Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 05:00
Lors de son Comité Exécutif à Oslo, l'Union Astronomique Internationale s'est décidée sur le terme de "plutoïdes" pour désigner les planètes naines semblables à Pluton.

Presque deux ans après que son Assemblée Générale ait introduit la catégorie des planètes naines, l'IAU, comme promis, a choisi un nom pour désigner les planètes naines transneptuniennes similaires à Pluton. Le nom de "plutoïde" a été proposé par les membres du CSBN (Committee on Small Body Nomenclature) de l'IAU, accepté par le Conseil de la Division III, par le WGPSN (Working Group for Planetary System Nomenclature) de l'IAU et approuvé par le Comité Exécutif de l'IAU.

Les Plutoïdes sont les corps célestes en orbite autour du Soleil à une distance plus grande que celle de Neptune, dont la masse est suffisante pour que leur gravité propre surpasse les forces de corps rigide de sorte qu'ils possèdent une forme hydrostatique d'équilibre (proche de la sphère), et qui n'ont pas dégagé les alentours de leur orbite. Les deux corps actuellement concernés sont Pluton et Eris. On s'attend à ce que davantage de plutoïdes soient nommés avec la progression de la science et les nouvelles découvertes.
La planète naine Cérès n'est pas un plutoïde parce qu'elle est située dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter. La connaissance scientifique actuelle donne du crédit à la croyance que Cérès soit le seul objet de son espèce. Par conséquent, une catégorie séparée de planètes naines comme Cérès ne sera pas proposée actuellement.

L'IAU est responsable de la nomination des corps planétaires et leurs satellites depuis le début des années 1900. Le CSBN de l'IAU, qui a à l'origine proposé le terme de plutoïde, est responsable de la nomination des petits corps (excepté des satellites des planètes principales) dans le Système solaire. Le CSBN fonctionnera avec le WGPSN de l'IAU pour déterminer les noms de nouveaux plutoïdes pour s'assurer qu'aucune planète naine ne partage le nom d'un autre petit corps du Système solaire. Le WGPSN surveille l'attribution des noms pour les dispositifs de surface sur les corps dans le Système solaire. Ces deux comités ont précédemment travaillé ensemble pour accepter les noms de la planète naine Eris et son satellite Dysnomia.

A Oslo, les membres de l'IAU ont également discuté du planning de la nomination de nouveaux plutoïdes. Suivant les avis du Conseil de la Division III et les deux groupes de travail, il a été décidé que, pour les propositions de noms, n'importe quel corps du Système solaire ayant (a) un demi-axe plus grand que celui de Neptune, et (b) une magnitude absolue plus brillante que H = +1 sera considéré comme un plutoïde, et sera nommé par le WGPSN et le CSBN. Les noms proposés par les équipes de découverte seront pris en considération. Si les enquêtes postérieures montrent que l'objet n'est pas assez massif et ne remplit pas les conditions d'un plutoïde, il gardera son nom mais changera de catégorie.

En anglais plutoïde s'écrit plutoid, en espagnol plutoide.

Source.



Décidément, cette plutoïde ( oui, désolé, je ne suis en rien responsable des nominations décernées en ces hauts lieux scientifiques) continue à m'étonner. Depuis que j'ai découvert cette planète naine, il n'y a pas longtemps, je cherche des infos. Je n'ai encore rien trouvé qui soit antérieur à deux ans...
Depuis qu'Eris a détronné Pluton, en 2006, elle a été remisée au placard. Plus d'info, plus de photo...RIEN!...

Aujourd'hui, ce n'est même plus une planète, ne serait ce que naine. C'est une plutoïde. Tout ce qui fini par oïde me fait toujours un peu mal...



Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 21:23


Je suis de retour demain pour reprendre les manettes...

Une petite incursion d'Auvergne pour capter ce moment de tendresse cosmique.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 07:21
En cherchant bien et le temps faisant son oeuvre, nous pouvons avoir confirmation de ce qui passait encore pour de la science fiction il y a peu.

Les textes Sumériens nous parlent d'une planète du système solaire, Mardouk (représenté par une croix) à  l'elliptique très éloignée du Soleil et qui viendrait périodiquement semer le chaos en passant dans le système solaire.

Eris et sa lune, Dysnomie

Hors, en 2003, une planète correspondant à ses critères est découverte à l'Observatoire Palomar Samuel Oschin Schmidt Telescope par les astronomes Mike Brown (Caltech), Chad Trujillo (Observatoire Gemini) et David Rabinowitz (Yale University). Tout d'abord nommée 2003 UB 313, elle est aujourd'hui Eris. Elle est accompagnée de son fidèle satellite, Dysnomie (fille d'Eris et personnification de l'anarchie).
La taille de cette planète fait encore débat. Tout d'abord mesurée comme 4% plus grande que Pluton, elle est aujourd'hui 30 à 40% plus grosse.(
wikipédia) A n'en pas douter, Eris nous réserve encore bien des surprises.

On peut aujourd'hui comprendre pourquoi Pluton a été déclassée de planète à "sous-planète" le 24 Août 2006. Garder plutôt comme planète et Eris aurait eue une répercussion bien plus grande. Mais combien connaissent Eris?

Le débat qui s'ouvre, on peut en être certain, va raviver des discutions passionnantes entre les gardiens de la raison et ceux qui, comme moi, pensons que Mardouk n'est pas un conte pour faire peur aux enfants sumériens. Eris est le nom de la
déesse grecque
de la discorde.

Aujourd'hui et officiellement, Eris devrait passer au delà de Neptune lors de son intrusion dans le système solaire. Mais il faut bien reconnaître, en toute humilité, que les lois de l'attraction que lui insuffleront les planètes à ce moment là nous sont inconnues. L'avenir est donc plein de mystères et d'inconnu. Et cela a toujours été ainsi.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 18:23
Une troisième tache rouge apparaît sur la planète Jupiter, a indiqué jeudi le Space Telescope Institute de Baltimore sur base des observations du télescope spatial Hubble (HST).

Troisième tache
Outre la "grande tache rouge" et la "tache rouge junior", une troisième tache est en formation dans l'atmosphère de la planète géante de notre système solaire. "Ca commence à ressembler à un cas de rougeole planétaire", indiquent les astronomes ayant travaillé avec le HST.

Changement climatique
Les observations du 9 et 10 mai laissent supposer que la planète gazeuse se trouve dans une phase de changement climatologique, les températures pouvant varier (au maximum) d'une dizaine de degrés Celsius. Les températures se réchauffent à l'équateur et se refroidissent au pôle sud.

La "tache rouge junior" a été découverte en 2006. La grande tempête anticyclonique, la "grande tache rouge", est quant à elle âgée de 200 à 350 ans. La troisième tache est clairement plus petite que les deux autres. Auparavant, elle était une tempête ovale blanche.

Le changement de couleur indique que cette tempête est extrêmement puissante. Par le biais d'une réaction chimique encore inconnue, le rayonnement ultraviolet du soleil cède la place à la couleur caractéristique rouge.

Source
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 06:20

Les écrans solaires : une menace majeure pour les coraux

Les écrans solaires utilisés pour protéger la peau des touristes constituent une cause majeure de blanchiment des coraux, "même à toute petite dose", affirme une étude parrainée par la Commission européenne relayée cette semaine.
Ici.

84 % des plantes utilisées pour les biocarburants menacent la biodiversité


Sur les 70 plantes recensées, 59 sont considérées comme envahissantes (elles croissent vite et se multiplient facilement) si elles sont introduites dans de nouveaux habitats, 2 le sont très faiblement tandis que 9 ne présentent pas de risque particulier.
Ici.

Les atteintes à l’environnement passibles de sanctions pénales

Parmi les infractions qui seraient sanctionnées par le code pénal, le texte adopté retient notamment l’émission ou l’introduction de radiations dans l’atmosphère, le sol ou l’eau - l’élimination des déchets - la production, le stockage et le transport des matières nucléaires - la mise à mort, la destruction ou la détention d’espèces animales et végétales protégées - la détérioration de l’habitat dans un site protégé - la fabrication et la distribution de substances appauvrissant l’ozone.
Ici.

Le nouveau satellite Jason indique un refroidissement global de 23 ans
Le nouveau satellite océanographique Jason prouve que 2007 était une année Nina « fraîche » mais Jason annonce également que quelque chose de plus important est au travail : L'oscillation décadaire Pacifique est beaucoup plus grande et plus persistante (PDO), elle s'est transformée en sa phase fraîche, cela nous indique de nous attendre à des températures globales plus basses jusqu'en 2030 environ.
Ici
.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 07:56
Mai 21, 2008: Il n'ya pas si longtemps, toute personne qui prétend voir les éclairs de lumière sur la Lune serait considéré avec une profonde méfiance par des astronomes professionnels. Such reports were filed under "L" … for lunatic. Ces rapports ont été déposés en vertu de "L"… pour aliénés.

Not anymore. Non plus. Over the past two and a half years, NASA astronomers have observed the Moon flashing at them not just once but one hundred times. Au cours des deux ans et demi, la NASA astronomes ont observé la Lune clignotant à eux non seulement une fois, mais une centaine de fois.

"They're explosions caused by meteoroids hitting the Moon," explains Bill Cooke, head of NASA's Meteoroid Environment Office at the Marshall Space Flight Center (MSFC). «Ce sont des explosions provoquées par des météorites frappant la Lune», explique Bill Cooke, chef de la NASA's Office de l'environnement de météorites au Marshall Space Flight Center (MSFC). "A typical blast is about as powerful as a few hundred pounds of TNT and can be photographed easily using a backyard telescope." "Un souffle typique est à peu près aussi puissant que quelques centaines de livres de TNT et peut être photographié facilement en utilisant un télescope arrière."

As an example, he offers this video of an impact near crater Gauss on January 4, 2008: A titre d'exemple, il propose cette vidéo de près d'un cratère d'impact de Gauss sur Janvier 4, 2008:


Ci-dessus: Un impact sur la Lune Le 4 janvier 2008. This is number 86 on the list of 100 impacts recorded by the MEO team since their survey began in 2005. Ce nombre est 86 sur la liste de 100 impacts enregistrés par le MEO équipe depuis leur enquête a commencé en 2005.Larger movies: 0.8 MB gif , 5.9 MB avi . Agrandir films: 0,8 Mo gif, 5,9 Mo avi.

The impactor was a tiny fragment of extinct comet 2003 EH1. L'élément de frappe est un minuscule fragment de la comète éteinte 2003 EH1. Every year in early January, the Earth-Moon system passes through a stream of debris from that comet, producing the well-known Quadrantid meteor shower. Chaque année, au début Janvier, le système Terre-Lune passe par un flux de débris de cette comète, produisant la célèbre Quadrantid pluie de météorites. Here on Earth, Quadrantids disintegrate as flashes of light in the atmosphere; on the airless Moon they hit the ground and explode. Ici, sur Terre, Quadrantids désintégrer comme des flashs de lumière dans l'atmosphère, sur l'air Lune ils heurte le sol et exploser.

"We started our monitoring program in late 2005 after NASA announced plans to return astronauts to the Moon," says team leader Rob Suggs of the MSFC. «Nous avons commencé notre programme de surveillance à la fin de 2005, après la NASA a annoncé des plans de retour des astronautes sur la Lune", dit chef d'équipe Rob Suggs du MSFC. If people were going to be walking around up there, "it seemed like a good idea to measure how often the Moon was getting hit." Si les gens allaient à pied autour de là-haut, «il semblait être une bonne idée de mesurer combien de fois la Lune se frapper."

"Almost immediately, we detected a flash." "Presque immédiatement, nous avons détecté un flash."

Cette première détection-"Je n'oublierai jamais", at-il dit - a été le 7 novembre 2005, date à laquelle un morceau de la comète Encke de la taille d'une balle de baseball frappée Mare Imbrium. The resulting explosion produced a 7th magnitude flash, too dim for the naked eye but an easy target for the team's 10-inch telescope. L'explosion a produit un 7ème ampleur flash, trop faible pour l'œil nu mais une cible facile pour l'équipe de 10 pouces télescope.

A common question, says Cooke, is "how can something explode on the Moon? There's no oxygen up there." Une question, dit Cooke, est de savoir «comment quelque chose peut exploser sur la Lune? Il n'ya pas d'oxygène là-haut».

These explosions don't require oxygen or combustion. Ces explosions n'ont pas besoin d'oxygène ou de combustion. Meteoroids hit the moon with tremendous kinetic energy, traveling 30,000 mph or faster. Météorites frappé la lune avec un immense énergie cinétique, voyage 30000 mi / h ou plus rapide. "At that speed, even a pebble can blast a crater several feet wide. The impact heats up rocks and soil on the lunar surface hot enough to glow like molten lava--hence the flash." "À cette vitesse, même un caillou peut hauts un cratère de plusieurs pieds de largeur. L'impact réchauffe les roches et les sols sur la surface lunaire assez chaude incandescent comme la lave en fusion - d'où le flash."

During meteor showers such as the Quadrantids or Perseids, when the Moon passes through dense streams of cometary debris, the rate of lunar flashes can go as high as one per hour. Au cours de météore douches comme le Quadrantids ou Perséides, lorsque la Lune passe par densité de flux de débris cométaires, le taux d'lunaire clignote peut aller plus élevé que pour une heure. Impacts subside when the Moon exits the stream, but curiously the rate never goes to zero . Impacts diminuer lorsque la Lune sort du flux, mais, curieusement, le taux ne va jamais à zéro.

"Even when no meteor shower is active, we still see flashes," says Cooke. "Même en l'absence de pluie de météorites est actif, nous voyons encore clignote," dit Cooke.

Above: A map of the 100 explosions observed since late 2005. Ci-dessus: Une carte des 100 explosions observée depuis la fin de 2005. A complete list with lunar coordinates is available here . Une liste complète avec coordonnées lunaire est disponible ici.

These "off-shower" impacts come from a vast swarm of natural space junk littering the inner solar system. Ces "hors-douche" impacts proviennent d'un vaste essaim de l'espace naturel déchets indésirables l'intérieur du système solaire. Bits of stray comet dust and chips off old asteroids pepper the Moon in small but ultimately significant numbers. Bits of stray comète poussière et les copeaux de vieux astéroïdes poivre la Lune dans les petites mais en fin de compte un nombre important. Earth gets hit, too, which is why on any given night you can stand under a dark sky and see a few meteors per hour glide overhead—no meteor shower required. La Terre est sollicité, trop, c'est la raison pour laquelle tel ou tel nuit vous pouvez stand dans le cadre d'un ciel sombre et voir un peu de météores par heure glisse au-dessus-pas de pluie de météorites nécessaire. Over the course of a year, these random or "sporadic" impacts outnumber impacts from organized meteor showers by a ratio of approximately 2:1. Au cours d'une année, ces aléatoire ou "sporadique" impacts sont plus nombreuses que les impacts de météorites douches organisé par une proportion d'environ 2:1.

"That's an important finding," says Suggs. "C'est un résultat important", dit Suggs. "It means there's no time of year when the Moon is impact-free." "Il signifie qu'il ya pas de temps de l'année où la Lune est sans impact."

Fortunately, says Cooke, astronauts are in little danger. Heureusement, dit Cooke, les astronautes sont en peu de danger. "The odds of a direct hit are negligible. If, however, we start building big lunar outposts with lots of surface area, we'll have to carefully consider these statistics and bear in mind the odds of a structure getting hit." "Les chances d'un coup direct sont négligeables. Si, toutefois, nous commençons Building Big lunaire avant-postes avec beaucoup de surface, nous aurons à examiner attentivement ces statistiques et garder à l'esprit les chances d'obtenir une structure de succès."

Secondary impacts are the greater concern. Impacts secondaires sont les plus préoccupants.When meteoroids strike the Moon, debris goes flying in all directions. Lorsque des météorites grève de la Lune, des débris va voler dans toutes les directions. A single meteoroid produces a spray consisting of thousands of "secondary" particles all traveling at bullet-like velocities. Un seul produit météorites une pulvérisation composé de milliers de "secondaire" toutes les particules voyageant à puce de type vitesses. This could be a problem because, while the odds of a direct hit are low, the odds of a secondary hit may be significantly greater. Cela pourrait être un problème parce que, même si les chances d'une frappe directe sont faibles, les chances de frapper un secondaire mai être sensiblement plus élevé. "Secondary particles smaller than a millimeter could pierce a spacesuit," notes Cooke. "Secondaire particules inférieures à un millimètre peut percer un scaphandre", fait remarquer Cooke.

Right: A simulated meteoroid explodes on impact at the NASA/Ames Vertical Gun Range. A droite: simulation d'un météorites explose à l'impact de la NASA / Ames verticale des armes à feu Range. This is a genuine photo showing the spray of secondary particles: more . Il s'agit d'une véritable photo montrant le jet de particules secondaires: plus.

At present, no one knows how far and wide secondary particles travel. À l'heure actuelle, personne ne sait dans quelle mesure et l'échelle de particules secondaires de voyage. To get a handle on the problem, Cooke, Suggs and colleagues are shooting artificial meteoroids at simulated moon dust and measuring the spray. Pour obtenir une poignée sur le problème, Cooke, Suggs et ses collègues sont des météorites artificiels tir simulé lune à la poussière et de mesurer les embruns. This work is being done at the Vertical Gun Range at NASA's Ames Research Center in Mountain View, CA: full story . Ce travail est fait à la verticale des armes à feu Gamme à la NASA Ames Research Center à Mountain View, CA: histoire.

Meanwhile, back at the observatory, the team has upgraded their original 10-inch (25 cm) telescope to a pair of telescopes, one 14-inch (36 cm) and one 20-inch (51 cm), located at the Marshall Space Flight Center in Alabama. Pendant ce temps, à l'observatoire, l'équipe a mis à niveau leur original de 10 pouces (25 cm) télescope à une paire de télescopes, un de 14 pouces (36 cm) et un 20 pouces (51 cm), situé au Marshall Space Flight Center en Alabama.They've also established a new observing site in Georgia with a 14-inch telescope. Ils ont également créé un nouveau site d'observation en Géorgie avec un 14 pouces télescope.Multiple telescopes allow double- and triple-checking of faint flashes and improve the statistical underpinnings of the survey. Télescopes permettent de multiples doubles et triples contrôle de faible clignote et d'améliorer les statistiques sous-jacents de l'enquête.

"The Moon is still flashing," says Suggs. "La Lune est toujours clignotant," dit Suggs. Indeed, during the writing of this story, three more impacts were detected. En effet, lors de l'écriture de cette histoire, trois autres impacts ont été détectés.

Trouvé ici.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 16:46
La Biodiversité est menacée par un « déclin sans précédent », avertit WWF


Le nombre d’espèces animales connaît un déclin à un taux sans « précédent depuis l’extinction des dinosaures », indique une nouvelle étude sur le règne animal. The Living Planet Index, publié aujourd’hui, montre les effets dévastateurs de l’activité humaine sur la biodiversité, qui a chuté de près d’un tiers durant les 35 années précédent 2005.

Lire l'article ici.

Même si je reste convaincu que le "réchauffement climatique" dû au Co2 est une manipulation, le fait que l'activité humaine, de par sa base mercantile, son but d'asservissement de la masse par une élite, soit d'une stupidité désastreuse pour la planète, me semble évident.

La pollution est générale, autour de nous et en nous. L'exploitation des ressources, totale, met en danger l'ensemble des espèces vivantes, y compris la notre.

La seule solution est, à mon humble avis, l'éradication pure et simple de l'élite contrôlant non seulement l'économie mondiale, mais aussi l'esprit humain de par sa mainmise sur l'ensemble des médias.

Ceci n'est pas un appel au meurtre, mais un cri pour l'organisation de la survie de notre espèce, en tant qu'êtres humains. S'il n'est pas déjà trop tard.

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 08:25


Un mois après sa visite sur nos écrans, Mercure nous fait le plaisir de revenir nous faire un clin de planète...
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article
22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 05:15
Une équipe d'astronomes japonais, en utilisant le télescope spatial XMM-Newton de l'ESA ainsi que des satellites de rayons X de la NASA et japonais, a découvert que le trou noir central de notre galaxie a libéré un éclat puissant il y a trois siècles.

La découverte aide à résoudre un mystère de longue date: pourquoi le trou noir de la Voie lactée est-il si tranquille ? Le trou noir, connu sous le nom de Sagittarius A-star (A*), est un monstre authentifié, contenant environ 4 millions de fois la masse de notre Soleil. Pourtant l'énergie rayonnée de ses environnements est des milliards de fois plus faibles que le rayonnement émis des trous noirs centraux dans d'autres galaxies.


La Voie Lactée

"Nous nous sommes demandés pourquoi le trou noir de la Voie lactée semble être un géant en sommeil," commente le chef de l'équipe Tatsuya Inui de l'Université de Kyoto au Japon. "Mais maintenant nous nous rendons compte que le trou noir était bien plus en activité dans le passé. Peut-être est-il juste en repos après une activité importante."

Les observations, collectées entre 1994 et 2005, ont révélé que les nuages de gaz près du trou noir central se sont illuminés et se sont atténués rapidement dans le rayonnement X. Quand le gaz se développe en spirales vers l'intérieur en direction du trou noir, il se réchauffe jusqu'à des millions de degrés et émet des rayons X. Plus de matière s'accumule près du trou noir, plus l'émission de rayons X devient important.

Ces impulsions de rayons X mettent 300 ans pour traverser la distance entre le trou noir central et un grand nuage connu sous le nom de Sagittarius B2, aussi le nuage répond aux événements qui se sont produits 300 ans plus tôt.

Quand les rayons X atteignent le nuage, ils se heurtent aux atomes de fer, éjectant des électrons qui sont près du noyau atomique. Quand d'autres électrons plus éloignés comblent ces lacunes, les atomes de fer émettent des rayons X. Mais après la traversée de l'impulsion de rayons X, le nuage retourne à son éclat normal.

Étonnamment, une région dans Sagittarius B2 de seulement 10 années-lumière de large a changé considérablement en éclat en seulement 5 ans. Ces illuminations sont connues en tant qu'échos de lumière. "En observant comment ce nuage s'illumine et s'éteint sur 10 ans, nous pouvons retracer l'activité du trou noir il y a 300 ans," note le membre d'équipe Katsuji Koyama de l'Université de Kyoto. "Le trou noir était il y a trois siècles des millions de fois plus lumineux qu'actuellement."

Cette nouvelle étude s'appuie sur les recherches de plusieurs groupes qui ont ouvert la voie de la technique d'écho de lumière. L'année dernière, une équipe conduite par Michael Muno, qui travaille maintenant au Caltech (California Institute of Technology, Californie, Etats-Unis), a utilisé des observations de Chandra d'échos de lumière de rayons X pour montrer que Sagittarius A* a produit un éclat puissant de rayons X il y a environ 50 ans, une douzaine d'années avant que les astronomes aient les satellites pouvant détecter les rayons X depuis l'espace. "Il y a trois siècles, le sursaut était 10 fois plus lumineux que celui que nous avons détecté," déclare Muno.

Le centre galactique est à environ 26.000 années-lumière de la Terre, signifiant que nous voyons des événements lorsqu'ils se sont produits il y a 26 000 ans. Les astronomes manquent toujours d'une interprétation détaillée sur pourquoi Sagittarius A* varie autant dans son activité. Une possibilité, note Koyama, est qu'il y a quelques siècles une supernova a entraîné le gaz dans le trou noir, menant à une frénésie d'alimentation provisoire qui a réveillé le trou noir de son assoupissement et a produit l'éclat géant.


Source: ESA / Gilbert Javaux - PGJ Astronomie

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 20:27

La queue ionique de Vénus.

Crédit : Jeff Hecht, New Scientist Magazine, 31 mai 1997

Le satellite [SOHO] attrape Vénus par la queue

Thunderbolts, le 20 Février 2008

Les peuples de l'Antiquité rapportaient qu'autrefois des « cordes » visibles s'étiraient de la planète Vénus jusqu'à la Terre. Des lueurs de décharges dans le plasma pouvaient-elles en être la cause ?

Une queue induite dans la magnétosphère de Vénus pointe à l'opposé du Soleil. C'est une structure de plasma en forme de goutte, remplie d'une « quantité de choses fibreuses, » détectées la première fois par Pioneer Venus Orbiter de la NASA à la fin des années 70. En 1997, l'observatoire européen du Soleil et de l'héliosphère, le satellite SOHO, a montré que cette queue s'étendait sur environ 45 millions de kilomètres dans l'espace, plus de 600 fois plus loin qu'on ne le pensait, et presque assez loin pour « chatouiller » la Terre quand les deux planètes sont alignées avec le Soleil.

« En ce sens, » écrivent les scientifiques, « Vénus peut être assimilée à une comète avec une queue magnétosphérique induite de même origine. »

De manière étrange, comme cela a été abondamment documenté sur ce forum, les sociétés humaines en dehors du courant dominant de la science occidentale ont longtemps associé l'étoile du matin ou du soir avec exactement ce genre de « cordes » ou de « chaînes » bien visibles. Quelques exemples tirés de la cosmologie de communautés australiennes quasi-contemporaines sont particulièrement explicites.

Le peuple Ringu-Ringu du centre du Queensland appelle l'étoile Vénus mimungoona ou gros œil, et affirme que « l'eau n'existe pas sur l'étoile, mais que des cordes pendant de sa surface jusqu'à la Terre permettent à ses habitants de nous visiter de temps en temps, et d'apaiser leur soif. »

Et Manoowa Wongupali, porte-parole du peuple Jumbapoingo de Milingimbi, au nord-est de Darwin [*], a donné une explication de la montée de l'étoile du matin dans laquelle une chaîne de plumes figure bien en vue : « Quand les deux esprits Naikala et Birrowarr désirent parler avec l'esprit des autres pays, ils jettent le pul pul, l'aigrette de plumes blanches, qu'est l'étoile du matin, dans le ciel, et, quand il fait jour, ils ramènent l'étoile du matin, au bout de sa chaîne, sur Buralku, l'île des esprits des morts. L'étoile du matin au bout de sa chaîne est enroulée dans le sac extraordinaire de l'esprit d'un vieil homme. Ce sac extraordinaire, appelé Battee, est la mère de l'étoile du matin. C'est l'utérus. L'aigrette de plumes blanches, l'étoile du matin, est l'enfant regardant à l'extérieur du sac extraordinaire. Et la chaîne, enroulée dans le sac extraordinaire, est le cordon reliant l'enfant à sa mère. »

Il va sans dire que les sociétés « traditionnelles » ne peuvent connaître la queue de plasma de Vénus que si celle-ci était visibles à l'œil nu autrefois. Certes, la compréhension scientifique moderne de cette queue rend les décharges [électriques] dans le plasma possibles, de façon à réaliser une lueur visible quand le soleil produit une éruption ionique extrêmement intense.

Contribution de Rens Van der Sluijs :
www.mythopedia.info

Pour en savoir plus [voir les livres en anglais] :

La Mythologie de l'Axe du Monde ; étude du rôle du plasma dans les mythologies du monde :
www.lulu.com/content/1085275

L'Axe du Monde en tant que phénomène atmosphérique :
www.lulu.com/content/1305081

Original : http://www.thunderbolts.info/tpod/2008/arch08/080220venustail.htm
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info
Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article