Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 18:31
Un article intéressant sur l'activité solaire vient de paraître, cosigné par le Professeur C. de Jager et son collègue S. jagerimDuhau dans le Journal of Atmospheric et Solar-Terrestrial Physics (JASTP). Le Professeur de Jager (photo ci-contre) a été directeur d'un certain nombre d'observatoires renommés dont le Utrecht Space laboratory dont il est le fondateur. Au vu de son CV (ici), de Jager est un grand nom de la physique du soleil et de l'atmosphère ainsi que de leurs inter-relations.

Cet article rapporte un prévision pour le cycle solaire 24 et ses proches successeurs (source).

 

jager

 

 

 

 

 

 

 

Je me contente de donner ici le résumé qui reflète parfaitement le contenu de l'article. Il nous dit tout. Les lecteurs avertis pourront lire l'article complet ici.

Résumé de l'article : "La variabilité du soleil est régie par sa dynamo interne (NDLR : La dynamo solaire consiste en une interaction non-linéaire entre les composantes magnétiques équatoriale et polaire du soleil) qui est un système non-linéaire. Nous présentons une méthode statistique et physique qui prend en compte le caractère non-linéaire de la dynamo, destinée à la prévision de l'activité solaire. Cette méthode est basée sur l'analyse des mécanismes généralement acceptés de la dynamo ainsi que sur les découvertes récentes des propriétés systématiques de la variabilité solaire à long terme. La modulation de l'amplitude du cycle de Schwabe (NDLR: cycle de 11 ans) au sein des composantes magnétiques de la dynamo peut être décomposée en un niveau de transition invariant et en trois types d'oscillations autour de ce dernier. La régularité observée de ces trois cycles durant le dernier millénaire nous permet de prévoir l'activité solaire à venir. Nous trouvons que que le système subit, en ce moment, une transition allant du "Grand Maximum" vers un autre régime. Cette transition a commencé en 2000 et sa fin est attendue vers le maximum du cycle 24, prévue pour 2014 avec un nombre maximum de taches solaires Rmax = 68 + ou - 17. (NDLR : Je rappelle que le Rmax du cycle 23 est de 125. Les précédents, beaucoup plus) ). A cette époque, une période de faible activité solaire va débuter. Cette période sera une des oscillations régulières telle que celle qui s'est produite entre 1730 et 1923. Il est possible que la première de ces oscillations soit aussi fortement négative que celle qui s'est survenue vers 1810 auquel cas on aurait un bref "Grand Minimum" semblable à celui de Dalton. On s'attend à ce que cet épisode d'activité modérée à faible, dure au moins pendant une cycle de Gleissberg (60 à 100 ans)."

Voici les dernières lignes de la conclusion : " Nous en concluons que même si le nombre maximum de taches solaires du cycle 24 atteignait la valeur minimale (52) ceci ne causerait pas la survenue d'un épisode de type "M" identique au minimum de Maunder. (NDLR : pendant lequel les taches avaient pratiquement disparu pendant plusieurs cycles successifs). Au contraire, un bref événement du type Dalton apparaîtrait. Celui-ci pourrait durer pendant, au plus, 3 cycles c'est à dire du cycle 24 au cycle 26 (NDLR : Soit plus de 30 ans). Dans ce cas, la règle pair-impair serait violée pour la paire 25-26 (NDLR : en temps normal, le champ magnétique s'inverse en passant d'un cycle au suivant. Les cycles pairs ont donc une certaine polarité, les cycles impairs la polarité inverse). Cette période de faible activité solaire pourrait être suivie par un "Grand Minimum"...( NDLR : C'est à dire une période de longue durée avec des cycles faibles et donc, sans doute, une longue période froide)

 

La suite sur PENSEE-UNIQUE

Partager cet article
Repost0

commentaires

houps 21/02/2010 22:32


Conclusion : froid devant !


Ferlinpimpim 22/02/2010 00:35


Oui, et 2012 sera effectivement une période cruciale...


papacool 21/02/2010 22:29



Bonsoir,


Je trouve amusant que ce commentaire arrive seulement maintenant, alors que toi même en parlait avant.. Donc  "Damien " laisse tombé le Placo, révise tes maths et passe ton doctorat. Tout
cela me fait un peu sourire.. A suivre ...


Bien à vous tous.



Ferlinpimpim 22/02/2010 00:34


Bonsoir. Mouarf... Oui, je devrais tout laisser tomber, en effet, et faire un petit voyage sur le Soleil...Un voyage d'étude...


Bousquet de Rouvex 21/02/2010 22:27


Oups, Ferlin, tu t'es trompé, cet article date de l'an dernier : c'est à sa suite que Jean Martin a fait un post sur Solanki cette semaine !


Ferlinpimpim 22/02/2010 00:33


Oui, pas grave, le rappel de l'intégralité de l'article m'a paru interessant...Et les amateurs éclairés s'y retrouveront.