Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 09:02

REYKJAVIK, Islande -- L'agence de la protection civile islandaise annonce l'éruption d'un volcan dans le sud du pays.


L'éruption a eu lieu vers minuit sous le glacier Eyjafjallajokull, le cinquième plus grand d'Islande. Ce volcan était donc recouvert d'une couche de glace.

Les autorités ont fait évacuer par précaution des centaines de personnes dans les 160 km à la ronde. Le secteur se situe à 160 km de la capitale, au sud-est de Reykjavik. La protection civile craint les inondations provoquées par la fonte du glacier.

La dernière éruption de ce volcan date des années 1820.

Source
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 22:15
L'étendu des glaces au Pôle nord.

Alors que, généralement, l'étendu des glaces devrait baisser depuis quelques jours déjà, la glace gagne du terrain.

Presque un million de km2 gagnés depuis le pic de fonte de 2007. Il n'y a que 3 ans. La moyenne 1979/2000 est proche...

Faites des provisions de couvertures pour les prochains hivers.

N_timeseries19032010.png



Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 11:35


Guangxi : 12 villes frappées par une terrible sécheresse

Selon le Quartier Général de la protection contre les crues et la lutte contre la sécheresse du Guangxi, la Région autonome zhuang du sud-ouest de la Chine, douze villes sur quatorze sont frappées par une terrible sécheresse. Environ 7,8445 millions de mu (unité de superficie, un mu équivaut à 0,0667 hectare) de cultures agricoles sont touchés, et plus de 1,76 million de personnes et 870 000 animaux manquent d'eau potable.

Selon les sources officielles, la sécheresse dans le Guangxi a atteint un niveau sérieux, voire extrêmement grave dans certaines villes.

photos :
[1] [2] [3] [4]

Source

Trouvé dans Le Panier de Crabes
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 09:36


Trouvée sur TerreduFutur

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 09:21

Un puissant cyclone a frappé, lundi 15 mars, le nord des îles Fidji, endommageant de nombreuses maisons et récoltes et provoquant l'évacuation de milliers de personnes vers des refuges. Le cyclone Tomas est de catégorie 4 sur une échelle graduée de 1 à 5. Il est accompagné de vents d'une vitesse moyenne de 170 km/h qui devait passer à 200 km/h dans les douze à vingt-quatre heures, avec des rafales à 270 km/h, ont annoncé les services météorologiques de l'archipel (FMS).


Pour l'heure, aucune victime n'a été officiellement signalée, mais des médias régionaux ont fait état de la noyade d'une jeune femme, dimanche, sur l'île de Vanua Levu (Nord), qui aurait été emportée par une grosse vague. Le directeur de l'Office des catastrophes naturelles, Pajiliai Dobui, a indiqué que 5 000 personnes s'étaient réfugiées dans les centres d'évacuation mis en place par les autorités, notamment à Vanua Levu, l'île la plus exposée. Les routes sont entravées par des arbres et des fils électriques, tandis que les communications avec les petites îles proches de l'œil du cyclone sont coupées, a indiqué à une radio de l'archipel M.Dobui.

S'il conserve sa trajectoire, Tomas doit passer à l'est de Vanua Levu et de Viti Levu, principale île de Fidji. L'archipel des Fidji compte un peu moins d'un million d'habitants. Auparavant, Tomas a causé des dégâts matériels et sur la végétation à Futuna, dans l'archipel français de Wallis-et-Futuna, au nord-est de Fidji. Lundi, Futuna, qui compte environ 5 000 habitants, était toujours placé en alerte cyclonique maximale par les autorités. Plus à l'ouest de la Mélanésie, un autre puissant cyclone tropical, Ului, se situe au sud de l'archipel des Salomon. Ului est un cyclone de catégorie 5, qui génère des vents moyens de 260 km/h. Selon les prévisionnistes, si le cyclone continue sur sa trajectoire sud-ouest, il devrait passer près de la côte nord de l'Etat australien du Queensland mercredi.

LeMonde

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 17:26
Saint-Cyprien, près de Perpignan.
Saint-Cyprien, près de Perpignan. Crédits photo : AFP

L'île de Beauté est la seule région désormais placée en alerte orange. La Catalogne et la frontière franco-espagnole sont toujours perturbées par les chutes de neige exceptionnelles de ces derniers jours.

Les chutes de neige ont commencé dans la nuit de lundi à mardi sur les massifs corses, vers 500 mètres d'altitude. Elles se sont intensifiées sur la façade est et sont descendues jusqu'à 200 mètres, voire en plaine, selon le communiqué de Météo Consult publié mardi matin. Dans l'intérieur de l'île, la couche approche les 20 cm à Corte à 500 m, et plus généralement 10 à 20 à partir de 400 m.

Les chutes de neige vont persister sur l'est de l'île jusqu'en soirée. Elles faibliront graduellement à partir du milieu d'après-midi. Il neigera temporairement en plaine du côté de Solenzara. Une couche au sol de quelques centimètres est attendue avant un redoux progressif. Près de Bastia, la neige tombera temporairement dans l'après-midi mais tiendra avec difficulté au sol. L'ouest de l'île sera protégé avec seulement quelques averses, ainsi que des éclaircies. A noter également : la présence d'un vent fort de nord-est avec des rafales à 100 km/h sur les extrémités de l'île. Le vent provoque la formation de congères et l'ensemble des routes est verglacé.

La Haute-Corse et la Corse-du-Sud restent les deux seuls départements en alerte orange à la neige. Leurs préfectures ont déconseillé les déplacements et les transports scolaires ont été interdits en Haute-Corse.

En milieu de matinée mardi, la circulation était d'ores et déjà difficile. Des équipements spéciaux sont obligatoires en montagne notamment pour franchir le col de Vizzavona (1.163 mètres) sur la RN 193 reliant Ajaccio à Bastia, interdit aux véhicules tractant une remorque. Plusieurs autres cols de Haute-Corse sont fermés en attendant d'être déneigés, comme ceux de Teghime (536 m), sur la RD 81, entre Bastia et Saint-Florent, et San Stefanu (368 m), sur la RD 82. En Corse-du-Sud, le col de Bavella (1.218 m), sur la RD 268 reliant les côtes est et ouest, est également fermé. Lourde et collante, la neige perturbe également la circulation sur la RN 193 au sud de Bastia et sur la côte orientale.

Comme durant tout l'hiver, les usagers peuvent contacter un PC Neige (04 95 46 17 12) pour s'informer.

En marge également de cette dégradation, des chutes de neige continues qui vont toucher les reliefs de l'est des Alpes-Maritimes avec un risque de descendre jusqu'à 400 m d'altitude. Le département est classé en «risque important neige» d'après Météo Consult.

 


 

6.000 voyageurs bloqués dans la nuit de lundi à mardi

Les chutes de neige ont également persisté près de la frontière espagnole et sur le sud du Roussillon. A noter qu'on a enregistré 30 cm de neige à Perpignan et jusque 80 cm sur les premiers reliefs pyrénéens. Cette neige tardive est exceptionnelle à cette période. Depuis 1970, cela ne s'est produit qu'une fois, entre le 28 février et 2 mars 1993. On avait notamment relevé alors 22 cm à Carcassonne.

La ville de Perpignan a été paralysée toute la journée de lundi sous 30 cm de neige et la préfecture a décidé que tous les établissements scolaires seraient fermés mardi en raison des risques de verglas. Les autorités sont en outre très vigilantes à l'égard d'un «coup de mer» qui pourraient provoquer des vagues importantes sur la côte.

Plus de six mille voyageurs ont été bloqués dans la nuit de lundi à mardi dans les Pyrénées Orientales et l'Aude. Les automobilistes et passagers d'autobus ont trouvé refuge dans des salles communales, des gymnases ou chez l'habitant. Les passagers de trains ont dû, eux, passer la nuit dans les wagons, immobilisés sur les quais de diverses gares. La préfecture de l'Aude a comptabilisé au total 1.800 passagers de trains bloqués (1.200 à Narbonne, 400 à Lézignan, 200 à Carcassonne) qui ont été ravitaillés pendant la nuit par les pompiers ou des mairies.

 

La liaison franco-espagnole rétablie

Mardi en fin de matinée, la liaison autoroutière franco-espagnole entre La Jonquère (Catalogne) et Le Boulou (Pyérénées-Orientales) a été rétablie, y compris pour les poids lourds, provoquant d'énormes embouteillages. L'entrée des voitures était interdite sur l'A9 au nord de Narbonne dans le sens Montpellier-Narbonne. En Espagne, le gouvernement régional de Catalogne a annulé les cours de plus de 142.000 élèves dans 476 écoles publiques pour la journée du mardi.

 

LeFigaro

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 11:04

"Certaines personnes sont bloquées depuis 24h dans un train!"

Face aux éléments déchaînés, les autorités font ce qu'elles peuvent...

Une voiture coincée par la neige dans le Vaucluse
Une voiture coincée par la neige dans le Vaucluse
MAXPPP

Plusieurs milliers de foyers privés d'électricité, les voies de communication paralysée, des tombereaux de neige sur les trottoirs et  les routes... Voilà la situation dans le Sud de la France. Et face aux éléments déchaînés, les maires ont du mal à gérer la situation.

Sur
France Info, le maire de Cerbère, une commune totalement bloquée par les chutes de neige, raconte:

"L'électricité n'est revenue qu'à 3h30 ce matin.
On a 50 cm dans les endroits les plus épargnés, 1 mètre parfois. Des arbres sont tombés sous le poids de la neige. Les routes sont coupées."

"Il y a un train de voyageurs qui est bloqué depuis 24h. Les pompiers sont allés amener du fioul pour assurer le chauffage de la rame. Les chasse-neige ont déblayé les voies, ça devrait repartir..."


Le maire de Narbonne estime sur
Europe 1 que l'impréparation face à la neige est chronique... mais jamais résolue:

"On a été prévenus des risques, on s'entraîne, on fait des exercices
. Mais pour un évènement qui n'est pas exceptionnel - c'est arrivé plusieurs fois rien que cette année- même si tout le monde y met de la bonne volonté, on n'arrive pas à anticiper ce genre d'évènements. On ne sait pas s'organiser. C'est pas normal que les gens soient bloqués sur l'autoroute alors que les chutes de neige sont prévues depuis plusieurs jours!"

700 personnes ont été hébergées dans des abris de fortune à Perpignan, où les chutes de neige ont été particulièrement impressionnantes (
voir les photos du posteur Paulf66). Et plusieurs centaines d'autres ont passé la nuit sur des aires d'autoroute.

L'alerte neige ne concerne plus ce mardi que les départements corses.


Une information, un témoignage sur cette histoire ? Une faute d'orthographe, une erreur à signaler? Ecrivez à alerteinfo@lepost.fr avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du post

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 21:56
Des chutes de neige, jusqu'à très basse altitude, affectent dimanche le sud de la France où 12 départements sont en alerte orange.

Cet "épisode neigeux remarquable, d'autant plus pour une première décade de mars", est prévu pour durer jusqu'à lundi 19h00, selon Météo France.

A 16h00, il neigeait en vallée du Rhône, ce qui perturbe la circulation en ce jour de retours de vacances.

"La neige tient au sol, la couche est de 1 à 3 cm en général dans la vallée du Rhône et atteint 5 à 10 cm en Isère et sur le Diois", précise l'institut météorologique.

Les chutes de neige se décaleront peu à peu vers l'Ouest en s'intensifiant.

"Elles envahiront progressivement le Languedoc-Roussillon puis l'est de Midi-Pyrénées dans la nuit de dimanche à lundi", précise Météo France.

Le long des côtes de la Méditerranée, un vent de secteur Est soufflera en fortes rafales de 80 à 100 km/h.

Des épaisseurs de neige de 3 à 10 cm sont attendues en plaine. Sur le relief, 15 à 30 cm sont prévus dès 200 à 300 mètres d'altitude et jusqu'à 60 cm, voire plus, des Pyrénées-Orientales à l'Andorre.


 

Sophie Louet

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 21:18
Un très violent orage accompagné de fortes chutes de grêle et de pluie a provoqué samedi des inondations et dégâts matériels à Melbourne dans le sud-est de l'Australie ainsi qu'à Saint-George dans l'est du pays.

Les autorités locales n'ont pas fait état de victimes dans l'immédiat. Selon Richard Carlyon de la métérologie nationale, "il s'agissait d'un orage très dangereux. Nous ne voyons pas souvent des cellules orageuses comme celles-ci".

Dans le centre ville, l'eau atteignait plusieurs dizaines de centimètres de hauteur par endroits. Les rafales de vent ont atteint 100km/h. Les services de train et de tramway ont été interrompus et la gare de Southern Cross a été évacuée, la toiture du bâtiment ayant été endommagée par les intempéries. A Saint-George, dans l'est, les fortes précipitations ont entraîné crues et inondations.

Source
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 12:55
La tempête Xynthia fut forte, mais en rien extaordinairement forte dans sa composante atmosphérique. C'est l'eau qui est responsable de l'essentiel des dégâts matériels et humains, assez considérables. Je reviens un instant sur des éléments d'explication bien exposés par les médias, avant de m'attacher à la particularité du terrain, qui est par contre mal ou pas évoquée.

C'est l'eau de mer envahissant des terrains construits qui a provoqué les dégâts que l'on sait. Il y a plusieurs éléments à prendre en compte.
Du côté atmosphérique d'abord. On appelle pression atmosphérique la pression que la masse d'air que l'on a au-dessus de notre tête exerce sur la surface de la Terre. Lorsque cette pression baisse, comme lors du passage d'une dépression, le poids exercé sur la mer diminue et celle-ci remonte légèrement, de la même manière que votre matelas remonte sous votre main quand la pression que vous exercez sur lui se relâche. C'est un premier facteur aggravant. Il y a ensuite le vent. Un vent intense en direction de la côté, s'il se maintient un bon moment, comme lors d'une tempête, pousse la mer
vers le littoral, qui monte d'autant. C'est un second facteur aggravant, propre aux tempêtes.
Du côté de la mer, il y a un troisième élément qui a fait toute la différence. Non seulement le coefficient de marée était élevé, supérieur à 100, mais l'heure elle-même de la marée haute était en milieu de nuit, au plus fort de la tempête.
Ainsi, on a eu une grosse marée, nocturne, avec une surcôte importante due à la tempête, si bien qu'en de nombreux endroits la mer est passée par dessus les digues, voire les a éventrées, envahissant les terres qu'elles devaient protéger. C'est là que quelques explications sont nécessaires pour ceux qui ne connaissent pas les lieux et, malheureusement, pour ceux, de plus en plus nombreux, qui les habitent sans en connaître l'histoire.



Les communes les plus touchées sont Charron, en Charente-Maritime, L'Aiguillon-sur-mer et La Faute-sur-mer, en Vendée. Deux départements et même deux régions administratives, mais un même espace : la partie côtière du Marais Poitevin. Celui-ci résulte du travail combiné de la Nature et de l'Homme. À son emplacement, il y avait autrefois un vaste golfe, le Golfe des Pictons, peu profond, qui s'est naturellement comblé par l'apport d'alluvions marines et fluviatiles. Voici une carte de l'ancien golfe, avec en pointillé le tracé du littoral actuel :


Golfe des Pictons
Le travail séculaire des hommes a accompagné cette évolution naturelle en mettant à l'abri les terres nouvelles derrière des digues, afin de les soustraire à l'influence d'une eau surabondante, qu'elle vienne de la terre par le jeu des inondations fluviales, ou de la mer, du simple fait des grandes marées, parfois exacerbées par les tempêtes. Ces terres gagnées sur la mer, plates et très basses, étaient vouées à l'élevage ou aux cultures, l'essentiel de l'habitat se localisant sur les anciennes îles ou presqu'îles calcaires. L'actuelle anse de l'Aiguillon est le dernier vestige de cet ancien golfe. Les terres les plus récentes sont bien sûr situées autour. Sur le document suivant, on peut voir la date de construction des digues récentes permettant la constitution des derniers polders :

Lire la suite chez PILGRIM
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article