Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 13:01

Comme je suis dans la merde et que je n'ai pas envie de demander de dons, je mets en vente une nouvelle.

 

En faisant un don avec le bouton Paypal ( en haut à gauche du blog ), vous obtiendrez le fichier Pdf en mail.

 

N'oubliez pas de mettre votre mail si ce n'est pas automatique.

 

Le prix est libre.

 

C'est une nouvelle de 3 pages, datant de 1996, que j'aime beaucoup. Si l'opération fonctionne bien, ça me motivera à en écrire de nouvelles, nouvelles....

 

Merci.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 20:16

Tiens, allez.... Je viens encore de me faire traîter d'extrémiste.

 

Sur un sujet des perturbations solaires actuelles, je donnais ce que je pense être de solides connaissances. amateures, certes, mais solides.

 

Puis, au fur et à mesure, ISON est venue sur le sujet... J'ai bien expliqué qu'Ison venait de l'autre côté des explosions de ces derniers jours mais non, je me trompe. En preuve, on m'a donné des liens de blog, vous savez, les même que pour Elenin....

 

Et comme je n'étais pas d'accord, je suis un extrémiste....

 

Merde...

 

Putain, je vois ça désormais dans toute ma vie.

 

Je ne suis pas un positiviste dans mes textes, ça veut dire que je suis un extrémiste.

 

Je ne suis pas prêt à suivre le fascisme ambiant, je suis un extrémiste.

 

Je ne supporte pas qu'une fillette de 4 ans ne me dise ni bonjour, ni merde, ni mange, je suis un extrémiste...

 

Mais on est où là, dans quel monde?

 

Faut tout supporter, faut dire oui à tout...

 

Tu crois que Fukushima a été déclenché par Haarp?...... Mais oui, bien sûr.

 

Tu crois que Nibiru arrive?.... Bin oui, c'est certain!

 

Tu penses que le 11 Septembre à été commis par 19 arabes?.... Bien entendu....

 

Et Kennedy?...

 

Et merde, allez tous vous faire foutre.

 

 

 

J'ai l'impression d'être le 1er septembre 1939, là....

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 04:15

oeil-loupe-indic-10794346myhed_1713.jpg

 

Heureusement, ma nuit s'est finie à 1h du matin. Le bébé de mon amie a fait une crise de jalousie pendant plus d'une heure, sachant que je partageais la couche de sa mère, et à cette heure-ci, si je me couche tôt, c'est fini.

 

A trois heure, je suis donc rentré chez moi. Me suis dit qu'il vallait mieux faire quelque chose plutôt que de compter les voitures qui passent dans la nuit, les yeux perdus dans le noir.

 

C'était écrit.

 

A peine je me gare, j'entends " Formidable, nous sommes formidables...." chantée en coeur par une bande de plus ou moins jeunes alcoolisés, dans l'appart juste à côté du mien. Vous savez, cette chanson de merde à la mode. Je l'ai entendue une fois, un matin, et elle m'a pollué pendant deux jours l'esprit, en revenant sans cesse. Jusqu'à que je découvre Les Anarchistes de Ferré ( c'est quand même autre chose ).

 

Aujourd'hui, il y a beaucoup de chansons ainsi faites, et surtout des chansons de merde, pour s'ancrer dans le cerveau. C'est un peu une réplique du journal télévisé, version musicale.

 

Formidables, ouais, vous êtes formidables...

 

Jusqu'à 5 heures du mat, ça a été la porte d'entrée qui s'ouvre et se ferme en claquant, la porte d'entrée d'en bas qui se fermait en un grand fracas... J'imagine le gars qui travaille le samedi, la nuit de merde qu'il passerait...

 

Bon, nous sommes en Bretagne, ils devaient avoir plusieurs litres dans le sang, à tous. On les presse et on obtient une barrique... Vous êtes formidables en étant seuls au monde.

 

 

Alors je me suis demandé comment on pouvait en vouloir à ceux d'en haut, qui passent chaque jour et chaque nuit à être aussi formidables. Ils détruisent tous les petits pays ayant une certaine autonomie, oeuvrant pour leurs peuples, les faisant revenir à l'age de pierre ( selon une célèbre citation ), comme ils ont fait en Afghanistan, en Irak, en Lybie et le font en Syrie, puis font mine de s'outrager de voir s'échouer sur leur continent les naufragés de ces pays.

 

Mais ils n'en ont rien à branler, en fait, et ils claquent les portes pareillement, seuls au monde, formidables...

 

Qu'ils réduisent les peuples européens à la misère, chaque jour un peu plus, les privant de tout espoir ( Crise et reprise, deux mots qui jalonnent ma vie depuis 40 ans ), ne les effraie pas le moins du monde. C'est le plan et on le suit et on vous emmerde. Formidables, nous sommes formidables...

 

Qu'ils détruisent chaque jour un peu plus la planète, polluent les eaux, les sols, les océans, fait parti du processus normal. Et nous demander à nous de payer le "réchauffement climatique" qui n'existe plus depuis 15 ans et aussi logique que de chanter une chanson à la mode, à 3h du matin, toutes fenêtres ouvertes, un samedi matin.

 

Formidable...

 

Ca fait maintenant 5 ans que je vous annonce que la Grande Fête arrive. Beaucoup ne le croient toujours pas. Mais ce monde est une grande fête. J'ai entendu à la radio, aujourd'hui, il n'y a pas de hasard, un philosophe affirmer que nous sommes dans un capitalisme "festif". Encore un qui n'a jamais travaillé et qui a toujours voyagé dans les hotels de luxe.

 

Mais oui, d'un certain côté, très limité, il a raison, c'est un monde tout à fait festif.

 

Allez, bébé, protège là ta maman, continue à être jaloux et possessif, ça te prépare à bien te comporter dans ce petit monde festif et être joyeux parmis les autres.

 

 

 

J'espère que tout le monde appréciera le dessert...

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 23:23

Oui, je sais, vous attendez mes mots, depuis longtemps, et les voilà, avec mes maux, aussi....

 

Ca ne se passe pas très bien, ici.

 

Celle que j'Aime m'a planté, comme une grosse merde.

 

Elle a raison, la merde tombe droite. Elle sait ce qu'elle va récolter.

 

 

 


 

Samedi soir, je suis sorti dans la ville... Envie de rencontres, de vie, de délires...

 

Je n'avais pas changé de rue que j'ai entendu un mec gueuler.... Rhôôôoooooooooooooooooooo

 

Rhôoôôôôoooooooooooooooooooooooo....

 

Me suis approché, lui ai posé ma main sur l'épaule.

 

" qu'est ce qui va pas mon pôte"?

 

Rhôôôôôoooooooooooooooooo......

 

Rhôôôôôôooooooooooooo, la salope.....

 

Ok, j'avais compris...

 

Encore un qui a cru en l'Amour et qui s'est fait planté. Bordel, ça me rappelle quelqu'un....

 

Je l'ai pris dans mes bras... C'était pas un pourri, il aurait pu me foutre une grosse raclée... Mais il a accepté mon Amour, me tendresse.

 

Je l'ai calmé, fait quelques pas vers chez lui... Lui ai demandé de ne plus crier. " Faut pas chier les autres" lui ai répéter plusieurs fois...

 

Il est parti calmé...

 

Moi, j'étais toujours seul dans cette ville, à la recherche d'Amour. Car je ne suis rien sans ça....

 

3 jours ont passé, et j'ai toujours l'odeur de son putain de parfum sur ma veste....

 

Et j'erre, toujours, dans la ville...

 

Sans Amour...

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 19:52

Regarde autour de toi...

 

Les étoiles.

 

Ecoute le silence...

 

Chuuuuuttttttt.....

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 11:42

Houla....

 

Ca fait bizarre....

 

Heureux de vous retrouver....

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 20:06

276801.jpg

J'ai grandi dans un monde où l'on m'a dit comment penser.

 

Faut être libéral, cool, avenant, ouvert, compréhensif, malléable, corvéable, reconnaissant, démocrate, honnête, mais pas trop; voire pas du tout, individualiste, corruptible, enculable, diplomate, joueur, versatile.

 

Il ne faut pas être raciste, homophobe, misogyne, honnête, sincère et franc. Il ne faut pas être anarchiste, apolitique, révisionniste, conspirationniste.

 

Faut être beau-beau sous tous rapports. Lisse, polis et fier d'être policé.

 

Faut se faire prendre le cul quotidiennement par la Finance et être heureux, béat.

 

Regardez, il y a une Crise... Oui, une Criiiiiiiiiiiise.

 

Bon, à la base, elle est purement spéculative, financière, montée de toutes pièces ( subprimes répandues dans le monde entier ). Les politiques, ces mercenaires, pour ne pas dire putes du système financier, renflouent les banques, en aggravant la dette. Hooooooo, une crise de la dette survient...

 

Merde, ils n'y avaient pas pensé...

 

Ils nous prennent vraiment pour des cons et ça marche.

 

Plus c'est gros et plus ça passe disait Goebbels... Bin, franchement, la montée du nazisme, à côté de ce qu'il se passe actuellement, c'est du Disney...

 

La Shoah apparaîtra comme un passe temps de joyeux lurons à côté de ce qu'il se prépare. Je vous invite à connaître le Guidelstone...

 

Bref, nous sommes une sacrée bande de trous du cul, incapables de relaver la tête, incapables de se lever devant la pire des dictatures qui pointe son nez ouvertement.

 

Une bande de tafioles...

 

Et que les homos ne me fassent pas chier. C'est une expression largement usitée par chez nous.

 

Continuez à vous faire prendre le cul et ne faites pas chier.

 

Nous en sommes tous là.

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 21:13

276801.jpg

Le billet précédent nous démontrait la politique de propagande envahissant les ondes zuniennes depuis les années 90 et nous connaissons cela, à présent, en France.

 

L'affaire de Charlie Hebdo est caractéristique de cette récupération commerciale et de propagande. Parce qu'un numéro spécial islamophobe sortait le lendemain, les bureaux ont été saccagés dans la nuit par un cocktail molotov. Tout comme chaque attentat arrangeant certains intérêts, les coupables étaient dénoncés avant même le début de toute enquête : Les islamistes.

 

C'est pourtant très connu, c'est une base sociale et humaine. Celui qui commet un crime, s'il a un tant soit peu de sang froid, cherchera toujours à déguiser son acte en accident, en suicide ou tout autre chose pouvant le dédouaner. Mais les "journalistes" actuels ignorent tout cela et balancent  allègrement le sentimentalisme primaire d'une vision sectaire et arrangeante.

 

Charlie Hebdo lançant un numéro islamophobe ( ce qui n'est en rien condamnable, au contraire de toute attaque contre le pays religieux que l'on ne peut nommer ), et ses bureaux brûlants, ce sont forcément des islamistes.

 

C'est grottesque, irresponsable, lapidaire, hors de toute réserve, de toute déontologie, c'est un crime journalistique.

 

Les "journalistes" ne sont plus que des agents de propagande, des collabos.

 

Je ne les condamne pas, car s'ils ne le sont pas, ils perdent leur métier et leur gagne pain. Je ne condamne pas, je constate.

 

 

Je n'ai même pas vu les images de la lapidation de Kadhafi, mais j'ai entendu les réactions, ou plutôt les non-réactions. C'est normal, il était coupable, il a eu ce qu'il méritait.

 

Nous sommes revenus au temps du KKK où l'on pendait les noirs aux arbres. Normal, pas grave, c'est un nègre...

 

Nous en sommes revenus là.

 

Les chantres des Lumières, du progrès, les évolutionnistes en sont là, à la plus basse des barbaries.

 

Et ils crânent, se font mousser, sont fiers de leur célébrité, ne sont même pas conscients qu'ils vouent leurs enfants à l'infamie. car l'infamie n'est pas que dans la soumission, elle est aussi au dessus, dans ceux qui l'infligent.

 

Voici revenu le temps des barbares, c'est une nouvelle invasion, un nouveau creux dans l'Histoire humaine, comme à la fin de l'Empire romain.

 

Les barbares ne viennent plus de l'Est, ils sont parmi nous, sont nos "élites". Ils n'ont ni Dieu ni foi, sont capables de tout, et sont en train de raser le pays, l'Europe et le monde.

 

Nous assistons à une chute planifiée, organisée, voulue et je suis effaré par l'apathie générale. Mais c'est tout à fait normal car la propagande règne en maître. Et puis rappelons nous, nous polluons la planète, nous sommes de sales petits garnements incapables de respecter notre Terre mère, Patchamama...

 

Nous méritons donc tous de crever. C'est le discours de propagande sous jacent au "Réchauffement Climatique".

 

Alors je n'ai plus que quelques mots à dire....

 

Sincères condoléances pour l'espèce humaine.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 18:50

276801.jpg

Lorsque s'est déclanchée la guerre en Lybie, j'ai été profondément dégoûté.

 

Là où la majorité des français étaient opposés à la guerre en Irak, car le gouvernement d'alors était contre, une majorité est pour la guerre en Lybie, parce que les médias leur ont dicté leurs pensées.

 

Il en va de même pour chaque élection, pour chaque sujet de réflexion. Je le savais, tout cela, depuis 2002, mais cette guerre aura été le glas viscéral de mes illusions.

Nous sommes des citoyens, disent-ils, avec des droits et des devoirs, de plus en plus de devoirs que de droits, d'ailleurs.

 

En fait, le citoyen n'est plus qu'un automate, un chien servile ( pardon pour les chiens, indéniablement plus intelligents ) aux besoins d'un monde marchand, cupide, spoliateur et mafieux. A peine un petit pourçentage se dégage de cette aliénation totale, et pour la plupart, par une politique de l'autruche, de l'aveuglement au monde qui les conduit vers des "spiritualités" aussi nauséabondes que puériles, où se mèlent égocentrisme et partage, "je suis un Dieu" et je dois répandre la lumière.

 

Quelle lumière?... Celle de l'acte que l'on monnaye, du désir de reconnaissance, ou de l'abandon à une doctrine sectaire?

 

Une très petite minorité de cette minorité a compris que les chemins proposés, socialement, sont autant de pièges, autant de voies détournées pour arriver au même but : Faire de l'humain une guimauve maléable à merci.

 

On ne peut pas sérieusement se proclamer "être de lumière" et accepter que les bombes payées par nos taxes quotidiennes assassinent les autres êtres de lumière, de l'autre côté de la mer. Même si ce sont des arabes... ( je l'ai entendu pour la guerre en Irak... "On s'en fout, de toutes façons, ce sont des arabes" - grossière erreur, d'ailleurs, pour l'Irak ).

 

Il y a un dénominateur commun entre ceux qui suivent la propagande et ceux qui suivent les doctrines ésotériques, c'est l'inculture et l'aveuglement. Pour les uns venant du tube cathodique, pour les autres de la lumière qu'ils cherchent désespérément.

 

La lumière ne vient pas du ciel, la lumière ne vient pas de l'intérieur, la lumière vient forcément d'une connection entre les deux. Je laisse à chacun le loisir de la trouver. Mais j'insiste, aucune lumière ne peut s'établir en quittant son état d'humain, en abandonnant ses frères et soeurs à la barbarie ambiante.

 

J'ai décidé, depuis plusieurs années, de ne plus être citoyen. Et combien de fois ai-je entendu " Mais il faut voter"...

 

Je réponds, parfois, mais la plupart du temps, je n'use même plus mon énergie à cela. Je ne demande plus aucune aide sociale ( sinon la CAF, pour mon proprio, mais je négocie la sortie ), je n'envoie plus les feuilles de sécu.

 

Je ne me considère plus comme français, à peine comme terrien, sinon dans le sens le plus noble du terme, ce à quoi j'aspire.

 

Je ne veux plus de ces lois qui n'ont et n'empêcheront jamais le mal de se dévellopper, je ne veux plus de ce système de fonctionnement infantilisant, abrutissant, abêtissant... Je n'ai pas besoin de ces lois pour respecter autrui, pour le plus possible éviter le mal, qui pourtant, toujours, est là, insidieux, perfide...

 

Le fonctionnement de ce système est simple, on pousse d'un côté à la faute, quotidiennement, en favorisant les excès de toutes sortes, vitesse, sensations fortes, sexe, addictions, fatigue, dégénérescence mentale, etc, et on reprime tout cela dans l'autre.

L'humain est éternellement laissé dans un état infantile, sclérosé, et même ceux qui se nomment experts, dans les médias, n'échappent pas à la règle.

 

Je ne suis pas un enfant de votre humanité débile et suicidaire, spoliatrice et cupide. Je ne suis pas le fils d'une république maçonnique et polluée par le gain, la notoriété, le paraître et l'avoir.

 

JE SUIS le fils des étoiles, celui qui veut rétablir le contact, capter les énergies, l'Energie, qu'il n'y a plus sur Terre.

 

JE SUIS votre ennemi et j'ai toujours combattu.

 

Je ne baisserais jamais mes armes.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 19:48

Capture-57.png

Me suis réveillé une heure avant le réveil, à 6 heures... J'suis allé pissé, comme d'hab, puis me suis dit, non, vraiment, j'ai pas envie...

 

Alors je me suis recouché.

 

Une heure plus tard, le réveil sonne... J'ai pas la force. Puis, 5 minutes plus tard, le revoilà reparti en fanfare...

Entre temps, Calim est venu se coucher sur mon torse, comme il aime tant le faire.

 

Je me lève... Suis encore plus crevé qu'une heure auparavant. Pourtant, pas d'excès, couché tôt, je me dis que c'est la Pleine Lune de cette nuit. Je me recouche.

 

J'entends les cloches sonner 8 heures... Non, là, mon coco, faut se lever, faut aller bosser, tu as des impératifs...

 

Putain, j'ai vraiment pas envie et j'ai les yeux défoncés. Mais je le fais...

 

8h24, je bois un café et envoie un mail à ma chérie adorée.

 

J'ai du mal, vraiment du mal... Je me demande même si j'ai une leucémie ou une merde dans le genre... Mais bon, la leucémie, je crois que je l'ai depuis la naissance. A chaque fois que je me coupe, c'est un liquide vert qui sort, allez savoir pourquoi...

 

Je rigole.

 

Je vais sur le chantier, la circulation me gonfle, tous des cons le matin, soit ils rament car ils ne sont pas réveillés, soit ils speedent parce qu'ils sont à la bourre. Ce matin, je reste à la vitesse autorisée, je suis d'humeur rêveuse, ailleurs...

 

C'est une journée pas comme les autres, le le sais mais ne m'en rends pas compte.

 

Premièrement parce que je pose les dernières plaques de placo d'une maison de 150m2, après plus de trois mois de chantier.

 

J'en profite pour remercier vraiment avec le coeur Sandy et Manu, qui sont venus m'aider gracieusement et efficacement pour que je puisse partir en Ecosse au mois d'Avril.

 

A 14h04, je suis revenu sur le chantier, toujours avec cette envie de reculade particulière de cette journée... Vraiment pas envie. Comme d'habitude, je fais ma première action lorsque j'arrive sur le chantier, je branche la radio sur France Inter. Non pas que tout soit bon, loin de là, mais tout est instructif, dans un sens ou dans l'autre.

 

14 heures, c'est l'heure de la tête au carré, excellente mais trop souvent dirigée émission sur les sciences. Le sujet du jour était les enfants surdoués.

 

Croyez le si vous le voulez, mais j'ai éclaté en sanglots en posant une bande sur le coin de la douche...

 

Ces gens là, à Paris, étaient en train de parler de mon enfance, de mon parcours, de moi.

 

Surdoué est un très mauvais terme, tout comme "précoce" plus largement employé de nos jours. Je ne suis ni surdoué, ni précoce, mais comme tous ces êtres, et il y en a beaucoup, je fonctionne différemment.

 

Je voulais réécouter cette émission, ce soir, mais j'ai un soucis avec Linux et les podcasts... Alors je vais essayer de fonctionner avec la mémoire.

 

Les enfants "précoces"... Je vais employer le terme "différents" car il sonne plus juste pour moi, ont la caractéristique de se perdre à l'entrée du secondaire, en 6 ème.

 

Ceci s'explique par le fait qu'au primaire, ils ont à faire qu'à une seule institutrice. Et comme nous sommes des être fonctionnant au feeling, au sentiment, à l'émotionnel, ça passe ou ça casse...

Avec mon instit, communiste notoire, celle qui m'a appris la seule chose importante de ma scolarité ( vite et bien ne sont pas copains ), tout s'est bien passé. Mais arrivé en 6 ème, la catastrophe...

 

Tous ces profs à gérer, avec plus de 600 confrères qui n'en sont pas... sinon sans le "frère"...

 

Non, bien entendu, je n'étais pas le seul. Ils n'ont pas dit la proportion, en pourcentage, d'êtres différents dans une génération mais je dirais 4%, à peu près.

J'étais donc avec 23 confrères...Et soeurs. ( C'est 50/50, pour le sexe, ils ont dit ).

 

Nous fonctionnons donc différemment... Avec l'émotionnel, donc, rien ne se passe bien si ça n'accroche pas, mais avec des études plus poussées sur le cerveau, ils se sont rendu compte que lorsqu'une question était posée, les êtres normaux répondaient qu'avec une zone spécifique du cerveau, alors que les différents faisaient fonctionner l'ensemble de leur cerveau.

 

Qu'il y a une sensibilité et un questionnement sur le monde beaucoup plus poussé chez ces gens là, se posant des questions qui paraissent débiles à la majorité, mais qui font souvent l'actualité.

 

Pourquoi, pourquoi, pourquoi?...

 

La première fois que l'on m'a parlé de cela, c'était le jour de mes 19 ans. La mère d'une amie était présente, numérologue, et avec ma date de naissance, mon nom et mon prénom, elle m'a détaillé toutes les 19 premières années de ma vie. Je l'ai stoppée lorsqu'elle entamait l'avenir...

 

Surprise, ho surprise...

 

Mais elle m'a dit quelque chose qui résonne particulièrement, ce soir :

 

"Tu es un enfant surdoué qui a été ignoré".

 

 

 

Aujourd'hui, à 40 ans, m'accrochant par les ongles à ce système qui me fait littéralement gerber, je comprends enfin pourquoi tout est si difficile.

 

Je ne suis en aucun cas surdoué, et même pas doué, car je serais de cette clique qui ont tout ce qu'il faut pour vivre avec aisance. Non, je n'ai en aucun cas l'intelligence du monde actuel. Pire, je n'ai strictement rien... Absolument rien.

 

J'ai mis le doigt, enfin, sur cet handicap. Cela s'appelle tout simplement différence... Je fonctionne sur un autre modèle que toute cette merde, et j'en suis bien content.

 

Voilà, c'est fait...

 

On va pouvoir assumer, désormais.

 

Ca va chier!

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article