Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 12:34

Ce tour d’horizon vous signale les plus beaux rendez-vous observables à l’œil nu. Si vous voulez en savoir plus sur les constellations visibles en février, je vous engage à consulter la carte du ciel visible en début de nuit.


Le Taureau recule devant Orion


Dans le ciel tel que le dessinaient les Grecs, le Taureau est amputé de toute sa partie postérieure. Aujourd’hui encore, les atlas illustrés ne montrent généralement que la tête et le poitrail de l’animal. Aldébaran, l’étoile la plus brillante de cette constellation, est l’un des yeux du Taureau. Elle scintille d’un bel éclat rouge orangé, et symbolise aisément la lueur terrible qui peut briller dans l’œil d’un taureau sauvage sur le point de charger. Le petit groupe d’étoiles des Hyades forme la tête du Taureau, et les Pléiades, cet amas stellaire qui ressemble à une Grande Ourse miniature, marquent le haut de son épaule. Les deux cornes du Taureau sont pointées vers l’est, car le Taureau regarde le grand chasseur Orion qui le menace de sa massue et le contraint à parcourir l’ensemble de la voûte céleste à reculons !
© Guillaume Cannat


 

Phases de la Lune : en février, la Lune est à son Premier Quartier le 6 dans la constellation du Bélier, elle atteint sa plénitude le 15 dans le Lion et son Dernier Quartier le 22 dans le Scorpion. Remarquez qu'il n'y a que trois phases lunaires en février cette année ; c'est une situation qui se produit assez régulièrement puisque le mois de février ne compte que 28 jours (29 les années bissextiles) et que la lunaison dure quant à elle 29,5 jours. Le prochain mois de février avec trois phases se produira en 2018. Pour connaître les phases lunaires pour toute l’année 2014, consultez cet article.


Mercure reste bien placée pour une observation en début de soirée durant la première semaine du mois. Si vous ratez son rendez-vous avec le jeune croissant lunaire le samedi 1er février au soir, vous pouvez malgré tout tenter votre chance les jours suivants sans l'aide de la Lune. Vous devez impérativement choisir un horizon ouest-sud-ouest bien dégagé car Mercure se couche moins d'une heure et demie après le Soleil et se rapproche rapidement de l'horizon.


1fev2014


Entre les averses, tentez de voir le point éclatant de la planète Mercure au-dessus de l'horizon ouest-sud-ouest le samedi 1er février au soir, une heure après le coucher du Soleil. Le jeune croissant lunaire la domine largement.  


© Guillaume Cannat d'après un schéma publié dans mon ouvrage Le ciel à l'œil nu en 2014 (Nathan).


Vous avez rendez-vous avec Jupiter et la Lune le lundi 10 février, peu après le coucher du Soleil. La Lune est gibbeuse croissante, c’est-à-dire qu’elle a dépassé son Premier Quartier et que sa forme est ovalisée. Moins d’une heure après le coucher du Soleil, ces deux astres sont visibles loin au-dessus de l’horizon sud-est et leur éclat puissant permet leur repérage même en pleine ville. Jupiter et Séléné traversent la voûte céleste tout au long de la nuit et nous les retrouvons juste avant l’aube au ras de l’horizon ouest-nord-ouest. Un mois après son passage à l'opposition, Jupiter reste un astre très brillant, visible aisément dès le milieu du crépuscule. Ses quatre principales lunes sont visibles avec des jumelles et une petite lunette de 80 millimètres de diamètre vous permet de distinguer les traits plus sombres de ses deux bandes nuageuses tropicales.


11fev2014


Jupiter et la Lune gibbeuse croissante passent pratiquement toute la nuit du 10 au 11 février dans le ciel. Ce couple domine l'horizon sud-est au crépuscule et l'horizon ouest-nord-ouest à l'orée de l'aube.
© Guillaume Cannat d'après un schéma publié dans mon ouvrage Le ciel à l'œil nu en 2014 (Nathan). 


Quelques jours après la Pleine Lune, notre satellite naturel rencontre Mars dans la constellation de la Vierge. Sa phase est à présent gibbeuse décroissante et son éclat est encore puissant. À sa gauche, lors de son lever au-dessus de l’horizon est-sud-est, il est facile de repérer le point orangé de la planète Mars. Sur sa droite, le point blanc-bleu de l’étoile Spica est moins brillant, mais il est possible de le voir sans instrument dans un ciel dégradé par les lumières urbaines. La distance entre la Terre et Mars diminue chaque jour à l'approche de l'opposition martienne (début avril), si bien que son éclat augmente régulièrement. Le 14 février, c'est le solstice d'été dans l'hémisphère Nord de Mars.


19fev2014


Juste avant minuit, le mercredi 19 février, guettez l'apparition de la Lune gibbeuse décroissante qui se hisse dans le ciel en compagnie de Mars et de Spica de la Vierge. L'écliptique est la projection sur le ciel de la trajectoire apparente du Soleil tout au long de l'année.


© Guillaume Cannat d'après un schéma publié dans mon ouvrage Le ciel à l'œil nu en 2014 (Nathan). 


Installée dans la constellation de la Balance, Saturne se lève près de six heures avant le Soleil au milieu du mois. Dans un instrument d'entrée de gamme, un grossissement d'une centaine de fois permet de bien voir les merveilleux anneaux de cette planète géante. Pour la repérer sur la voûte céleste, utilisez son rendez-vous avec le gros quartier lunaire du samedi 22 février. Une heure et demie avant l'arrivée du Soleil, dans un ciel à peine réveillé par les lueurs de l'aube, Saturne et la Lune surplombent l'horizon sud et ces deux astres sont à moins de 5° l'un de l'autre, soit la longueur de votre pouce bras tendu. Le dimanche 23 février, la Lune s'est éloignée en direction de l'étoile Antarès du Scorpion qui brille d'un éclat rougeoyant splendide.


Samedi 22 février 2014


Repérez Saturne grâce au Dernier Quartier lunaire le samedi 22 février à l'orée de l'aube. Une heure et demie avant le lever du Soleil, ces deux astres sont visibles au-dessus de l'horizon sud.


© Guillaume Cannat d'après un schéma publié dans mon ouvrage Le ciel à l'œil nu en 2014 (Nathan).


Vénus brille somptueusement dans le ciel de l’aube depuis la mi-janvier et elle atteint son éclat maximum le 11 février (magnitude - 4,7). Le mercredi 26 février, elle joue avec le croissant de la vieille Lune qui se faufile juste à côté d’elle à son lever. Moins d’une demi diamètre lunaire sépare les deux astres et leur observation à l’œil nu ou dans des jumelles est vraiment spectaculaire. En Afrique et au sud du Moyen-Orient, il se produit même une occultation de la planète par le disque sélène. Mais le jeu ne s’achève pas au lever du Soleil ! Les deux astres restent suffisamment proches dans le ciel du matin pour qu’il soit possible de les observer côte à côte dans le même champ de jumelles en plein jour. Il faut bénéficier pour cela d’un ciel bien bleu et limpide car la moindre brume blanchâtre gomme le croissant lunaire. Tentez votre chance deux heures après le lever du Soleil. Vénus et la Lune se situent alors à près d’une trentaine de degrés de hauteur au-dessus de l’horizon sud.


26fev2014


Le mercredi 26 février, deux heures avant le lever du Soleil, Vénus et le mince croissant de Lune se lèvent collés l'un contre l'autre ou presque ! Deux heures après l'arrivée du disque solaire, tentez de repérer le couple Vénus-Lune dans un ciel bien bleu avec l'aide de jumelles.


© Guillaume Cannat d'après un schéma publié dans mon ouvrage Le ciel à l'œil nu en 2014 (Nathan). 

 


Bons ciels et belles observations !


Guillaume Cannat (pour être informé de la parution de chaque nouvel article, suivez-moi sur Twitter, ou sur Facebook ou sur Google+)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Actu Universelle.
commenter cet article

commentaires

Mariepa 03/02/2014 17:50


Oui mon Ami je vais bien mais bien des difficultés comme pour tout le monde. Alors je fais l'Hermite mais je suis en silence ceux qui sont mes amis toi en particulier.


Tu sais l'âge n'est rien, j'ai un moral d'acier malgré les évènements à venir....


Je n'ai rien manqué de ton parcours, mais là c'est une histoire que je ne commenterai pas ici.

Ferlinpimpim 03/02/2014 18:49



Oui, mouvementé pour moi, mais ça se calme un peu... beaucoup, même...


 


Bisous.



neo 03/02/2014 17:46


ET POUR CE SOIR :


http://earthsky.org/tonight/use-moon-to-find-planets-uranus-and-mercury-on-february-3?utm_source=EarthSky+News&utm_campaign=1eb289141a-EarthSky_News&utm_medium=email&utm_term=0_c643945d79-1eb289141a-393511181


 



Uranus in moon’s direction February 3. Plus see Mercury













Tonight for February 3, 2014


Courtesy U.S. Naval Observatory





Use the waxing crescent moon tonight – February 3, 2014 – to locate the planet Mercury. The bow of the moon points
to Mercury’s place near the horizon after sunset. If your sky is clear – and if you’re in the Northern Hemisphere or at tropical latitudes in the Southern Hemisphere – you should see Mercury
fairly easily about 60 to 75 minutes after sunset. Use binoculars to scan in the sunset direction shortly after the sun goes down, and you should be able to catch Mercury all the sooner.


As seen from North America on February 3, the moon pairs up very closely with the planet Uranus at nightfall and early evening. In fact, these two worlds will be in the same binocular field.
You’ll certainly need binoculars to spot Uranus as a faint star-like object near tonight’s moon, if you can spot it at all. If the moon’s glare proves too bothersome, try edging the moon to one
side, while leaving Uranus in your binocular field. And, if just you can’t spot Uranus, don’t feel alone. This is a tough observation. You can at least imagine Uranus in the moon’s direction
tonight.


Uranus will be closely paired with a faint star called HIP 2954. You should be able to distinguish
Uranus from this star because Uranus is higher up and the brighter of these two star-like objects.


Click here for detailed sky chart showing Uranus’ place relative to the backdrop stars.




In early February 2014, the bow of the waxing crescent moon is pointing toward Mercury after sunset. Look for Mercury in the sunset direction, as soon as the sky darkens.





Jupiter was rivaling the streetlights on December 29, 2013, when Johamed Laaifat Photographies captured this photo in Normandy, France. On February evenings, shortly after sunset, Jupiter is
in the east, while Mercury is in the west.



If Mercury and Uranus elude you this evening, there’s a super-bright planet that’ll be hard to miss in the eastern sky. In fact, it’s easily the most brilliant star-like object to adorn the
February evening sky. That’s Jupiter, the king of the planets!


Bottom line: Although it’ll be tough to glimpse Uranus, you can at least imagine it in the moon’s direction on the night of February 3, 2014. And you might spot Uranus with binoculars. Also,
the February 3 moon can help you find the planet Mercury.


Not too late. Order your 2014 EarthSky Lunar Calendar today!


A planisphere is virtually indispensable for beginning stargazers. Order your EarthSky Planisphere today!



Bruce McClure




MORE FROM EARTH SKY



February 2014 guide to the five visible
planets  




Waning moon and Venus before sunrise January 28
 




Second new moon of this month. Black Moon. Supermoon. January
30, 2014  




Moon between Jupiter and Aldebaran on night of February 9
 




Hare and Dove at Orion’s feet. Plus see Mercury  





FROM AROUND THE WEB


























Ferlinpimpim 03/02/2014 18:48



J'ai vu la Lune, mais pas Uranus, invisible à l'Oeil nu je pense....



neo 03/02/2014 17:44


j'ai celà en complément de ta ligne éditoriale :


http://earthsky.org/astronomy-essentials/visible-planets-tonight-mars-jupiter-venus-saturn-mercury?utm_source=EarthSky+News&utm_campaign=1eb289141a-EarthSky_News&utm_medium=email&utm_term=0_c643945d79-1eb289141a-393511181


 


By Bruce McClure and Deborah Byrd in
Tonight | Astronomy Essentials | Space on
Feb 02, 2014









February 2014 guide to the five visible planets








Skywatcher, by Predrag Agatonovic.











Mercury and Jupiter pop out at dusk as February begins. Mars, Saturn and Venus are best viewed in the morning sky.


















On February 2, you can catch the planet Mercury below the moon at dusk and/or nightfall. Later that evening, view the Hare and Dove below Orion. Read more





On February 3, use the moon to find planets Uranus and Mercury. Read more





On February 7, use the bright planet Jupiter and the moon to imagine the ecliptic – the roadway of the moon and planets – arcing to the north of the constellation Orion. Read more





On February 9, look for the moon between Jupiter and Aldebaran. Read more





On February 10, the waxing moon and Jupiter pair up. Read more



Jupiter is the only planet visible throughout the night in February 2014.


Mercury is visible in the first week of February, if you have an unobstructed horizon to the west after sunset. Afterwards, the solar system’s innermost planet disappears in
the glare of sunset. Mercury will return to visibility in the morning sky by late February 2014.


Venus is especially prominent in the predawn and dawn sky all through February 2014. As Jupiter sets in the west before dawn’s first light, look for Venus to rise in the east
about two hours before sunrise. February 2014 ranks as a banner month for Venus,
for this world will shine at its brilliant best as the morning “star” in mid-February. Even so, dazzling Venus will remain the most brilliant star-like object in the morning sky until it
shifts over into the evening sky in late October 2014. The moon swings close to Venus on February 25 and February 26.


Mars is up late at night and before dawn. Mars shines in front of the constellation Virgo the Maiden, rising in the east around 11 p.m. local time in early February, and
coming up around 10 p.m. local time at the month’s end. Mars reaches its highest point for the night about one hour before dawn in early February and about two hours before dawn late in the
month. Mars is the planet to watch now. Earth will pass between Mars and the sun in April, and between now and then this planet will be edging toward more convenient visibility in our evening
sky, growing brighter all the while.


Saturn is found in front of the constellation Libra the Scales. It rises in the east-southeast around 1 to 2 a.m. local time in early February, and close to local midnight by
the end of the month. Saturn climbs to its highest point in the sky at dawn.


Follow the links below to learn more about planets and special sky events in February 2014.


Special events coming up:


Catch young moon and Mercury after sunset February 1


Use moon to find planets Uranus and Mercury on February 3


Waxing moon, in Taurus, heading for the planet Jupiter on February 7


Moon between Jupiter and Aldebaran on night of February 9


Waxing moon and Jupiter pair up on February 10



What do we mean by visible planet?


Easily locate stars and constellations during any day and time with EarthSky’s Planisphere.


Don’t miss anything! Subscribe to EarthSky News by email


Evening planets in Jan


Ferlinpimpim 03/02/2014 18:48



Merci Neo.



Mariépa 03/02/2014 16:52


Mon cher Ferlin, un grand merci pour ces informations. Je m'interresse à ce ciel que j'ai ignoré si longtemps et j'ai bien du mal à repérer les constellations.


Heureuse de pouvoir te retrouver sur le site. Mon Amitiée silencieuse mais fidèle.

Ferlinpimpim 03/02/2014 17:31



Coucou toi, ça faisait si longtemps....  J'espère que tout va bien.


 


Bisous.