Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 08:48

Depuis deux semaines, les fonctionnaires de l’Etat du Wisconsin sont en guerre ouverte contre le nouveau gouverneur républicain et une loi qui supprimerait 70 ans d’acquis sociaux et syndicaux. Un conflit qui passionne l’Amérique toute entière.

Ce n’est pas exactement la place Tahrir, mais on n’est pas loin. A Madison, la capitale du Wisconsin, les manifestants brandissent depuis deux semaines des pancartes exigeant le départ d’ "Hosni Walker". A l’origine de ce que la presse américaine a baptisé la "bataille du Wisconsin" : la volonté du nouveau gouverneur républicain, Scott Walker, de supprimer les conventions collectives dans la fonction publique, soit d’effacer d’un coup de balai 70 ans d’acquis sociaux. L’affaire partage souvent la une de l’actualité avec les révoltes arabes.

Samedi, ils étaient 68 000 à manifester avec des pancartes qui affichaient "Un dictateur au tapis, un autre à abattre", avec la photo de Walker à côté de celle de Moubarak. Une comparaison pas complètement gratuite, le gouverneur ayant effectivement menacé de faire appel aux gardes nationaux pour disperser les manifestants... "Ils veulent nous ramener non pas aux années 30, avant que les lois du New Deal n’imposent les conventions collectives et les lois contre le travail des enfants, mais aux années 1890 quand les syndicats ont été écrasés par les armes", s’emporte Glancy Sigal dans le Guardian.

Les sénateurs jouent à cache cache...

Le projet controversé a malgré tout franchi jeudi soir un premier obstacle lors d’un vote à la Chambre Basse à majorité républicaine mais il doit encore passer au Sénat. Ce qui s’avère plus compliqué que prévu alors que les 14 sénateurs démocrates sont partis se cacher dans l’Illinois. Le seul moyen qu’ils ont trouvé pour bloquer le processus, la loi exigeant un quorum de 20 sénateurs pour un vote, et les républicains ne comptant que 19 élus... Du coup, Walker a envoyé des forces armées aux maisons des sénateurs disparus, dans l’espoir d’en attraper quelques uns qui seraient venus chercher des affaires. A court d’arguments, le gouverneur a menacé de licencier 1 500 fonctionnaires si les démocrates ne coopéraient pas. Rien n’y fait. Les sénateurs démocrates refusent de rentrer tant que Walker n’accepte pas de négocier. L’issue de cette bataille politique est scrutée de près alors que plusieurs autres gouverneurs républicains ont l’intention de suivre Walker, dans le New Jersey, en Floride ou dans l’Ohio.

Réduire le déficit, un simple prétexte ?

Scott Walker a justifié la mesure en expliquant qu’elle donnerait plus de souplesse au gouvernement pour réaliser des économies et combler un trou budgétaire de 137 millions de dollars. Un argument classique pour un élu issu du mouvement ultra conservateur des Tea Party. En somme, il veut augmenter les cotisations retraite et santé des fonctionnaires de 8% en moyenne, et il ne veut pas avoir à négocier avec les syndicats pour y arriver.

Mais d’aucuns soupçonnent le gouverneur de ne pas vraiment s’intéresser au déficit. Le sénateur démocrate Tim Cullen fait en effet remarquer qu’offrir 140 millions de dollars de nouvelles réductions fiscales aux grandes entreprises est une drôle de manière de remplir les caisses de l’Etat. Surtout, les démocrates et les syndicats ont proposé au gouverneur d’accepter les coupes, en échange de l’abandon de la provision anti-syndicats, mais Scott Walker a refusé.

Les syndicats, derniers défenseurs de la classe moyenne

Ce qui fait dire à Paul Krugman qu’il ne s’agit pas de rigueur fiscale mais de "pouvoir" : "Walker et ceux qui le soutiennent essaient de faire du Wisconsin, et à terme de l’Amérique, moins une démocratie qui fonctionne qu’une oligarchie du tiers monde, s’indigne le prix Nobel dans un éditorial du New York Times. Qu’on les aime ou pas, en attaquant les syndicats, on menace l’un des derniers contrepouvoirs face aux milliardaires et l’un des derniers défenseurs de la classe moyenne". De fait, depuis les années 70, la classe moyenne ne peut plus compter sur le parti démocrate pour défendre ses intérêts, confirme le blogueur politique Kevin Drum. La raison est simple : comme leurs rivaux républicains, les sénateurs démocrates dépendent pour leurs campagnes des financements de Wall Street et ont donc naturellement tendance à défendre leurs intérêts.

En clair, l’objectif de Walker n’est pas de réduire le déficit mais de "détruire les derniers vestiges du syndicalisme dans le Midwest, estime Jeffrey Keefe, professeur d’économie à l’Université Rutgers. Ils veulent établir une majorité permanente en détruisant les syndicats". Et les républicains sont en bon chemin d’y arriver. Ils ont déjà réussi à empêcher les fonctionnaires de se constituer en syndicats dans 12 Etats. Et quelque 22 Etats ont déjà entamé l’influence des syndicats à travers des lois permettant aux travailleurs de bénéficier d’avantages sociaux sans avoir à adhérer aux organisations syndicales.

http://www.lexpansion.com/economie/la-revolte-des-fonctionnaires-qui-secoue-les-etats-unis_249829.html




De : Laura Raim

 

Trouvé sur Bellaciao

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Résistances
commenter cet article

commentaires

Patrick 06/03/2011 13:51



Je souhaite contribuer à ton action dans cette société où l’argent aurait pu révéler le partage, la compassion, le symbole d’une valeur offerte et reçue qui préfigure l’abandon de soi,
 et non  la cupidité, la gloutonnerie, l’iniquité, la vénalité, l’avarice et cette perversité qui fait cohabiter dans le
même  « lit de la conscience » le don et le profit dans lequel l’oubli de soi dans la servitude est perçu comme le « bas de la chaîne alimentaire ».


Je ne peux utiliser Paypal. Comment pourrais-je contribuer ?


Avec toute ma sympathie.


Patrick.



Ferlinpimpim 06/03/2011 16:36



Merci Patrick. Si c'est compliqué, autant faire un don comme ce gentil commentaire. Cela vaut plus que n'importe quoi d'autre. Je t'embrasse.



Lléa 03/03/2011 16:53



Bonjour,


Trafic d'organe.


Carla Del Ponte, l’ancien Procureur général du TPIY, s’est déclaré prête à mener l’enquête sur les allégations de trafic d’organes au Kosovo et en Albanie. Carla Del Ponte est sur le point de
quitter le poste d’ambassadeur de Suisse en Argentine, qu’elle occupait depuis trois ans et qui l’obligeait à un devoir de réserve.


http://balkans.courriers.info/article17007.html


^^



Ferlinpimpim 03/03/2011 19:43



En voilà une qui a de forts risques d'accidents ou de suicide dans les prochaines années. Et l'astrologie n'a rien à voir là dedans...



Lléa 03/03/2011 16:38



Bonjour,


Des manifestations ont lieu en ce moment en Croatie et elles sont diffusées en direct sur la petite chaîne du Web qui monte:
Ustream.tv.


Le week-end dernier des manifestations de vétérans de guerre, avaient dégénérées , provoquant des dizaines de blessés.


  http://balkans.courriers.info/article16980.html


Les rues de Zagreb ne désemplissent pas depuis, les manifestant reprochant la mauvaise situation économique au
gouvernement.


Le cortège, réunissant quelque 10.000 personnes avait défilé sans encombre jusqu’à la place du
Ban Jelačić, à l’appel du « Mouvement des vétérans croates 1990-1996.


 Bises, Léa.


 


 



Ferlinpimpim 03/03/2011 19:33



Merci Léa. L'Europe sera bientôt en marche contre Le Pouvoir financier.



jacoulecroquant 03/03/2011 14:12



 


 


 Ca s’approche !!! Lire
ceci:///


 


Le secrétaire US à la Défense, Robert Gates, a procédé en janvier à une nouvelle
répartition


des tâches en matière d’intervention militaire sur le Net. Désormais, le
Strategic Command


(qui gère la force de frappe nucléaire) est responsable du hacking et de la
cyber-défense.


L’état-major interarmes est  responsable des opérations d’intoxication. Tandis que le


Special Operation Command est responsable de la récupération d’informations
utiles aux


 opérations secrètes. Cette division
des tâches n’empêche pas les commandements régionaux


de se doter de leurs propres services d’intervention sur le  Net. Ainsi, le Central Command


(responsable du Moyen-Orient élargi) vient d’acquérir un logiciel créé pour lui
par Ntrepid pour


2,7 millions de dollars.  Ce
matériel permet aux militaires d’usurper de fausses identités en nombre sur les réseaux sociaux, d’entretenir ces profils de manière cohérente, et de  mener toutes sortes d’opération d’infiltration, de


 renseignement, de manipulation ou
d’intoxication sans qu’il soit possible de révéler leur


 supercherie.
Ntrepid est le fabriquant du célèbre logiciel Anonymiser© dont on peut désormais penser qu’il


livre au Pentagone l’identité de les démasquer.


                    


  http://www.alterinfo.net/notes/Le-Pentagone-investit-les-reseaux-sociaux_b2738280.html


 


     Amitiés.


 



Ferlinpimpim 03/03/2011 19:21


Merci Jacou. Et oui, tout s'explique peu à peu... Loin des yeux de la foule.


Hélios 03/03/2011 13:52



Salut,


Et attention à l'effet domino !


 


http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/03/preparez-vous-la-fermeture-du-robinet.html



Ferlinpimpim 03/03/2011 19:10


C'est exactement ce qu'il est en train de se produire... Préparé depuis longtemps. Je ferais un lien vers cet article, tout à l'heure.


neige 03/03/2011 13:07



je suis surprise par les dons des lecteurs.


je lis souvent ce blog. j'apprécie aussi les commentaires et les gens ici.


pourquoi demander de l'argent ? pour faire quoi ? qu'est ce que ça va apporter ici ?


il y a eu les pubs aussi. c'est un site pro ?


je sais que nous sommes voisins. peut être que je passe à côté d'une logique.


je pensais qu'un blog s'était un partage pas "une vente"


 


merci de la réponse sincère.


 


à bientôt, voisin



Ferlinpimpim 03/03/2011 19:05


J'ai demandé un don, car je suis dans une situation pas très confortable et que je venais de perdre mon outil de travail et que je ne voyais pas comment le remplacer. On m'a tout prêter pour
continuer mais c'est laborieux ( vieux matériel ). Si faire un blog commence par un passe temps, il est devenu une certaine responsabilité et demande énormément de temps. Voilà. Il fallait, d'une
façon où d'une autre un retour des choses. Juste ou pas, cela dépend de la perception de chacun mais, désormais j'assume mes choix. A chacun de le faire. Bises.