Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 22:21

539909_338259576272897_493265555_n.jpg

 

Parce que j'en ai marre de ce clavier poussiérieux à force de manger devant.

 

Cet écran sale à force d'y envoyer mes larmes, mes rires ou mes soupirs.

 

Marre d'être assis, allongé devant un film.

 

 

Parce que j'en ai marre de faire le cheval de trait pour poser des carreaux à la pelle.

 

faire fructifier une petite entreprise qui sue pour entretenir un état qui n'est plus là que pour protéger le Capital

l'Oligarchie et les quelques familles qui tiennent le pays en ne participant à sa marche qu'en payant des salaires de misère.

 

 

Parce que j'en ai marre d'être compris par une poignée, conspué, ridiculisé par les autres.

 

De ne pouvoir assumer ma différence, assommé par la masse informe et globale de l'imbécilité ambiante.

 

Il faut être avenant, correct, sociable mais moi je suis un punk sans chien, je les emmerde. Je ne le montre pas, n'en fais pas un genre, mais je le vis au plus profond.

 

 

Parce que j'en ai marre d'écrire des mots vides, enflammés mais vides. Personne d'autre ne les comprendra sinon par le filtre de ses propres expériences. Moi seul puis peser chaque syllabe, chaque phrase, et sentir le poids accablant que mes épaules,  mon dos,  ma tête subissent.

 

Il est grand temps de vivre enfin la Vie. Pas celle que l'on cherche à me forcer à vivre depuis l'enfance, que je combats inutilement depuis plus de 20 ans. Ca n'a plus de sens.

La Vie, celle où l'on se perd, où l'on meure en soi, pour renaître dans l'Etre.

 

Je quitte cette vie dans moins de 15 jours.

 

Advienne que pourra.

 

 

 

 

Un film bien sympa, que je viens de voir.... Je le conseille.

Better Living Through Chemistry

 

Si vous le regardez jusqu'à la fin, vous comprendrez le titre de ce billet.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 10:13

10009325_733067946745447_1618542209_n.jpg

Pour ceux qui le veulent, merci de me laisser vos adresses sur mon mail.

 

illarramendi.archi@hotmail.fr

 

On ne sait jamais, si je passe dans le coin, ce serait sympa de se rencontrer.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 21:18

Je suis téléphobe.... J'ai horreur de cet instrument.

 

J'ai un téphone de merde, celui que vous achetez hors de prix, 30 Euros, prix minimum....

 

 

Ce soir, pourtant, j'ai appelé tous les gens que j'Aime.... Qu'est ce qu'il m'a pris, je ne sais pas, l'appel du départ, le besoin de faire les adieux.

 

 

 

 

Pierre était en train de me repondre en mail... Pierre, je l'adore, ce grand con. avec son chapeau, ses airs de j'ai tout compris alors qu'il n'est qu'à l'adolescence de la compréhension. Mais c'est un pilier, droit, honnête, sincère, sur qui on peut compter sans aucune lâcheté possible. Un Ami vrai.

 

Sandy n'a pas répondu, sur messagerie...  Ami depuis 32 ans, la durée dit tout. Il m'a toujours sorti de la merde, m'a hébergé pendant des années sans rien demander. Un ange sorti de la matière....

 

Delphine... La compagne que je regrette le plus, la seule que je regrette... Bourgeoise au possible, mais tellement attendrissante, tellement naïve que ça en est touchant. Elle est mariée, a une fille... On a parlé un peu, c'était touchant, très pur, très doux... Je t'adore.

 

 

Francis, mon vieil ami de 70 ans avec qui j'ai fais les quatre cents coups.... Quel bonheur de l'entendre de nouveau. Toujours la même voix... Toujours juvénile.

Un gars hors du commun... Je me rappelle encore les fêtes ensemble, on se faisait de superbes repas gastronomiques, arrosés comme il se doit... C'était divin.

 

Ma femme, Laurence. Je ne l'avais pas entendue depuis des mois et des mois... Quel plaisir d'entendre sa voix roque et pourtant si douce, si sensuelle. J'ai eu envie d'elle, encore....

Je t'Aimais, je t'Aime, je t'Aimerais....

 

Une soirée d'un gars qui a horreur du téléphone et qui vient d'appeler tous les gens qu'il aime....

 

Ca sent le départ, tout ça....

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 16:56

1982043_651950851507448_1974260937_n.jpg

Comme j'ai pas mal dormi, hier ( il faisait très beau mais c'est dimanche et les bretons, comme les abeilles, sortent tous dès que le soleil apparaît. Les plages sont envahies, les forêts aussi. C'est bien, mais c'est trop, pour moi. ), je me suis réveillé à 3h, cette nuit.

 

La Pleine Lune avait depuis longtemps disparue au dessus du toît. De toute façon, mon rideau PVC était baissé et par respect pour la voisine, je ne le lève pas avant le jour ( ça fait le bruit d'un cochon qu'on égorge lors d'une Félibrée, en plein heure de pointe ).

 

Mais quel calme... J'ai toujours aimé le silence. Dans ces longues nuits perché au sommet de "ma" tour, ado, lorsque j'attendais le levé du Soleil, ou bien maintenant, dans cette ville trépidante, stridente et stressante. La nuit n'est pas seulement le moment où le cerveau est le plus apte à "bien penser" ( les vêpres, à 4 heures ), c'est un moment de Paix, de calme, de concentration intense.

 

Spécialement aujourd'hui, car dès huit heures, ce fut un camion avec grue intégrée qui s'est garé juste devant chez moi.... Et BIP, BIP, BIP de l'avertisseur de recul et Vroum, vroum, vroum du moteur pour aider la grue à s'articuler.

 

Bon, ça pouvait passer. Sont partis vers 9h30. Mais comme de fait exprès, une équipe est arrivée dans la foulée, histoire de mettre en tas de ruine l'appartement juste à côté du mien ( celui où le gars s'est fait emmener en pleine nuit, pour ceux qui se souviennent )...

 

Je ne sais pas ce qu'ils ont fait, mais toute la journée, ça a été VRouiiiiiiiiiiiiiiimmmmmmmmm, Vrouimmmmmmmmmmmm et VROUUUUIIIIIIIIIIIIIMMMMMMMMMMMMMMMM, VROUUUUUIIMMMMMMMMMMMMM lorsqu'ils ouvraient la porte, parfois longuement.

 

Il est 17 heures et le calme est enfin revenu.

 

J'ai tenté une sortie, vers 15h, voyant le Soleil arriver mais il est reparti aussi vite. J'en ai profité pour faire les courses de la semaine.

 

J'aurais aimé travailler, aujourd'hui et c'était peut-être un signe. Mais travailler pour quoi, pour continuer tout ça?

 

Rentrer le soir, éreinté d'une fatigue la plus souvent mauvaise car on m'aura demandé de faire de la merde. Rentrer et retrouver la solitude ou bien une compagnie qui, en fin de compte, se révèlera bien plus contraingnante qu'accompagnante.

 

Payer les factures, subir les voisins, ses habitudes, la bouffe de merde...

 

Je me retrouve exactement dans la même situation qu'il y a 18 ans... ( 2x9 ). A l'époque, je m'en souviens comme si c'était hier, j'étais dans un village à côté de Périgueux, chez un ami. Je l'aidais à déménager... Il venait de perdre son amie et son affaire, un resto-bar. Un endroit sordide....

 

J'étais couché dans une pièce remplie de cartons, sur un matelas nu, dans mon duvet militaire que j'ai perdu, depuis. J'étais pratiquement SDF, à l'époque.

Me suis posé quelques questions : Et ça, tu as envie? Et ça?.... Et ça?.... Et ça?....

 

La réponse était NON à chaque question.

 

Il paraît que l'impossibilité de construire un avenir est le premier signe de la dépression.

 

C'est ce que nous disent les menteurs, les gardiens du système. Ne pas pouvoir construire l'avenir est un signe de santé mentale, cela veut dire que vous ne supportez pas votre présent, que cette vie est insipide et qu'elle ne mène à rien.

Que vous allez crever comme vos parents, gavés d'illusions qui n'en seront même plus, mais que vous garderez car vous n'avez rien d'autre à quoi vous accrocher. Vous finirez en regardant vos enfants, plein d'espoir, mais sachant pertinemment qu'ils finiront comme vous-mêmes, que c'est le mythe de Sysiphe inversé...

 

La roue descend, encore et encore plus bas, à chaque génération.

 

Nous pourrions avoir encore quelques forces pour rester là, nous saccrifier pour aider autrui, mais il ne reste plus rien à sauver, nous le savons très bien, surtout à Marseille.... ( pour détendre un peu l'atmosphère...)

 

C'est pour cela, Anne, en réponse à ton commentaire. Je sais très bien de quoi il en retourne avec le monde, les mondes. "Demande et tu obtiendras"... J'ai compris cela il y a 18 ans, justement.

 

Sauf que là, depuis maintenant plusieurs semaines, je ne sais pas quoi demander. Tiraillé entre continuer la mascarade et lâcher prise, ce qui n'est pas facile pour le Vierge que je suis.

 

J'ai encore 5 semaines pour prendre une décision.

 

Priez pour moi.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 21:10

1385077_464698230301418_1019430859_n.png

Jamais je n'aurais été plus près du but et jamais je ne me serais senti si loin.

 

Comme la photo de la Lune, à l'instant. Voir les cratères, les mers tranquilles ou non, et ne pouvoir toucher.

 

Car j'en suis là, dessinant du doigt le contour éternel de la sagesse, empreint de la félicité divine, mais ne pouvant en aucun cas en jouir.

 

Car je porte un lourd fardeau. Celui d'une enfance incomprise, d'une adolescence révoltée, comme il se doit, et d'une vie d'adulte chaotique, balancée entre flammes et ruissellements... Entre exaltations et peurs.

 

Peur de moi, peur de l'autre. Peur de me tromper, de l'être, aussi. Et je n'ai eu que cela.

 

 

On ne peut aimer l'infini lorsqu'on rêve d'accomplissement, et tout Amour est, par définition, in-fini.

 

Alors je porte mon coeur, arraché par mes propres actes, à bout de bras. Je le tends vers le Soleil, en offrande. Même les corbeaux n'en veulent pas...

 

Il palpite, vit, se gorge du sang des sacrifices quotidiens... Mais je le vois perdre sa couleur écarlate, devenir terne, flasque...

 

Il vieillit.

 

 

Car je n'ai pas compris, nous n'avons pas compris. Notre chemin n'est pas décrépitude, cernes et rides. Notre chemin n'est pas l'assêchement. Le Chemin est Lumière et Vie.

 

Pourquoi les forces nous quittent-elles alors que nous savons, au plus profond de nos entrailles, que la sève divine nous maintient en vie?

Pourquoi laissons nous cette force aller, partir...?

 

Par découragement, par dépit?

 

Il y a un autre chemin.

 

Le Chemin.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 10:08

Des images en haute définition sont mises en ligne sur cette page :

 

https://www.facebook.com/LorientalOuest

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 18:52

Bizarre, non?

 

Alors que depuis la Crise de Cuba, le monde n'a jamais été aussi proche d'une guerre totale ( Poutine aurait mis l'ensemble de ses armées en état d'alerte, ce soir ), bin je fais une pause totale.

 

Aucun billet sinon celui-ci, aucun comm et aucun mail.

 

Peut-être que j'en ai marre d'être dans un système qui soutient les salifistes en Syrie et dans tout le Moyen-Orient, les nazis en Ukraine et les bâtards corrompus dans notre pays...

 

Peut-être que j'en ai marre d'avoir eu raison sur ce qu'il se passe.

 

Peut-être que j'ai envie d'un peu de paix avant le grand merdier incommensurable qui vient.

 

 

PS : La situation en Ukraine est extrêmement préoccupante. Nous ne sommes plus il y a 10 ans. La Russie était encore exangue. Elle ne l'est plus et a reconstruit son armée, la meilleure au monde. Les occidentaux, par le coup d'état d'extrême droite mené dans ce pays, à joué dans le près-carré de Poutine, lors des J-O, bien entendu.

 

Cela ne restera pas sans réponse et risque d'être très grave.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 04:28

20140225_0125_c2_512.jpg

Voilà une date qui n'entrera sûrement pas dans les manuels d'Histoire ( sauf si... ), mais que je sens d'une importance capitale...

 

Lorsque j'ai ouvert les yeux, je pensais que j'avais dormi une bonne nuit, qu'il devait être 7h du matin. Non, il était 3h et j'ai une pêche d'enfer, comme je n'ai pas eu depuis de nombreuses années.

 

Que se passe-t-il?

 

Je n'ai pas la réponse, mais c'est quelque chose d'important, je le sens.

 

Ayez l'oeil ouvert, car c'est en ce moment que tout se déroule.

 

C'est en ce moment que l'on peut voir ce qui vient...

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 19:09

Sélection 256

 

Autant vous le dire de suite, j'ai eu la flemme de transmettre le code pour le blog privé aux 20 ou 30 retardataires...

 

Ce n'est pas grave.

 

Je vous ai écrit la folle semaine que j'ai vécu et qui bouleverse entièrement ma vie, de fond en comble. Donc, je vais prendre le temps de bien jauger les choses.

 

En même temps que cette prise de conscience, spirituelle, on va dire, j'ai eu un profond, mais alors incommensurable dégoût pour tout ce qui est politique. Que ce soit au niveau français, européen ou mondial.

 

Je n'allume plus la télé ( que je n'aurais jamais dû ralumer. En plus, ici, avec la 4G, ça brouille la 5, où il y avait une superbe émission sur le Soleil, cette nuit.... Nous sommes dans un monde formidable, non?... On impose la TNT, puis la 4G, mais en fait, c'est incompatible... C'est génial! ), je n'écoute plus France-Unfaux dans la voiture, car j'adorais décrypter les manipulations, la propagande... Bref, tout ceci ne m'amuse plus.

 

Cela ne m'amuse pas car nous sommes en situation de guerre, où chacun, pour justifier sa position, est obligé d'intégrer une vision extrémiste.

 

Et que tous les manifestants contre le mariage pour tous sont homophobes... ( A quelle heure???)

 

Et que les queneliers sont des fascistes. Ha Ha Ha Ha Allah ackbar....

 

Ici, dans ce pays qui devient de plus en plus merdique, et qui va exploser d'ici peu, on gaze et on matraque des familles venues défendre le respect même de cette dite Famille, mais, dans un même temps, on encense des manifestants ukrainiens qui buttent plus de 15 policiers. Et pas avec des pavés, c'est clair...

 

Le gouvernement actuel veut-il nous faire comprendre que pour nous faire entendre, il faut buter du poulet?

 

Je ne le pense pas, mais ils en donnent l'impression.

 

Je ne vais pas m'étendre, ce soir, sur le sujet...

 

Vraiment, ça me dégoûte totalement.

 

J'ai juste envie de lever les yeux en l'air, tellement c'est désolant ce qu'il se passe ici bas.

 

 

Pour le blog, je prendrais une décision dans la semaine et vous tiendrais au courant, bien entendu.

 

Qu'IL vous protège.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 18:43

Avant toute chose, faut vous dire que j'ai fini le livre de Pierre Jovanovic cette nuit. Et, depuis que j'ai commencé, forcément, je parle avec "mon" ange... Dans le vide, on pourrait dire, mais c'est rare que l'Ange réponde concrètement. Par contre, il montrera très vite sa présence.

 

J'en ai eu la preuve aujourd'hui.

 

Je ne sais pas à quelle heure je me suis endormi, enfin. J'ai repris la lecture du dernier Ruffin ( sur Compostelle, excellent livre )et dû m'écrouler vers les 6h.

 

Au réveil, de drôles de sensations. C'était très court, comme une question de ma part et une réponse par une image, un mot. C'est brouillon, je ne me rappelle pas des détails, mais la nette impression que c'étaient des messages. Peut-être que rentrer en contact avec "l'au delà", c'est comme visiter une terre étrangère, il y a beaucoup à apprendre avant de s'y sentir chez soi.

 

Au réveil, comme le conseille le livre sur les Anges, je remercie le mien de bien vouloir m'accompagner et me guider en cette nouvelle journée. Je le ferais désormais tous les matins et tous les soirs.

Je me rends compte que je lui ai souvent parlé, aujourd'hui... Et, croyez moi, c'est très bon, cette légèreté, lorsque les rugissements de la ville vous assaillent, que le ciel est bas, qu'il bruine...

 

En fin d'après midi, la faim m'assaille... Rien ne me tente alors je décide de faire un saut à la boulangerie me prendre un gateau quelconque ainsi qu'une baguette. Bien entendu, j'avais aussi besoin de tabac, un pâté de maisons plus loin, mais je n'y ai pas pensé ( cela à son importance ) et je suis revenu manger mon gateau devant une émission d'Arte sur le Titanic et la faiblesse de ses rivets.

 

Merde, me suis dit, va falloir ressortir, rebraver ce temps bas et humide. Mais bon, ça te fera marcher, grosse lôche, ce n'est pas un mal. Je vais donc au tabac, puis, aller savoir pourquoi, en revenant, j'ai une irrésistible envie d'aller au Centre Ville, chose que je n'ai pas faite depuis un bon bout de temps. Voilà pourquoi j'avais oublié le tabac.

 

Alors me voilà bravant la bruine, la circulation, marchant vers la ruche, où, mercredi oblige, toute la jeunesse se trouve rassemblée.

Un gros lourdeau à lunettes, flanqué de ses écouteurs, arrive sur ma droite. J'ai bien cru qu'il allait me couper la route en me marchant sur les pieds. On marche une dizaine de mètres épaule contre épaule, presque, il m'a donc vu. Et bin il me coupe quand même la trajectoire, m'obligeant à m'arrêter et me décaler pour continuer ma route. J'ai en horreur ces espèces de cloportes écervelés mais je contiens ma colère et, instinctivement, je demande à mon Ange de m'aider à me calmer, de me faire accepter tous ces gens qui vivent seuls sur Terre, très entourés mais absolument seuls. Tout mon contraire, finalement, étant dans une solitude extrême avec une conscience rigoureuse d'autrui.

 

Je ne sais tourjours pas où je vais. Mais, lorsque je vais en ville, c'est pour les librairies, en général, si ce n'est pas pour juste déambuler. J'évite soigneusement la Fnac et la librairie des intelos lorientais est en congés. Bon, je me dis, pas grave, je vais aller voir mon bouquiniste favori. C'est un magasin rempli de livres jusqu'au plafond et je n'exagère pas. Un Paradis pour moi...

 

C'est de l'autre côté de la Ville mais peu importe, marcher ne me fera aucun mal.

 

La bruine commence à transpercer mon bonnet mais ce n'est pas bien grave. Mon crâne d'oeuf sêchera bien vite.

Sur la porte, un petit papier où est inscrit d'une écriture rapide et lapidaire : Fermé aujourd'hui.

 

Bon, bin me voilà bon pour faire marche arrière. Je me retourne, et mes yeux se posent sur une minuscule vitrine d'un magasin de modélisme. Je n'ai pas touché à une maquette depuis presque 30 ans, mais cela m'a toujours attiré. Pourquoi je suis allé regarder la vitrine de plus près, je l'ignore...

Je traverse donc la rue, regarde vite fait les modèles, me suis même dit, tiens, pourquoi pas faire une maquette, pour s'occuper. Rien ne me plaisait, puis j'ai trouvé les modèles très chers.

 

Je me dis que je n'ai pas envie de reprendre le même chemin. Je regarde les rues disponibles pour un autre retour et je vois une vitrine très éclairée, pleines d'espaces où l'on voit plein de livres.

 

Je m'approche... C'est pour enfants?... Je ne connaissais pas du tout ce magasin. Bizarre...

 

"Quand les livres s'ouvrent".... c'est une librairie "ésotérique"...( pas que... Je n'ai pas le terme exact à l'esprit )

 

Là, je commence à comprendre pourquoi je suis là.

 

D'instinct, je cherche "dialogues avec l'ange"... Ne le trouve pas... Je vois un livre sur Thérèse de Lisieux ( dont il faut connaître les écrits, visiblement ) mais le repose.

 

Ha, un livre sur le Rosaire... écrit par un laïc dominicain. Je prends.

 

Le Rosaire, je viens de le comprendre la veille, est la prière demandée par la Vierge. Vous connaissez mon attirance...

 

Je vois un présentoir avec des chapelets, indispensables pour le Rosaire, alors je m'approche. Un Monsieur, sûrement le propriétaire, me salue. Je lui demande si l'ordre des petites boules est précis...

"Oui, bien sûr, le premier est pour le Pater..."

Je lui montre le livre que j'ai choisi et lui dis :

"Sûrement qu'avec ça, je suis bien armé pour comprendre"

"parfaitement", il me répond.

 

Je choisi un chapelet en bois, venant de Jérusalem.

 

Puis je lui demande, comme si je tendais une main de naufragé...

 

"Dialogue avec l'ange", vous avez?

 

"Bien sûr"....

 

 

 

En caisse, la dame prend le livre ( l'intégrale, dans un petit coffret cartonné ).

 

"Voilà un très bon choix pour un livre de chevet"... Dire que je ne connaissais pas ce livre il y a encore 3 jours...

 

 

En rentrant, je lis la préface du livre sur le Rosaire... Parfait, c'est bien ce qu'il me fallait...

 

Puis les premières lignes du "dialogue"... La scribe, Gitta ( elle se défend d'être l'auteur du livre, elle n'a fait que prendre des notes ), est juive. Avant l'arrivée de l'Ange, sa seule expérience du catholicisme avait été une première communion, demandée par sa grand mère restée catholique dans une famille juive, dans l'acceptation générale.

 

Bien entendu, elle n'avait rien compris de cette "communion", du haut de ses 8 ans et, tout cela finissant par un repas, le curé avait mis une boutille de vin, on ne sait pourquoi, devant elle.

 

Elle rentra ivre morte...

 

 

 

Me voilà bien armé, ce soir. Merci mon Ange.

 

 

Ps : Erreur de lecture... Gitta n'est pas juive. Ce sont ses trois amis avec qui elle a partagé cette expérience qui le sont ( tous morts dans les camps ). Sa famille était non pratiquante, sinon la grand-mère.

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article