Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 00:36

Un article d'avril dernier qui pourrait expliquer les évènements climatiques actuels. Merci Sisi, pour ce lien.

L’activité solaire pourrait expliquer les hivers froids en Europe

par Grégoire Macqueron


La Terre a beau se réchauffer, l’Europe pourrait connaître une série d’hivers rigoureux évocateurs de ceux du petit âge glaciaire du 17e siècle. La faute à l’activité pâlotte du Soleil, accusent des scientifiques anglais. Cette faiblesse perturberait le jet stream du front polaire et empêcherait l’air chaud d’atteindre l’Europe pendant l’hiver. Malgré le réchauffement de l’hémisphère nord, l’Angleterre vient de connaître son 14e hiver le plus froid depuis 160 ans. S’il existe plusieurs explications à cela, celle qui a la préférence des scientifiques de l’université de Reading repose sur l’activité solaire. L’équipe menée par Mike Lockwood vient en effet de mettre en évidence une forte corrélation entre la faiblesse de l’activité solaire et l’apparition d’un phénomène de blocage du jet stream de l’hémisphère nord.

Ce jet stream (appelé aussi courant-jet) est un courant aérien très puissant qui parcourt l’hémisphère à grande vitesse, entre 6 et 15 kilomètres d’altitude. Il sépare les masses polaires d’air froid (front polaire) des masses chaudes tropicales. En cas de phénomène de blocage, ce courant aérien adopte un parcours en « S » qui permet localement aux masses d’air polaires de descendre vers le sud et empêche les masses d’air chaud de remonter vers le nord.


Les méandres du jet stream de l’hémisphère nord. En bleu figurent les masses d’air froides et en orange les masses chaudes. En cas de blocage du jet stream (c), celui-ci adopte un parcours en « S » qui permet aux masses d’air froides de descendre. © W, Wikimédia CC by-sa 3.0

Par conséquent, la baisse d’activité du Soleil qui a débuté en 1985 pourrait indiquer une augmentation de la fréquence des hivers rigoureux, notamment en Europe. Mike Lockwood précise que ce phénomène est régional et saisonnier, sans effet sur la température globale de la planète. C’est la façon dont l’énergie solaire est répartie sur la planète qui est modifiée, non la quantité d’énergie que la Terre reçoit.

L’équipe de Mike Lockwood, dont les travaux sont publiés dans la revue Environmental Research Letters, a découvert cette forte corrélation en comparant les tendances à long terme du champ magnétique solaire avec les températures régionales du Central England Temperature.


Coup de froid sur l’Europe

Le mécanisme qui relierait l’activité solaire à la modification du jet stream est inconnu. Une explication possible pourrait être que la baisse d’activité solaire affecte les températures de la stratosphère, entre 20 et 50 kilomètres au-dessus de nos têtes. Cela entraînerait une modification de la circulation de cette couche atmosphérique qui perturberait à son tour la circulation de la troposphère dans laquelle se déroulent les phénomènes météorologiques comme les jets streams.

Si cette corrélation se confirmait, les Européens peuvent s’attendre à retrouver plus souvent des hivers rigoureux ainsi que les neiges d’antan. Les scientifiques rappellent en effet dans leurs travaux que l’Europe a connu une autre époque où une série d’hivers très froids a coïncidé avec une baisse de l’activité solaire. C’est le Petit âge glaciaire, aussi appelé minimum de Maunder, qui eut lieu approximativement entre 1645 et 1715. Selon eux, le taux d’isotopes cosmogéniques (isotopes rares formés par les rayons cosmiques) suggère qu’il y a 8% de chance que les conditions d’un minimum de Maunder soient rassemblées d’ici 50 ans…

 

Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 22:04

Dommage, aucun mot sur la vague de froid en amérique du Sud ou en Afrique Australe, il y a quelques semaines...

 

Par VANESSA TSANGA TABI

 

L'ouest de la Russie est en flammes, le Pakistan compte plus de 15 millions de sinistrés après des inondations qui ont frappé le pays il y a une semaine. Même scénario en Chine, où les habitants du nord-est du pays n'ont toujours pas d'eau potable. Des pluies diluviennes se sont abattues sur l'Inde ce lundi faisant près de 150 morts.

Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo France, apporte un éclairage sur la situation climatique et catastrophique qui touche actuellement l'Eurasie.

 

Les incendies dans l'Ouest de la Russie et les inondations en Asie du Sud-Est sont-ils liés?

Je ne dirais pas que ces phénomènes sont liés. La configuration métérologique actuelle favorise les catastrophes naturelles dans l'Ouest de la Russie et en Asie du Sud Est. On pourrait y voir des causes indirectes car au niveau planétaire, il y a une intensité des températures depuis mi-juillet qui favorise d'un côté les incendies et de l'autre les précipitations. C'est le seul lien que l'on pourrait noter.

 

Pouvez-vous nous décrire plus précisément cette configuration métérologique?

Nous avons une situation bloquée ou très peu mobile dans ces régions avec une alternance de dépressions en Asie du Sud-Est et d'anticyclones en Russie. Cette situation vient se coupler à des températures supérieures à la normale et à des océans également beaucoup plus chauds dans le Pacifique Est et l'Océan Indien. A cause de cet immobilisme, des événements extrêmes se répètent aux mêmes endroits. Avec un mouvement, la canicule en Russie, par exemple, durerait moins longtemps.

 

Assiste-t-on à des phénomènes exceptionnels?

En Russie, nous n'avons jamais observé des températures aussi intenses. C'est un événement historique! Le dernier record absolu des températures date d'août 1920 avec 36,8°C. En un mois, ce record a été battu six fois.

En Asie du Sud-Est, la situation climatique est également extrême. Mais nous ne pouvons pas encore mesurer l'envergure de ces inondations à répétition.

 

Quelles sont vos prévisions?

En Russie, il va y avoir une baisse sensible des températures dans le milieu de la semaine. Il y aura une très relative acalmie durant quelques jours mais on va rester autour des 30°C alors que les normales de saison sont à 23°C. L'air restera chaud à très chaud.

Concernant l'Asie du Sud-Est, la configuration métérologique est favorable à une mousson active. Les inondations pourraient toucher d'autres régions voisines du Pakistan, de l'Inde et de la Chine car il y a une grande activité au niveau des précipitations. Il faudra s'attendre à de très fortes pluies.

 

Sont-ce les effets du réchauffement climatique?

On ne peut pas tout mettre dans le même sac! La Russie serait effectivement l'illustration de ce phénomène. Le réchauffement climatique conduit forcément à la canicule et à la sécheresse. Dans un climat plus chaud, d'ici à 50 ans, ce genre d'événements pourrait devenir de plus en plus courant.

Les inondations qui touchent le Sud-Est de l'Asie sont beaucoup plus difficiles à analyser. Nous sommes dans une région de moussons avec un climat très chaud et des précipitations intenses, nous ne pouvons donc pas attribuer dès aujourd'hui de tels phénomènes au réchauffement climatique. Nous n'avons pas assez de recul pour le savoir. Il faudra donc étudier ces précipitations sur plusieurs années.

 

 

Source

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 16:58

Alors que la Russie brûle, l'Amérique du sud devient glaçon, ailleurs, on se noie...

 

 

 

Alors que certains y voient pour cause le pétrole du Golfe du Mexique, je pencherais pour les effets du profond sommeil solaire de 2008 et surtout 2009.

 

sunspot060810.gif

 

Un tel sommeil solaire ne s'était pas vu depuis un siècle et si les prévisions de la NOAA vont jusqu'à une moyenne de 90 pour le maximum solaire, en 2013, je les trouve bien optimistes. Pour ma part, je pencherais pour un maximum de 60.

 

Dans le passé, de tels sommeils solaires ont toujours provoqué des climats extrêmes, et cet été 2010 le confirme, tout simplement.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 18:45

Les points d'impacts de foudre depuis 2 heures (18/20H)...

 

J'ai rarement vu ça.

 

Capture01foudre.jpg

 

Source

 

image.ashx010810.gif

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 19:33

C'est ce qui se dit... ICI


D'un autre côté, les membres du GIEC sont appellés à se méfier des journalistes... Nous sommes en plein délire.


Pendant ce temps...

 

Argentine: un froid polaire fait neuf morts en une semaine

Une vague de froid polaire dans la majeure partie de l'Argentine a tué neuf personnes, surtout des sans-abri, à travers le pays en une semaine, a rapporté dimanche l'association humanitaire argentine Red Solidaria (Réseau solidaire).

Outre ces morts par hypothermie, le froid est aussi à l'origine du décès de 33 personnes, dont onze mineures, dû à une intoxication au monoxyde de carbone due à l'utilisation de moyens de chauffage précaires, a précisé l'association.

La majorité des personnes mortes d'hypothermie étaient des pauvres vivant dans les rues de Buenos Aires et de sept provinces du pays touchées par cette vague de froid.

Le président de Red Solidaria, Juan Carr, a déclaré à la chaîne de télévision TN qu'il y avait environ 1.400 sans-abri dans la capitale argentine et quelque 20.000 dans tout le pays, à 60% des hommes entre 35 et 55 ans.

Cet hiver austral particulièrement dur a apporté de la neige dans des régions arides au pied des Andes, dans le nord-ouest de l'Argentine, où il n'avait pas neigé depuis au moins trente ans, comme la province de La Rioja, ou celles de Salta et de Tucuman qui n'avaient pas vu de neige depuis un demi-siècle.

Selon les services nationaux de météorologie, le froid et les chutes de neige doivent se poursuivre les prochains jours.


LePoint

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 21:44

Capture01orages.jpg

 

Après une journée caniculaire, un minimum dépressionnaire se creusera jeudi après-midi sur le golfe de Gascogne. On attend de violents orages en soirée du nord de l'Aquitaine à la région Poitou-Charentes, pouvant donner lieu à des chutes de grêle et des rafales de vent supérieures à 100 km/h.

 

Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 18:17

Un ami vient de m'appeler d'Anglette, sur la côte basque, et ce fût la tempête, ces deux derniers jours...


Je fais ce billet pour faire remarquer qu'encore une fois, car il me semble que c'était le cas pour la tempête sur le littoral, en début d'année,  nous ayons subit, en même temps, une tempête magnétique non pas exceptionnelle, sinon je l'aurais signifier, mais tout de même bien présente.

Les vents solaires ont dépassé les 500 km/s et cela dure depuis trois jours, maintenant...

test_6.20100616215104.jpg


Les données du 16 juin, à 21h51 UT

La magnétosphère s'enroule sur elle-même

Les vents solaires en bas, à droite, sont entre 500 et 600 km/s

La normale est entre 300 et 400 km/s



Et la France ne fut pas la seule concernée. Même si le bilan, toujours provisoire, s'élève à 25 morts ce soir.


Birmanie/Bangladesh: plus de 100 morts dans des inondations, des milliers de sans-abri


Il faudra, dans l'avenir, surveiller de près la magnétosphère dans les prévisions climatiques, je pense.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 00:29

image.ashx170610.gif

 

Une deuxième vague passe sur le Sud-Est. Moins importante que la nuit dernière, certes, mais on espère que les habitants n'auront pas trop souffert, une nouvelle fois.

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 14:31

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 10:04

Draguignan...

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article