Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 01:53

De «très fortes vagues» sont attendues jeudi sur les côtes du Calvados et de la Manche avec un risque de «débordement sur le littoral» sous l'effet combiné du vent et d'un fort coefficient de marée, ont prévenu mercredi les autorités préfectorales.


Les vagues, d'une hauteur moyenne de 2,5 mètre, pourront atteindre localement 3 mètres en raison d'un vent de nord-est de 60 à 80 km/h, conjugué à une marée élevée (coefficient 102).

Le risque a été identifié sur les côtes ouest du Calvados et est de la Manche, le secteur le plus exposé courant de Port-en-Bessin (Calvados) à Barfleur à la pointe est de la Manche, selon la préfecture de région.

La préfecture de la Manche invite dans un communiqué à la «plus grande vigilance» et conseille aux riverains de prendre «toutes les précautions utiles afin de parer aux risques ponctuels d'inondations».

«L'ensemble des maires des communes du secteur concerné ont été avisé du risque par le système d'alerte automatisé», précise le texte. «On craint le pire ce soir peu avant minuit et surtout demain midi», a indiqué Benoît Endelin, maire adjoint de Saint-Marcouf (au milieu de la côte est du département de la Manche), où 15 maisons ont été inondées dimanche jusqu'à 1,20 mètre d'eau.

«Nous sommes en train de pomper depuis 13 heures cet après-midi dans la quinzaine de jardins déjà inondés ce matin», pour limiter les dégâts mercredi soir et jeudi midi, a ajouté Benoît Endelin. «Nous avons prévenu les habitants» de la quinzaine de maison concernées mais personne n'a pour l'heure voulu évacuer, a-t-il aussi indiqué.


(Source AFP)

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 10:49

80 morts et 400 disparus dans un glissement de terrain

Un glissement de terrain a emporté dans la nuit de lundi à mardi trois villages ougandais, après de fortes pluies qui ont déclenché des torrents de boue.

Des militaires et des villageois sont regroupés sur une coulée de terre, le 2 mars 2010 après le glissement de terrain, dans l'est de l'Ouganda

AFP/Peter Busomoke

 

Des militaires et des villageois sont regroupés sur une coulée de terre, le 2 mars 2010 après le glissement de terrain, dans l'est de l'Ouganda

"80 corps avaient été retrouvés" mardi soir, a expliqué la porte-parole de la Croix Rouge ougandaise, Catherine Ntabadde.

"Les disparus sont désormais estimés à plus de 400", une centaine de personnes qui avaient trouvé refuge dans un petit centre commercial ayant été également ensevelies, a continué la porte-parole.

Un précédent bilan faisait état de 55 tués et plus de 300 disparus, avec très peu d'espoir de les retrouver vivants.

A la suite de pluies torrentielles tombées sur cette région proche du Mont Elgon (qui culmine à 4321 m d'altitude), près de la frontière avec le Kenya, un glissement de terrain a enseveli trois villages à flanc de montagne dans la nuit de lundi à mardi, dans la région de Bududa, à environ 40 km de la ville de Mbale.

Des rivières de boue ont balayé les villages de Bukalasi, Bumayoka et Nametsi, recouvrant notamment, dans cette dernière localité, un marché et un centre de soins.

Le président Yoweri Museveni était attendu sur place mercredi pour inspecter les opérations de secours, a précisé le porte-parole de la présidence.

80 morts et 400 disparus dans un glissement de terrain

Les opérations de sauvetage, menées par l'armée, les secouristes de la Croix Rouge, les rescapés et proches de victimes ont repris mercredi à l'aube, selon Kevin Nabtua, chef de la Société de la Croix Rouge ougandaise dans l'est du pays.

De nombreuses familles ont trouvé refuge dans des écoles primaires.

Les autorités ont mis en garde contre le risque d'autres mouvements de terrain, les pluies ayant continué de s'abbattre mardi sur toute la région.

L'Ouganda est frappé actuellement par des pluies plus fortes que d'habitude en ce début de saison humide, une possible conséquence du phénomène climatique El Nino pour lequel ce pays d'Afrique centrale avait émis en octobre 2009 une alerte valable jusqu'en mars 2010.

La partie orientale du pays est régulièrement victime de glissements de terrain, de même que la région des montagnes Rwenzori, à l'Ouest.

L'express

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 10:56
A noter le revirement spectaculaire de la presse qui ne donne plus du "réchauffement" systématique.



Par Elodie Bousquet

Une vague se brise sur une jetée, le 24 février 2010, à Batz-sur-Mer. La première tempête de l'année à fait 50 morts selon un dernier bilan.

AFP/Franck PERRY

Une vague se brise sur une jetée, le 24 février 2010, à Batz-sur-Mer. La première tempête de l'année à fait 50 morts selon un dernier bilan.

 

Après les ravages de la tempête Xynthia, Yves Tourre, chercheur au centre météorologique de Toulouse et à l'université de Columbia (Etats-Unis), revient sur l'augmentation de la puissance de ces phénomènes.


Comment expliquer l'extrême violence de Xynthia?


L'intensité du phénomène observé ce week-end est dûe à une combinaison de plusieurs éléments. Une dépression est remontée d'Espagne vers l'Atlantique Nord et s'est ensuite propagée vers les côtes françaises jusqu'à l'intérieur des terres. Lors de sa remontée vers la France, le système dépressionnaire s'est chargé intensément en énergie au dessus de l'Atlantique, ce qui a entraîné une baisse de la pression atmosphérique et une surélévation du niveau de la mer. En plus de cela, ce week-end, les coefficients de marées étaient très élevés. Il y a donc eu ce qu'on appelle une "surcote" de la marée. Entre ça et l'intensité des vents qui ont soufflé jusqu'à 230km/h sur les côtes, la propagation des eaux à l'intérieur des terres a été facilitée. Au final, c'est bien la combinaison de ces différents facteurs qui est à l'origine de l'intensité du phénomène.


On parle d'une vague d'environ 2 mètres qui a ensuite submergé des villages entiers, quelle en est l'origine?


En anglais, cette vague est appelée "the storm wave", ce qui signifie "la vague issue de la tempête". Il s'agit d'une vague énorme formée à la fois par les pluies de la tempête et par la marée haute. Le gros problème, c'est qu'en tapant sur les digues, cette masse d'eau a fini par les briser. On se retrouve dans la même situation que lors du passage de l'ouragan Katrina aux Etats-Unis en 2005. Les digues ont cédé, l'eau s'est propagée dans les terres de manière soudaine et en pleine nuit, ce qui a surpris les gens.


L'an dernier, presque à la même époque, la tempête Klaus dévastait le sud-ouest de la France. Faut-il s'attendre à une récurrence de ce type d'évènement?


Les conditions climatiques actuelles, à l'origine de la puissance de Xynthia, ne signifient pas que les phénomènes de ce type seront plus nombreux dans les années à venir. En revanche, cela signifie sans aucun doute une augmentation de leur puissance.


Quelles sont les conditions climatiques auxquelles vous faites allusion?


Il faut savoir que depuis 1995, l'Atlantique Nord est entré dans une période chaude. Cela vient du fait que cet océan subit une oscillation naturelle multidécénale qui fait qu'il passe par des périodes froides et des périodes chaudes. Cette oscillation globale n'est pas liée au réchauffement climatique, il faut le souligner. Elle est naturelle car liée à des circulations océaniques et à la densité des eaux. Malheureusement, nous avons constaté que lorsque l'Atlantique passe en phase chaude, la puissance de destruction des phénomènes extrêmes comme les tempêtes ou les cyclones est décuplée.

Peut-on prévoir le passage de l'Atlantique d'une phase chaude à une phase froide?


Ces prévisions sont encore approximatives mais nous savons que cette oscillation atlantique naturelle varie de 40 à 60 ans. On peut donc dire aujourd'hui que dans les 20 ans à venir, on aura de nouveau affaire, plusieurs fois probablement, à ce type d'événement.

L'Express

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 16:38
Inondations dans les rues de Les Cayes, ville côtière située à 160 kilomètres à l'ouest de Port-au-Prince, dimanche 28 février.
AFP/EITAN ABRAMOVICH
Inondations dans les rues de Les Cayes, ville côtière située à 160 kilomètres à l'ouest de Port-au-Prince, dimanche 28 février.

Treize personnes sont mortes samedi, victimes d'inondations provoquées par de fortes pluies dans le sud-ouest d'Haïti, selon un bilan fourni dimanche soir par la protection civile à Port-au-Prince. Au moins trois personnes sont portées disparues, trois mille ont été évacuées, qui ont un besoin de nourriture et d'eau.

Plusieurs localités ainsi que des résidences ont été inondées dans la ville des Cayes, à 160 km au sud de Port-au-Prince, qui avait été épargnée par le séisme du 12 janvier, forçant des dizaines de personnes à se réfugier sur le toit de leur maison. Le secteur agricole et les routes ont été sérieusement affectés par les intempéries, ont signalé les autorités qui font également état d'éboulements dans plusieurs localités.

Ces inondations viennent s'ajouter aux conséquences du séisme dévastateur qui a fait 222 500 morts et plus d'un million de sans-abri dans la capitale et ses environs.

LeMonde

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 16:30
Le passage de la tempête Xynthia sur la France dimanche, qui fait 51 morts selon un dernier bilan provisoire, suscite un début de polémique sur d'éventuelles responsabilités dans les constructions en bord de mer.
http://www.lepoint.fr/content/system/media/1/201002/84234_tempete-une3.jpg

Le président Nicolas Sarkozy est arrivé sur place avec plusieurs ministres en fin de matinée lundi et a embarqué dans un hélicoptère pour survoler les zones sinistrées noyées dans l'eau qui atteint parfois les toits des maisons.

Il s'est d'abord rendu à l'Aiguillon-sur-Mer, en Vendée, la commune qui a le plus souffert en France, puisque 25 corps y ont été retrouvés après la rupture d'une digue.

"On va vous aider", a-t-il déclaré à un couple qui a échappé à la montée des eaux en montant sur le toit de sa maison.

Nicolas Sarkozy a annoncé à cette occasion une aide de trois millions d'euros, une double inspection sur les causes de la catastrophe avec un premier rapport dans les 10 jours, un plan de renforcement des digues et des aides pour les agriculteurs

Il a ajouté que l'arrêté de catastrophe naturelle, qui débloque les indemnisations et permet de faire jouer les assurances pour les inondations, serait signé dès mardi.

"Il faut qu'on s'interroge pour savoir comment en France au XXIe siècle des familles peuvent être surprises dans leur sommeil et être noyées dans leurs maisons", a-t-il ajouté plus tard lors d'une table ronde à la préfecture de La Rochelle avec élus locaux et les services de l'Etat pour faire le point.

"Nous devons faire de toute urgence toute la lumière sur ce drame inacceptable et incompréhensible", a-t-il souligné.

Les secours étaient à l'oeuvre lundi matin notamment dans les départements de Charente-Maritime et de Vendée, où ont été recensées la très grande majorité des victimes.


MULTIPLES NOYADES

La rupture de digues sur la façade Atlantique a entraîné de multiples noyades dans les habitations, souvent sans étage, situées dans des lotissements construits à proximité de la mer.

La catastrophe est imputée à la conjonction présentée comme exceptionnelle, voire historique, de trois phénomènes: des vents très violents allant jusqu'à 160 km/h, des marées très fortes et une dépression qui a accentué encore la montée des eaux.

Selon les témoins, cette montée brutale s'est produite en quelques minutes, en pleine nuit de samedi à dimanche et a surpris les victimes dans leur sommeil.

Météo France avait lancé dès vendredi un bulletin d'alerte rouge, une démarche rarissime, sur les départements concernés.

Aucune mesure d'évacuation ne semble pourtant avoir été décidée dans les communes proches de la mer.

Les secours doivent aussi faire face à un afflux de sinistrés hébergés dans des gymnases, ainsi qu'à des blessés qui nécessitent une hospitalisation, notamment en Vendée.

L'autre département le plus touché, la Charente-Maritime, a vu son bilan s'alourdir pendant la nuit à 11 morts et un disparu, deux corps ayant été retrouvés dans la nuit dans la commune d'Aytré, apprend-on auprès de la sécurité civile.

Quelques 222.000 foyers restaient privés d'électricité lundi en fin de matinée, dont 80.000 en Poitou-Charentes et Pays de Loire, et 93.000 en région Centre, selon ErDF, filiale d'EDF. La société dit avoir mobilisé 5.000 personnes.

Des dégâts matériels importants sont à déplorer ailleurs en France sur le passage de la tempête, comme dans les Pyrénées, où plusieurs stations de sports d'hiver, à Superbagnères, Saint-Lary et Peyragudes, ont vu leurs équipements endommagés.


LE PROBLÈME DES DIGUES

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, a nié tout dysfonctionnement de l'Etat dans la catastrophe.

"Très honnêtement, le préfet de la Charente-Maritime, qui est l'ancien directeur de la sécurité civile, avait fait tout ce qu'il fallait, les gens étaient prévenus", a-t-il dit sur RTL.

Son opposante socialiste Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes, à qui il est opposée pour le scrutin régional en mars, a elle aussi estimé que la conjonction de phénomènes météorologiques était imprévisible.

Elle s'est refusée à toute critique dans l'immédiat mais a cependant estimé qu'il fallait tirer les leçons.

"Il va falloir reconstruire des digues suffisamment puissantes, solides et hautes. Elles sont très anciennes, n'étaient peut-être pas faites pour supporter un tel choc. Il faut maintenant en tirer les conséquences", a-t-elle dit.

Nicolas Sarkozy a abondé dans le même sens.

"Cela ne doit pas nous empêcher de faire l'analyse des digues, de leur solidité, de leur adaptabilité à la situation d'aujourd'hui et puis des plans d'urbanisme, on ne peut pas construire n'importe où", a-t-il insisté.

"Il ne s'agit pas de lancer des polémiques, c'est le moment du deuil, mais il faudra tirer les conséquences de tout ceci et nous les tirerons avant l'été", a-t-il dit.

Il y a 7.000 à 10.000 km de digues en France, dont certaines ont été construites au XVIIe siècle, a dit la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Chantal Jouanno. Selon elle, environ 1.000 km peuvent être considérés comme à risque.

Le président du conseil général de Vendée Philippe de Villiers a estimé que le problème résidait plutôt dans des normes de construction pas assez sévères.

"Partout où la terre est au niveau de la mer, il est prudent de construire plus loin", a estimé Philippe de Villiers.


 

Thierry Lévêque, avec Claude Canellas et Guillaume Frouin, édité par Yves Clarisse

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 07:53

 


Un correspondant de LCI a pu survoler dimanche en hélicoptère la Vendée, inondée après le passage de la tempête Xynthia en pleine période de fort coefficient de marée. Des images impressionnantes.

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 07:49

La tempête a fait 45 morts ce week-end. Et ça aurait pu être pire. Colère des habitants sinistrés qui ont tout perdu, et ont eu peur pour leur vie.

La situation de Guingamp après le passage de la tempête Xynthia
La situation de Guingamp après le passage de la tempête Xynthia
MAXPPP

La tempête Xynthia qui a durement touché la Vendée et la Charente aurait-elle pu faire moins de dégâts? C'est l'avis de Fabrice, un sinistré, qui habite en Vendée, sur Europe 1:

"J'ai passé la nuit sur le toit de la maison
. J'ai tout perdu. Pourquoi tous ces responsables ont autorisé des constructions en zone inondable rouge, comme pour ma maison? Pourquoi n'a-t-on pas été évacué plus tôt? On aurait pu mourir. J'ai passé ma nuit à sauver mes enfants."

"En plus, la digue était en rénovation... Les responsables auraient dû prendre les devants.
Les heures passent et on apprend la mort de camarades de classe de mes enfants... "

Les responsables politiques ont rapidement réagi.. après coup:
François Fillon a parlé de "catastrophe nationale" et promet que les décrets de catastrophe naturelle, qui facilitent le remboursement des assurances, seront promulgués d'ici à mardi.

"J'ai vu des moutons morts par dizaines, des caravanes au milieu des champs...
La mer a fait gonfler la rivière, et dans les terres derrière l'Aiguillon sur Mer. Les digues ont cédé, certaines sont en terre, pas en béton, et avec des coefficients de marée pareils, pas étonnant que ça cède", raconte Grégory, un ostréiculteur de la région vendéenne, sur RMC. "J'ai même vu une digue en béton armé qui a cédé, c'est incroyable."

(Sources: Europe 1, RMC)

Le Post


Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 21:16
Outre les 45 décès pour l'instant signalés en France, la tempête Xynthia a fait au moins six morts dans quatre autres pays européens, l'Espagne, le Portugal, l'Allemagne et la Belgique.

En Espagne, frappée par la tempête avant la France, trois personnes ont trouvé la mort, selon le ministre de l'Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba.

Une femme a trouvé la mort à Ourense (nord), et deux personnes ont été tuées dans leur voiture percutée par un arbre à Arlanzon, au nord de Madrid, a-t-il précisé.

Au Portugal, un enfant de dix ans a été tué samedi par la chute d'un arbre à Paredes, selon le ministre des Affaires intérieures Rui Pereira.

Après avoir balayé la France, la tempête a atteint la Belgique dimanche après-midi. Un homme a été tué par la chute d'un arbre dans son jardin à Jodoigne, dans le sud du pays, selon la chaîne de télévision VRT. Des lignes électriques se sont également effondrées, entraînant des coupures de courant dans le sud du pays.

En Allemagne, une personne a trouvé la mort dimanche après-midi dans la Forêt noire (sud) lorsqu'un arbre s'est abattu sur sa voiture, selon les autorités locales. Les vents violents ont également entraîné l'annulation de 119 vols à l'aéroport de Francfort, alors que des dizaines d'autres ont été retardés ou déroutés.

Source


La tempête Xynthia fait au moins 45 morts en France

La tempête Xynthia a causé la mort d'au moins 45 à 50 personnes et provoqué de très importants dégâts matériels en balayant la France d'Ouest en Est samedi et dimanche, ses vents violents se combinant à de fortes marées.

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, qui a donné ce bilan dimanche soir, a expliqué qu'il était essentiellement dû à la rupture de digues sur la façade Atlantique, qui a entraîné de multiples noyades dans les habitations situées à proximité.

"A l'heure à laquelle je vous parle, on en est vraisemblablement entre 45 et 50 morts et l'essentiel provient de là", a-t-il déclaré sur BFM TV à l'issue d'une réunion de crise sous la présidence du Premier ministre François Fillon.

Ce dernier a annoncé dans un communiqué qu'un plan de renforcement et de reconstruction des digues serait lancé.

Le département de la Vendée est le plus durement touché par cette tempête, la plus importante qui ait affecté la France depuis celle de 1999, qui avait fait au total 92 morts.

Les secours y ont retrouvé au moins 29 personnes décédées, presque tous par noyade, en raison de la montée rapide des eaux.


La zone de vigilance a été levée dimanche après que la tempête eut quitté la France par le nord-est du pays mais Brice Hortefeux a estimé que tout risque n'est pas écarté.

"C'est vrai que les marées sont importantes et qu'il y a donc aussi des risques ce soir", a-t-il dit en référence aux très forts coefficients de marée annoncés jusqu'à jeudi matin.

"CATASTROPHE NATIONALE"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé le déblocage d'un million d'euros en faveur de la Sécurité civile et aux préfets afin de subvenir aux besoins des populations touchées.

"Ce sont des mesures de solidarité, c'est une catastrophe nationale, il est donc normal que la solidarité s'exerce totalement", a-t-il ajouté en annonçant que l'état de catastrophe naturelle serait décrété dès lundi.

Nicolas Sarkozy, qui se rendra lundi en Vendée et en Charente-Maritime, a présenté ses condoléances aux familles des victimes de la tempête, promettant aux départements touchés des mesures de "solidarité nationale" dans les meilleurs délais.


Selon ErDF, la filiale de distribution d'électricité d'EDF, près d'un million de foyers étaient privés d'électricité dimanche midi sur tout le territoire. En fin de soirée, François Fillon parlait de 820.000 foyers.

Le PDG d'EDF, Henri Proglio, s'est rendu dimanche dans un centre ErDF pour faire le point avec les équipes et leur a demandé de rester mobilisées pour que la situation revienne à la normale, ce qui prendra selon lui "quelques jours".

La tempête a également perturbé les transports.

Des arbres tombés sur les voies et les caténaires ont provoqué d'importants retards sur le réseau TGV vers l'Ouest.

Plus d'une centaine de vols ont été annulés à Roissy-Charles-de-Gaulle. Selon Aéroports de Paris, 63% des vols au départ de Roissy ont subi des retards moyens de 79 minutes.

Rescapés et témoins de la tempête samedi soir ont évoqué des "mini-raz-de-marée" sur le littoral, certains, sous le choc, parlant même de "tsunami".


"Il y a de véritables scènes de désolation. Personnellement, je n'avais jamais vu ça", a raconté à Reuters Bernard Alliot, adjoint au maire d'une petite commune de Loire-Atlantique où deux personnes âgées ont été retrouvées noyées après avoir voulu s'enfuir de leur camping-car.

D'un coup, "c'était comme si nous étions sur une île", a expliqué un restaurateur de Loire-Atlantique qui a passé une partie de la nuit réfugié sur le toit de son établissement.


"L'OCÉAN EST ENTRÉ DANS LES TERRES"


Le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, élu de Charente-Maritime, a survolé dimanche son département en hélicoptère avec le préfet local.

"L'océan est entré dans les terres. J'habite dans ce département depuis plus de trente ans et, même en 1999, on n'avait jamais vécu des phénomènes de telle nature", a-t-il déclaré sur France Info.

Après l'ouest de la France, Xynthia a frappé dimanche l'Ile-de-France et le nord-est du pays avant de poursuivre sa route vers la Belgique, le Luxembourg et l'Allemagne.

Selon Météo France, il s'agit d'une "tempête d'une ampleur et d'une intensité peu communes" mais elle devrait cependant "être moins forte que celle de décembre 1999".

Des rafales de vent allant jusqu'à 160 km/h ont été enregistrées samedi sur le littoral et 120 à 125 km/h à l'intérieur des terres.


L'arrêté de catastrophe naturelle entraînera l'intervention des assureurs pour les dégâts causés par les inondations.

Les dégâts causés par le vent et la pluie aux habitations ou aux véhicules sont couverts par les polices classiques, a assuré le Fédération française des sociétés d'assurance.

Dans un communiqué, Christine Lagarde a appelé les assureurs à une "mobilisation exemplaire afin d'accélérer les procédures d'indemnisation et de réparation, et afin de permettre l'envoi dès que possible d'experts dans les zones concernées afin d'évaluer les dégâts".


Avec Laure Bretton, édité par Yves Clarisse

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 18:50
france.gif

9 H 00

Tempête: le Poitou-Charentes ramené en vigilance orange

L'alerte au vent violent a été ramenée du rouge à l'orange dimanche matin pour la Vendée, les Deux-Sèvres, la Vienne et la Charente-Maritime, où d'importantes inondations étaient signalées. Météo-France maintenait le bulletin de vigilance orange pour une cinquantaine d'autres départements. La tempête a fait un mort samedi soir à Luchon, en Haute-Garonne.

La vigilance orange concernait l'Alsace, la Basse-Normandie, la Bourgogne, le Centre, la Champagne-Ardennes, la Franche-Comté, la Haute-Normandie, l'Ile-de-France, le Limousin, la Lorraine, le Nord-Pas-de-Calais, les Pays-de-loire, la Picardie, le Poitou-Charentes, ainsi que les départements de l'Allier, d'Ille-et-Vilaine, et du Puy-de-Dôme.

Le centre de la dépression se situait vers la Seine-Maritime, les vents les plus forts balayaient le Centre, l'Auvergne et abordaient la Bourgogne.

Dans les départements du Poitou-Charentes concernés par le bulletin de vigilance désormais orange, les rafales maximales soufflaient dimanche matin à des vitesses comprises entre 90 et 110km/h, localement 120km/h. Les violents vents d'ouest ont provoqué l'effondrement de digues et de nombreuses zones sont submergées sur le littoral de la Charente-Maritime et de la Vendée, selon Météo-France.

Au cours de la journée, la tempête devrait continuer de se déplacer vers le Bénélux.

Sur les quatre départements du Poitou-Charentes et sur un axe allant du Centre jusqu'aux Ardennes et la Lorraine en passant par le sud du bassin parisien, le nord de la Bourgogne et la Champagne, on attend des rafales de vent de sud-ouest puis ouest et nord-ouest, comprises entre 110 et 120km/h, avec ponctuellement des pointes possibles jusqu'à 130km/h, voire très localement 140km/h.

Sur les autres départements placés en vigilance orange, Météo-France attend des rafales de vent comprises entre 90 et 100km/h, localement 110km/h.

L'amélioration se produira progressivement par la façade atlantique. Les vents forts évacueront le pays par les frontières du nord et du nord-est dans l'après-midi.

Source


11h00

La tempête a déjà fait sept morts


Xynthia souffle sur la France depuis samedi soir. Un homme est décédé en Haute-Garonne, deux pêcheurs à pieds se sont noyés en Loire-Atlantique, trois autres en Vendée et une octogénaire en Charente-Maritime. Dimanche matin, un million de personnes sont privées d'électricité.

10h30. Météo-France annonce la fin de l'alerte à la tempête pour 13 départements et le maintien de la vigilance orange pour un total de 44 départements.

Les départements pour lesquels l'alerte orange a été levée sont la Charente, la Charente maritime, les Deux-Sèvres, la Vienne, la Corrèze, la Creuse, la Haute-Vienne, l'Ille et Vilaine, la Manche, la Loire-Atlantique, le Maine et Loire, la Mayenne et la Vendée.

L'alerte orange devrait également être levée pour le Calvados, l'Orne et la Sarthe d'ici une ou deux heures, selon Météo-France.

10h. Une femme de 88 ans, qui vivait seule, a été découverte noyée dimanche à son domicile à Boyardville, un quartier de Saint-Georges d'Oléron sur l'île d'Oléron (Charente-Maritime). Le Centre opérationnel de Gendarmerie (COG) de Charente-Maritime a confirmé que le décès de l'octogénaire avait été provoqué par les importantes inondations ayant suivi l'épisode de vents violents associé à un fort coefficient de marée qui a frappé le département tôt dimanche matin.

9h30. Air France annonce l'annulation de 70 vols sur environ 700 dimanche au départ et à l'arrivée de l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle. La compagnie aérienne recommande à ses passagers de vérifier sur son site internet (www.airfrance.fr) le maintien ou l'annulation de ses vols avant de se rendre à l'aéroport.

A Roissy-Charles-de-Gaulle, les vents soufflaient à plus de 100 kilomètres/heure à 8H30.

9h. La préfecture de Vendée annonce que trois personnes sont mortes par noyade en Vendée.

8h30. Un million de foyers sont privés d'électricité dimanche matin dans une partie de la Bretagne, le Limousin, le Centre et en Auvergne

Samedi

23h. Deux hommes se sont noyés après avoir été emportés par la marée au large de Piriac-sur-Mer (Loire Atlantique) samedi en fin d'après midi, alors que le département se trouve en alerte rouge. Les deux victimes, dont les corps ont été repêchés, étaient des pêcheurs à pied âgés d'une soixantaine d'années qui pêchaient au niveau des rochers de la plage du Port au Loup à Piriac-sur-Mer, a indiqué la préfecture maritime. Les marées présentent de forts coefficients.

22h30. Un homme a été tué par la chute d'une branche d'arbre dans le centre de Luchon (Haute-Garonne) et des toitures ont été emportées dans les Hautes-Pyrénées. Les Pyrénées Atlantique, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne, l'Ariège, les Pyrénées Orientales et l'Andorre sont passées en vigilance orange, portant à soixante-treize le nombre de départements concernés par l'avis de tempête (rouge ou orange).

18h. La mairie de Paris a décidé de fermer dimanche tous les espaces verts et les cimetières de la ville en raison de l'avis de tempête de Météo France. Elle appelle les Parisiens à respecter quelques règles de sécurité et notamment éviter les promenades dans les espaces boisés, tels que les Bois de Boulogne et Vincennes. Elle recommande également de ne pas utiliser les deux roues et de privilégier les transports en commun.

Libé

 

15h00

 

La tempête Xynthia a fait au moins 18 morts en France

La tempête Xynthia, qui frappe la France depuis samedi soir, a fait au moins 18 morts et entre trois et cinq disparus, apprend-on auprès de la direction de la Sécurité civile, au ministère de l'Intérieur.

"A l'heure où nous parlons, nous avons un bilan de 18 morts", a déclaré un porte-parole.

Laure Bretton, édité par Yves Clarisse

 

18h40

 

Nous sommes en droit de nous demander, alors que la tempête était annoncée depuis plusieurs jours, qu'elle coïncidait avec la Pleine Lune, donc un fort coéficient de marée, pourquoi aucune zone n'a été évacuée avant l'arrivée de cette tempête. Les débordements océaniques étaient O-BLI-GA-TOI-RES.

Tempête: la sécurité civile avance un bilan provisoire de 40 morts

Xynthia a balayé les Pyrénées, puis le littoral atlantique avant de remonter vers le nord. Un million de personnes sont privées d'électricité. Une réunion de crise est programmée à 17h30 à Matignon. Sarkozy sera lundi en Charente-Maritime en Vendée.

18h30. Le Premier ministre François Fillon évoque "une catastrophe nationale" et annonce qu'il faudra plusieurs jours pour rétablir complètement l'électricité sur le territoire.

18h. Le président Nicolas Sarkozy se rendra lundi "dans la matinée" en Charente-Maritime et en Vendée, deux des départements les plus touchés par la tempête Xynthia qui a balayé le pays, annonce l'Elysée.

17h30. Le bilan provisoire de la tempête se monte désormais à 40 morts en France, dont 29 en Vendée, annonce la Sécurité civile. "Ce bilan est susceptible de s'alourdir avec nos reconnaissances plus en avant à l'intérieur des terres dans les maisons, dans les parkings", a déclaré le commandant Samuel Bernes, porte-parole de la Sécurité civile.

La Vendée a été le département le plus touché, particulièrement les secteurs de La-Faute-sur-Mer et de l'Aiguillon-sur-Mer.

Depuis le début de la tempête, les sapeurs pompiers ont procédé à 25.000 interventions, selon la sécurité civile. En dehors du sauvetage aux personnes, les pompiers ont effectué de nombreuses opérations de dégagement d'itinéraires, d'asséchement de locaux.

17h. Au moins treize corps ont été retrouvés par les secours dimanche sur le littoral vendéen après le passage de la tempête Xynthia et le "bilan pourrait s'alourdir" dans les heures qui viennent, a communiqué la préfecture de Vendée.

En Vendée, la plupart de 13 morts concernent un secteur circonscrit à La Faute-sur-Mer et à l'Aiguillon sur Mer, deux communes envahies par les eaux pendant la nuit, alors que les vents violents se conjuguaient à une marée de fort coefficient, selon la préfecture. 25 blessés ont été évacués vers les hôpitaux de la région, des dizaines de cas moins graves ont été traités sur place, selon la même source.

Le nouveau bilan porte à au moins 25 le nombre de décès causés en France par la tempête Xynthia, qui a également touché l'Espagne, le Portugal et l'Allemagne et se dirige actuellement vers le Bénélux.

16h. Le dernier bilan établi de la tempête fait désormais état de 20 morts. 14 départements restent en vigilance orange dont deux pour risque d'inondations (Finistère et Morbihan), selon le dernier bulletin de Météo-France.

15h30. Nicolas Sarkozy a demandé au gouvernement d'"agir sans attendre pour que les mesures de solidarité nationale puissent intervenir dans les meilleures délais au profit des populations et collectivités sinistrées" par le passage de la tempête.

Le Premier ministre a d'ailleurs annoncé la tenue d'une réunion ce dimanche à 17h30 à Matignon, pour "faire le point" de la situation.

15h. La rencontre entre Lille et Auxerre, comptant pour pour la 26e journée de Ligue 1, prévue à 17 heures, a été repoussée à 19 heures, et une annulation du match n'est pas à exclure, en raison des intempéries, indique le club lillois. La décision concernant l'annulation doit être prise à l'issue d'une réunion avec le délégué, qui doit se tenir à 15h30.

De fortes rafales de vents soufflent actuellement sur Lille et, selon Météo France, elles devraient perdurer jusqu'à 18h30, précise le club.

Source


 


 


L'impressionnante liste des séismes supérieurs à 5, hier :

2010-02-27   23:35:14.7 33.87  S   72.23  W   35   M 5.2  OFFSHORE O'HIGGINS, CHILE 2010-02-27 23:56
2010-02-27   23:21:12.9 35.99  N   70.12  E   100   mb 5.8  HINDU KUSH REGION, AFGHANISTAN 2010-02-27 23:50
2010-02-27   23:12:36.0 34.63  S   71.85  W   40   mb 5.9  LIBERTADOR O'HIGGINS, CHILE 2010-02-28 01:05
2010-02-27   23:02:04.2 37.63  S   72.57  W   60   mb 5.6  BIO-BIO, CHILE 2010-02-28 01:34
2010-02-27   22:22:32.5 33.96  S   71.20  W   35   mb 5.3  REGION METROPOLITANA, CHILE 2010-02-27 22:52
2010-02-27   22:20:03.8 35.09  S   72.71  W   35 f mb 5.1  OFFSHORE MAULE, CHILE 2010-02-27 22:53
2010-02-27   22:16:14.7 36.49  S   73.38  W   35 f mb 5.2  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 22:51
2010-02-27   22:13:51.7 34.44  S   72.53  W   35 f mb 5.0  OFFSHORE O'HIGGINS, CHILE 2010-02-27 22:51
2010-02-27   21:59:05.3 36.80  S   73.47  W   15   mb 5.2  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 22:24
2010-02-27   21:48:26.1 33.97  S   72.14  W   29   mb 5.0  OFFSHORE O'HIGGINS, CHILE 2010-02-27 22:26
2010-02-27   21:00:36.3 33.83  S   73.15  W   29   mb 5.2  OFF COAST OF VALPARAISO, CHILE 2010-02-27 21:45
2010-02-27   20:44:33.3 37.96  S   73.56  W   30 f mb 5.0  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 21:44
2010-02-27   20:37:41.1 37.54  S   73.58  W   35 f Ms 5.1  BIO-BIO, CHILE 2010-02-28 06:09
2010-02-27   20:29:22.7 34.69  S   73.62  W   35 f mb 5.0  OFF COAST OF O'HIGGINS, CHILE 2010-02-27 21:07
2010-02-27   19:54:29.7 10.84  N   43.47  W   10   mb 5.4  NORTHERN MID-ATLANTIC RIDGE 2010-02-27 21:43
2010-02-27   19:06:18.1 37.47  S   73.50  W   35   mb 5.2  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 19:29
2010-02-27   19:00:07.2 33.40  S   71.87  W   30 f mb 6.3  OFFSHORE VALPARAISO, CHILE 2010-02-27 21:41
2010-02-27   18:41:50.7 37.58  S   73.50  W   35   M 5.1  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 19:15
2010-02-27   18:23:10.1 37.47  S   73.75  W   22   mb 5.3  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 21:38
2010-02-27   18:15:23.1 37.50  S   73.76  W   21   mb 5.6  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 21:37
2010-02-27   18:12:50.5 33.85  S   71.58  W   35 f mb 5.1  REGION METROPOLITANA, CHILE 2010-02-27 19:27
2010-02-27   17:56:52.3 34.76  S   71.73  W   30 f mb 5.3  LIBERTADOR O'HIGGINS, CHILE 2010-02-27 21:36
2010-02-27   17:43:36.9 36.41  S   73.14  W   30 f mb 5.5  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 21:34
2010-02-27   17:24:32.9 36.31  S   73.21  W   30 f mb 5.6  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 21:33
2010-02-27   17:22:26.1 38.04  S   73.63  W   35 f mb 5.0  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 17:51
2010-02-27   17:11:48.4 33.97  S   71.95  W   30 f mb 5.5  OFFSHORE O'HIGGINS, CHILE 2010-02-27 21:32
2010-02-27   16:50:19.8 34.03  S   72.15  W   30 f mb 5.2  OFFSHORE O'HIGGINS, CHILE 2010-02-27 21:31
2010-02-27   16:37:33.5 37.50  S   73.67  W   30 f mb 5.5  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 21:30
2010-02-27   16:32:21.3 34.99  S   72.36  W   35 f mb 5.2  OFFSHORE MAULE, CHILE 2010-02-27 17:05
2010-02-27   16:27:58.2 37.71  S   73.66  W   30 f mb 5.5  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 17:26

2010-02-27   16:27:58.2 37.71  S   73.66  W   30 f mb 5.5  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 17:26
2010-02-27   16:21:12.6 38.31  S   73.64  W   30 f mb 5.5  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 17:14
2010-02-27   15:45:43.5 24.59  S   65.45  W   60   Mw 6.2  SALTA, ARGENTINA 2010-02-27 17:13
2010-02-27   15:09:10.5 33.95  S   71.35  W   60   mb 5.0  REGION METROPOLITANA, CHILE 2010-02-27 23:00
2010-02-27   14:41:49.5 35.65  S   73.17  W   29   M 5.2  OFFSHORE MAULE, CHILE 2010-02-27 15:01
2010-02-27   14:40:53.8 31.25  S   74.75  W   30 f mb 5.0  OFF COAST OF COQUIMBO, CHILE 2010-02-27 17:29
2010-02-27   14:29:03.9 35.32  S   71.45  W   10   mb 5.0  MAULE, CHILE 2010-02-27 14:49
2010-02-27   14:23:26.9 34.55  S   72.89  W   30 f mb 5.2  OFFSHORE MAULE, CHILE 2010-02-27 17:09
2010-02-27   14:06:47.4 37.29  S   72.83  W   35 f mb 5.0  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 16:13
2010-02-27   13:54:03.0 33.31  S   71.91  W   30 f mb 5.2  OFFSHORE VALPARAISO, CHILE 2010-02-27 17:01
2010-02-27   13:12:52.4 35.01  S   71.66  W   35 f mb 5.0  MAULE, CHILE 2010-02-27 16:21
2010-02-27   13:07:42.0 38.44  S   73.25  W   35 f mb 5.1  ARAUCANIA, CHILE 2010-02-27 17:55
2010-02-27   12:58:33.2 33.44  S   70.94  W   35 f M 5.1  REGION METROPOLITANA, CHILE 2010-02-27 19:33
2010-02-27   12:44:48.9 37.23  S   73.62  W   33 f mb 5.0  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 19:54
2010-02-27   12:23:06.1 36.25  S   72.27  W   35 f mb 5.0  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 20:52
2010-02-27   12:19:55.7 26.11  N   128.35  E   30 f mb 5.2  RYUKYU ISLANDS, JAPAN 2010-02-27 16:59
2010-02-27   12:03:27.3 34.30  S   73.90  W   30 f mb 5.5  OFF COAST OF O'HIGGINS, CHILE 2010-02-27 16:56
2010-02-27   11:45:02.7 36.31  S   73.32  W   30 f mb 5.4  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 16:54
2010-02-27   11:26:58.8 38.21  S   73.81  W   30 f mb 5.3  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 13:50
2010-02-27   10:54:23.0 36.79  S   73.54  W   30 f mb 5.4  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 13:49
2010-02-27   10:38:35.1 38.06  S   73.79  W   30 f mb 5.9  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 13:45
2010-02-27   10:30:35.0 33.59  S   72.92  W   30 f mb 6.0  OFF COAST OF VALPARAISO, CHILE 2010-02-27 13:44
2010-02-27   10:10:14.9 33.64  S   72.19  W   30 f mb 5.9  OFFSHORE VALPARAISO, CHILE 2010-02-27 13:37
2010-02-27   09:59:21.0 38.13  S   73.71  W   40   mb 5.6  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 13:04
2010-02-27   09:38:18.7 25.90  N   128.62  E   20 f mb 5.0  RYUKYU ISLANDS, JAPAN 2010-02-27 13:00
2010-02-27   09:21:24.6 36.59  S   73.21  W   30 f mb 5.3  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 12:58
2010-02-27   09:06:15.7 33.87  S   72.37  W   22   M 5.4  OFFSHORE O'HIGGINS, CHILE 2010-02-27 09:26
2010-02-27   09:00:16.8 33.37  S   71.57  W   30 f mb 5.6  VALPARAISO, CHILE 2010-02-27 11:14
2010-02-27   08:53:57.2 34.44  S   73.40  W   40   mb 5.4  OFF COAST OF O'HIGGINS, CHILE 2010-02-27 11:15
2010-02-27   08:48:04.8 38.47  S   75.32  W   30   mb 5.6  OFF COAST OF ARAUCANIA, CHILE 2010-02-27 11:16
2010-02-27   08:31:04.2 34.85  S   72.50  W   40   mb 5.6  OFFSHORE MAULE, CHILE 2010-02-27 12:55
2010-02-27   08:25:29.2 34.67  S   72.47  W   30 f mb 6.1  OFFSHORE MAULE, CHILE 2010-02-27 10:27
2010-02-27   08:19:23.9 33.46  S   71.94  W   30 f mb 5.5  OFFSHORE VALPARAISO, CHILE 2010-02-27 12:54
2010-02-27   08:13:12.9 33.44  S   71.56  W   30 f mb 5.6  VALPARAISO, CHILE 2010-02-27 17:28
2010-02-27   08:01:23.1 37.84  S   75.14  W   30 f mb 6.9  OFF COAST OF BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 08:46
2010-02-27   07:56:37.2 36.93  S   73.24  W   35 f mb 5.2  OFFSHORE BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 09:49
2010-02-27   07:51:05.7 36.40  S   72.50  W   35 f mb 5.4  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 10:03
2010-02-27   07:46:49.5 36.79  S   72.92  W   35 f mb 5.4  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 12:33
2010-02-27   07:37:17.7 36.85  S   72.86  W   32   mb 6.0  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 10:30
2010-02-27   07:33:29.9 38.01  S   73.40  W   30 f mb 5.6  BIO-BIO, CHILE 2010-02-27 10:34
2010-02-27   07:19:48.7 35.81  S   72.94  W   35 f mb 5.4  OFFSHORE MAULE, CHILE 2010-02-27 08:58
2010-02-27   07:12:24.4 33.88  S   71.95  W   10   mb 6.0  OFFSHORE VALPARAISO, CHILE 2010-02-27 10:38
2010-02-27   06:52:33.8 34.78  S   72.61  W   30 f mb 6.2  OFFSHORE MAULE, CHILE 2010-02-27 10:40
2010-02-27   06:34:14.1 35.89  S   73.04  W   30 f Mw 8.8  OFFSHORE MAULE, CHILE 2010-02-27 08:55
2010-02-27   00:48:45.1 26.11  N   128.50  E   20   mb 5.2  RYUKYU ISLANDS, JAPAN 2010-02-27 12:39
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 16:28
Violente tempete Xynthia dans le LOIRET !Filmée par un jeune de 13 ans !  

Quelques autres, d'amateurs...














Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article