Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 05:49

Im Dam 032

Le moyen-duc du jardin ( il y en a deux ).

 

Pas vraiment de travail de création, en ce moment, ni le temps de répondre aux commentaires...

 

En fait, tout mon esprit est dans le "jardin".

 

Depuis 6 ans ma tendre et chère était seule face à ce vaste terrain où la météo normande fait de la nature une luxuriance très envahissante. Donc, le travail ne manque pas.

 

Cela fait deux jours que je manie le débrouissailleur pour reprendre aux orties et aux ronces de vastes zones. Je suis aussi obligé de sacrifier quelques branches, voire de jeunes arbres pour refaire des passages, pour ne pas avoir à ramper pour passer.

 

Tout cela m'a fait penser à un épisode que j'ai vécu en Bretagne il y a quelques mois. Je participais à la mise en place d'un jardin communautaire sur une parcelle qu'un particulier avait mis à disposition. Le lieu était abandonné depuis pas mal d'années et il y a eu un sacré coup de débroussaillage. Ensuite, il fallait élaguer un haie d'arbres, au Sud du terrain, pour laisser passer la lumière.

 

Ce jour là, mon rôle se cantonnait à défaire des palettes pour en récupérer le bois, mais un camarade jouait de la tronçonneuse pour "rafraîchir" les arbres jusqu'à ce qu'une participante se mette presque à pleurer... " Oui mais si on commence à couper des arbres alors on fait comme les autres, on tue".... Avec une telle insistance que le chantier s'est arrêté pour que le débat s'installe.

 

J'ai très peu participé car je trouvais le débat d'une stupidité insondable. D'une part, en Bretagne, les haies sont constituées d'arbustes et non d'arbres ( surtout que le terrain devait être à un kilomètre à vol d'oiseau de l'océan ) et que lesdits arbres étaient déjà recouverts de lierre, donc, condamnés. De plus, le terrain était déjà proche de maisons. Si le terrain n'était pas utilisé, il finirait sans doute en vente à la construction, donc adieu les arbres, les fruitiers déjà existants et le reste...

 

Mais bon, elle n'en démordait pas, il ne fallait que tuer les ronces, les orties et autres "mauvaises" herbes, mais pas les arbres.

 

Ici, en Normandie, on peut laisser des arbres constituer une haie, sans problème. Car il y a assez de bétail, encore, pour que ce soit gérable. Mais j'aurais aimé qu'elle voit le résultat d'une nature qui reprend ses droits, sans herbivores en nombre suffisant. Ce sont les ronces qui prennent le dessus et qui étouffent ici les pommiers, ici les pruniers... Le lierre envahi les arbres avec le gui... Bref, la nature est un équilibre lorsqu'on la laisse totalement s'exprimer. Dans la France actuelle, ce n'est pas possible, l'équilibre est rompu depuis longtemps.

 

Je ne me donne pas d'excuse pour le massacre que je suis en train de faire car les hiboux observés lorsque je suis arrivé ici étaient partis. Depuis deux jours, on les entend le soir, ils sont revenus.

Le terrain n'était plus propice à la chasse, l'herbe étant trop haute.

 

Ce matin, si la météo le permet ( elle le devrait comme tous les matins en ce moment ), je vais reprendre le débrousailleur et travailler pour les hiboux, pour que les fruitiers reprennent un peu d'air, pour que l'on puisse déambuler en écoutant la multitude d'oiseaux, voir les chevreuils, les goupils...

 

Retrouver un peu d'harmonie en entrant dans le concert naturel. Couper ce qui doit l'être pour préserver, gérer dans l'intérêt commun. Le but n'est pas de faire un jardin à la française ( beurk ), mais un espace où le plus possible de plantes et d'animaux peuvent vivre en harmonie.

 

Je pense qu'elle est là, la véritable mission de l'humain. Et s'il faut couper un arbre pour cela, je lui expliquerais, demanderais pardon, et j'en ferais du bois pour l'hiver.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Eco-logique
commenter cet article

commentaires

neo 09/07/2014 13:18


Slt Damien,


comme chez moi même si c'est bcp  plus petit amha ...


tu pourrais m'envoyer des phots des fruitiers stp ?


(-,


j'en ai 7 ici ,


et j'ai parfois aussi du mal à les conduire ...


-,)

Ferlinpimpim 09/07/2014 18:58



Salut néo. Je vais essayer... J'ai pas pris de pĥotos pour faire avant/après.... Mais j'en ferais demain, même si j'ai bien avancé depuis 3 jours... L'état sera visible.



patdu83 09/07/2014 10:48


Bonjour Ferlin,


C'est bien celà. Faire le moins de mal autour de soi, aux êtres, à notre terre, notre mère nourricière... Rien ne nous appartient.


Nous empruntons un temps un espace qui ne nous appartient pas et nous avons la responsabilité de le préserver sans détruire inutilement... pour les générations futures.


Or ce qui se produit actuellement est l'inverse ; on détruit, ratisse, pille pour un profit immédiat sans penser aux lendemains....qui déchantent.


A ce rythme, que laisserons nous à nos enfants ? Les miettes d'un monde où tout avait été conçu pour notre bonheur. S'éloigner des vrais richesses pour le profit immédiat et l'argent c'est
s'éloigner de notre coeur véritable d'homme faisant partie du tout universel...


Mais quelqu'Un a dit "Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où les mites
et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où les mites et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne
dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.
...
Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre; ou il
s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l'argent.
C'est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous
mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne
moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux?" (Matthieu 6.19-26).

"Demandez (par la prière) et vous recevrez" : bien sûr nous ne
recevrons rien de ce qui est demandé pour assouvir nos passions (= nos envies égoïstes), mais avant même d'avoir demandé, nous recevrons bien plus et bien mieux.

Si ton
coeur est sincère (et je crois qu'il l'est), oublie tes peurs et prie: tu seras comblé. C'est mon voeux et ma prière que je fais pour toi.

Ferlinpimpim 09/07/2014 18:56



Salut Pat... Oui, le contact quotidien que j'ai avec la nature me rend heureux. enfin, je dirais...


C'est une ivresse perpétuelle. Je me lève avec le jour, me donne corps et âme, suis crevé, le soir... La Vie, quoi... La belle Vie.


 


Pas envie d'abuser de tout ça, d'exploiter, de penser à moi. Chaque oiseau, chaque insecte est important. Mon but est de les rendre le plus heureux possible... Bon, bien entendu, j'ai dû faire
pas mal de dégâts en nettoyant... Mais bon... Chaque averse fait aussi ses victimes. Pourtant, elles apportent la vie.


C'est ainsi...


 


Bisous.