Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 21:20

L'Amour, c'est une feuille presque morte qui tombe.

 

Un coup à gauche, un coup à droite...

 

Je virevolte dans le sens de la vie, hésitant entre l'herbe grasse et la terre sèche.

 

Où vais-je donc atterrir est la question.

 

276801.jpgPuis, juste avant de toucher le sol, le fond, un souffle de vent vous soulève, haut, très haut...

 

Vous emmène vers des horizons et des terres inconnus.

 

L'Amour, c'est de sentir que ce vent ne vous déposera jamais.

 

Toujours sur un cousin d'air, nous survolons la Vie avec une fièvre infinie.

 

Celle de soutenir le vent qui nous fait planer.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 01:11
Vidéo réalisée avec trucages
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 22:57

C'est pour toi, grande soeur adorée...

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 20:19

Un ours, un crocodile.... Envoyez moi le diable, j'en fais mon affaire...

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 19:33

276801.jpg

Cette jeune anglaise ne doit pas en revenir, que son chat soit revenu... 11 ans après.

Je trouve que c'est une belle histoire.

 

On pourrait en faire un roman. Les onze années de fugue de matou ( matoune en l'occurrence ). Est-elle tombée amoureuse et suivi Billy The Kat sur le Plasticic, dernier navire de croisière à la mode? 

Elle aurait donc survécu à l'impact d'une poche MocDa remplie de détritus, qui a fait sombrer cette coque il y a 10 ans déjà. Une pensée pour les sept cents cinquante quatre mille disparus.

Elle aurait ensuite été capturée par Ben Labrador, le plus pourchassé des traiteurs de blanches ( même s'il on ignore la couleur de la chatte, on va dire que c'est une européenne pure souche, donc coupée de celtes, de wisigoths, de huns, de germains, de nord-africains avec une touche d'uranusiens, etc... ). La C.I.A. ( Centre d'Identification Animalière ) la libérera deux ans plus tard. Ben Labrador court toujours, lui...

Malmenée de tripots en tripots, elle fini par travailler sur internet où elle anime plusieurs chats plus ou moins conviviaux. De part ses connaissances, elle part faire le tour du monde, il y a 5 ans de cela. Elle a plusieurs fois frôlé la mort durant ce périple. Elle se rappellera surtout cette ballade en barque avec Mouflette, sur la Dordogne.

C'est bien connu, dans le maniement des rames, souvent, le chat loupe... Et le chat vire...

 

Cette chatte doit nous redonner espoir à tous. Oui, malgré le fait que cela ait disparu depuis fort longtemps, nous pourrons peut-être revoir des politiciens ou des journalistes intègres, des banquiers humanistes et des humains vraiment humains.

 

Allez, gardons espoir...

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 16:49

Ces représentations publiques et surprises sont pour moi la plus belle forme d'art moderne qui soit.

 

En voilà un dans une galerie marchande le 17 novembre dernier, aux Etats-Unis. Merveilleux. 

 

Merci Noisybats
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 04:56

276801.jpg

J'ai trouvé une solution quant au froid qui nous accable. Ma chaudière à charbon étant en panne, j'ai placé mon poêle à pétrole juste en dessous de mon thermomètre. J'ai donc 12° au lieu des 2 à -6 annoncés dans le secteur.

 

J'ai emprunté la technique aux "scientifiques" du GIEC.

 

C'est dans un grand confort que j'ai pu programmer mon simulateur informatique sur mon ordinateur portable. Et tenez vous bien, le réchauffement climatique nous emportera bien plus tôt que prévu. En intégrant un système weeboot à ce simulateur, j'ai trouvé la date du 21 décembre 2012 comme jour de la fin de l'humanité, les températures dépassant les 100° Celsius sur l'ensemble de la planète.

Il faut dire que mon modèle fait coïncider l'arrivée de 23 astéroïdes de tailles conséquentes dans l'atmosphère ce jour là, et qu'une série de 6 explosions de classe X25 à X97 auront lieues en moins de 12 heures exactement en face de la Terre, ce même jour ...

 

Bin quoi, c'est mon modèle et comme les scientifiques, j'y mets ce que je veux dedans.

 

NA!...

 

Ne rigolez pas trop car les astéroïdes et les explosions solaires seront directement attirés par les émanations de votre pot d'échappement ou de votre chauffage individuel, en plus de votre production de déchets quotidiens.

 

Préparez vous au pire, ce sont les scientifiques, moi-même et nos ordinateurs qui vous le disent...

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 01:23

En faisant le tour de l'actualité, cette nuit, j'ai été surpris par une publicité...

 

Capture01666.jpg

J'ai caché toutes les références à des marques, ne voulant pas me jeter "accidentellement" hors de la fenêtre virtuelle, demain matin...

Ce qui m'a surpris, c'est le prix barré. 66,6 Euros. 

 

Je ne suis pas un adepte des "chiffres cachés", mais là, je dois dire que cela me choque. D'une part, ce n'est pas un prix normalement affiché ( 66,60E ), de plus, nous le voyons avec le prix promotionnel et avec d'autres prix ci-dessous, la presque totalité des prix se finissent par ,99 , ce qui prouve, si besoin en est, que tout le système de A à Z nous prend pour des cons. Houaaaaaaouuuuu, 31 Euros les 6 bouteilles....

Bin non, ducon, c'est 32 Euros...

 

Capture016662.jpg

 

 

Bien entendu, cela ne va pas m'empêcher de dormir, mais je voulais vous en faire part...

 

La bête, visiblement, est partout.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 20:15

276801.jpg

Il s'est mis à courir, ne sachant trop où aller...

 

Tout se bousculait dans sa tête, et il n'avait envie que d'une chose, s'isoler, enfin être tranquille, loin de tout ce remue ménage. Haaaaaa, les femmes, sacrées femmes, toujours enclines à vous pousser à bout, toujours vouloir exploiter la moindre faiblesse.

Il faut dire que dans l'excès, il pouvait satisfaire une femme jusqu'au bout de l'infini. Mais là, ce soir, elles étaient allées trop loin. En plus du raisin de Miranguoy, dont les sources variaient à loisir entre le quatrième et le huitième univers, elles lui avaient fait ingurgiter des hectolitres d'ambroisie.

A un moment, ce n'étaient pas 12 femmes à moitié nues qui dansaient devant lui, mais une vingtaine, peut-être plus.

 

S'en était trop, il fallait partir...

 

Dans cet état, aurait-il pu en satisfaire une seule? Peu importe, la question ne se posait plus. elles le chercheraient un moment, puis plongeraient à leur tour dans les délices astraux du liquide enivrant.

 

Il est passé dans la clairière d'Enki, parsemée de ces arbres roses connus des Univers entiers pour leurs fruits repoussant en quelques minutes, après chaque cueillette. 

C'est à cet instant qu'il s'est rappelé le trou d'en Fer. 

 

Une large cavité aux bords rouillés s'étendait sur plusieurs domaines. Personne n'a jamais voulu s'aventurer dans cette antichambre de la vie. Chaque bout de bois enflammé, que les plus courageux jetaient, descendaient à l'infini avant de disparaître dans le noir le plus absolu.

 

C'étaient les raisins, il en était sûr, responsable de son horrible nausée, de tous ces bruits tambourinant dans ses boyaux... Ho oui, il fallait très vite aller vers le trou d'en Fer.

 

Faut pas s'en faire, lui aurait dit la moindre pucelle dansant à demi-nue, tout à l'heure, en riant, devant lui, mais elles n'étaient plus là. Ne subsistait qu'un horrible mal de tête et ce concert intérieur d'une musique à se vider.

 

Dans sa vision trouble, au loin, ne voit-il pas les reflets ocres des falaises bordant l'éternité inconnue?

 

L'espoir renaît enfin. Il trébuche, s'abîme les paumes ( histoire que nous retrouverons plus tard ), rampe tel un serpent pour arriver à destination...

 

C'est couvert de sueurs et de larmes qu'il arrive enfin au bord d'un des trous incommensurables. Il a juste la force de dénouer son pagne et envoie dans un fracas aussi aérien que sulfureux tout le mal des raisins de sa colère.

 

Cette histoire, véridique, est connue de tous les scientifiques. Mais, par pudeur ou par soucis de ne pas heurter les âmes sensibles, ils l'ont appelée le "Big Bang".

 

S'ils disaient la vérité, nous serions moins surpris d'être dans une telle merde...

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 22:43

 

276801.jpgC'est une petite fille qui s'appelle Silue.

 

Elle a 6 ans, des tresses brunes de chaque côté de la tête et des yeux curieux, grands ouverts, comme si elle y avait mis de la belladone.

 

Silue est sage, comme toute petite fille se doit de l'être. Elle apprend bien ses leçons pour devenir une grande fille.

Mais, ce matin, Silue est triste, en partant à l'école.

 

Son chat, Hector, n'est pas rentré de la nuit. Il est pourtant opéré, il ne devrait pas courir. Il passe toutes ses nuits blotti contre elle. Mais cette nuit n'a régné que froid et solitude.

 

C'est tremblante que Silue est partie à l'école, retournant sa tête et son regard le plus longtemps possible vers la maison.

 

Hector allait-il apparaître?...

 

Non.

 

Elle n'a pas pleuré, juste baissé son regard, vague, vers les paquets de bonbons déchirés qui jonchaient le sol du bus.

 

En arrivant à l'école, Silue ne souriait pas, au point que certaines de ses copines s'en sont inquiétées, elle d'habitude si souriante.

 

Elle leur a adressé un rictus et un geste de main apaisant, pour dire de ne pas s'inquiéter...

 

Silue est une grande fille.

 

En classe, elle pensait encore à Hector... "Pourvu qu'il revienne!!"...

 

Elle en aurait pleurée...

 

Son chat, c'est sa vie, ses nuits, son ami, son confident, son trésor quotidien. Si elle le perd, Silue sait bien qu'elle perdra une grand partie d'elle même.

 

Les larmes sont au bord des yeux lorsque que la maîtresse l'interpelle.

 

Mademoiselle Silue, pourriez vous nous conjuguer le verbe être au présent, s'il vous plaît?

 

Elle n'aimait pas, mais alors pas du tout cette maîtresse. Elle est fausse, guindée, hypocrite et elle l'a vue plusieurs fois partir, le soir, après l'école, avec des hommes différents. Elle n'est pas comme papa et belle maman, qui s'aiment depuis toujours.

 

Silue se lève... Se remémore la question... Le verbe être au présent, c'est trop facile...

 

Je profite

tu profites

il profite

 

nous profitons

vous profitez

ils profitent

 

Ouiiiiiiii, s'exclame la maîtresse, c'est très bien mademoiselle Silue. 10 sur 10.

 

Silue redescend sur sa chaise, pose les mains sur la table.

 

Elle aimerait être loin, là, de suite...

 

Loin, dans les bras d'Hector...

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article