Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 20:10
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Humour
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 05:35


(Un peu d'humour fait beaucoup plus que longues diatribes. Merci à The Fritz pour nous avoir obtenu ce texte !)

• • • • •

Lundi 7 septembre 2009, « Le Fou du Roi » France-Inter

Dans un passé récent où les ramettes de papier tombaient des arbres en toutes saisons, où la planète gueuletonnait en déroulant à la demande ses nappes phréatiques, où les machines à laver jouaient du tambour, la guerre était au congélo, froide, et nous nous servions allègrement au robinet : eau, gaz, essence à tous les étages… Monsieur Jean-Louis Borloo n’était pas un calamar, donc pas encornet, ni un iceberg à la fraise, donc pas en cornet, il n’était pas descendu dans l’arène, donc pas encore encorné, de toutes façons il n’était pas encore né. On se brûlait les ailes, pas la politesse, et quand un homme disparaissait on disait : “paix à ses cendres !”.
Puis les lingots d’or noir vinrent à manquer, et, si la vérité sortait du puits, l’argent se mit à sortir des puits de pétrole. On déterra les kalachnikov, un ingénieur américain inventa le code barre et quand un homme disparaissait on se prit à dire : “guerre à ses cendres !”. On tombait des nues : ainsi donc notre planète, comme un vulgaire supermarché, avait des stocks, loin d’être inépuisables. En gros bébé du big-bang, elle portait des couches, en ozone absorbant, dont les barrières anti-fuites donnaient des signes de faiblesse, et le mercure grimpait… La banquise, jadis ouverte 24h sur 24, commença à fermer ses guichets, l’empereur des manchots, touché par la crise, se mit à faire du cinéma, les ours blancs troquèrent leurs polaires contre des chemises à fleurs.

La suite de cet excellent texte sur SKYFAL
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Humour
commenter cet article
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 10:40
Reliant l’aéroport international Antonio Carlos Jobim de Rio de Janeiro et l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle de Paris, le vol Air France 447 s’est abîmé dans l’Atlantique le 1er juin 2009. Selon les informations de Babouse, l’enquête progresserait et les causes de l’accident seraient sur le point d’être élucidées : le réchauffement climatique !

af447

Babouse

Né en 1972 dans le Pas-de-Calais, dessinateur de presse, de bandes dessinées et de pépères à gros nez, Babouse publie notamment dans “Charlie Hebdo”, “L’Humanité”, “Fluide Glacial”. Retrouvez les dessins de Babouse sur son Carnet.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Humour
commenter cet article
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 21:15
Trouvé sur le web...ça vaut mille et + encore !..
La scène : un poulet au bord d'une route.Il la traverse.

Question :Pourquoi le poulet a t-il traversé la route ?

REPONSES : René Descartes : Pour aller de l'autre côté.
PLATON : Pour son bien.De l'autre côté est le vrai .
ARISTOTE : C'est dans la nature du poulet de traverser les routes.
KARL MARX : C'était historiquement inévitable.
CAPITAINE JAMES T.KIRK (STAR TREK) : Pour aller là où aucun autre poulet n'était allé auparavent.
HIPPOCRATE : En raison d'un excès de sécrétion de son pancréas.
MARTIN LUTHER KING,Jr : J'ai la vision d'un monde où tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier leur acte.
MOÎSE : Et Dieu descendit du paradis et Il dit au poulet "tu dois traverser la route" Le Poulet traversa la route et Dieu vit que cela était bon...
RICHARD M.NIXON : "Le Poulet n'a pas traversé la route" je répète "Le poulet n'a JAMAIS traversé la route ! "
NICOLAS MACHAVIEL : L'important c'est que le poulet ait traversé la route.Qui se fiche de savoir pourquoi ?La fin en soi de traverser la route justifie tout motif quel qu'il soit.
SIGMUND FREUD : Le fait que vous vous préoccupiez du fait que le poulet a traversé la route révèle vôtre fort sentiment d'insécurité sexuelle latente.
BILL GATES : Nous venons justement de mettre au point le nouveau # Poulet Office 2005 # ,qui ne se contentera pas seulement de traverser les routes,mais couvera aussi des oeufs et classera vos dossiers importants,ect...
Le JOKER : Un poulet avec une crête rouge,il plaisante.Noire,il en veut et là c'est sérieux.
OLIVER STONE : La question n'est pas : Pourquoi le poulet a traversé la route,mais plutôt : Qui a traversé en même temps que le poulet ? Qui avons-nous pu oublier dans nôtre hâte et qui a pu vraiement observer cette traversée ?
CHARLES DARWIN : Les poulets au travers de longues périodes,ont été naturellement sélectionnés de telle sorte qu'ils soient génétiquement enclins à traverser les routes.
ALBERT EINSTEIN :Le fait que le poulet traverse la route ou que la route se déplace sous le poulet dépend de vôtre référentiel.
BOUDHA : Poser cette question renie vôtre propre nature de poulet.
THOMAS DE TORQUEMADA : Tout poulet ayant traversé la route et qui reviendra en arrière sera considéré comme relaps et remis entre les mains de la sainte Inquisition.
GALLILEO GALLILEI : Et pourtant , il traverse....
ERNEST EMINGWAY : Pour mourir. Sous la pluie.
JOHN RAMBO : Colonel ? J'en ai raté un !
NÔTRE PREMIER MINISTRE : Le poulet n'a pas encore traversé la route,mais le gouvernement y travaille .
CANTONA : Le poulet ,il est libre le poulet. Les routes,quand il veut il les traverse.
CHARLES DE GAULLE : Le poulet  a peut-être traversé la route ,mais il n'a pas encore traversé l'autoroute.
JACQUES CHIRAC : Parce que je n'ai pas encore dissous la route.
L'EGLISE DE SCIENTOLOGIE : La raison est en vous,mais vous ne le savez pas encore. Moyennant la modique somme de 1500 £ par séance,plus la location d'un détecteur de mensonges,une analyse psychologique nous permettra de la découvrir.
WUIM DUISENBERG : Ce n'est plus un poulet qui traverse la route mais 0.176986453 Euro poulets.
UN COMMERCIAL D'IBM : Nous proposons de construire une infrastructure technique
BILL CLINTON : Je jure sur la Constitution qu'il ne s'est rien passé entre ce poulet et moi !

ET VOUS que répondriez-vous ?...

Trouvé sur cet excellent blog.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Humour
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 22:03

Aux États-Unis, les partisans d’Israël ont trouvé un terrain fertile à l’établissement de lobbys protégeant leurs intérêts. Le plus puissant d’entre eux, l’AIPAC, est capable d’exercer des pressions telles sur la politique étrangère des États-Unis d’Amérique que ceux-ci en arrivent souvent à favoriser davantage les intérêts israéliens que les leurs. D’après le colonel Lawrence Wilkerson, stratégiste à l’université George Washington, l’intérêt géopolitique de l’aide à Israël s’est considérablement réduit depuis la fin de la guerre froide, où a disparu la nécessité d’empêcher un maximum de pays de tomber sous des régimes communistes. Pourtant, Israël bénéficie encore de 3 milliards de dollars d’aide par an, et ce sans aucune contrepartie. Il est vrai que l’État hébreux sert encore de gendarme dans les environs d’une région où sont détenus les 2/3 de réserves de pétrole et de gaz mondiales. Mais selon Tony Judt, historien à l’université de New York, les liens entre les États-Unis et Israël sont si étroits que l’octroi d’aides est inconditionnel. Mais combien de temps l’Amérique continuera-t-elle d’accepter de traîner un poids stratégique et économique pour plaire à l’oligarchie juive ? Le documentaire qui suit donne les précieux opinions de spécialistes sur les éléments présentés dans ce synopsis.

 

 


 


 



Trouvé sur MECANOPOLIS
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Humour
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 07:14
En voici la preuve par l'image...



Trouvé sur CONSPIRATION.CC
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Humour
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 17:43
Lorsque je les ai vus sur le bord de la route, je me suis dis "té, c'est pour ma pomme!"...

Bah, j'avais bu que deux bouteilles de Jack au p'tit dej, normal, pas de quoi paniquer.
En effet, le bleu se met au milieu de la route et me fait signe de me garer.

-"Bonjour Monsieur, Gendarmerie Nationale."
-"Bonjour Monsieur." J'ai toujours été très poli avec les forces de l'ordre, mieux vaut les avoir dans la poche que d'être dans leur fourgon.
-"Contrôle d'alcoolémie, il a dit en sortant l'éthylomètre, vous avez consommé quelque chose?"
-Ho, si peu," j'ai répondu.

Quand il a vu le résultat, ses yeux se sont agrandis, on se serait cru dans un Tex Avery.
-Vos papiers, s'il vous plait, descendez du véhicule."
J'ai tendu les papiers, j'étais très calme.

-"Suivez moi jusqu'au véhicule, s'il vous plaît".
Je me suis exécuté, on marchait tranquille, il faisait beau, les oiseaux chantaient et les poulets sifflaient.
-"Damien Ferlin, ça me dit quelque chose," il me dit en me jetant un regard.
"C'est moi," j'ai répondu, un peu con, comme d'hab...

"Haaaaaaa, ça y est!!!!" Il avait un grand sourire sur la figure, j'ai trouvé ça rassurant. J'ai quand même fouillé quelques affaires louches du passé, vite fait, dans ma mémoire.
"Ferlinpimpim, c'est toi Ferlinpimpim, j'ai vu la photo du Kremlin, trop bon!"
"Et les gars, y a Ferlinpimpim qui est là!!!" il a crié à ses collègues. Toute affaire cessante, ils sont arrivés et m'ont tous serré la main avec un grand sourire.
J'étais bleu, du coup, moi aussi...

Les questions fusaient et j'arrivais pas à répondre à une en particulier. Puis un des gendarmes a dit :
"Il est à combien Ferlin?"
"2,14g" à répondu celui qui m'a contrôlé.
"Hahahahaha, fais voir, je suis sûr que je le pète!"

Je commençais à halluciner.
"Merci 1,84, bordel"....
"Et François, viens péter Ferlin!"
Il me regarde et me dit :
"François, c'est sur, il te pète!"
"J'en doute pas, j'ai répondu, sûr qu'il est bleu!"
"Hahahahaha, sacré Ferlin. Allez, souffle François!"

"Houuaaaaaaaaaaaaa 4,56, pété le Ferlin! Merci François, on peut toujours compter sur toi.
"Bon, fini de rire, tu vas où comme ça, Ferlin, avec 2 grammes 14?"
"Bin, je vais chez moi, m'occuper du blog"...
"Bon, suis nous, on va t'ouvrir la route. Allez, les gars, en voiture, on raccompagne Ferlin".

J'ai pas demandé mon reste, j'ai juste récupéré mes papiers et je suis monté dans ma voiture.
Le fourgon a démarré sur les chapeaux de roue, laissant un grand nuage de poussière.
François conduisait.
Au premier rond point, ils ont fait un tout droit. Le fourgon a décollé sur le terre plein et il est retombé sur le toit.

J'ai fait comme si je les connaissais pas, je suis passé en regardant de l'autre côté. J'ai juste jeté un coup d'oeil.
Ils bougeaient tous, devait pas y avoir de gros bobos.

Voilà, c'est tellement chiant de bosser tout seul, dans les vignes, que je suis obligé de me faire des histoires comme ça, juste pour passer le temps.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Humour
commenter cet article
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 19:55
Notre amie La Bredine a eu la bonne idée de nous fournir le lien. Ca vaut le détour...

Et si nous faisions pareil avec nos banques ?

Ci-dessous, une lettre authentique envoyée par une dame de 86 ans à une banque.
Le Directeur l’a trouvée suffisamment amusante pour la faire paraître le dans le New York Times !


Cher Monsieur,

Je vous écris pour vous remercier d’avoir refusé le chèque qui m’aurait permis de payer le plombier le mois dernier. 


Selon mes calculs, trois nanosecondes se sont écoulées entre la présentation du chèque et l’arrivée sur mon compte des fonds nécessaires à son paiement.

Je fais référence, évidemment, au dépôt mensuel automatique de ma pension, une procédure qui, je dois admettre, n’a cours que depuis huit ans.

Il faut d’ailleurs vous féliciter d’avoir saisi cette fugace occasion et débité mon compte des 30$ de frais pour le désagrément causé à votre banque.

Ma gratitude est d’autant plus grande que cet incident m’a incité à revoir la gestion de mes finances.

J’ai remarqué qu’alors que je réponds personnellement à vos appels téléphoniques et vos lettres, je suis en retour confrontée à l’entité impersonnelle, exigeante, programmée, qu’est devenue votre banque.


A partir d’aujourd’hui, je décide de ne négocier qu’avec une personne de chair et d’os.

Les mensualités du prêt hypothécaire ne seront dorénavant plus automatiques mais arriveront à votre banque par chèques adressés personnellement et confidentiellement à un(e) employé(e) de votre banque que je devrai donc sélectionner.


Soyez averti que toute autre personne ouvrant un tel pli consiste en une infraction au règlement postal.

Vous trouverez ci-joint un formulaire de candidature que je demanderai à l’employé(e) désigné(e) de remplir. Il comporte huit pages, j’en suis désolée, mais pour que j’en sache autant sur cet employé(e) que votre banque en sait sur moi, il n’y a pas d’alternative.


Veuillez noter que toutes les pages de son dossier médical doivent être contresignées par un notaire, et que les détails obligatoires sur sa situation financière (revenus, dettes, capitaux, obligations) doivent s’accompagner des documents concernés.


Ensuite, à MA convenance, je fournirai à votre employé(e) un code PIN qu’il/elle devra révéler à chaque rendez- vous. Il est regrettable que ce code ne puisse comporter moins de 28 chiffres mais, encore une fois,

J’ai pris exemple sur le nombre de touches que je dois presser pour avoir accès aux services téléphoniques de votre banque.


Comme on dit : l’imitation est une flatterie des plus sincères.

Laissez-moi développer cette procédure. Lorsque vous me téléphonez, pressez les touches comme suit :


Immédiatement après avoir composé le numéro, veuillez presser

L’étoile (*) pour sélectionner votre langue.

Ensuite le 1 pour prendre rendez-vous avec moi

Le 2 pour toute question concernant un retard de paiement.

Le 3 pour transférer l’appel au salon au cas où j’y serais.

Le 4 pour transférer l’appel à la chambre à coucher au cas où je dormirais.

Le 5 pour transférer l’appel aux toilettes au cas où je coulerais un bronze.

Le 6 pour transférer l’appel à mon GSM si je ne suis pas à la maison.

Le 7 pour laisser un message sur mon PC. Un mot de passe est nécessaire.
Ce mot de passe sera communiqué à une date ultérieure à la personne de contact autorisée mentionnée plus tôt.

Le 8 pour retourner au menu principal et écouter à nouveau les options de 1 à 7.

Le 9 pour toute question ou plainte d’aspect général.

Le contact sera alors mis en attente, au bon soin de mon répondeur automatique.

Le 10, à nouveau pour sélectionner la langue.


Ceci peut augmenter l’attente mais une musique inspirante sera jouée durant ce laps de temps.
Malheureusement, mais toujours suivant votre exemple, je devrai infliger le prélèvement de frais pour couvrir l’installation du matériel utile à ce nouvel arrangement… 


Puis-je néanmoins vous souhaiter une heureuse, bien que très légèrement moins prospère, nouvelle année ?

Respectueusement, Votre humble cliente.


(Souvenez-vous : ceci fut écrit par une dame âgée de 86 ans)

 

Source

 

Je ne puis que vous encourager à suivre cet exemple.

Je l'ai fait, il y a dix ans, pour accélérer le traitement de mes allocations logement. J'ai envoyé une lettre par jour pendant une semaine. Lettres explicites et humoristiques...

Je les ai gardées quelque part, elles valent leur pesant historique...

Au bout d'une semaine, j'ai appelé la CAF.

Dès que j'ai dit mon nom, chuchotements et explosions de rires dans le bureau. Coup réussi.

"Oui, monsieur, votre dossier a été vu, le virement (Plus de 10 000 francs à l'époque) a été fait".

De l'obstination et de l'humour, voici les deux ingrédients pour faire bouger des momies qui sont en attente de vie, de telles lettres.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Humour
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 19:05
Il y en a plein d'autres, aujourd'hui, dans les nouvelles. J'en garde de côté.

McDo veut des vaches qui rotent moins pour polluer moins

Par Sophie Verney-Caillat

La firme veut s'offrir une image plus verte en finançant des études pour limiter les émissions de méthane par son bétail.

Planté au beau milieu de la ferme du Salon de l'agriculture, le stand McDonald's affichait fièrement sa « vraie nature », écologique s'entend. A l'appui de cette profession de foi, un dépliant coloré était distribué :  papillons, petits oiseaux, bicyclettes, elle resssemble à une affiche électorale des Amis de la terre.

A sa décharge, la marque n'est pas la seule à repeindre en vert son image (les as du marketing parlent d'opération « greenwashing » ou mascarade écologique). Là où McDonald's est le plus vulnérable écologiquement, c'est sur sa viande et qui la fournissent, les vaches.

Comme le rappelait récemment The Environmental Magazine, « l'industrie du bétail produit plus de gaz à effet de serre que les transports ». L'alerte est arrivée jusqu'au oreilles des dirigeants de McDo, qui ont décidé de se lancer dans la recherche sur l'alimentation animale. Objectif :  réduire les pets et rots de vaches, émetteurs de méthane, un gaz très polluant.

La chaîne de restaurant a donc engagé une étude avec l'école vétérinaire de Purpan et son fournisseur de steaks hachés, McKey. L'enjeu est de taille :  McDo prélève pour ses steaks hachés 60 kilos de viande sur 374 500 bêtes en France (sur un total de 672 800, le reste provenant d'Irlande et d'Hollande).  McDo n'a en effet besoin que de certains morceaux de viande, les parties avant de l'animal, les moins nobles, d'habitude utilisées pour être bouillies (comme dans le pot-au-feu).


Vous pouvez lire la suite ICI

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Humour
commenter cet article
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 18:04
Bin ouais, comme samedi dernier, Ferlin part faire la fête avec des filles, les mêmes...

A ce propos, la renommé du blog dépasse le cadre hexagonal et élyséen. Pour preuve cette photo prise au Kremlin, où l'on voit ma photo trônant au dessus du conseil des ministres.


C'est la boutade égocentrique du jour.


(J'ai copié sur Christina)

Au fait, Christina, pourquoi tu ne m'as pas dit que tu étais là, lorsque j'ai eu cette conversation, l'autre soir, hum?

Timide va...

Tu aurais pu me demander mon accord, même si tu ne me cites pas...

Allez, à la tienne...


Ps : Je n'ai pas de carte d'électeur...
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Humour
commenter cet article