Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 19:44
Il a prescrit toute une liste de médicamentations à faire.

- REGULATION FINANCIERE ACCRUE: toutes les institutions financières, tous les instruments et marchés "d'importance systémique" (cruciaux pour la stabilité du système financier) doivent être régulés, y compris les "hedge funds", ces fonds d'investissement spéculatifs appréciés pour leur opacité par les investisseurs institutionnels et les grandes fortunes.

- ENCADREMENT DES REMUNERATIONS DES CADRES DIRIGEANTS: de nouveaux principes sur les salaires et primes devraient remplacer les systèmes encourageant la prise de risque excessive voire, récompensant l'échec des dirigeants.

- PARADIS FISCAUX: publication par l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) de la liste noire des paradis fiscaux non coopératifs. Ils risqueront des sanctions s'ils ne respectent pas les règles internationalement reconnues. Les gouvernements qui, confrontés à la crise, ont mis beaucoup d'argent sur la table et creusé leurs déficits, ne veulent pas voir des impôts leur échapper.

- AGENCES DE NOTATION FINANCIERE: ces agences, sévèrement critiquées pour avoir attribué de très bonnes notes à des titres qui se sont révélés risqués, pourrait se voir imposer un code international de bonnes pratiques afin d'en finir avec les conflits d'intérêts. Leurs détracteurs leur reprochent d'être payées par les émetteurs de titres qu'elles notent.

- RESERVES: après la reprise, les banques devraient accumuler davantage de fonds propres dans les périodes fastes pour amortir les crises. De nombreuses banques du monde ont été recapitalisées d'urgence ces derniers mois pour éviter la faillite.

- FMI:

Les moyens des institutions financières internationales (Fonds monétaire international, Banque mondiale...) vont être accrus de 1.000 milliards de dollars, dont la moitié pour le FMI, qui prête aux Etats en difficulté, et verra ses ressources triplées selon le président français Nicolas Sarkozy.

- COMMERCE: rejet du protectionnisme; 250 milliards de dollars seront injectés dans le financement du commerce pour soutenir les échanges internationaux.

Source

 

Docteur, il est mort, ça ne sert à rien!...

Le G-20 s'est prononcé. Je trouve cela excellent.

Désormais, on doit s'attendre au pire.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 13:14
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 12:23

Les graphiques établis par l’OCDE pour faire le point sur la situation à l’approche du G20 permettent de juger rapidement de l’ampleur exceptionnelle d’une récession à l’échelle mondiale que les analystes de l’organisation décrivent comme « la plus profonde et la plus synchronisée de mémoire d’homme ». Activité économique, production industrielle, commerce international, crédit, secteur immobilier, chômage, déficits budgétaires, tous les indicateurs sont - ou vont - passer au rouge. Cette crise est déjà plus forte que celles qui avaient suivi les deux chocs pétroliers, et l’OCDE prévoit qu’elle devrait s’aggraver encore durant l’année, provoquant une contraction de l’activité comprise en 4 et 7% sur l’ensemble des pays appartenant à l’organisation. Une grande incertitude continue de régner, jugent les analystes, car les prévisions publiées dépendent de la réussite de l’assainissement du secteur financier avant la fin de l’année. Mais comme le notait Munchau, l’OCDE s’inquiète que le ralentissement ne détériore encore la solvabilité des établissements et elle précise que ses prévisions pourraient également être remises en cause par une crise monétaire ou une crise bancaire touchant les pays européens de l’est ou les pays émergents. Nous avons sélectionné les principaux indicateurs publiés par l’OCDE.

Un article à lire
ICI
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 12:07

La gauche et la droite ne signifient plus rien, la seule chose qui compte est de savoir si vous êtes au service de Wall street, ou si vous essayez de défendre le peuple contre les financiers” - Webster Tarpley, auteur et historien, citation tirée du documentaire The Obama Deception de Alex Jones

Le “nouvel ordre mondial” est une nouvelle appellation pour l’ancien ordre mondial qui a régné sous l’empire colonial anglo-saxon. Il s’agit du même groupe élitiste de banquiers privés internationaux, de financiers et de corporations.


Voici ce qu’en dit Wikipedia:


Le nouvel ordre mondial (« new world order ») est le nom donné à une vision du monde de l’après-guerre froide immédiat et de la période de l’histoire entamée au tournant de la dernière décennie du XXe siècle, juste après l’effondrement de l’Union Soviétique. L’expression a été utilisée lors d’un discours prononcé au Congrès américain le 6 mars 1991 par le président George H.W. Bush puis régulièrement reprise[1],[2].

Le nouvel ordre mondial est défini par sa tendance unipolaire (après cinquante ans de bipolarité, incarnée par l’opposition entre le monde occidental et le bloc soviétique), un fort interventionnisme international au nom des Droits de l’homme, un gouvernement mondial.

Pour certains, c’est une volonté d’expansion de tout ce qui, schématiquement, définissait le modèle américain pendant la Guerre froide, notamment la démocratie et l’économie de marché. Mais selon d’autres, comme Lawrence Patton McDonald, il s’agit d’une fusion entre le capitalisme et le communisme tel que pratiqué en Russie[3].

La question des démocraties à travers le monde a été abordée dans un rapport de la Commission Trilatérale de 1975 intitulé The Crisis of Democracy. Selon ce rapport, dont la rédaction a été supervisée par Zbigniew Brzezinski, le sentiment d’aliénation des citoyens ainsi que l’action des intellectuels ayant une valeur menacent ce système de gouvernance, qui impliquerait un retour à la dictature telle qu’elle est pratiquée dans les pays non démocratiques. (Source)

Il n’y a pas si longtemps, si vous prononciez ces mots de nouvel ordre mondial en public, les chances d’être perçu comme un conspirationniste par les anticomplotistes étaient plutôt grandes. Pourtant, ce terme fut inventé et utilisé par cette élite elle-même, cette coterie internationaliste qui ne se cache plus pour affirmer son agenda particulier.

David Rockefeller dans son livre Mémoires[4], a écrit que lui-même et sa famille ont travaillé contre l’intérêt des États-Unis. Il a d’autre part expliqué que le but était de construire une souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux. (Source)


Les termes de gouvernance mondiale, de gouvernement mondial, ou encore de pouvoir centralisé par la sphère financière via une banque et une monnaie mondiale, sont tous des synonymes de la globalisation dont nous avons été témoins depuis les dernières décennies. Ce gouvernement mondial constitué de grands blocs régionaux interdépendants - en système organique - a pour but de détruire la souveraineté des États du monde en les rendant tous dépendants les uns des autres, à l’opposé d’indépendants.


Pas d’indépendance = pas de résistance. Dépendance signifie, en d’autres mots, plus de contrôle.

Le nouvel ordre mondial s’affiche publiquement


Plusieurs leaders de différents pays, personnalités bien connues et grands médias ne se cachent plus pour annoncer publiquement leur agenda.

La globalisation par les marché financiers dérèglementés à la sauce capitaliste débridé complètement hors de contrôle et sans éthique nous ont mené tout droit à la grande dépression mondiale que nous connaissons aujourd’hui. La bulle des produits dérivés, la cause réelle de la crise actuelle, est leur monstrueuse création qui va maintenant engloutir le reste de l’économie mondiale dans un immense trou noir sidéral; à moins que nous décidions de la neutraliser immédiatement et de complètement la démanteler. Néanmoins, il ne faudrait pas perdre de vue qu’il n’y aura pas plus d’issue, ni d’avenir viable dans un système fractionnaire bancaire où la création de l’argent ex-nihilo basé sur le crédit, la dette, est entre les mains de banquiers privés.

Mais que demandent tous ces politiciens, financiers et banquiers - ces grands philosophes gardiens du bien commun et sauveurs de l’humanité, en concert avec les médias? Un nouvel ordre mondial. C’est-à-dire davantage de cette même globalisation qui a plongé le monde dans la dépression et le chaos à venir.

C’est exactement ce dont les chefs des pays membres du G-20 vont discuter ce 2 avril 2009, à Londres; alors qu’à l’extérieur, on se prépare à électrifier les protestants. Une nouvelle monnaie mondiale, une banque mondiale, ainsi que de nouvelles institutions financières supranationales qui auront un pouvoir transcendant la souveraineté des nations de la planète.


Qui se propose d’être à la tête de tout cela? Les mêmes artisans de cette débâcle économique qui n’ont absolument pas manqué l’occasion, pour ne pas dire simplement prévu, de profiter énormément de celle-ci. Ils ne seraient pas parvenus à vendre le concept de gouvernance mondiale aux populations du monde sans profondément déstabiliser le Système en créant le chaos et la confusion totale dans la matrice économique, engendrant ainsi la peur, l’insécurité et le désespoir.

Problème - Réaction - Solution. C’est typique et vieux comme le monde. On créé un problème qui causera alors une réaction, ensuite de quoi on apporte notre solution déjà préparée d’avance qui satisfait nos objectifs et notre agenda. Le clou du spectacle, c’est qu’il y a des tonnes d’argent à faire à chaque étape du chemin vers le but ultime de consolidation et de concentration du pouvoir.


Voici la liste de différents politiciens et médias qui ont ouvertement demandé la venue d’un nouvel ordre mondial:

- Le Haaretz: Will the US financial crisis lead to a New World Order? Many world leaders are now calling for a global government.

- Time: Obama’s New World Order

- Baron David de Rothschild sees a New World Order in global banking governance

- The Scotsman: New World Order: Global co-operation, nationalisation and state intervention - all in one day

- CNN: G-20: Shaping a New World Order

- AFP: G7 sets sights on new world economic order

- Gorbachev laments New World Order behind schedule, blames US for new Cold War

- The Financial Times: And now for a world government

- Marketwatch: How realistic is a North American currency?
Uniting U.S., Canada, Mexico money could result from crisis

- Isracast: Gaza & Obama’s New World Order

- Asia Times: The IAEA and the new world order

- Time Magazine: New World Order

- The Times: The New New World Order
The West’s foreign policy priority is no longer terrorism: it is to tame the new great power nationalisms and harness them to democratic ideals

- Henry A. Kissinger: The chance for a new world order

- NEWSWEEK: We Need a Bank Of the World

- Gordon Brown calls for new world order to beat recession

- Sarkozy Calls for “New World Order” at UN

- Merkel, Brown Call for Global Economic Rules


Difficile d’argumenter que le nouvel ordre mondial est l’affaire de conspirationnistes alors qu’autant de chefs d’État, d’importants personnages et de médias l’ont si ouvertement et publiquement annoncé. En fait, l’appellation contrôlée de nouvel ordre mondial est tellement à la mode que le futur complexe destiné à remplacer les tours jumelles du défunt World Trade Center (WTC) portera le nom de One World Trade Center!

Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 19:15
En voulant chercher un lien pour l'article précédent, je me suis rendu compte qu'un article avait disparu des archives du blog...

Peut-être temporairement, j'espère.

Le titre :

Le vrai visage d’al gore, malthusien et raciste

Comme c'est dommage... (il est réapparu entre temps, ouf!)

Alors, je suis obligé de le remettre en ligne, pour rafraîchir les mémoires.


Selon un scénario qui se répand depuis quelques semaines, au cas où ni Hillary Clinton ni Barack Obama ne sembleraient capables d’unir le parti et de battre John McCain, l’ancien vice-Président Al Gore pourrait se présenter en « candidat de compromis » pour « sauver » le parti. Le mouvement de Lyndon LaRouche s’active à déjouer cette option en exposant Al Gore pour ce qu’il est : un raciste forcené qui utilise le thème du « changement climatique » pour faire avancer son dessein malthusien.

En matière de réduction de la population mondiale, Al Gore peut s’appuyer sur une longue expérience – notamment avec la monarchie britannique. En 1986, le prince Philip d’Angleterre, alors président du WWF, parraina une conférence à Assise, en Italie, où, avec son « conseiller spirituel ès écologie », Martin Palmer, il lança la discussion sur Gaïa, la déesse Terre, une créature vengeresse et satanique. Depuis, Gore (qui était sénateur à l’époque) entretient avec lui une correspondance suivie.

Ses relations avec le prince Charles, qui partage la passion de son père pour la faune, sont mieux connues, mais pas encore assez. En lui remettant le prix du « citoyen pour l’environnement », en janvier 2006, Al Gore loua les connaissances et la passion du prince, précisant qu’ils s’entretiennent d’environnement depuis une vingtaine d’années. Pour sa part, le prince s’est dit « fasciné par la carrière » de son agent américain.

Par ailleurs, le soutien apporté par Gore à Paul et Anne Ehrlich révèle ce qui se cache derrière des slogans comme « préservation de la nature » et « protection de l’environnement » : la réduction démographique. Les Ehrlich, auteurs de La bombe démographique, paru en 1968, accusent la surpopulation d’être responsable de nombreux problèmes environnementaux, au lieu d’en identifier la cause véritable : l’attaque systématique de l’oligarchie financière contre le progrès scientifique et technologique.

Il ne s’agit pas d’une question théorique. En tant que vice-Président, Gore avait menacé de suspendre toute aide économique à l’Afrique du Sud, si son gouvernement ne renonçait pas à son projet de produire et d’importer des médicaments génériques pour combattre le sida, et de les diffuser sur le continent. A l’époque, six millions de Sud-Africains étaient séropositifs.

Selon le livre The Population Explosion (1990), dont l’introduction est signée Al Gore, le prince Philip est l’un des grands dirigeants du monde à avoir « pris des positions courageuses concernant la question démographique et son lien avec l’environnement ». Pensait-il aux propos tenus par le prince consort en 1988 : « Au cas où je serais réincarné, je souhaiterais revenir comme un virus mortel afin de contribuer à combattre la surpopulation. » Les propos ne sont pas de Gore, mais ils reflètent bien ses convictions.

Malheureusement, c’est ce raciste et agent britannique que Barack Obama a récemment loué, précisant qu’il en ferait un proche conseiller politique s’il était élu Président.

 


Source
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 18:50

532 milliards de dollars cachés par les banques françaises dans les paradis fiscaux selon Marianne

Les sommes ainsi cachées auraient explosées de 300% en l'espace de 5 ans, selon l'hebdomadaire.

Quelque 532 milliards de dollars (soit 370 milliards d'euros) seraient "planqués" par les banques françaises dans des paradis fiscaux, affirme l'hebdomadaire Marianne en vente demain samedi 28 mars. Cette somme a été évaluée au 30 juin 2008. L'hebdomadaire affirme également que ce chiffre aurait explosé de 300% en l'espace de 5 ans. Ces centaines de milliards génèreraient un manque à gagner pour le Trésor de 20 milliards d'euros chaque année.

Les destinations favorites des banques seraient le Luxembourg, les îles Caimans, Singapour et Hong Kong.

L'hebdomadaire s'appuie pour révéler ce chiffre sur une enquête exhaustive menée par le mensuel Alternatives économiques accessible en cliquant ici. Cette enquête montre que toutes les entreprises françaises du CAC 40 sont présentes dans les paradis fiscaux avec pratiquement 1.500 filiales sur près d'une trentaine de territoires.

La publication de ces enquêtes intervient à la veille de la réunion du G20 qui doit statuer sur les mesures à prendre contre ces trous noirs de l'économie mondiale. Comme une véritable bombe.

Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 19:50
Voici le lien de confirmation du rappel des réservistes de la Police Nationale, sur le site du ministère de l'intérieur.

http://www.interieur.gouv.fr/misill/sections/minatrec/actualites/mise-en-marche-reserve-statutaire/view

Un énorme MERCI à Olivier.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 09:45
Je propose ce discours de Le Pen car c'est un bon résumé de la situation actuelle. Je n'adhère pas à ses idées et ses solutions politiques, mais je dois reconnaître que son analyse est proche de la mienne (en dehors du nationalisme exacerbé qui est absent chez moi).

Ceci dit, je le répète, la solution aux problèmes actuels n'est pas politique. Elle viendra de la conscience.


Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 18:49
NICOLAS CORI

Dans l’establishment financier, la crise provoque deux types d’attitudes. Il y a d’un côté ceux qui, tel Daniel Bouton, le président de la Société générale, continuent à vouloir s’en mettre plein les poches en pensant que l’effondrement des marchés n’est qu’un épiphénomène et qu’ensuite, tout repartira comme avant. Et de l’autre, ceux qui pensent que pour sauver le capitalisme, il faudra remettre à plat un système profondément déstabilisateur. Claude Bébéar, le fondateur d’Axa, est de ceux-là.

Et, à vrai dire, on n’attendait pas sur ce terrain celui qui a été le parrain du capitalisme français et qui a fait fortune grâce aux stock-options et aux OPA agressives. A sa retraite, en 2000, Bébéar avait créé l’Institut Montaigne, un think tank ultralibéral financé par le gratin du capitalisme français. Et voila qu’à l’approche du G20, cet institut publie des recommandations au gouvernement que ne renierait pas un militant d’Attac.


Maux. Dans une note intitulée «Reconstruire la finance pour relancer l’économie», l’Institut Montaigne place sa réflexion sous le haut patronage de Joseph Stiglitz, Paul Krugman et Maurice Allais, des économistes pas vraiment de droite, et plaide pour une réglementation accrue du système financier. Plusieurs maux sont pointés du doigt : les paradis fiscaux, le court-termisme des opérateurs, le manque de transparence des produits financiers et le manque de contrôle des agences de notation.

Et l’institut n’hésite pas à proposer des solutions provocatrices. Comme la «nationalisation de pans entiers de l’industrie financière mondiale», coordonnée entre Etats, tant «le niveau de pertes» du secteur «est abyssal». L’idée fait hurler les banquiers qui, depuis des mois, déploient un lobbying d’enfer, en France ou aux Etats-Unis, pour ne pas passer sous la coupe des Etats.

Mais Montaigne ne s’arrête pas là. Il demande un nouveau Glass-Steagall Act, du nom de la loi américaine qui, dans les années 30, avait séparé les activités de banque de détail et de banque d’investissement. Et surtout, il demande que les activités spéculatives des banques soient taxées à 80 %, dans la mesure où elles sont «devenues dangereuses pour nos économies et nos sociétés». A l’intérieur de cette liste infamante seraient placés les produits dérivés, la titrisation, le financement des hedge funds…


Taxe. Plus innovant encore, l’idée de créer une sorte de taxe Tobin sur les produits financiers les plus spéculatifs. «Cette contribution Montaigne, d’un montant de 1 %, aurait d’abord pour objectif de stabiliser le marché des produits dérivés de crédits», indique l’Institut. Elle passerait par l’instauration d’une Bourse, ce qui rendrait transparentes les transactions sur ces produits échangés de gré à gré. Et l’argent récolté, évalué à 300 milliards de dollars (225 milliards d’euros), pourrait servir à financer l’action du FMI. Notamment à destination des pays émergents. Conclusion du think tank : «L’ensemble des marchés mondiaux de dérivés pourraient contribuer à l’intérêt général et non plus seulement à l’intérêt de quelques grappes de traders sans supervision rigoureuse.»

Ces derniers jours, ces propositions ont été présentées au gouvernement et aux professions financières, lors de rencontres informelles. Le ministère des Finances a plutôt apprécié. Certains, comme les banquiers d’affaires ou les patrons de banque universelle, ont été horrifiés par ce qu’ils ont entendu. Un bon signe ?

Libé.fr

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 11:29
Cette information circule sur le Net depuis quelques temps déjà. Il semblerait qu'elle se confirme. Les autorités s'attendent donc à un été social extrêmement chaud. Il serait bon de vous préparer à devoir rester calfeutrés, l'extérieur risquant d'être dangeureux. Il serait bon aussi de constituer des réseaux d'entraide dans votre voisinage.

Merci à Christalain pour ses infos transmises par mail.



UNE INFORMATION CAPITALE  : RAPPEL DES RESERVISTES !
 
tous les policiers à la retraîte, de moins de 60 ans, ont reçu l'ordre de se faire recenser avant le 20 mars 2009 et de réintégrer leurs postes avant le 20 juin 2009.
 
Comme par-hasard, cet échéancier coïncide entre le g20 et la réintégration de la France au sein du commandement de l'otan.
 
Au même moment, "le monde diplomatique" publie un article au titre symptomatique : " comment les armées se préparent au combat urbain". L'auteur, mr Leymarie évoque "les manoeuvres de l'armée française dans des villes françaises, notamment Sedan ou Fréjus, en 2008, dans le cadre de la préparation de la Force de réaction rapide de l'Otan pour "sécuriser" et évacuer des populations , face à une menace de groupes paramilitaires ou terroristes".
 
A titre informatif, la France dans le cadre de sa réintégration au sein du commandement de l'otan, récupère 2 centres de commandement majeurs dont celui basé à Lisbonne qui se trouve justement être celui de la force de réaction rapide de l'alliance atlantique !
 
L'article 5 de la loi n° 2003-239 du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure ainsi que l'article 9 du décrêt n° 2003-1395 du 31 décembre 2003 ont fixé les modalités de la mise en oeuvre de la réserve civile de la police nationale , les réservistes, dans le cadre de leurs obligations statutaires de disponibilité, ne peuvent faire l'objet d'un rappel au service qu'en cas de menaces ou de troubles graves à l'ordre public. Il s'agit donc d'une mesure exceptionnelle prise après arrêté  ministériel !
 
Bref, en rapprochant ces informations, il est clair que les autorités publiques savent à coup sûr qu'un évènement se produira d'ici à quelques mois, justifiant l'usage de la force.
 
Cette force devra être employée contre les populations civiles, car selon nicolas Sarkozy, cf. extrait de son discours du 16 janvier 2009 à l'Elysée : " les forces au service du changement sont considérablement plus fortes  que les conservatismes et les immobilismes...on ira ensemble vers ce nouvel ordre mondial. Et personne, je dis bien personne, ne pourra s'y opposer".
 
Voici donc ci dessous la confirmation de cette information par le ministère de l'Intérieur français en date du 24 mars 2009.
A noter, qu'initialement, cette information relative aux réservistes, m'a été en date du 15 mars 2009 transmise par  une source confidentielle !
Bonjour,
 
En application des textes réglementaires, un plan de rappel de la réserve statutaire de la police nationale a été défini dans la perspective de répondre aux rappels individuels ou collectifs du ministre chargé de l'intérieur en cas de menace ou de troubles graves à l'ordre public. Il prévoit notamment que les services d'emploi prennent contact avec les réservistes statutaires afin que chacun d'entre eux connaisse son poste d'affectation. Pour le 30 juin, l'ensemble des réservistes statutaires devront être affectés de manière opérationnelle.
 

Cordialement.

 

Mission nationale pour la réserve civile (MINATREC)

Cellule de communication

Place Beauvau

75800 Paris Cedex 08

 

 

SOURCE : http://revelations4.blogs.fr/index.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article