Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 09:23

Onze personnes ont trouvé la mort et deux autres sont portées disparues à la suite de pluies torrentielles qui ont inondé mardi plusieurs communes du Var. Un habitant de Draguignan témoigne.

Les fortes intempéries qui secouent le sud de la France depuis plusieurs jours ont pris un visage dramatique mardi soir. Onze personnes ont perdu la vie et deux autres sont portées disparues dans le Var à la suite de pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations (voir les images de TF1). Un précédent bilan faisait état de 10 morts et 4 disparus. Parmi les victimes, neuf ont pu être identifiées, dont trois à Draguignan, une à Roquebrune-sur-Argens et une autre au Luc. Une autre personne décédée, dont le corps n'a pas pu être récupéré, a été aperçue par les secours.

«Une décrue est constatée à Draguignan mais il y a toujours des pluies à Roquebrune et Fréjus et l'on surveille le niveau des cours d'eau et notamment celui de l'Argens à Roquebrune», a expliqué la sous-préfète de de Draguignan, Corinne Orzechowski, qui supervise les secours. «C'est un phénomène de pluies qui se fixe à un endroit, très fort, du Cannet jusqu'à Fréjus», a-t-elle ajouté, précisant que des campings sont en cours d'évacuation. Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux est attendu en fin de matinée dans la région.

 

«En 30 ans, j'avais jamais vu ça»

A Draguignan, où l'eau est montée de plus de deux mètres dans les rues, «300 mm de pluies sont tombés depuis 16 heures mardi, ce qui est énorme», a indiqué la sous-préfète. «Ce matin, nous avons retrouvé un coeur de ville dévasté, extrêmement abîmé avec des carcasses de voitures dans les rues, des routes effondrées, des maisons éventrées, des dégâts aux infrastructures», a-t-elle décrit. Dans la soirée, des flots d'eau boueuse ont en effet envahi les rues de la ville, contraignant de nombreux automobilistes à abandonner leurs véhicules. Pour Tommy Di Costanzo, un habitant de Draguignan contacté par lefigaro.fr, «c'est du jamais vu en trente ans». Ecoutez son témoignage :

Au total, neuf hélicoptères et quinze bateaux ont aidé à mettre au sec 1200 personnes dans les centres de secours de Draguignan. «Nous attendons des renforts des forces de sécurité intérieure», a ajouté Corinne Orzechowski. Mille secouristes sont actuellement sur le terrain. Les communes proches ont également dû prendre en charge des dizaines voire des centaines de personnes bloquées dans des centres d'accueil. Une cellule de crise a été mise en place (joignable au 04.94.18.83.83).

Autre conséquence de ces pluies torrentielles, qui ont inondé des voies de la SNCF au niveau de Carnoules (Var), la circulation ferroviaire est totalement interrompue entre Nice et Toulon jusqu'à mercredi matin. Les voyageurs bloqués en gare du Luc et Saint-Raphaël ont pu être évacués par bus vers Nice. L'aéroport de Hyères-Toulon, inondé, a également été fermé. D'autre part, près de 200.000 foyers ont connu des coupures d'électricité, a annoncé Electricité Réseau Distribution France (ERDF).

 

Deux départements encore en alerte

Les orages et averses ont également paralysé la circulation de Marseille mardi soir. Certains automobilistes ont mis trois heures pour faire trois kilomètres, restant parfois à l'arrêt plus d'une heure. Sur la Canebière, un échafaudage installé devant une agence bancaire s'est effondré. Aucune victime n'est à déplorer, mais l'avenue a été coupée pour la circulation des voitures et du tramway.

Mercredi matin, en PACA, les précipitations affectent encore l'est et le nord de la région mais ont baissé en intensité, indique Météo Consult. Les principitations devraient remonter vers la région Centre et le nord-est avant de gagner en fin de journée le sud de l'île de France. Mercredi à 7 heures, Météo Consult conservait deux département en alerte orange : les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

 

» Retrouvez toutes les prévisions météo de votre région


Figaro

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 22:23
Entre 30 et 100 mm de précipitations sont tombées dans le Var et les Bouches-du-Rhône.
AFP/CHRISTIAN DAURES
Entre 30 et 100 mm de précipitations sont tombées dans le Var et les Bouches-du-Rhône.

Trois personnes sont mortes mardi 15 juin dans le Var selon un dernier bilan préfectoral, à la suite de pluies torrentielles exceptionnelles pour la saison qui ont inondé plusieurs communes dont Draguignan, envahi par des torrents d'eau boueuse.

Un corps a été retrouvé dans un ruisseau au Luc et un autre dans une rue de Draguignan, où les habitants ont été surpris par la rapidité avec laquelle l'eau est montée. Il y a tellement de courant et d'eau que nous n'avons pas de visibilité", a déploré le sous-préfet de Draguignan, Corinne Orzechowski, soulignant que "c'est arrivé au pire moment, quand les gens sortaient de leur travail". "Le nord et le centre de Draguignan sont sous les eaux. Ce sont des mètres d'eau. Cela va de l'hôpital au centre de détention", a-t-elle ajouté.


Toutes les communes proches de Draguignan - Lorgues, Vidauban, Le Muy, Le Cannet... - "sont extrêmement touchées et on attend un nouveau coup de vent", a ajouté Mme Orzechowski, qui a précisé que seuls les bateaux et hélicoptères étaient en mesure d'intervenir et que l'école d'artillerie avait été ouverte pour accueillir les naufragés. Sept hélicoptères ont été dépêchés sur place, a-t-elle ajouté. A Figanières, à l'est de la ville, des rues étaient recouvertes de deux mètres d'eau, selon les gendarmes.


 CIRCULATION FERROVIAIRE INTERRROMPUE ENTRE NICE ET TOULON


Depuis le début des intempéries, dans la nuit de lundi à mardi, il est tombé dans le Var de 40 à 80 mm d'eau, avec des niveaux pouvant atteindre 100 à 150 mm sur un axe allant d'Hyères à Entrecasteaux, et jusqu'à 264 mm à Lorgues, a souligné la préfecture. Le préfet Hugues Parant a appelé les Varois "à éviter de sortir ce soir" et les non-Varois "à éviter" "On n'avait jamais vu ça depuis dix ans. 180 millimètres d'eau sont tombés en 12 heures sur Hyères", a-t-il ajouté. ce département, où les routes secondaires sont impraticables.

Les services de secours varois ont effectué depuis la matinée quelque 600 interventions. De fortes précipitations, avec des épisodes orageux, sont encore attendues dans les heures qui viennent dans ce département et sur les Bouches-du-Rhône, selon Météo-France qui a placé la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Corse et la Drôme en alerte orange jusqu'à mercredi 4 h.

A Marseille, l'alerte orange a été levée en fin de journée par la préfecture, selon les marins-pompiers. Mais un nouvel épisode orageux est attendu aux alentours de 23 h 00. Conséquence de ces pluies torrentielles, qui ont inondé des voies de la SNCF au niveau de Carnoules (Var), la circulation ferroviaire est totalement interrompue entre Nice et Toulon, jusqu'à mercredi matin, selon un porte-parole de la SNCF. Par ailleurs, 300 voyageurs, dont le TGV reliant Nice à Lille a été pris par les eaux, sont bloqués en gare de Luc. "On cherche des solutions pour les rapatrier, a-t-indiqué.


LeMonde

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 18:11

Intempéries : pluie de grelons énormes à Montbéliard

Capture01Montb.jpg

 

 

 
Des grelons gros comme des oeufs de pigeon sont tombés à Montébliard (vidéo du haut), notamment, provoquant d’importants dégâts (vidéo du bas).
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 21:59

P1000527.JPG

Piètre météorologiste, tin...


Je surveillais les cartes météo et de pluie en direct, pour savoir si je devais arroser le jardin.


A 20 heures, tous les courant étaient au Sud-Sud Ouest, évitant soigneusement le secteur. Un orage venait de passer juste à l'Ouest ( un énorme ), et un autre passait à l'Ouest... Juste quelques gouttes pour mouiller la surface de la terre.


J'ai donc arrosé les patates, les carottes et autres salades avant que la nuit tombe.


D'un coup, tout à changé, le courant est passé au Sud-Ouest/Ouest, nous ramenant une poche orageuse... C'est arrivé extrêmement vite. Je faisais des photos de la Lune quand j'ai vu l'énorme masse nuageuse arriver en surfant sur une vague dantesque... Je n'ai pas eu le temps de répondre à quelques commentaires que c'était déjà là...


Roulements de tonnerres...Puis rafales de vent soutenues et intenses...


Brouuuummmmm.... Broummmmm, ça faisait au début, timidement.


Un déluge a commencé à s'abattre, les volets claquaient alors que je m'affairais à les bloquer... Une vison d'Apocalypse, vraiment...


Boooooooarrrrrchhhhhhhhhhhhllarrrkkk, ça a fait, après une lumière intense.


Tout a duré une vingtaine de minutes. Juste le temps de dissoudre toutes les tensions intérieures.

Vous avez remarqué, vous aussi, que les orages font descendre notablement la tension intérieure...


Les orages, visibles sur Sat24, aujourd'hui, ont été particulièrement remarquables dans leurs formations, en des ronds parfaits. J'ai préparé une vidéo, la première d'une longue série, j'espère... ( Celle-ci est particulièrement nulle à souhait... mais j'ai au moins commencé..)


Pardon pour la faute, dans le titre... Je n'ai pas eu le temps de rectifier.





 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 11:49

Le niveau des eaux de la Vistule montait dangereusement jeudi à Varsovie et le Premier ministre Donald Tusk a déclaré que le coût des dégâts dus aux inondations qui affectent la Pologne depuis plusieurs jours pourrait dépasser deux milliards d'euros.


Des inondations subites ont causé la mort de sept personnes depuis le week-end, dont cinq dans la partie méridionale du pays, et des milliers de Polonais ont dû évacuer leurs foyers.

Sur des images de télévision en provenance du Sud, on a pu voir des habitants secourus sur des toits par des hélicoptères ou circuler en barque dans des champs transformés en lacs par des pluies torrentielles qui ont provoqué des crues.

"Je m'attends à ce que les pertes excèdent deux milliards d'euros. Je sais que nous trouverons des fonds supplémentaires, nous réduirons d'autres dépenses pour y parvenir", a dit Tusk lors d'une visite des zones les plus affectées.

A Varsovie, l'eau a pénétré dans certains restaurants des bords de la Vistule, dont la profondeur pourrait atteindre 7,80 mètres vendredi contre trois ou quatre mètres habituellement.

La Slovaquie, la Hongrie et la République tchèque ont aussi été frappées par des inondations.


Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 21:35

 

Neige et vagues hors normes: intempéries exceptionnelles dans le sud de la France

Il a neigé mardi sur la ville historique de Carcassonne (Aude) et sur le Sud-Ouest, un phénomène rare pour la saison qui a surpris beaucoup de monde et causé des difficultés de circulation et des coupures d'électricité, ont constaté les correspondants de l'AFP.


Des intempéries exceptionnelles ont balayé mardi plusieurs régions de France, la neige surprenant le Sud-Ouest tandis que des vagues hors normes généraient d'importants dégâts sur la Côte d'Azur.

Sur la Côte d'Azur, des vagues de six mètres, parfois plus, ont frappé le littoral. La houle, particulièrement violente entre Nice et Cannes, a aussi touché l'est des Alpes-Maritimes et le Var.

"Il y a eu un très gros coup de mer cet après-midi, qui a provoqué d'énormes dégâts matériels sur les installations des plagistes, mais il n'y a aucun disparu", a dit à l'AFP Christophe Marx, directeur de cabinet du préfet des Alpes-maritimes.


Selon la préfecture, une personne a eu une jambe fracturée à Eze, après avoir été entraînée par la mer alors qu'elle faisait des exercices dans une salle de musculation sur la plage.

Les maires UMP de Nice et de Cannes, Christian Estrosi et Bernard Brochand, ont demandé le classement de leurs communes en zone de catastrophe naturelle.

A Nice, "la totalité des installations" sur les plages, de l'aéroport jusqu'au port, ont été emportées par les vagues, selon Benoît Kandel, premier adjoint au maire. René Colomban, président du syndicat des plagistes de la Promenade des Anglais, a estimé à quinze le nombre de restaurants touchés par les vagues, une tempête inédite depuis 1959 selon lui.


Les plages et la chaussée sud de la promenade des Anglais ont été fermées à la circulation, avec à certains endroits une fermeture totale, la mer traversant toute la largeur de la rue et pénétrant dans la ville.

A Cannes, où le Festival du Film démarre le 12 mai, des vagues de huit à dix mètres ont été observées, et une vingtaine de restaurants ont subi des "dégâts très importants", selon le directeur général des services, Alain Jouanjus.

Le Var a également été touché. Dans le vieux port de Saint-Raphaël, "cinq bateaux, un bateau de pêcheurs et quatre de plaisance", ont coulé ou ont été retrouvés sur les rochers bordant les quais, a indiqué le colonel Eric Grohin qui dirige le groupement de gendarmerie de l'est du Var.


Dans le secteur de Hyères, ce sont quinze navires qui ont coulé tandis qu'à Cavalaire, six établissements de plage ont "été endommagés ou dévastés", selon les précisions données par la préfecture dans la soirée.

Dans le Sud-Ouest, c'est l'hiver qui a fait un retour surprise en ce début mai.

Vingt-trois mille foyers étaient privés d'électricité mardi en fin de journée dans l'Ariège à cause de la neige.

Les chutes de neige ont été abondantes sur l'est des Pyrénées et jusqu'à basse altitude, offrant aussi le spectacle rare de Carcassonne enneigé. Au même moment des averses de pluie et des vents soufflant jusqu'à 120 km/h frappaient la façade méditerranéenne du Languedoc-Roussillon.


A Narbonne, un automobiliste a été sérieusement blessé par la chute d'une branche.

L'aéroport de Perpignan a été fermé vers 16H00 à cause de la violence des bourrasques. Plusieurs vols ont été annulés à Montpellier.


Dans tout le Sud-Ouest, les températures ont baissé de 20° en quelques jours.

Si une amélioration est annoncée pour mercredi, Météo France a étendu à l'Ariège et Andorre la vigilance orange déjà décrétée pour l'Aude et les Pyrénées-Orientales, face aux vents violents et à un risque d'avalanches élevé.

"La neige a surpris tout le monde ce matin. Un 4 mai ! Les anciens appellent cela la neige du coucou !", commentait un gendarme d'Anglès.


Dans les Hautes-Pyrénées, une température d'1° a été enregistrée à la station météo de l'aéroport Tarbes-Ossun-Lourdes, un record pour cette saison depuis la création de la station en 1946 selon un prévisionniste.


LePoint

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 20:20

Une tempête de neige toute printanière a balayé plusieurs régions du nord-est des Etats-Unis, déposant un manteau blanc de 60cm d'épaisseur par endroits. Ces intempéries ont provoqué des coupures de courant dans des milliers de foyers et entraîné la fermeture d'établissements scolaires.


Brooke Taber, du Service météorologique national, a précisé que des chutes de neige record avaient été signalées mardi et mercredi à l'aéroport international de Burlington dans le Vermont. Les précipitations devaient cesser mercredi soir.

Quelque 30.000 foyers ont été victimes de coupures d'électricité dans le Vermont et l'Etat de New York. Des coupures ont également été rapportées dans le New Hamsphire.

De telles tempêtes à cette époque sont rares. D'après Mark Breen, météorologue au Planétarium Fairbanks de St. Johnsbury, 56cm de neige avaient été signalés à Malone (Etat de New York) le 23 avril 1993 et 61cm de neige à Bellows Falls (Vermont) le 27 avril 1874.


Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 06:54

http://pagesperso-orange.fr/etcomp/bellegarde/images/retord/retorhiv3.JPG

Comme vous le savez, une grande partie de l'hémisphère Nord a connu un hiver 2009-2010 particulièrement rude, par ses températures, par sa durée et par son enneigement. De même, l'Europe du Nord et tout particulièrement la France, ont connu des tempêtes remarquables. Les mêmes pseudo-climatologues qui nous affirment sans cesse que la climatologie n'est pas la météorologie et que les vagues de froid ne veulent rien dire, en ont quand même tiré une série d'enseignements qui, selon eux, démontrent la gravité et l'urgence de ce qu'ils appellent maintenant "le dérèglement climatique "ou encore mieux, "le chaos climatique".Voyons cela :

1) Certains nous ont affirmé que cet hiver plutôt frisquet était un indice évident du ralentissement du Gulf-Stream, prévu par les modèles ajoutent-ils, très sûrs d'eux. Ils démontrent ainsi une quadruple ignorance :

-
D'une part, les mesures les plus récentes effectuées à l'aide des balise ARGO et publiées en février de cette année, ont montré que le Gulf Stream n'a ni ralenti, ni accéléré. De fait il se porte très bien, tout comme d'ailleurs la totalité de la Circulation Méridionale Atlantique.
- D'autre part, c'est une très grande partie de l'hémisphère Nord qui a été soumise à un hiver particulièrement rude. Ces vagues de froid à répétition, qu'on n'avait plus vues depuis longtemps, ont affecté une très vaste portion de l'hémisphère Nord allant du Nord de la Chine à une grande partie des Etats-Unis, en passant par la Russie et l'Europe du Nord, même s'il y eu aussi des anomalies ponctuelles chaudes comme à l'Ouest du Canada (Les J. O. de Vancouver !) et en Afrique du Nord. Ainsi la Russie semble avoir connu son hiver le plus rude depuis que les enregistrements existent, tandis qu'en Chine du Nord, en Europe et dans la partie centrale et Sud des USA, c'était l'hiver le plus froid depuis les années 1970 ou même le début des années 60.
-On voit mal comment le Gulf Stream qui longe les côtes du Nord de l'Europe, pourrait influer sur le climat Chinois... En outre, l'examen attentif de l'Oscillation Arctique durant cet hiver, montre une corrélation très nette entre les vagues de froid et les parties négatives de cette oscillation (AO- ou NAO-) qui est absolument naturelle et bien connue des météorologistes. C'est un phénomène parfaitement identifié. Il n'y a aucun doute sur le fait qu'un différentiel de pression inversé entre les Açores et le Nord de l'Islande soit à l'origine des vagues de froid qui nous ont accablé cet hiver.
-Enfin, et contrairement à une croyance largement répandue, il n'est même pas scientifiquement prouvé que le Gulf Stream ait l'influence qu'on lui prête sur le climat de l'Europe du Nord. Les discussions entre spécialistes sont en cours sur ce sujet.


La suite sur Pensée-Unique

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 06:12

Un nouveau glissement de terrain s'est produit mercredi soir, près de Rio, où jusqu'à soixante personnes pourraient être ensevelies alors que la défense civile a diffusé un nouveau bilan des pluies qui s'abattent sur la région depuis lundi de cent quarante-cinq morts.


Selon la chaîne de télévision brésilienne Globo, citant la municipalité, quarante-cinq maisons ont été emportées à 21 h 30, heure locale (1 h 30, heure française) par un glissement de terrain à Niteroi, ville reliée à Rio par un pont de 15 kilomètres sur la mer. Niteroi est la ville qui a enregistré le plus lourd bilan depuis l'arrivée lundi soir de pluies diluviennes dans l'Etat de Rio.


Selon la défense civile, quarante-six victimes ont été recensées dans la ville de Rio, et soixante-sept à Niteroi, de l'autre côté de la baie de Rio. Le dernier bilan communiqué mercredi en début de soirée faisait état d'au moins cent trente-trois morts dans l'ensemble de l'Etat, mais les chiffres augmentent au fur et à mesure que les secouristes déblayent les zones recouvertes de boue.

Ce nouveau glissement de terrain intervient alors que Rio en deuil se relevait avec peine mercredi d'intempéries meurtrières, et que les autorités étaient critiquées pour le chaos vécu par des millions de Cariocas. Depuis le début de la journée, les pluies ne tombaient plus que par intermittence, laissant espérer que le pire était désormais passé.


Source et diaporama

 


Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 22:12


Une rue de Rio de Janeiro (Brésil) sous les eaux après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville, mardi 6 avril 2010
Une rue de Rio de Janeiro (Brésil) sous les eaux après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville, mardi 6 avril 2010/AFP PHOTO/ANTONIO SCORZA

REPORTAGE - Les torrents d'eau qui se sont abattues sur la ville brésilienne mardi ont fait au moins 93 morts et une centaine de blessés...

Chaos. C’est le seul mot pour qualifier la situation de Rio après 17 heures de pluies diluviennes. La ville est paralysée, et les éboulements de terrains ont fait au moins 93 morts et plus d'une centaine de blessés, selon le dernier bilan des pompiers en milieu d'après-midi.

Rio n’avait jamais vu tomber de telles quantités d’eau tomber sans discontinuer. Suffisamment pour remplir 300 000 piscines olympiques! Les premières bourrasques ont surpris la ville mardi à la sortie des bureaux, paralysant complètement le trafic et les transports en commun.

Après avoir attendu plus de quatre heures son bus, Dona Ilda, employée de maison, 65 ans, se décide à rejoindre à pied la maison de sa sœur, plus proche du centre ville que la sienne : «Mais dites-moi, c’est comme ça qu’on va accueillir les jeux Olympiques?», demandait-elle, de l’eau jusqu’aux genoux. Sa fille, elle, est retournée, comme de nombreux cariocas sur son lieu de travail au milieu de la nuit.

L’équipe nationale féminine de Volley et leur entraineur Bernardinho ont même fini par dormir au «maracanãzinho», petit stade couvert voisin du fameux Maracanã, faute de pouvoir prendre la route.

 

Les habitants appelés à rester chez eux

 

Au matin, le maire de Rio, Eduardo Paes, a demandé à la population carioca de rester chez elle, de ne pas chercher à rejoindre le centre de la ville, où se concentrent l’essentiel des bureaux. Les écoles sont restées fermées, publiques comme privées, et un grand nombre de boutiques ont dû garder leurs rideaux fermées. Faute d’employés pour y travailler, de livraisons de produits à vendre, ou tout simplement parce que les rayons étaient inondés.

Les principaux axes de la ville sont restés paralysés, voire interdits, jusqu’en fin de matinée. Sur la quatre voies qui longe la Lagoa, une lagune où convergent de grands accès entre les quartiers sud et le nord de la ville, on pouvait voir les pédalos en forme de cygnes à la dérive.

Si l’eau commence à s’évacuer, la boue sur les routes et le remorquage des véhicules abandonnés continuent de ralentir le flux normal de la circulation. Les commissariats de police ont ouvert leurs portes aux cariocas qui souhaitent attendre que la situation revienne à la normale pour rentrer chez eux.

 

Danger imminent

 

Toute l’eau accumulée sous la terre provoque de nombreux éboulements, glissements de terrains. Le nombre de victime augmente d’heure en heure. Tour à tour, le maire de la ville, le gouverneur de l’Etat, Serge Cabral, et enfin le président Lula ont appelé les habitants de«zone à risque» à quitter leur maison et se mettre à l’abri.

L’école de Samba Mangueira qui se trouve au pied de la favela du même nom, ouvre par exemple ses portes pour les héberger. Mais certains habitants ont peur de se faire voler leurs biens.

Junior, 20 ans, a tout juste eu le temps de sauver sa famille. «J’ai appelé mes parents qui habitent au dessus de chez moi, mais quand on a ouvert la porte il y avait déjà un torrent de boue. On est passé par la fenêtre».

Les pompiers ont parfois beaucoup de mal à atteindre les zones sinistrées. Après une petite accalmie, la pluie et le vent ont repris en fin d’après-midi, et les prévisions météorologiques ne sont pas optimistes pour les jours à venir. Une dizaine de quartiers est sans électricité et quatre stations des quartiers sud du métro sont fermées.


Cela fait immanquablement penser aux paroles de la Vierge à Pedro Régis, au Brésil.
Agenouillez-vous dans la prière. Votre nation (le Brésil) boira la coupe amère de la souffrance. Un grande révolte se développera dans tout le Brésil et la mort sera présente en de nombreuses places et de nombreuses rues. Je souffre à cause de ce qui vient à vous.
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article