Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 13:06

Nom :

Prénom :

Adresse :

 

 

 

Devant la menace de pandémie aviaire H1N1, les autorités sanitaires recommandent la vaccination pour tous.

Avant d’accepter cette vaccination, je souhaite, dans le respect de la législation en vigueur, recevoir du corps médical une information claire, transparente et appropriée ainsi que l’assurance que le dit vaccin est sans danger conformément à l’obligation de prudence rappelée par la directive communautaire du droit de la consommation du 25 juillet 1985 qui « dispose qu’un produit est défectueux lorsqu’il n’offre pas la sécurité à laquelle on peut légitimement s’attendre. ».

 

J’entends donc recevoir l’assurance écrite, par le médecin que :

- la vaccination ne pourra en aucun cas activer des fonctions effectrices inappropriées,

- ce vaccin est totalement dépourvu d’ADN contaminant hétérogène,

- ce vaccin ne pourra entraîner ni altérations chromosomiques, ni mutations, ni retour du virus à la virulence,

- qu’aucun variant des virus vaccinaux à action pathogène ne pourra se produire par le phénomène de complémentation ou de recombinaison,

- que cette stimulation antigénique n’entraînera pas de perturbation de mon système immunitaire, notamment une modification, transitoire ou prolongée, du rapport T4/T8, comme cela a déjà été observé (cf., M. Eihl, J. Mannhalter, G. Zlabinger, New England Journal of Medecine, vol 310 de 1984),

- que la vaccination n’exercera aucune action pathogène sur l’équilibre endocrinien (notamment la survenue de diabète, comme c’est le cas avec le vaccin anti-hépatite B, cf, Pr. Barthelow Classen, New Zealand Medical Journal, 24 mai 1996), et le statut humoral,

- que l’éventuelle persistance virale ne pourra être la cause d’aucune maladie auto-immune, ni d’aucune altération du système nerveux central,

- qu’aucune réaction allergique aux divers adjuvants des vaccins ne pourra se produire,

- que je ne risque pas de présenter une myofascite à macrophages, laquelle peut apparaître dans un délai de quelques semaines à plus de trente ans après toute vaccination faisant appel à l’hydroxyde d’aluminium, (cf., Gherardi et all. “Macrophagic myofasciitis : a reaction to intramuscular injections of aluminium containing vaccines” in Journal of Neurology n° 246, 1999). Il en est de même pour le MF 59 utilisé par le laboratoire Novartis,

- que je ne présenterai aucun risque de développer ultérieurement une maladie d’Alzheimer ou un cancer au point d’injection de vaccins en rapport avec cet hydroxyde d’aluminium, lequel est responsable, chez les animaux domestiques, d’une véritable flambée de cancers : Selon une étude réalisée entre 1982 et 1993 dans 258 cliniques américaines, le nombre de cancers chez les animaux de compagnie a en effet été multiplié par 11. Cette évolution est d’autant plus inquiétante que le nombre de sarcomes cutanés au point d’injection vaccinale, faisant appel à l’hydroxyde d’aluminium, a été multiplié par 18,4, tandis que celui des sarcomes en dehors des points d’injection n’a été multiplié que par 5,7. (Cf., Lester, S & al., Journal of the american animal hospital association, 1996).

 

Dès que j’aurai obtenu toutes les réponses écrites de la part du médecin à mes interrogations légitimes, je serai suffisamment informé(e) pour vous apporter mon consentement ou mon refus éclairés conformément à la dernière loi sur les droits des malades (loi 2002-303, du 4 mars 2002, publiée au Journal Officiel du 5 mars, sur le consentement libre et éclairé).

 

Le…………………….

 

Signature

 

 

 

Un grand Merci à Hélios pour l'info.

Repost 0
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 19:56


Merci, Mikhail, pour l'info.
Repost 0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 10:41
L’entrepreneur milliardaire Kevin Trudeau, constamment chicané pour avoir promu des traitements de santé alternatifs et accusé par la Federal Trade Commission (FTC), a rapporté dans le cadre du show d’Alex Jones que des membres élitistes de Bilderberg à qui il avait parlé en personne, souhaiteraient et aimeraient que deux tiers des «humains stupides» soient balayés de la surface de la planète.

Trudeau a concédé qu’il avait dernièrement été en Grèce et a insinué qu’il avait participé à la réunion du groupe Bilderberg. Il a déclaré qu’il connaissait personnellement un grand nombre de membres et qu’il «s’entretenait avec eux à des intervalles réguliers.»

La surpopulation est un défi principal de l’élite et a fait le sujet d’une rencontre clandestine qui a eu lieu récemment à New York, et où ont participé des «philanthropes» milliardaires.1 L’élite décore son programme d’une rhétorique humanitaire; ils disent que c’est nécessaire de réduire de manière naturelle la population mondiale par le biais de la contraception et de l’instruction. Par contre, son programme provient en réalité de la pseudoscience inhumaine de l’eugénique comme nous l’avons largement documenté. L’eugénique a prospéré d’abord en Grande-Bretagne, et ensuite dans l’idéologie préconisant la supériorité de la race et des gènes, adoptée par les nazis avec l’aide financière de David Rockefeller.


Lire la suite sur MECANOPOLIS

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 10:50
Conformément aux instructions de Madame la Ministre de la Santé, une deuxième réunion d’information et d’échange sur la grippe A H1N1 a eu lieu sous la responsabilité de Mr le Préfet du val de Marne, à destination de tous les médecins libéraux du Val de Marne

Cette réunion avait pour but de faire un point de la situation épidémiologique de la grippe A H1 N1 dans le département et au plan national, de préciser les différentes étapes de prise en charge des patients, de préciser les attentes des pouvoirs publics vis-à-vis des médecins libéraux mais également d’entendre et de répondre à vos interrogations.

Par ailleurs, les premiers éléments de cadrage du plan départemental de vaccination ont été présentés.



Comme convenu, nous vous adressons un compte rendu rapide de la séance, illustré par les diaporamas présentés (en PJ)



Etaient présents et sont intervenus :

Mr Michel CAMUX préfet du val de Marne

Dr Pierre Yves BELLO de la CIRE idf / INVS

Pr Daniel VITTECOQ (chef de service des maladies infectieuses à Paul Brousse)

Dr COURTOIS (médecin inspecteur DDASS94)

Mme Daniele HERNANDEZ directrice de la DDASS 94

Dr Alain MARGENET directeur adjoint SAMU CENTRE15

Dr Bernard LE DOUARIN Président du Conseil de l’Ordre des Médecins du 94



Début de la réunion 14h30



-Situation épidémiologique :

Le Dr Pierre Yves BELLO (CIRE idf Invs) rappelle que la plupart des pays du monde sont touchés.

80% des Décès ont eu lieu sur le continent Américain

En Europe, 120 Décès sont recensés (principalement en Grande Bretagne et Allemagne)

En France, 30 épisodes de cas groupés ont été confirmés (19 en collectivité, 11 familiaux)

Le dernier cas groupé en 94 : Lycée DARSONVAL à St Maur : 1 classe fermée (8 cas)



Les Hypothèses montrent un taux d’attaque de 20 à 30% soit une prévision de 13 à 19 millions de cas en France.

1 ou 2 vagues de 10 semaines sont à craindre

2% des cas seront hospitalisés soit 384.000 personnes

dont ¼ en réanimation soit 100.000 personnes.

Létalité : 0.2% = 38.000 décès. (6 fois plus que la grippe saisonnière)



Ne sont surveillés que les cas groupés (collectivités ou familiaux) qu’il faut signaler à la DDASS 94 (tel : 01.48.99.87.90 ou 01.49.81.83.04)

Ou INVS : 08.20.42.67.15

En cas de signes de gravité, possibilité de s’adresser au SAMU CENTRE 15 pour avis : 01.45.17.95.60

Ne sont prélevés que les cas groupés (3 prélèvements par Cluster quelque soit le nombre de patients suspects dans ce cluster)

Les prélèvements naso pharyngés ne se font pas en ville mais dans des labo spécifiques (nécessité de plusieurs PCR). Ils sont réalisés sur demande exclusive de la DDASS.



-Aspects cliniques :

Le Prf Daniel VITTECOQ (maladies infectieuses Paul Brousse) fait un rappel de la clinique. (Cf Diaporama joint.)

(toux - fièvre > 38° - myalgies -asthénie -signes pharyngés -céphalées …)



L’âge médian touché est de 32 ans.

La létalité est de 0.4%

Le taux d’attaque est plus important dans les populations jeunes : 61% chez les moins de 15 ans. 29 % chez les adultes ou plus de 15 ans.

On peut donc « rassurer » statistiquement les sujets âgés….



La gravité est liée au SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigu)

La contagiosité (Cf Diaporama joint) est le fait d’une transmission aérienne très importante. La transmission manu portée serait moindre.

D’où l’intérêt des barrières mécaniques.

L’incubation de la maladie est de 2 jours.

Le portage viral est de 1 à 2 jours avant le début des symptômes et 4 à 5 jours après le début des symptômes.



Les critères de gravité ou les facteurs de risque principaux sont rappelés :

-enfants de moins de 1 an (intrication avec Bronchiolite)

-femmes enceintes (2 et 3° T de la grossesse)

-Obésité

-Insuffisance respiratoire



Nécessité de ne traiter QUE les sujets malades à risque ou les sujets contacts à risque (cf protocole TAMIFLU)

Nécessité de vacciner contre le Pneumocoque QUE les sujets à risque de complication. (pas d’utilité de vacciner préventivement les sujets sains)



- les Vaccins :

(Cf Diaporama joint.)

La vaccination saisonnière débutera fin septembre et sera effectuée comme tous les ans par les médecins traitants. La vaccin saisonnier ne protège absolument pas contre le H1N1 !!

La vaccination A H1N1 sera débutée mi octobre après Autorisation de mise sur le Marché des Vaccins disponibles.

Conditionnement 10 doses par flacon, vaccin légèrement différent par l’adjonction d’adjuvants qui augmentent l’immunogénicité au prix d’une tolérance un peu moins bonne)

Risque de Guillain barré : très faible et identique à tous les vaccins de de type.



La vaccination sera faite « en masse » dans des centres dédiés de vaccination (une quinzaine sur le Val de Marne -1 centre pour 100.000 habitants), bien distinct des centres de soin.

Le personnel (administratif, para médical, médical) sera recruté sur la base du volontariat (15 personnes par centre)

Chaque centre sera en mesure de vacciner plus de 300 personnes par jour. Sur une période de 4 mois.

2 doses seront nécessaires avec un intervalle de 15 jours entre les 2 doses. (il faudra une traçabilité précise avec nécessité de vacciner les patients avec un vaccin de la même marque, si possible du même lot..)

Un délai de 15 jours entre le vaccin de la grippe saisonnière et le vaccin H1N1 semble nécessaire.

La vaccination sera FACULTATIVE.

Les patients recevront de la CNAM, une convocation pour se rendre dans les centres de vaccination, avec le principe des priorités (Personnel soignant, puis patients reconnus à risque, au regard de leur situation ALD par exemple..).



L’assemblée, très nombreuse, a posé beaucoup de questions dont il est impossible ici de faire le rapport exhaustif.

Fin de la réunion 17h30.

Merci à Jean Luc pour ce compte-rendu.
Repost 0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 17:53
Un texte envoyé par Alain, via mail. Merci à lui.

UNE PANDEMIE DE PROFIT

Quels sont les intérêts économiques derrière cette grippe porcine dont on nous rebat les oreilles ?

1 million de personnes par an meurent dans le monde de la MALARIA, qui pourrait être prévenue avec un simple moustiquaire.
Les journaux n’en parlent pas!

2 millions d’enfants par an meurent dans le monde de la DIARRHÉE, alors que l’on pourrait l'éviter avec un banal sérum pour 0€25 la dose.
Les journaux n’en parlent pas!
10 millions de personnes par an meurent de la ROUGEOLE, PNEUMONIES et INFIRMITÉS, que l’on pourrait guérir avec de simples vaccins..
Les journaux n’en parlent pas!

Mais il y a de cela 10 ans, quand la fameuse grippe aviaire est apparue...
Les journaux mondiaux nous ont inondés d’informations à ce sujet... :
Une épidémie, la plus dangereuse de toutes... Une PANDEMIE !
On ne nous parlait que de la terrifiante maladie des volatiles.
Et pourtant, la grippe aviaire a causé la mort de quelques 250 personnes en 10 ans... 25 morts par an.
La grippe commune, tue un demi-million de personnes par an, dans le monde. Un demi-million contre 25 !
Un moment... Un moment s’il vous plaît !

Alors, pourquoi un tel remue-ménage - un scandale- autour de la grippe Aviaire ?
Parce que derrière les poulets il y avait un "Coq", un coq à grande crête.
L’entreprise pharmaceutique internationale ROCHE avec son fameux TAMIFLU a vendu à des millions de doses aux pays asiatiques.
Bien que l’efficacité du Tamiflu soit douteuse, le gouvernement britannique en a acheté 14 millions de doses pour protéger sa population.
Grâce à la grippe aviaire, ROCHE et RELENZA, les deux des plus grosses entreprises pharmaceutiques qui vendent les antiviraux, ont obtenu des millions de dollars de bénéfices.

Alors, en avant avec les oiseaux et maintenant avec les porcs.
Eh oui ! Maintenant commence la psychose avec la grippe porcine. Et tous les médias du monde ne parlent que de ça.
Et je me demande : Si derrière les poulets il y avait un "Coq"... N’y aurait t’il pas derrière les cochons un "Gros Porc"?
L’entreprise nord-américaine Gilead Sciences détient le brevet du Tamiflu.. Le principal actionnaire de cette entreprise n’est autre que le sinistre, Donald Rumsfeld, secrétaire d’état à la défense de Georges Bush, l’artisan de la guerre contre l’Irak...
Les actionnaires des entreprises pharmaceutiques ROCHE et RELENZA doivent se frotter les mains, ils doivent être heureux avec les millions de nouvelles ventes du Tamiflu.
La véritable pandémie est celle de l’argent, les énormes bénéfices de ces mercenaires de la santé.
Je ne nie pas les précautions nécessaires qui sont en train d’être prises par tous les Pays du globe.
Mais si la grippe porcine est une pandémie aussi terrible que l’annonce les médias. Si l’OMS se préoccupe tant de cette maladie, pourquoi ne la déclare-t-on pas cette pandémie comme un problème mondial de santé publique ?
Pourquoi ne pas autoriser la fabrication de médicaments génériques pour la combattre ?
Se passer momentanément des brevets des entreprises ROCHE et RELENZA et distribuer les médicaments génériques gratuitement à tous les pays, et plus particulièrement aux pays les plus pauvres.
Ne serait-ce pas la meilleure solution ? Ou alors c'est une farce et aucune menace réelle ne pèse sur le genre humain !!!
Avez vous remarqué que malgré le très grand risque lié à la prolifération de cette maladie, aucune précaution n'est prise à l'égard des destinations à risques?
Aucun média ne se fait le relais de la prévention ni ne met sérieusement les gens en garde comme le voudrait le bon sens.
Demande-t-on aux gens d'éviter de se rendre aux états-unis? Non !
Que fait-on concrètement pour enrayer le risque de s'engager dans une pandémie ?
Rien !
Pourquoi? On est inscrit dans un contexte de crise financière ayant entraîné une crise économique. Une des plus graves que l'on ait connu.

Pour détourner l'attention du peuple et sa méfiance, relancer l'économie "florissante" et ultralibérale avec les mêmes personnes qu'avant, il faut une situation de crise visant les personnes dans leur intégrité physique.
On sait tous qu'en temps de crise, les gens se jettent sur les magasins pour faire des stocks de tout et de rien.
La preuve, certains font déjà des listes de survie pour pandémie.
On a vu ça avec les différentes guerres au 20ème siècle, les gens vont naturellement acheter plus et font des réserves.
Une guerre mondiale ne pouvant être déclarée (logique) rien de tel qu'une bonne pandémie !
Repost 0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 22:10

SANTE - C'est la demande d'un syndicat d'infirmiers...

Le Syndicat national des professionnels infirmiers (SNPI) estime que les patients qui se feront vacciner contre la grippe H1N1 devraient signer un document de «consentement éclairé comme pour les médicaments expérimentaux».

«Compte-tenu du bénéfice/risque de cette vaccination particulière, nous exigeons que les personnes qui souhaitent se faire vacciner aient un entretien avec un professionnel de santé, et signent un document de "consentement éclairé" comme pour les médicaments expérimentaux», indique Thierry Amouroux, secrétaire générale du syndicat, dans un communiqué.

Détailler les effets secondaires

Donné à l'issue de l'entretien, ce document de consentement «doit détailler les effets secondaires possibles, en employant un langage commun, facilement compréhensible, même par un patient sans grandes connaissances médicales ou scientifiques», précise-t-il. Il s'indigne par ailleurs qu'il soit prévu par circulaire dans les centres de vaccination un quota de «30 injections par heure et par agent vaccinateur». Il ne s'agit pas d'un simple acte technique et les infirmières ont une «mission d'éducateurs de santé», souligne-t-il.

Le 1er septembre, ce même syndicat avait souligné que la vaccination massive de la population contre un virus grippal relativement bénin, le H1N1/2009, présentait des risques, en raison notamment d'éléments (adjuvants) entrant dans la composition de certains vaccins et de tests jugés pas assez nombreux.

Source

Merci, Mab, pour l'info.
Repost 0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 16:40
Merci à Mab pour ce document.

Cela fait 10 mois que nous travaillons sur ce dossier "pandémie grippale".
10 mois durant lesquels nous avons recueilli, presque chaque jour, des infos sur ce qui, dès le départ, apparaissait comme une vaste fumisterie, pour ne pas dire plus...
Nous ne vous abreuvons pas des milliers de pages contenues dans les centaines de documents en notre possession (ils sont en partie sur le site).
Alors qu'en France, nos ministres disent qu'il n'y aura "pas d'obligation vaccinale pour l'instant", nous vous engageons à consulter et à télécharger la circulaire officielle du 21 août 2009 envoyée aux Préfets de zone de défense (1), de région et de département.
http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/IMG/pdf/Circulaire_vaccination_090824.pdf
Nous attirons plus particulièrement l'attention des personnels de Santé et de l'Education nationale. Ils figurent parmi les trois groupes particulièrement ciblés (cf. circulaire).
A vous de vous informer sur les conséquences, pour vous et pour votre famille, de l'acceptation de ce programme.
Nous rappellerons simplement ici que :
- la définition de "pandémie" a été modifiée précipitamment début 2009 par l'OMS
- l'OMS a le droit d'imposer, aux 179 pays signataires de leur charte, un "gouvernement provisoire" au-dessus des Constitutions établies, en cas d'urgence sanitaire (droit déjà utilisé l'an passé)
- les vaccins n'ont pas été testés à temps avant la mise sur le marché et leur acceptation (AMM), ce qui est même reconnu dans les doc officiels
- il y aura 4 vaccins différents en France, de 4 labos différents, dont un venant de Baxter, inculpé dans différentes "affaires" en cours
- de nombreuses personnalités du monde médical et scientifiques dénoncent cette situation avec des arguments scientifiques indégnables
- le danger est considérable de cumuler vaccinations "grippe saisonnière" + 2 vaccinations "porcines", sur des délais trop courts pour laisser le temps aux défenses naturelles de se reconstituer
- plusieurs journalistes soucieux d'avertir la population ont été contraints de ne pas diffuser leurs articles de presse (une censure extrême opère en France, aucun débat, ce qui devrait intriguer les plus sceptiques).

Que vous soyez POUR ou CONTRE la vaccination, vous devez bien vous rendre compte qu'il y a quelque chose qui cloche dans cette affaire...
Etant donné que les tests et protocoles nécessaires à toute vaccination n'ont pas été respectés, on peut considérer que cette vaccination de masse sera expérimentale.
D'ailleurs la traçabilité rigoureuse demandée dans la circulaire, vient que les 4 vaccins des 4 fournisseurs, seront de compositions différentes.
Ce qui confirme que l'on a bien à faire à une expérimentation à très grande échelle.
Passer de la recherche en laboratoire à l'application sur des millions de gens, C'EST DU JAMAIS VU !
La traçabilité est même officiellement justifiée dans la circulaire, pour suivre les différents effets secondaires attendus !
Nous rappellerons donc ici le Code de Nuremberg (établi en 1947 pour les expérimentations humaines - Cf. PJ), au cas où une loi d'exception, voire une loi martiale (qui annuleraient la Constitution) soit promulguée.
Le Code de Nuremberg est à la base de la bioéthique actuelle :
1.    le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel.
2.    l'expérience doit avoir des résultats pratiques pour le bien de la société et est impossible à obtenir par d'autres moyens.
3.    l'expérimentation humaine ne doit être envisagée qu'après une expérimentation sur l'animal.
4.    l'expérience doit être pratiquée de façon à éviter toute souffrance non nécessaire.
5.    l'expérience ne doit pas être tentée quand il existe une raison a priori de croire qu'elle entraînera la mort ou l'invalidité du sujet.
6.    les risques encourus ne devraient jamais excéder l'importance humanitaire du problème que doit résoudre l'expérience envisagée.
7.    on doit écarter du sujet expérimental toute éventualité susceptible de provoquer des blessures ou la mort.
8.    les expériences ne doivent être pratiquées que par des personnes qualifiées.
9.    le sujet humain doit être libre de faire interrompre l'expérience, et ce, n'importe quand.
les scientifiques expérimentateurs doivent être libres de faire interrompre l'expérience s'ils jugent que leur bien-être ou celui de leur(s) sujet(s) est en danger

Afin de ne pas surcharger ce mail, nous vous invitons à consulter la base d'infos visible, jusqu'au 20 septembre 2009, sur le site d'Artemisia Collège :
http://www.artemisia-college.org/Grippe_A_H1N1___le_point_et_que_faire__-00-03-01-0235-01.html
et  http://artemisia-college.org/ARTICLES_FLORAISON-0-50-1.html

En France, la vaccination est devenue une religion (En Europe, 14 pays ont décidé de ne plus rendre obligatoire toute vaccination).
Aujourd'hui, plus rien n'est logique, tout est surréaliste.
Un jour ou l'autre, dans notre vie, en conscience, il faut apprendre à dire NON ; peut-être que cette "affaire" pourra servir de révélateur...
Appel à ne pas collaborer à cette folie !

 

Nous n'avons pas perdu d'avance ! Leurs plans sont "foireux", le virus est moins virulent que prévu, les réactions commencent à se voir, malgré les médias aux ordres et un bourrage de crâne comme jamais vu à ce point.
Alors, policiers, gendarmes, militaires, souvenez-vous que le tribunal de Nuremberg a dit que nul n’était tenu d'obéir à un ordre inhumain.

Or, chercher à faire muter un virus (déjà artificiel), pour le rendre virulent, inoculer de gré ou de force à des hommes, des enfants, des femmes enceintes, un produit ("vaccin"), contenant des poisons, des virus, aptes à répandre une épidémie, à faire baisser les défenses naturelles, à générer des maladies invalidantes ; chercher à rendre malades des milliards de gens sur Terre... voire à les tuer au point de parler de créer des fosses communes en France... c'est quoi à votre avis ?

Mais il n'y a pas que vous à qui cet appel solennel s'adresse, tout le monde est visé, par le Code de Nuremberg : chercheurs, élus, juges, journalistes, médecins, infirmières, enseignants... n'obéissez pas aux ordres allant dans le sens de ce plan monstrueux, que mêmes les assureurs ne couvrent pas !

Informez-vous, pensez à votre conscience, à tous les niveaux, du plus haut au plus bas, ne collaborez pas avec les instigateurs !

C'est nous qui avons le pouvoir si nous le voulons, sur nous-mêmes d'abord, et sur notre destin.

Sans notre complicité servile et docile, ILS ne peuvent rien !!!

Vous avez le choix entre moutonner sans sens critique ou rester debout, en humains libres et fraternels.

La vaccination de masse n'a jamais eu aucun sens, et que dire à présent que l'OMS reconnaît que leurs plans échouent ?

STOP !!! Nous devons saboter leurs plans définitivement !

PAS DE MANIPULATION DU VIRUS ! PAS DE VACCINATION !

Repost 0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 14:17
Un document interne choquant décrit les plans du Gouvernement Français pour imposer un programme de vaccination de grippe porcine de masse à l’ensemble de la population, ce programme sera mené dans les centres régionaux de vaccination et effectuée par des équipes spécialement prévues pour cela,  contournant ainsi complètement les établissements médicaux et les généralistes.

La Ministre de la  Santé Française, Roselyne Bachelot, a déclaré à l’Associated Press la semaine dernière que la campagne de vaccination serait « volontaire, » mais elle a invité tous les résidants français à recevoir une injection quand le vaccin sera prêt à la mi-octobre. 94 millions de doses de vaccin, plus qu'assez pour couvrir une population en France de 61,5 millions d’habitants, ont été achetées pour un coût de 1 milliard d'euros et les premiers lots ont déjà été reçus.

Cependant, un document gouvernemental interne signé par Roselyne Bachelot et par le Ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, décrit une procédure systématique pour vacciner la population entière par l'intermédiaire de « centres de vaccination» spécialement sécurisés qui seront mis en place à travers le pays et gérés par des « équipes de vaccination» travaillant par tranche de quatre heures.

http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/IMG/pdf/Circulaire_vaccination_090824.pdf


Selon le document, les écoliers seront également vaccinés par des équipes mobiles de vaccination qui iront d’école en école, couvrant tout le pays. Les bébés à partir de 6 mois seront également vaccinés.

Crucialement, les généralistes et les établissements médicaux n'auront aucun rôle dans le programme de vaccination, un élément qui fait ressembler ce plan plus à une opération militaire plutôt qu'à une campagne de santé publique.

En même temps qu’il évite la rhétorique volatile concernant les vaccinations « forcées», le document déclare que la population entière sera vaccinée sans exception, impliquant de ce fait que les injections seront obligatoires, contredisant les communiqués publics faits par la Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Un autre aspect essentiel du document est qu'il détaille les procédures de suivi pour garder la trace de qui a pris le vaccin et qui ne l’a pas pris, information qui sera enregistré dans la Carte Vitale que tous les résidants français détiennent selon la loi. Les données seront centralisées pour identifier ces citoyens qui n'ont pas pris le vaccin.

Selon une analyse du document posté sur theflucase.com, des « données venant des organismes d’assurance maladie seront utilisés pour s'assurer que chacun a bien reçu « l’injection toxique de grippe de porcine ». Le besoin de mettre en place des mesures pour tracer chaque individu en France pour déterminer si elles ont été vaccinées ou pas est soulignée. »

http://www.theflucase.com/index.php?option=com_content& view=article&id=448:emergency-update-leaked-french-government-document -reveals-details-of-who-forced-mass-murder-vaccination-programme- starting -september-28th-more-soon&catid=41:highlighted-news&Itemid=105〈= en


Le document du 21 Août publié par le Gouvernement Français semble être un plan de sang froid pour lancer l'assassinat de masse de la population française au moyen de vaccins toxiques sous couvert d’offrir une protection contre la pandémie dans un délai d’à peine quatre semaines.

On pense que des documents semblables circulent dans chacun des 194 Etats membres de l'OMS.

Ils sont adressés aux hauts fonctionnaires des Gouvernements à qui l’ordre est donné de préparer, superviser et coordonner l'exécution du programme de vaccination obligatoire dans leurs régions, et de mettre en place les plans adéquat d’ici la mi-septembre.

Le grand public doit seulement être «informé» fin septembre du plan au moyen de communiqués de presse locale.

La mise en place de centres de vaccinations à grande échelle dans des installations «protégées» rappelle froidement les camps de concentration Nazis tels que Buchenwald où des détenus ont été tués par des injections.

Le plan français énumère en détail les tâches que les équipes de « vaccination » doivent exécuter, la disposition des centres de vaccination, l’emplacement du matériel, tels que les tables, et le nombre de vaccinations à effectuer dans un laps de temps spécifique en fonction de la taille du centre.

Le nombre de personnes supposées être vacciné en une session de quatre heures par « une équipe de vaccination» type est de 360.

Un «poste» de vaccination type est composé de « trois agents », un « agent » responsable de la « préparation » des vaccins, un pour les administrer et un pour enregistrer les personnes qui ont été vaccinées.

Le document mentionne des lois françaises (article L3131-8 et article L3131-9) qui obligent le personnel médical à administrer les vaccins par décret gouvernemental ou sinon de faire face à des poursuites, un élément qui implique clairement que certains professionnels de la santé feront face à des difficultés de la part de personnes qui refuseront de prendre le vaccin.

Comme  nous l’avons précédemment documenté, le vaccin de grippe porcine a été précipité dans les procédures de sûreté, en même temps, les gouvernements ont fourni aux entreprises pharmaceutiques l'immunité les mettant à l’abri des procès dus aux vaccins causant la mort ou des dommages.

Il a été précédemment révélé que certains lots du vaccin contiendront du mercure, une toxine liée à l'autisme et à des désordres neurologiques. Le vaccin contiendra également le dangereux ingrédient qu’est le squalène, qui a été directement mis en cause avec des cas de Syndrome de la Guerre du Golfe et d'une multitude d'autres maladies débilitantes.

Il a été également signalé récemment que le gouvernement Britannique a envoyé une lettre confidentielle aux experts neurologues leur disant d'être en état d'alerte concernant les cas de désordre cérébral, appelé Syndrome de Guillain-Barre (GBS), qui pourrait être déclenché par le vaccin.

Alors que le fait que le gouvernement prévoirait de vacciner de force les populations contre leur gré est une histoire en soit choquante, avec la montée de la prise de conscience des dangers liés au vaccin non testé du H1N1, la question est de savoir si cette vaccination de masse sera finalement réussi de la manière qu’ils l’ont prévus est totalement une autre histoire.

Les français sont connus pour chérir leur liberté personnelle et pour résister aux gouvernements imposés par la tyrannie et n’ont rien à voir avec l’apathie de leurs voisins Anglais de l’autre côté du canal. Les Français vont par habitude en grève, font des manifestations de masse de conduisent des blocus quand le gouvernement essaye de forcer par des mesures impopulaires, et la réponse à une tentative, au nom de l'état, de vacciner les gens de force contre leur gré ne sera pas différente.

Source

Merci Jean Luc, pour le lien.
Repost 0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 18:57
Merci à Marie-Louise pour sa traduction et la transmission de l'information.

URGENT – LE BREVET DU VACCIN CONTRE H1N1 A ETE DEPOSE LONGTEMPS AVANT LA PROPAGATION DU VIRUS DE LA GRIPPE PORCINE, EN 2007 !


Par Walter Burien, le 20/08/09


Accordez une attention particulière aux souches (séquençage) du H1N1 du brevet de 2007. Bientôt chez vous !

Ceci est ma réponse à John Perna au sujet d’un dépôt de Demande de Brevet US, dont l’un des aspects concerne le vaccin contre la grippe porcine (H1N1). La demande de brevet a été enregistrée longtemps avant que la grippe porcine mexicaine supposée est apparue comme nouvelle souche d’un virus provenant d’une « ferme porcine » au Mexique.

Dans le billet de John copié sous ma réponse, il pensait que la demande de brevet pour le vaccin H1N1 datait de 2008, peu avant l’émergence de la grippe porcine au Mexique.

Je m’y connais en matière de brevets, aussi j’ai jeté un œil au site des  Brevets et Marques déposées pour les Etats-Unis pour vérifier si ce qu’il avançait était correct et j’ai découvert qu’il se trompait. La demande originale avait en réalité été enregistrée en 2007. Longtemps avant que le virus ne soit classifié comme l’émergence « d’une nouvelle souche virale » au Mexique.

(… /…)*

Envoyé (FYI) par,

Walter Burien, CAFR1.com

(… /…)*


COMMUNICATION AVEC JOHN PERNA :

John,

Veuillez envoyer ceci à tous vos contacts et groupes de médias. 

Vous vous trompez sur la date d’enregistrement. Il ne s’agit pas du 28/08/08 mais du 28/08/07, soit un an avant ! C’est un coup encore plus fumant que ce que vous pensiez …

La date de 2008 est celle de l’acceptation finale de l’examen de la Demande de Brevet. La date d’enregistrement (date de réception au bureau du PTO) est plus ancienne d’un an jour pour jour. J’ai mis les liens ci-dessous du Bureau Américain des Brevets et des Marques Déposées pour vérifier cela. Je peux également télécharger n’importe laquelle des sections ou copier ces pages et je vous recommande fortement d’en faire autant. (Le brevet pourrait être classé top secret par décret et retiré).


Voici le lien vers le bureau des Brevets des Etats Unis pour voir le brevet : http://appft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO2&Sect2=HITOFF&p=1&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsearch-bool.html&r=3&f=G&l=50&co1=AND&d=PG01&s1=Kistner.IN.&OS=IN/Kistner&RS=IN/Kistner


Et oui, le virus de la grippe porcine HIN1 est listé « parmi de nombreux autres » dont extrait de la Demande de Brevet : [0056] « Un vaccin peut être utilisé entre autres comme injection prophylactique contre une maladie liée à un virus. Parmi les intégrations particulièrement préférées, la composition ou vaccin comprend plus d’un antigène, p. ex. 2, 3, 4, 5, 6, 7 ou 8, en particulier de différentes souches de virus, sous-types, ou types tels que la grippe A et la grippe B, sélectionnés en particulier à partir d’un ou plus des sous-types humains de H1NI1, H2N2, H3N2, H7N7, H1N2, H9N2, H7N2, H7N3, H10N7, des sous-types de la grippe porcine H1N1, H1N2, H3N1 et H3N2, des sous-types de la grippe canine ou équine H7N7, H3N8 ou des sous-types aviaires H5N1, H7N2, H1N7, H7N3, H13N6, H5N9, H11N6, H3N8, H9N2, H5N2, H4N8, H10N7, H2N2, H8N4, H14N5, H6N5, H12N5. »

Ce qui m’intéresse également, ce sont tous les autres vaccins viraux listés mais non encore sortis, vous voyez ce que je veux dire ? !!

Vous aimeriez peut-être donner cela à quelques spécialistes pour qu’ils le commentent immédiatement.


Le lien suivant est le plus important. Il montre que la demande originale a été enregistrée le 28/08/2007.

Partez de là : http://portal.uspto.gov/external/portal/pair et quand vous arrivez sur la page de recherche, assurez-vous que « n° de la demande (application number) » soit coché, et indiquez dans la ligne de recherche le numéro suivant : 60/966,724 


Quand la page s’ouvre, cliquez sur l’onglet « Image File Wrapper », puis sélectionnez « Specification » et allez à la page 13 des spécifications. Là vous verrez les références virales des virus telles que notées ci-dessus et la date qui correspond est le « 28/08/07 », longtemps avant que le virus n’ait été promu « nouvelle souche mortelle »  apparu dans une ferme porcine au Mexique.


Et pour finir, mon opinion personnelle sur le sujet : Ils peuvent prendre leur vaccin et se le mettre dans le C…, et ce qui ne rentre pas, ils peuvent l’utiliser pour faire de même avec le ministère US de la propagande et leurs P……. de tête parlante dans les médias inféodés qui ont fait circuler la panique de la grippe porcine.


Walter Burien – CAFR.com


(Le texte original posté par John Perna peut être lu (en anglais) sur cette page : http://targetfreedom.typepad.com/targetfreedom/2009/08/refuse-and-resist-mandatory-flu-vaccines.html

 

 

* NDT : J’ai enlevé certains passages d’opinions personnelles qui ne contenaient pas d’infos sur le sujet. Je vous en ai laissé un (le plus savoureux)!

Carlota nous a déniché la page où est inscrit la date de la demande du brevet (un énorme MERCI pour elle). Je retranscris ci-dessous :

Home | Site Index | Search | FAQ | Glossary | Guides | Contacts | eBusiness | eBiz Alerts | News | Help
Portal Home|Patents|Trademarks|OthereFile (Unregistered)eFile (Registered)Public PairPrivate PairOtherDocument RetrievalU S Registration CertificatesOtherEmployee LocatorDigital Certificate Management

Patent eBusiness


Electronic Filing
Patent Application Information (PAIR)
Patent Ownership
Fees
Supplemental Resources & Support


Patent Information
Patent Guidance and General Info
Codes, Rules & Manuals
Employee & Office Directories
Resources & Public Notices


Patent Searches
Patent Official Gazette
Search Patents & Applications
Search Biological Sequences
Copies, Products & Services


Other
Copyrights
Trademarks
Policy & Law
Reports





Patent Application Information Retrieval


----
Order Certified Application As Filed Order Certified File Wrapper View Order List

60/966,724 Method for producing viral vaccines ----

--


Bibliographic Data
Application Number: 60/966,724 Customer Number: -
Filing or 371 (c) Date: 08-28-2007 Status: Provisional Application Expired
Application Type: Provisional Status Date: 08-31-2008
Examiner Name: - Location: ELECTRONIC
Group Art Unit: - Location Date: -
Confirmation Number: 4370 Earliest Publication No: -
Attorney Docket Number: VAC-6416 PROV Earliest Publication Date: -
Class / Subclass: - Patent Number: -
First Named Inventor: Otfried Kistner , Vienna, (AT) Issue Date of Patent: -


--------------------------------------------------------------------------------
Title of Invention: Method for producing viral vaccines


--------------------------------------------------------------------------------

If you need help:
Call the Patent Electronic Business Center at (866) 217-9197 (toll free) or e-mail EBC@uspto.gov for specific questions about Patent Application Information Retrieval (PAIR).
Send general questions about USPTO programs to the USPTO Contact Center (UCC) .
If you experience technical difficulties or problems with this application, please report them via e-mail to Electronic Business Support or call 1 800-786-9199.


You can suggest USPTO webpages or material you would like featured on this section by E-mail to the webmaster@uspto.gov . While we cannot promise to accommodate all requests, your suggestions will be considered and may lead to other improvements on the website.

Pour accéder directement à cette page :

http://www.democraticunderground.com/discuss/duboard.php?az=show_mesg&forum=389&topic_id=6370086&mesg_id=6375643

Repost 0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 08:17

Source: Natural news


Une journaliste d’investigation autrichienne prévient le monde entier que le plus grand crime de l’histoire de l’humanité est en marche. Jane Burgermeister a récemment déposé une plainte auprès du FBI. Elle accuse l’Organisation Mondiale de la Santé, L’ONU, et plusieurs personnalités politiques hauts placés de vouloir commettre un génocide de masse. Elle a aussi préparé une procédure de justice contre la vaccination forcée qui se prépare aux etats unis d’amerique. Elle avait préalablement lancé une procédure de justice contre les sociétés pharmaceutiques Baxter et Avir Green Hills Technology, qu’elle juge responsable d’avoir délibérément produit la grippe porcine afin d’en retirer des bénéfices.(productions de vaccins etc)


Elle présente des preuves de bioterrorisme, qui sont en violation avec la législation américaine et accuse des responsables politiques américains d’agir pour le compte des banquiers internationaux, qui eux-mêmes contrôlent la Réserve Fédérale américaine, l’ONU, et l’OTAN. Elle les accuse de fomenter un génocide de masse contre la population américaine, par l’utilisation de la grippe porcine.


Les personnalités visées par la plainte sont Barack Obama, David Nabarro(Coordinateur de la grippe porcine à l’ONU), Janet Napolitano(Secretaire d’état à la Sécurité Interieure) David de Rotschild, David Rockefeller, George Soros,(investisseur international) Werner Faymann(Chancelier d’Autriche), Alois Stoger(Ministre de la santé Autrichienne). Aux yeux de cette journaliste, les personnes citées précédemment, font partie d’un syndicat international du crime qui ont développé, produit, et employé des armes biologiques pour éliminer les populations des etats unis d’amerique et d’autres pays, et ce pour des fins politiques et financiers.


Elle les accuse d’avoir conspiré ensemble, et d’etre les responsables du financement du programme international d’armes biologiques, impliquant des compagnies pharmaceutiques tels que Baxter et Novartis. Ils ont crée le prétexte de la grippe porcine pour justifier leur plan de vaccination de masse, et sera le bon moyen d’administrer un agent biologique toxique qui causera la mort du peuple américain. Cette action est une violation de la loi anti terroriste sur l’emploi d’armes biologiques.

Source

Trouvé aussi chez Bridge

Repost 0