Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 10:16

s.jpg

 

Le silence n'est pas moins important. Il faut forcer l'imagination personnelle à se taire pour permettre à la Pensée de Dieu d'illuminer la conscience de toute sa splendeur. Alors on comprend comment le soleil de justice ( de bon usage ) se lève, portant la guérison dans ses ailes. La Pensée Universelle pénètre dans la pensée individuelle comme l'air pur dans un local renfermé. Il se produit entre le majeur et le mineur un mélange grâce auquel le mineur ne fait plus qu'un avec le majeur. L'impureté provient de la séparation du mineur d'avec le majeur. La pureté résulte de leur union. Il n'y a plus qu'un seul air pur, bon et sain. Telle est l'unité de Dieu et l'union de toutes choses avec lui. La séparation à causé péché, maladie, misère et mort. L'union est cause de sante.

 

In "La vie des Maître". Baird T. Spalding.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Eco-logique
commenter cet article

commentaires

neo 15/04/2014 19:02


http://www.michelcollon.info/Le-Chili-celebre-le-triomphe.html?lang=fr




Le Chili célèbre le triomphe contre la Loi Monsanto et l’Accord UPOV
Servindi



envoyer par mail |

 



12 avril 2014


Article en PDF :


Le retrait de la loi Monsanto sur la privatisation des semences paysannes et la non adhésion à la Convention UPOV 91 sur la protection de l’obtention des végétaux sont célébrées par les citoyens
chiliens qui se mobilisent activement en défense de la production agro-écologique et de la culture familiale paysanne.








La pression est née d’un ample mouvement, de la campagne et de la ville, en
défense des semences libres de brevets, non transgéniques et contre les pesticides, articulé dans la Campagne « Yo no quiero transgénicos en Chile » RAP-Chile.

La Présidente Bachelet et sa coalition au gouvernement ont annoncé le 17 mars le retrait du projet connu sous la dénomination de Loi Monsanto et qui avait été déposé au parlement en 2009 par la
présidente elle-même au cours de sa précédente administration.

L’initiative légale prétendait accorder aux entreprises transnationales, comme Monsanto, Syngenta, Pioneer/Dupont et Bayer, productrices de semences hybrides et transgéniques d’amples garanties
au prix des droits des paysans et paysannes et du patrimoine génétique du pays.


La campagne a suscité une mobilisation massive, des échanges de semences et
le déploiement de ressources visuelles sur les réseaux sociaux.






Un rôle remarquable a été joué par les femmes paysannes et indigènes, les agriculteurs biodynamiques, conjointement avec des associations socio-ambiantales, indigènes, de consommateurs et des
familles, chacun d’entre eux concernés par la possibilité bénéficier d’une alimentation saine et sûre. Ensemble ils formèrent le c&oeligur du mouvement de défense des semences.

Il faut faire remarquer qu’au cours des dernières années, au Chili, la redécouverte des valeurs de l’agriculture familiale paysanne, et de l’agro-écologie - comme alternatives concrètes pour
affronter un changement climatique, également en réponse à la nécessité pour la population de disposer d’une plus grande quantité et d’une meilleure alimentation - a pris de l’ampleur

L’eau, la terre et les semences sont des éléments essentiels pour parvenir à la souveraineté alimentaire, objectif poursuivit par la campagne Yo no quiero trangenicos en Chile, entendu comme le
droit de tous et de toutes a décider librement des aliments qu’ils consomment, prenant en considération la culture traditionnelle, sans que celle-ci soit remise entre les mains des
transnationales qui monopolisent le commerce des semences.

L’ex sénatrice Ximena Rincón, actuelle ministre secrétaire générale du gouvernement, était à la tête de l’opposition au projet de loi au Sénat et grâce à la vigilance citoyenne une majorité de
législateurs furent informés et s’unirent dans l’opposition à la loi.

L’organisation internationale Via Campesina célèbre cette décision qu’elle considère comme un triomphe du mouvement citoyen, mais elle avertit : il faut rester vigilant face au danger que
représente UPOV 91 avec laquelle, on en a pas fini puisque le gouvernement ne « s’est pas engagé à développer un nouveau projet de loi en faisant appel aux différents secteurs impliqués et
affectés ».

A ce sujet, elle ajoute qu’il n’y a pas le moindre doute, les entreprises feront des campagnes millionnaires de lobbying et de désinformation, y compris de cooptation d’organisations à travers
lesquelles elles espèrent pouvoir continuer à défendre leurs mythes, menaces et mensonge » affirme-t-elle.

La Sénateur Alejandro Navarro, président du parti MAS, exprime : « Cela ne s’arrête pas ici, parce que l’analyse annoncée par l’exécutif requiert une consultation indigène. Piñera fut
le maître des consultations indigènes faussées, le champion pour n’appeler au dialogue que ceux qui approuvaient ses projets, dans respecter les réquisits de la consultation tel qu’ils sont
définit dans les traités internationaux ».

« C’est ce qui s’est produit avec la loi sur la pêche, avec la loi forestière et avec la loi des concessions électriques. J’espère qu’en tant que Nouvelle Majorité nous ne ferons pas de
mëme, des consultations indigènes frauduleuses, allant à l’encontre des droits des peuples indigènes » , déclare Navarro. Convention UPOV


Le mouvement citoyen dénonce un lobbying exercé par Monsanto depuis six ans faisant pression pour que le Chili signe la Convention UPOV 91, un traité promut par le secteur privé et qui est périodiquement actualisé de manière à augmenter les bénéfices
des entreprises.


Il indique que cette convention n’a pas reçu le patronage des Nations Unies
et que plusieurs des

neo 15/04/2014 18:53


http://eaumondieu.wordpress.com/2014/04/03/fuites-dans-les-canalisations-deau-pourquoi-cest-rentable/#more-298



Eau mon dieu !


Voyage en eaux troubles





Accueil


A propos





Fuites dans les canalisations d’eau : pourquoi c’est rentable


03/04/2014



C’est une étude choc que viennent de livrer France Libertés et 60 millions de consommateurs : plus d’un litre sur cinq qui transite dans les canalisations s’évapore
dans les fuites.


1 300 milliards de litres d’eau, équivalent à 430 000 piscines olympiques par an, sont perdus dans les fuites des canalisations d’eau, précise le mensuel des consommateurs. Mais le plus
incroyable concerne l’inertie des gestionnaires du réseau, tant du côté public que privé : au rythme où l’on renouvelle les canalisations, il faudrait 160 ans en moyenne pour réparer toutes
les fuites ! Dans 23% des villes, il faudrait atteindre 500 ans pour en finir avec les fuites si rien n’est fait pour entretenir le réseau ! 1,5 milliards à 2 milliards d’euros par an
seraient nécessaires pour colmater ces fuites. 


L’objectif, fixé dès 2010 par le Grenelle de l’environnement d’arriver en dessous d’un taux de fuite de 15% n’est atteint que dans une ville sur trois. Dans un quart des préfectures ces fuites
d’eau dépassent même les 25%, pour atteindre des pics records à Digne les Bains (54%), Bar le Duc (46%) Nîmes (37%) ou Evreux (36%).


Les fuites sont rentables


Dans ce contexte, comment expliquer la passivité des gestionnaires d’eau ? Interrogé par le site goodplanet.info, un des représentants de la fédération des professionnels de
l’eau, après avoir mis en cause un prix de l’eau trop bas à ses yeux, a l’honnêteté de donner une explication réaliste : « Cela coûte plus cher d’éviter des fuites que de produire
de l’eau ».


Et pour cause, puisque chacun des 1 300 milliards de litre d’eau perdus dans les fuites est facturé aux consommateurs ! Sachant que nous payons en moyenne 36,20 euros de facture d’eau par mois et
par foyer, quel est le coût de ces fuites ? Selon nos calculs, les 20% de litres d’eau perdus dans les fuites mais facturés au consommateur, engendrent un surcoût moyen de 86 euros annuels par
foyer !* Personne n’a donc intérêt, tant du côté public que du côté privé, a réparé des fuites qui sont synonymes de manne financière !


Le vieillissement du réseau menace la qualité de l’eau


Mais au delà du risque qui pèse sur la ressource – peut on continuer à gaspiller 25% de notre eau alors que nous sommes confrontés au réchauffement climatique ? – le vieillissement du réseau
menace également la qualité de l’eau. Les « anciens branchements en plomb ou les canalisations plus récentes en PVC, sont susceptibles de relarguer des composés dans l’eau du
robinet » expliquent les auteurs de l’enquête. Si les branchements en plomb sont souvent remplacés, les canalisations en PVC datant d’avant 1980 relâchent du chlorure de vinyle
monomère, un résidu fortement suspecté d’être cancérigène. 5% des canalisations, desservant 600 000 personnes, sont porteuses de ce risque sanitaire.


Dans ce contexte, il est urgent de définir un nouveau mode de facturation, qui oblige les distributeurs d’eau à assumer le coût financier de ces fuites. Faute de quoi, il sera toujours plus
rentable de gaspiller et distribuer une eau à la qualité plus qu’incertaine !


* passage rectifié après une erreur signalée par les commentateurs sur le site Agoravox.


 

key 29/03/2014 16:33


 


Encore DJ parce que c'est un de mes premiers maîtres après l'athéisme, et celui auquel je reviens toujours dans les moments difficiles.... Parcequ'il est sans concessions, implacable, direct,
clair, pragmatique, sans aucun sentimentalisme....


« Lorsqu'un homme décide d'entreprendre quelque chose, il doit s'y engager jusqu'au bout, mais il doit avoir la pleine responsabilité de ce qu'il fait. Peu importe ce qu'il fait, il doit en
tout premier lieu savoir pourquoi il le fait, et ensuite, il lui faut accomplir ce que cela suppose sans jamais avoir le mondre doute, sans le moindre remord. »


« Un jour je me suis rendu compte que ma manière de vivre ne valais pas la peine d'être vécue... donc je lai changée. »


« Vois-tu, un des arts du guerrier est de faire effondrer le monde pour une raison bien spécifique et ensuite de le reconstruire de façon à continuer à vivre. »


« Ecarter tout ce qui n'est pas nécessaire, se laisser aller, se détendre, ce n'est qu'à cette condition que les pouvoirs qui nous guident nous ouvriront la route et nous aideront »


Aie confiance.... Tu as pris cette décision car c'est la suite logique de ton chemin de vie... et ce n'est pas un saut dans le vide....Tu rerras....


Bizzz


 

Ferlinpimpim 29/03/2014 16:40



Tiens, nous avons la même base....


 






key 28/03/2014 23:37


''La connaissance silencieuse est une chose dont nous bénéficions tous. Une chose qui possède la maîtrise complète et la connaissance complète de tout.
Mais elle ne peut pas penser, et ne peut donc pas parler de ce qu'elle sait.


Les sorciers pensent que lorsque l'homme a pris conscience du fait qu'il savait, lorsqu'il a voulu être conscient de
ce qu'il savait, il a perdu de vue ce qu'il savait."


''Comme je te l'ai déjà dit, la sorcellerie est un voyage de retour. Nous retournons victorieux vers l'esprit, après
être descendus en enfer. Et de l'enfer nous rapportons des trophées. La compréhension en est un.''


''Les être humains sont infiniment plus complexes et plus mystérieux que ce que nous pouvons imaginer de plus fou.''


Bizzzz

Ferlinpimpim 29/03/2014 11:30



Oui, c'est clair... Mais il faut faire un pas...


Bises.



patdu83 28/03/2014 11:48


SILENCE !!! On vous a dit.


Laissez nous écouter notre petite voix intérieure qui nous parle...


 

key 27/03/2014 21:54


 


 


Et il me dit qu'en chaque être humain il y avait un lac immense et sombre de connaissance silencieuse dont chacun de nous pouvait avoir l'intuition.


Puis il parla de l'homme de l'Antiquité. Il dit que l'homme de l'antiquité savait, de la manière la plus directe, ce qu'il y avait à faire et le moyen de le faire le mieux possible. Mais parce
qu'il y réussissait si bien, il acquit un sens de l'identité qui lui donna l'impression qu'il pouvait prédire et projeter les actes qu'il était habitué à accomplir. Et ainsi l'idée d'un moi
individuel apparut : un moi individuel qui commença à dicter la nature et la portée des actes des hommes.


A mesure que le sens du moi individuel se renforçait, l'homme perdit son lien naturel avec la connaissance silencieuse. L'homme moderne, qui est l'héritier de cette évolution, se trouve donc si
désespérément coupé de la source universelle qu'il ne peut exprimer que son désespoir par des actes violents et cyniques d'autodestruction.


 

key 27/03/2014 21:27


 


Le silence planait au dessus des eaux,


quelque chose retenait sa respiration


un soupir allait poindre


un soucis se restreindre


C'était une lisière


Le calme sur la mer


Juste un rayon oblique


Un reflet dans la crique


 


"Dans le monde, rien n'est en suspens, rien n'est définitif,
et cependant, rien n'est résolu. Dors en paix."


Dom Juan Matus



Ferlinpimpim 27/03/2014 21:39



Don Juan Matus....?


 


Mouarf....


 


Un Maître.


 


Bisous.