens allaient sortir de leurs profondes ignorances inculquées et formatées, qu'ils allaient enfin se débarrasser de cette chape Historique et scientifique préfabriquée pour les maintenir dans un état mental proche de l'amibe.

Je suis un rigolo, l'amibe est bien plus évoluée que ces gens là. Ces gens là sont et resteront la majorité de cette humanité.

Il est temps que j'assume ma rigoloterie. Seuls les gens ayant une ouverture d'esprit assez large pourront lire ce que je mets en ligne, et je ne suis qu'un outil, un commutateur pour les aiguiller vers d'autres champs d'investigations.

Je suis un rigolo car croyais que j'allais faire devenir la Terre ronde et le Soleil le centre de notre système...

Hooooo oui, je suis un grand rigolo...

Cette planète restera assez plate pour recevoir les tartines d'injustices et de génocides que nous avons toujours connues, cette planète sera toujours le centre de la malversation et de la cupidité, le point crucial du Pouvoir sur autrui...

Et si cela doit changer, ce n'est pas un rigolo comme moi qui le fera.

Ce sera DIEU*.

* Aucune connotation religieuse, j'entends par "Dieu", la Vie, l'Univers, tout simplement.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 23:40
Note: Je pousse un tout petit peu les traits (si peu), mais c'est pour bien faire comprendre ce qu'une vue générale de la situation, après 4 années de recherches, me laisse présager.

Il faut rendre à Al Gore ce qui lui appartient. J'ai beau avoir très peu d'estime pour les politiciens en général, et celui-ci en particulier, il est le rouage essentiel d'une impeccable machination.

Son film mi-catastrophe, mi-pleurnichard, bourré d'erreurs scientifiques (voir cet article), à fait toute une génération d'écologistes intégristes. Car les méfaits de la pollution, les écologistes intègres les dénoncent depuis 50 ans et plus. Ils n'ont pas attendu d'avoir le mou bourré de mensonges pour prendre conscience qu'il faut arrêter de consommer comme ces petits bobos continuent à le faire malgré leurs belles convictions éclatantes dans les soirées débordantes de Cola.

Car souvent, lorsqu'on contredit la théorie du "réchauffement par le Co2", on reçoit comme argument :
"Mais même si c'est faux, c'est pas grave, ça fait prendre conscience aux gens"...

Je sais, il faut rester poli, faut être gentil dans la vie, mais là, je dis non, stop, arrêtons ces conneries avant que ça dégénère.
Car focaliser sur des faux coupables, ça rappelle trop une bien triste époque de génocide et le film d'Al Gore a la même perfidie que les discours d'un certain Adolf. Il ne faut pas oublier que ce bourrage de crâne sur le réchauffement et sur le Co2 s'accompagne presque toujours du sempiternel "nous sommes trop nombreux sur Terre", et c'est là que nous rejoignons la manipulation mentale qui a pu pousser un peuple à en exterminer une de ses parties.

Ce film, utilisant toutes les ficelles de la manipulation émotionnelle ( le petit garçon gravement accidenté, les tristes effets de l'ouragan Katrina), ne propose aucune solution, aucune piste, sinon celle de tout arrêter. En quelque sorte, ce film nous prépare à l'effondrement économique et social que nous sommes en train de vivre. Tout cela fait partie d'une très belle mécanique de précision ayant débuté le 11 septembre 2001 (et même avant).

Car au fond, vous ne seriez pas contents, vous, que toute cette merde d'industrie polluante s'arrête, que ce système d'exploitation abusif de tout le potentiel terrestre cesse enfin?... Si, bien sûr...Moi de même. Mais pas comme ça.

Cette politique de la terre brûlée n'est pas responsable, elle n'est pas humaine. Après avoir abusé de tout et de tous pendant des décennies, les gras de la planète voudraient faire table rase, remodeler l'humanité à leur guise. Et la populace se contrit en satisfactions non feintes pour suivre ce grand cirque guignolesque. Sauf que c'est de la vie de centaines de millions de gens qui est en jeu.

Alors, oui, je dis BRAVO pour le prix Nobel du GIEC et de Monsieur Gore, prix Nobel de la Paix, de surcroît. C'est la cerise sur le gâteau, vraiment, de le donner aux gens qui sont en train de dynamiter les fondements même de l'humanité.

Dynamiter les fondements. Cela me rappelle de proches souvenirs...

Remember Nine eleven...

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 19:25
J'ai l'impression de vivre dans un monde à cases, où chacun se cloisonne à la fonction impartie. Le fou va en diagonale, l'aigri, du haut de sa tour, en ligne droite et, le cavalier, ne pense qu'en "elle"...Tandis que le pion avance péniblement de case en case.

Nos vies ne se résument qu'à la valeur de ce que contiennent nos poches, nos comptes et, souvent, notre détermination sociale est en rapport direct avec l'argent que l'on représente. Il n'est pas loin le temps où l'on se présentera comme les américains :
-Bonjour.
-Bonjour.
-Je suis 50 000 Euros annuels.
-Ha, moi, 54 000, vous me devez le respect...

La réussite sociale est devenue réussite financière et peu importe la manière pourvu qu'il y ai l'ivresse de l'argent, l'ultime barreau de l'achat, de la possession matérielle. Rien d'autre ne compte.

Je discutais hier avec une amie. Elle se sentait mal, en peine pour répondre à toutes les sollicitations, les engagements, les obligations. Elle est fatiguée, en phase non active, dans le creux de la vague.
Comme tout organisme vivant, et même la Terre, le Soleil, tout ce qui vit, elle est dans un creux de son cycle. Le cycle de la vie est une ondulation qui nous fait passer par un haut, redescendre, puis passer par un bas, et remonter...

C'est naturel, c'est LA VIE. Et bien non, ce système a décrété que pour être une personne responsable, il fallait être toujours en haut, toujours au top...

C'est une connerie sans borne, une grotesque manipulation pour nous exploiter jusqu'aux pépins les plus graves.

La dépression n'a jamais été une maladie, cela n'est que la conséquence d'un organisme ayant voulu rester au plus haut alors que son cycle était au plus bas.

Nous sommes des êtres vivants, bordel, des êtres fluctuants comme l'Univers, nous sommes des enfants de l'Univers, pas des pourceaux dirigés par cette bande de (autocensure) voulant faire de nous des robots linéaires et insipides.

Nous en avons encore eu la preuve avec Gaza, avec l'Irak, avec la Yougoslavie. La preuve non directe car nous ne vivons pas sur des réserves minérales où sur le chemin de leurs distributions, mais nos vies, en valeurs économiques, ne valent rien. Si, demain, ils trouvent du pétrole, du gaz ou des diamants sous votre maison, vous serez balayés de la surface de cette planète comme par enchantement.

Nous ne valons plus rien sinon la substance qu'ils peuvent encore retirer par notre travail, par nos impôts, par notre soumission.

Nous ne valons plus rien parce que nous le voulons bien. Nous nous sommes assez fourvoyés dans ce confort à deux balles où il suffit de tourner un robinet pour avoir de l'eau chaude, du feu, des images qui nous déshumanisent.
Nous ne valons rien car nous nous sommes laissés aller à la facilité au lieu de vivre.

Nous sommes dépendants.

Et, soyons en sûrs, les dealers ne lâcheront pas la clientèle que nous sommes.

Jusqu'au jour où ils en trouveront une meilleure.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 10:15

Le génocide de Gaza devait prendre fin avant l'investiture du nouveau président U.S.
Nous devons d'ailleurs noter le silence de celui-ci, silence assourdissant et complice. Mais la question centrale reste le but de ce massacre.

Israël comptait-il envahir totalement la Bande de Gaza avant aujourd'hui? Sa sur-puissance militaire aurait dû le permettre et l'on voit mal l'intérêt d'un tel déploiement de force, d'un tel massacre, d'un ternissement indélébile de l'image d'Israël dans le monde, pour juste se retirer ainsi.

Gaza est à genoux, marthyrisée, en sang et en pleurs, mais Gaza respire encore.

L'affaire des 3 000 tonnes d'armes U.S. à destination d'Israël peut faire penser que les décideurs avaient tablé sur une extension du conflit au nord, après une réaction du Hezbollah et de la Syrie. Mais le piège, énorme, n'a pas fait bouger ces derniers.

Tout comme en 2006, au Liban, Israël se replie en ayant pour résultats que des crimes de guerre et crimes contre l'humanité supplémentaires.

Un bien triste bilan pour l'humanité toute entière qui doit assumer un Monde où quelques personnes décident de qui doit vivre ou mourir, de ce que l'on doit accepter en silence, juste en pleurant.

Une humanité qui se découvre sans aucun droit, sans aucun pouvoir face aux armes et à la force.

Un bien triste présage pour l'avenir.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 11:47
Comme certaines prédictions l'affirmaient, 2009 est vraiment l'année de La lumière. Les évidences nous sautent désormais aux yeux, et il faut les avoir fermés avec une grande volonté pour ne pas les voir.

Parmi les grandes révélations, nous pouvons noter la débandade du capitalisme. Ce système dont on nous affirmait être le seul viable, le seul capable d'organiser humainement une civilisation, a montré, au travers de son écroulement, de l'affaire Madoff (et d'autres à venir) qu'il n'était qu'un système mafieux profitant aux puissants au détriment des travailleurs et des pauvres.
Même les hautes classes ne sont pas à l'abri, les détenteurs du Pouvoir financier pouvant, du jour au lendemain, et cette crise nous le prouve, spolier une grande partie de la richesse mondiale.

Une autre lumière se fait jour quant au caractère fasciste de l'Occident. Après les élections démocratiques en Palestine et la victoire du Hamas dans la bande de Gaza, l'Occident tout entier à tourné le dos à ce territoire, a cautionné le blocus qui ne pouvait déboucher que sur le massacre dont nous avons été les témoins. Lorsque les blessés irrécupérables seront morts, ce seront près de 2000 victimes que comptera ce camp de concentration.
Malgré les nombreuses preuves de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre, aucun pays occidental n'appuiera une mise en accusation de l'état d'Israël.
Celui-ci, pourtant, bafoue les lois internationales depuis sa création.

L'Occident, qui se targue d'être le pôle mondial des droits de l'homme, dénie ostensiblement la démocratie. Son vrai visage apparaît déjà pour qui a les yeux ouverts. Il ne tardera pas à apparaître aux autres, tellement sa survie passera par la mise en pratique au grand jour de sa nature radicale et fasciste.

2009, je l'espère, sera aussi l'année où la mystification du 11 septembre 2001 éclatera de ses mille mensonges. Où la manipulation sur le "réchauffement climatique" se verra étiolée par l'activité solaire, seule responsable de ces bouleversements climatiques.
Ces deux faits sont très liés. Le premier ayant été planifié pour "excuser" la mise en place de lois liberticides dans tous les pays occidentaux (et les autres), pour faire de tous les opposants au néolibéralisme des "terroristes". Le deuxième, avec son penchant génocidaire "nous sommes trop nombreux sur Terre" prépare les consciences pour une élimination massive d'humains.

Seule la vérité nous délivrera. En espérant que les consciences ne sont pas trop abîmées. Ces révélations à venir et la prise de conscience allant de paire risquant de déstabiliser sérieusement les fondements même de notre vision du Monde.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 18:38
Journée de fatigue après un réveil matinal pour un entretient d'embauche et le reste à chevaucher à droite et à gauche pour aider ce Monde du mieux que je peux.

Cela fait longtemps que je n'ai pas laissé trace de mon humeur en ces lieux. Sans aucune préparation, comme d'habitude, je me lance...

Toujours, je suis outré par cette décadence morale ou mentale qui m'entoure. Par ces gens qui vous balancent leur suffisance en se sentant au dessus de tout, vu que tout est loin, en Afrique, au Moyen-Orient, au delà de la Perse ou bien au delà de leur petit écran cathodique ou tholique...
C'est bien entendu un réflexe de défense bien compréhensible. Comment vivre en étant solidaire d'un peuple écrasé par les bombes que nous finançons par notre travail?... Ce n'est pas possible.

Pourtant, notre Marine va participer au Blocus de Gaza, comme elle participe à l'invasion de l'Afghanistan. Il ne faut plus que des armes arrivent à Gaza, il ne faut plus de résistance palestinienne. Ho Charles, Grand Charles, tu dois te retourner dans ta tombe pour ne pas voir ces complicités avec un régime fasciste, un régime qui interdit les partis arabes d'élection, un régime qui pratique ouvertement, avec l'appui des "démocraties" occidentales, un apartheid égal, sinon pire, de celui de l'Afrique du Sud à une autre époque.

Je dis à ces gens là que le feu ne sera pas toujours derrière leur écran de télévision. Après la Grèce, les pays de l'Est s'enflamment... Bientôt, la révolte gagnera toute l'Europe et le feu se répandra en même temps que le sang.
C'est dommage, car c'est ce que veulent ceux qui ont instauré cette Crise, mais c'est ainsi.

Les gens à qui je dis cela me regardent de travers en souriant... Haha, non, non, nous sommes du côté des lumières, nous sommes du bon côté, il ne peut rien nous arriver.

Mais tout comme à Gaza, ou partout ailleurs où règnent la violence et le chaos, il n'y aura pas d'avertissement avant que l'horreur ne tombe sur eux, sur nous.

Qu'ils continuent donc à rire et à danser. Ils ont peut-être raison d'être aveugles. Cela ne changera rien.

Ils tomberont juste de beaucoup plus haut.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 10:29

Il y a des photos de la réalité de ce monde qui dérangent, visiblement. Et après un signalement au serveur, elles ont été visiblement censurées.

Bravo!...

Partout, c'est pareil, il ne faut pas heurter l'aveuglement du bourgeois, de l'apprenti bourgeois ou du pouilleux qui se veut bourgeois. Il est dans un joli monde le bourgeois, un monde rose pour les filles et tout bleu pour les garçons. Avec des cadeaux sous l'arbre de Noël et une table bien garnie tous les jours.

Le bourgeois ne conçoit pas qu'une bombe puisse tomber sur sa maison, non, le malheur, c'est pour les pauvres, les feignants, les incapables...

Alors il ne faut pas parler de choses graves en assemblée, nous sommes là pour rire, pour s'éclater. Il faut profiter de la vie!...

Alors AVIS a ces gens là :

Je ne serais jamais là pour vous amuser ou vous distraire. Et je vous conseille dès maintenant de rayer mon blog de vos favoris.

Etre lu par vous me fait vomir.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 18:33
Y a des jours... Je souhaite moi aussi une extermination massive.

Celle de tous les politiques.
Celle de tous les financiers.
Celle de tous les militaires.
Celle de tous les décideurs des trusts internationaux.

Oui, juste une solution finale pour tous ces enculés.

Merci, Seigneur, d'entendre ma priére.



http://portail.islamboutique.fr/gaza2008/03-01/3158933379_431af8b997.jpg


APRES LE MASSACRE DE CANA EN 2006 , LE MASSACRE COURAGEUX A DISTANCE DES ENFANTS DE GAZA DECEMBRE 2008/JANVIER 2009


http://portail.islamboutique.fr/gaza2008/09-01/new/new1/3174827338_e15753f54c.jpg
http://portail.islamboutique.fr/gaza2008/07-01/new/25.jpg
http://portail.islamboutique.fr/gaza2008/07-01/g17_17492231.jpg
http://portail.islamboutique.fr/gaza2008/08-01/new/3175357836_7e0c269dd4.jpg
http://portail.islamboutique.fr/gaza2008/06-01a/3177700438_542ca77cf6.jpg
http://portail.islamboutique.fr/gaza2008/04-01/3164073781_3ec078da40.jpg
http://portail.islamboutique.fr/gaza2008/06-01/new1/g18_17443019.jpg

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 13:04

Avez vous remarqué?
Dans le temps, lorsqu'on demandait à un enfant ce qu'il voulait faire dans la vie, il y avait des métiers qui ressortaient. Infirmère, vétérinaire, pompier, astronaute, pilote de chasse (beurk!)...

Les années 80 sont passées par là, les années où le "libéralisme" est arrivé en force avec Mlle Tatcher, Mister Reagan. Les années où tout le monde commençait à faire n'importe quoi pour s'enrichir. Cela ne s'est pas arrangé depuis. Le libéralisme est maintenant confortablement installé partout dans le monde, profitant à une minorité.

Les derniers pays où régnaient certains droits sociaux, tel le nôtre, sont en train d'être dépecés, pour soit-disant l'équilibre budgétaire. Et plus la régression s'opère, plus le déficit se creuse.
Ne le voyons nous pas?

En vérité, nous nous faisons braquer. Les nations de ce monde se font dévaliser sous les yeux crédules d'une masse endormie par un travail aliénant, par des loisirs télévisuels, par un vide cérébral total.

Il n'y a plus de politique, il n'y a que prestigiditations, des tours de passe-passe pour que ne sorte du chapeau qu'un immense trou dans les caisses. Aux générations futures de le compenser par leur esclavage.

Le pire, c'est que ça marche.

Demandez aujourd'hui à un enfant ce qu'il veut faire comme métier, plus tard.
La plupart vous répondra; "faire de l'argent".

Alors oui, c'est sûr, il va falloir un miracle pour nous sortir du chapeau.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Synthèse
commenter cet article