Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 21:57

11080054_p.jpg

J'étais en vacances chez mes grands-parents, vers l'age de onze ans, en Gironde. Et je crois que j'ai passé les vacances les plus magiques de ma vie.

Jusqu'à ce soir, je dissociais tous ces évènements alors que réunis sur une période de quelques jours ( 5? 7?, 10?). réunis, ils forment une aventure peu ordinaire.

 

Non loin de chez pépé et mémé, ma tante, Juanita, coiffeuse de son Etat et mère de ma cousine... Mais vous vous en doutiez...

 

C'est fou là, tout ce qui est en train de gicler de la tête... 

 

Cette cousine était étudiante et, durant cet été là, gardait le château de la ville, transformé ensuite en asile pour femmes vers le 19 ème siècle ( je me souviens de l'expo )... Là où l'on parquait les femmes hors-normes.

En tant qu'étudiante, elle recevait une de ses consoeurs pour l'été, une américaine.... Laureen, si ma mémoire est bonne. Je suis tombé éperdument amoureux de cette fille.

Ouais, bon, il a onze ans, elle en a 16 ou 17, ça va...

 

Mais Laureen avait aux alentours de 28 ans. C'était une étudiante anglo-saxonne, une de celle qui a vendu ses études aux plus offrant.

Le p'tit gars n'est pas désespéré, il a foi, il se permet de tomber amoureux d'une femme de presque 20 ans plus âgée...Un grand optimiste, ce garçon, je trouve...

 

Avec tout cela, j'ai pu visiter les galeries qui reliaient le château aux cités alentours. De véritables routes souterraines, pratiquables par des charrettes tirées par deux boeufs.   

Des chambres, de part et d'autre de cette voie, contenaient les trouvailles archéologiques. Des squelettes, des armes, des outils...On passe dans un autre monde...

Cet autre monde, je l'ai aperçu, un jour, à la piscine, à cette même période. L'aimée américaine était là, mais elle n'avait pas vraiment le rôle de me garder, juste de m'accompagner.

Pourquoi j'ai fait ça? Je ne saurais dire. Peut-être un excès de confiance en vivant des choses extraordinaires. Je me suis dit, allez, tu peux monter au grand plongeoir et sauter... Tu peux le faire. Tout va bien...

J'ai monté LES échelles et me suis retrouvé à 7,5 mètres, je crois... Il y avait la queue derrière moi, et lorsque je suis arrivé en bout de plongeoir, poussé par les autres, j'ai dit "Non, non"... Puis je suis retourné sur mes pas. Tout le monde respectait mon choix. Aucun con pour te pousser...

 

Alors de rage ou de désespoir, je ne sais pas, j'ai couru vers le petit plongeoir, vers les 2,5 mètres et là, il n'y avait personne et je n'ai pas réfléchi.

Bannnnnzzzzzzzzzaïïï!

 

J'ai sauté...

 

Ensuite, j'ai fait le bouchon.... Je coule, je coule pas, je coule, je coule pas?

 

A quelque secondes de la fin, je pense que j'étais dans une des vraiment toutes dernières descentes, une main m'a saisi par le poignée.

C'était le maître nageur.

Ce fut ma première confrontation directe avec la mort. 

 

En même temps, cette période ( plus ça va et plus je me dis qu'il y a deux périodes de vacances ) fut ma première confrontation directe avec la vie, aussi. Et ce fut d'une richesse fondamentale.

 

Au plongeoir, je pense que j'ai compris l'inutilité de chercher la liberté. 

La liberté ne peut être personnelle, c'est antinomique. Comment pourrais-je être libre si celui à qui je parle ne l'est pas? Je serais prisonnier du simple échange avec autrui. 

La seule liberté qui me vient à l'esprit, là, c'est la liberté d'agir dans le bien commun. C'est cette liberté ultime qu'il faut défendre par nos convictions, nos actions et notre nature "propre". 

 

Amen.

 

( Les psy vont tirer des enseignements très clairs, à la lecture de ce billet, comme quoi je suis totalement psychogatorivien..)

 

Mouarf.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article

commentaires

Narf 30/12/2010 22:15







Ferlinpimpim 30/12/2010 22:37







Lléa 30/12/2010 02:03



Bordel ! J'ai plongé et j'ai fait un plat !


 


Merci pour la séquence piscine , séquence frime ..... pour la copine ..... :)


 


Bonne nuit , Léa .



Ferlinpimpim 30/12/2010 02:05



Si tu veux te faire noyer autrement, tu demandes...


 


A quelqu'un d'autre...


 






Lléa 30/12/2010 01:31



Hello,


Psycho = Préfixe désignant tout ce qui a trait à la pensée, au psychisme, à l'esprit, à l'âme


Gato = chat en rital


Rivien = pluriel . Rivi = singulier . Rivi = rang .


:)))) 


 



Ferlinpimpim 30/12/2010 01:37



Ho bordel, pas besoin de plantes psychotropiques... Léa est là...



Lléa 30/12/2010 00:21



Pimpim ,


 


Aucun document ne correspond aux termes de recherche spécifiés (psychogatorivien).

Suggestions :


Vérifiez l’orthographe des termes de recherche.

Essayez d'autres mots.

Utilisez des mots plus généraux



 


????



Ferlinpimpim 30/12/2010 00:28



Hahahahahahahahahaha...


 


Chuuuuutttt....


 


J'attends combien de personnes vont chercher le terme...


 


C'est l'introduction d'un billet à venir qui mûri. Autant dire qu'il va être copieux...