Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 18:11

Encore une grande offensive médiatique ( maintenant largement relayée par le Net, la nouvelle arme des crétins ), pour nous dire que le mauvais temps ( pareil en été 2012, pareil en hiver 2010/2011 ), c'est à cause de l'anticyclone des Açores....

 

Je me demande si la TV n'est pas là pour continuer l'oeuvre de l'Education Nationale... Si vous voyez ce que je veux dire....

 

Bon, déjà "anticyclone des Açores" est la première connerie. Il s'appelle "anticyclone d'Atlantique Nord" car si un jour vous voyez un anticyclone statique, au dessus de quelques îles, dites le moi. Ensuite, un anticyclone n'a jamais contribué de façon directe au climat, sinon très localement ( et encore, nous allons le voir ). Je sais que la TV adore être franco-française mais faudrait arrêter de prendre les gens pour des cons, ça devient vraiment trop quotidien, trop vaste, trop visible.

 

Même les plus cons vont commencer à s'en rendre compte, mes chers p(h)arisiens.

 

Non, ceux qui influent sur le climat, directement, les coupables, ce sont les Jet Streams. Et là, comme je ne ferais pas mieux, je vous copie un excellent exposé de Pensée Unique.

 

Les Jet Streams sont des courants aériens de haute altitude (7-13km) qui s'écoulent ("Eastward")de l'Ouest vers l'Est et qui résultent de la rotation de la planète (effet Coriolis) et des différentiels de pression résultant des gradients de température atmosphérique.


Les deux jet streams qui concernent l'hémisphère Nord sont représentés sur l'image ci-contre. On observe

 

- le Jet Stream subtropical (en rouge sur la figure) qui évolue à une altitude de quelques 13km au dessus de la zone de haute pression subtropicale.

 

-Le Jet Stream "moyenne latitude" ou polaire, (en bleu sur la figure) qui survole les régions circumpolaires à une altitude de quelques 10km et à une vitesse de l'ordre de 300km/h.

 

La structure des Jet Streams de l'hémisphère Sud (non représentés sur cette image) est symétrique à celle de l'hémisphère Nord par rapport à l'équateur qui est, de ce point de vue, appelé "zone de convergence intertropicale".

 

block2.jpg

 

Comme on le voit sur cette image, les Jet Streams n'évoluent pas selon une trajectoire rectiligne décrivant des cercles parfaits. De fait, ils sont déformés de manière plus ou moins périodique par ce qu'on appelle les "Ondes de Rossby" Ces ondes de Rossby ont pour effet de repousser les courants des Jet Streams alternativement vers le Sud et vers le Nord créant ainsi une sorte de trajectoire serpentiforme plus ou moins régulière telle qu'on la voit sur l'image ci-dessus. De manière générale, la position de ondes de Rossby n'est pas figée par rapport à la planète. En réalité, et la plupart du temps, (mais pas toujours), ces ondes se déplacent lentement vers l'Ouest (un peu comme un manège) au cours du temps ce qui explique un certain nombre de fluctuations climatiques telles que celles que nous connaissons habituellement.


De fait, les ondes de Rossby (du nom du chercheur qui les a identifiées en 1939) jouent un rôle décisif pour le climat, comme nous allons le voir.

 

Il est patent qu'une arche de l'onde de Rossby dont la concavité est dirigée vers le Sud, s'accompagne de remontées d'air chaud et humide venant du Sud. A l'inverse, une arche de l'onde de Rossby dont la concavité est dirigée vers le Nord, s'accompagne de la descente d'air froid venant du Nord, ainsi que cela est figuré sur l'image ci-contre.

Cold = froid.
Warm =chaud.
H = Anticyclone = hautes pressions.
L = dépression = basses pressions

 

block3.jpg

 

Cette figure nous montre aussi comment les arches positives et négatives (c'est à dire avec la concavité dirigée vers le Sud ou vers le Nord) des méandres du Jet Stream constituent les noyaux de ce que les météorologues appellent les anticyclones (indiquées H (pour haute pression)) et les dépressions (indiquées L pour low, basse pression.


Ainsi un blocage de la configuration ( ou du "manège") du Jet Stream dans une position donnée, peut-elle résulter dans la stagnation d'une zone de haute pression (un anticyclone) ou d'une zone de basse pression sur une région précise. C'est ainsi qu'une zone de haute pression persistante s'est trouvée bloquée au dessus de la France, pendant la longue canicule de 2003. C'est aussi ce qui s'est produit cet été au dessus de la région de Moscou, ce que beaucoup de météorologues ont expliqué par un laconique "situation anticyclonique bloquée".


Il peut aussi arriver que du fait d'importantes anomalies du champ de pression Nord-Sud, un méandre du Jet Stream soit gravement perturbé voire rompu permettant ainsi des rentrées d'air polaire tout à fait inhabituelles. C'est ce qui s'est passé au début de l'hiver dernier.( L'article parle de l'hiver 2010/2011, mais c'est ce qu'il se passe sur l'Amérique du Nord, encore cette année. Pour l'Europe, nous prenons le Jet Stream en pleine face depuis plusieurs semaines, ce qui explique la succession de dépressions et de tempêtes, qui, normalement, passent plus au Nord ). Note de Ferlin.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 12:10

 

Selection_234.png

 

Selection_235.png

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 14:40

C'est un article de Sud Ouest....

 

Lire.

 

Je ne suis aucunement étonné. Le cycle actuel est similaire à celui de 1910.....

 

Selection_233.png  Vous doutez encore de l'influence du Soleil sur le climat?....

 

Pas moi....

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 11:16

Des vagues de 12 mètres, hier.... Ce matin, on parle de vagues de 20 mètres sur les chaînes d'info.

 

Même les anciens n'ont jamais vu ça...

 

 

 

 

Lire

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 13:35

Bilan climatique provisoire de janvier 2014 (établi le 30 janvier)

Le mois de janvier 2014 a été très doux et marqué par des inondations dans de nombreuses régions. La France a connu des flux d’ouest à sud-ouest perturbés apportant pluies et douceur maritimes. Ainsi, les températures ont été très clémentes pour la saison malgré un ensoleillement déficitaire. Les passages pluvieux abondants et successifs ont provoqué des inondations en Bretagne en début de mois, dans le Sud-Est les 18-19, puis dans le Sud-Ouest en fin de mois.

Evolution des températures moyennes minimales et maximales quotidiennes en France du 1er au 29 janvier 2014 © Météo-France

Évolution des températures moyennes minimales et maximales quotidiennes en France du 1er au 29 janvier 2014 © Météo-France

 

http://www.meteofrance.fr/documents/10192/3043729/CAR_OBS_M_FRANCE_ATM_201401_30jan.png/22b23197-7538-4ad0-b881-23209c366728?t=1391090260747

Écart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de la température moyenne, © Météo-France

Les températures( cartes ci-dessus) ont affiché des valeurs supérieures à la normale pendant tout le mois sur l’ensemble du pays. Le nombre de jours de gel a été très faible. Avec 1988 et 1936, ce mois de janvier devrait être l’un des plus chauds depuis 1900.

http://www.meteofrance.fr/documents/10192/3043729/CAR_OBS_M_FRANCE_ARR_201401_30jan.png/2c24d64b-3c8c-4839-858d-87594db997bc?t=1391090260631

Rapport à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 des cumuls de précipitations, © Météo-France

Les pluies( carte ci-dessus) ont été très excédentaires dans le sud-est du pays ainsi que du Cotentin à la Bretagne et au Sud-Ouest. La pluviométrie a été plus faible dans un petit quart nord-est et de la Picardie au Bassin parisien. En revanche, le déficit dépasse 50 % dans le Roussillon. En moyenne sur la France, les précipitations devraient être supérieures à la normale* de plus de 30 %.

http://www.meteofrance.fr/documents/10192/3043729/CAR_OBS_M_FRANCE_AINST_201401_30jan.png/dbd73f65-f33b-47a9-9e10-b49d5c6a1bd7?t=1391090260510

Rapport à la moyenne mensuelle de référence 1991-2010 de la durée d’ensoleillement, © Météo-France

L’ensoleillement( carte ci-dessus) a été faible sur la majeure partie du pays, avec un déficit plus marqué sur le Sud-Ouest et le Nord.

 


Source : Météo-France

 

Trouvé ICI.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 12:27

Violentes inondations dans le sud de l’Angleterre

 

 

Le sud et sud-est de l’Angleterre, touchés par les plus importantes inondations depuis 20 ans, ont enregistré le mois de janvier le plus pluvieux depuis 1910, date des premiers relevés, a indiqué jeudi le Met Office, les services météorologiques britanniques.


Le sud de l’Angleterre, du Devon-Est au Kent, a déjà reçu « le double des précipitations moyennes pour un mois de janvier », soit 175,2 mm, ce qui bat le record de janvier 1988 établi à 158,2 mm, note l’organisme. 

Cette région connait de ce fait déjà l’hiver le plus humide depuis 1995 (369,7 mm), à près de deux mois du printemps.


Ces précipitations, associées à des températures plus douces qu’à l’accoutumée (+1,2 degré Celsius), ont donné lieu aux plus importantes inondations depuis 20 ans, avec notamment 65 km² inondés dans la plaine côtière de Sommerset Levels, nécessitant le déploiement de l’armée pour atteindre les villages enclavés. Des troupes pour construire des digues avec des sacs de sable et drainer les rivières dès que le niveau de l’eau aura baissé ainsi que des véhicules amphibies doivent notamment être déployés.


Les pluies devraient se poursuivre vendredi avec entre 20 et 40 mm attendus selon les régions.

Pendant le week-end, des vents puissants pourraient également causer de fortes vagues sur la côte ouest du pays.


Source :7sur7.be

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 12:23

La scène est survenue dans la région du Trentino-Alto Adige, dans le nord du pays.

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 19:52

Grande marée du début de l'année.

 

Samedi, la Lune remet ça, avec une tempête par dessus. Deux fois en un mois, c'est bien parti, 2014, pour tout fracasser.

 

Merci Martine, pour le lien.

 

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 12:05

Sélection 072

A l'approche des grandes marées, les conditions maritimes devraient fortement se dégrader sur la région. Hugo BESNIER, passionné et spécialiste des grandes marées à Saint-Malo ( sonneur des Bés ) nous confie son point de vue et son sentiment sur ce qu'il juge comme " ce qu'il ne faut pas rater ". Conscient du risque, il estime " qu'il ne faut pas prendre de risques insensés et prendre ses précaution ".

- En quoi ce week-end, notre littoral sera plus vulnérable que d’habitude ?

La conjonction de plusieurs facteurs. D’une part le coefficient de marée très important. D’autre part, l’arrivée d’une houle issue d’une dépression très creuse au Sud des Iles Britanniques. On ajoutera à ces deux éléments, les basses pressions et la houle qui vont provoquer la surcote sur notre littoral et intensifier cet effet de marée et en dernier point, les vents qui atteindront leurs intensités maximales vendredi aux alentours les seuils de coup de vent à 100-110 km/h et resteront forts samedi avec des bourrasques violentes sous les grains qui par moment dépasseront les 100 km/h.  On se méfiera de la fiabilité des modèles de prévision qui ne sont pas à l’abri de nous proposer un scénario différent.

- Peut-on parler d’un épisode exceptionnel ?

Oui, sans l’affirmer totalement mais ce qu’il y a d’exceptionnel c’est d’avoir cette configuration ajoutée à des coefficients de marée aussi élevés pour ce mois de février. J’avais évoqué déjà que cet hiver pourrait poser des soucis car d’habitude ce type de marée est observable en mars où la houle longue est une contrainte puisque les dépressions perdent en énergie. L’hiver est la saison où la mer est souvent la plus agitée à nos latitudes. D’ailleurs, j’insiste sur le fait que l’hiver prochain s’annonce d’autant plus à surveiller puisque les coefficients de marée seront encore plus élevés, on aura une marée de 118 en février et même 119 en mars, je n’ose pas imaginé si la configuration est identique.

- Si on compare avec les vagues du début d’année qui avaient fragilisées notre littoral, faut-il craindre pire ?

Je pense qu’il y a des différences et des similitudes. A savoir, il sera aussi fort ou plus fort en termes d’intensité mais moins durable, ça ne durera pas cinq jours comme au début du mois de janvier. Toutefois autant ou plus de puissance sur un littoral largement fragiliser laisse envisager le pire quand même.

- Quels secteurs sont les plus vulnérables ?

Indéniablement le Finistère-Nord et une bonne partie de la côte Nord mais la côte Sud sera elle aussi impacté donc finalement, on peut difficilement localiser des endroits précisément.

 

Source

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 08:22

Après la Bretagne en début d'année, le Sud Est il y a quelques jours, voici le Sud Ouest touché.

 

2146150.jpg

 

Photo de l'année dernière, mais très symbolique....

 

 

Je préviens depuis plusieurs années que les cycles solaires faibles entraînent des phénomènes climatiques extrêmes dans leur phase de descente. Nous sommes dans un cycle faible, mais à son maximum, en ce moment.

 

Ce cycle sera au plus faible vers 2022 et nous devons donc nous attendre à des phénomènes similaires de plus en plus fréquents, de plus en plus intenses. Tout laisse à penser que le cycle suivant sera encore plus faible, et le suivant, quasi nul. Ce qui fera du XXI ème siècle celui de la catastrophe climatique ( ou changement climatique brutal ).Voir ICI.

 

Il y a un dicton qui dit que le temps entre la Noël et l'Epiphanie détermine le temps de l'année.... Du 15 Décembre au 5 Janvier, chaque jour détermine un mois de l'année. Je ne sais pas si c'est un dicton breton uniquement. En tout cas, j'ai trouvé des archives départementales, et c'est pas joyeux s'il s'avère véridique. Cela donnerait pour 2014, ici, en Morbihan :

 

Janvier : Variable, doux, vent.

 

Février : Variable, plutôt beau, frais.

 

Mars : Pluie, doux.

 

Avril : Variable, tendance beaux temps, doux.

 

Mai : Beau, sec, doux.

 

Juin : Viariable, tendance humide, doux.

 

Juillet : Variable, frais.

 

Août : Pluie, vent, doux.

 

Septembre : Variable, doux, vent modéré.

 

Octobre : Variable, vent.

 

Novembre : Variable, vent.

 

Décembre : Pluie, vent.

 

 

Nous voilà prévenus pour ici. De l'eau, temps chaotique la plupart de l'année et beaucoup de vent en fin d'année. Eté pourri.  Nous allons profiter du mois de Mai....

 

Pour Janvier, cela se confirme... Après une journée printanière hier, journée de merde aujourd'hui, avec beaucoup d'eau et du vent soutenu.... Températures douces sinon 2 jours dans le mois avec une relative fraîcheur.... S'il y a froid, ce sera en Février.

 

Je tiendrais au courant, mois par mois, si ce dicton tient la route ( plutôt le ciel )....

 

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Climat
commenter cet article