Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 18:50

276801.jpg

Lorsque s'est déclanchée la guerre en Lybie, j'ai été profondément dégoûté.

 

Là où la majorité des français étaient opposés à la guerre en Irak, car le gouvernement d'alors était contre, une majorité est pour la guerre en Lybie, parce que les médias leur ont dicté leurs pensées.

 

Il en va de même pour chaque élection, pour chaque sujet de réflexion. Je le savais, tout cela, depuis 2002, mais cette guerre aura été le glas viscéral de mes illusions.

Nous sommes des citoyens, disent-ils, avec des droits et des devoirs, de plus en plus de devoirs que de droits, d'ailleurs.

 

En fait, le citoyen n'est plus qu'un automate, un chien servile ( pardon pour les chiens, indéniablement plus intelligents ) aux besoins d'un monde marchand, cupide, spoliateur et mafieux. A peine un petit pourçentage se dégage de cette aliénation totale, et pour la plupart, par une politique de l'autruche, de l'aveuglement au monde qui les conduit vers des "spiritualités" aussi nauséabondes que puériles, où se mèlent égocentrisme et partage, "je suis un Dieu" et je dois répandre la lumière.

 

Quelle lumière?... Celle de l'acte que l'on monnaye, du désir de reconnaissance, ou de l'abandon à une doctrine sectaire?

 

Une très petite minorité de cette minorité a compris que les chemins proposés, socialement, sont autant de pièges, autant de voies détournées pour arriver au même but : Faire de l'humain une guimauve maléable à merci.

 

On ne peut pas sérieusement se proclamer "être de lumière" et accepter que les bombes payées par nos taxes quotidiennes assassinent les autres êtres de lumière, de l'autre côté de la mer. Même si ce sont des arabes... ( je l'ai entendu pour la guerre en Irak... "On s'en fout, de toutes façons, ce sont des arabes" - grossière erreur, d'ailleurs, pour l'Irak ).

 

Il y a un dénominateur commun entre ceux qui suivent la propagande et ceux qui suivent les doctrines ésotériques, c'est l'inculture et l'aveuglement. Pour les uns venant du tube cathodique, pour les autres de la lumière qu'ils cherchent désespérément.

 

La lumière ne vient pas du ciel, la lumière ne vient pas de l'intérieur, la lumière vient forcément d'une connection entre les deux. Je laisse à chacun le loisir de la trouver. Mais j'insiste, aucune lumière ne peut s'établir en quittant son état d'humain, en abandonnant ses frères et soeurs à la barbarie ambiante.

 

J'ai décidé, depuis plusieurs années, de ne plus être citoyen. Et combien de fois ai-je entendu " Mais il faut voter"...

 

Je réponds, parfois, mais la plupart du temps, je n'use même plus mon énergie à cela. Je ne demande plus aucune aide sociale ( sinon la CAF, pour mon proprio, mais je négocie la sortie ), je n'envoie plus les feuilles de sécu.

 

Je ne me considère plus comme français, à peine comme terrien, sinon dans le sens le plus noble du terme, ce à quoi j'aspire.

 

Je ne veux plus de ces lois qui n'ont et n'empêcheront jamais le mal de se dévellopper, je ne veux plus de ce système de fonctionnement infantilisant, abrutissant, abêtissant... Je n'ai pas besoin de ces lois pour respecter autrui, pour le plus possible éviter le mal, qui pourtant, toujours, est là, insidieux, perfide...

 

Le fonctionnement de ce système est simple, on pousse d'un côté à la faute, quotidiennement, en favorisant les excès de toutes sortes, vitesse, sensations fortes, sexe, addictions, fatigue, dégénérescence mentale, etc, et on reprime tout cela dans l'autre.

L'humain est éternellement laissé dans un état infantile, sclérosé, et même ceux qui se nomment experts, dans les médias, n'échappent pas à la règle.

 

Je ne suis pas un enfant de votre humanité débile et suicidaire, spoliatrice et cupide. Je ne suis pas le fils d'une république maçonnique et polluée par le gain, la notoriété, le paraître et l'avoir.

 

JE SUIS le fils des étoiles, celui qui veut rétablir le contact, capter les énergies, l'Energie, qu'il n'y a plus sur Terre.

 

JE SUIS votre ennemi et j'ai toujours combattu.

 

Je ne baisserais jamais mes armes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Moi je
commenter cet article

commentaires

Narf 26/07/2011 22:10



Bien dit. Merci les Damiens.



Damien 25/07/2011 04:45



Salut à toi fils des étoiles. Je réagis un peu tard et peu souvent aussi, tu as dû le constater mais Ô que ça fait du bien de te lire. Mon double, mon frère, voilà comment je devrais
t'appeler.


Comme toi j'en ai assez de ce monde et je lutte. Je comprends tes souhaits. Ceci est une réflexion personnelle, pardonne moi d'utiliser ta partie "moi je" pour m'exprimer et échanger mais quand
tu regardes objectivement les gens autour de nous, ils ont l'esprit occupé à convoiter ce qui est superficiel et à se vautrer lamentablement dans les stupidités de ce monde. Ils sont sourds, ils
sont aveugles, ils sont conditionnés, ils sont manipulés, ils vivent dans le vice, ils se croient forts et intelligents alors qu'ils sont faibles et cons.


Comment veux tu que ces lois liberticides disparaissent alors que ces gens en redemandent?  Comme disait Platon, c’est l’enchaîné lui-même qui coopère de la manière la plus efficace à
parfaire son état d’enchaîné. Ces gens sont loin d'être comme toi, comme moi, comme une majorité de tes lecteurs. Ces gens n'ont pas atteints une profondeur de conscience qui leur permet de voir
la vie autrement. Et, tels des animaux privé de liberté, si tu ouvres la cage, ils restent enfermés par peur de découvrir la vraie vie.


Je me sens seul, je me sens étranger à ce monde qui ne me convient pas. Autour de moi, je suis perçu comme quelqu'un qui ne profite pas de la vie, au sens où je m'éloigne de tout ce qui est sans
intérêt, de cette médiocrité ambiante, du faux. Je suis aux yeux des gens inintéressant car je ne leur apporte rien de matériel et d'immédiat, alors que j'offre mon coeur et ma sincérité.


Par contre, ces gens qui vivent de superficiel et d'illusion viennent à moi, quand ça ne va pas, quand leur bêtise leur a fait percuter un mur à pleine vitesse. C'est cet acte qu'ils appellent:
s'éclater, je crois... Et comme j'ai un coeur, de la compassion, je ramasse les morceaux, je recolle comme je peux. A ce moment là, je suis, je cite: "exceptionnel" ou "une chance dont on
remercie le ciel d'exister"... Et puis soudain... Les gens repartent dans leurs conneries, je n'existe plus.


Ceci m'a fait m'interroger sur ce qui motive les gens à être aussi crétins. J'y vois une forme d'opposition entre passion et raison. Leur quotidien étant tellement morose, ils sont aliénés par
une camisole invisible toute la journée donc ils vivent de plaisirs futiles, individuel, égoiste. Ils ne voient pas qu'ils prônent ce qui les détruit. Et comme ça les détruit, ils s'efforcent de
continuer dans cette voie, sans rien comprendre.


On le voit dans ce monde, la passion entraine les guerres, la raison, trop peu présente, est capable de les stopper. La passion entraine l'accumulation de richesses pour une minorité et
l'exploitation d'une majorité. La passion fait que hommes et femmes recherchent l'amour à travers une image, ils fuient au premier abord les valeurs mais espèrent que cette image en a. Les gens
sont hypocrites, à leurs yeux, les autres doivent avoir des valeurs alors qu'ils n'en ont pas eux même. Bien que plus grand chose ne me surprenne, je suis encore étonné par autant d'aveuglement
et d'amour de soi quand je regarde autour de moi.


J'en arrive à me demander si, quelque part, les gens de coeur sont des gens de raison et que ceux qui vivent de plaisirs, de passion, en ont besoin justement parce qu'ils n'ont pas de coeur.
C'est leur seule façon de se sentir vivant.


Ils veulent être reconnus mais ne reconnaissent pas les autres.


Ils ont plein de connaissances humainement parlant mais ne se connaissent pas eux même.


Ils veulent de belles maisons, spacieuses et bien décorées alors qu'ils n'y répendent pas d'amour et y vivent seuls.


Ils n'aiment pas dialoguer, surtout avec quelqu'un de bavard comme moi, mais aiment s'avachir 4/5 heures le soir devant la TV, une boite à conneries qui parle pour ne rien dire.


Ils font et pensent comment tout le monde et se croient uniques...


Ils ont plein de croyances et d'idées préconcues mais pas de savoir et de réflexion.


Bref, voilà j'avais juste envie de m'exprimer parce qu'en ce moment mon moral est un peu dans les chaussettes. Dans quelques jours ça ira mieux, j'aurai repris des forces pour encore donner un
peu de coeur autour de moi, un peu de mon temps, pour que ça ne serve à rien. Un parasite qui ne sait que profiter pour vivre ne peux pas comprendre.


Donc un monde différent, plus humain, plus altruiste, plus généreux, un monde qui à du coeur, un monde dans les étoiles est-il possible avec ce genre de personnes? J'en doute, je doute de leur
prise de conscience.


Une majorité suis le chemin qui leur est donné, ils vont là où ils mène. Nous sommes bien différent toi et moi, nous avons choisi le plus difficile, c'est aller là où il n'y a pas de chemin et y
laisser une trace, celle de l'amour...


Excuse moi pour la longueur :)



Ferlinpimpim 25/07/2011 22:41



Excellent, mon frère...


Car oui, tu es bien mon frère. Tes mots sont les miens.


 


Rien à enlever, à ajouter.


 


MERCI.



Verner 08/07/2011 09:22



Toujours aussi Merveilleux le P'tit Frère...et combien je l'aime ! tout simplement...



Ferlinpimpim 08/07/2011 23:23



C'est réciproquen grand frère...


 


Je t'embrasse.



Cassandre 30/06/2011 20:29



On l'est déjà, mort, Ferlin. Tout ça n'est qu'une gigantesque farce sordide. Je demande la libération, c'est tout.


Cassandre



Ferlinpimpim 30/06/2011 20:41



Nous sommes bien vivants, et la libération ne dépend que de nous...



Cassandre 30/06/2011 19:44



Ferlin, tu sais quoi ? Tu as raison. .. sauf que pour ma part, je ne veux plus me battre.


Bises


Cassandre



Ferlinpimpim 30/06/2011 20:24



Nous aurons le temps de laisser les armes lorsque nous serons morts, Cass...



patricia 30/06/2011 15:02



Cher Ferlin: Je suis un peu débousolée.  Vous avez dit maintes fois que vous arrêter  ce blog.  OK. je peux comprends.  Maintes fois vous êtes revenu.  Ma question est,
vous êtes ici où vous êtes encore en train de partir???  J'ai suivi votre blog depuis quelques années.  Vos aller-retour, je peux comprendre jusqu'à certain point.  Trop des
aller-retour ont fait en moi que je pense que vous êtes un peu perdu, comme nous autres d'ailleurs.  Restez ou partez, me je vous  demance d'arrêter de nous dire au-revoire svp.
 Soyez en accord avec vous même.  Et puis, ayez du respect pour nous, vos lecteurs qui vous suivent.   Restez ou partez.



Ferlinpimpim 30/06/2011 20:24



Je suis de passage, sur Terre, sur ce blog, dans cette vie...


Désolé si tu ne peux comprendre, ainsi que d'autres. J'ai choisi de garder ce blog pour m'exprimer lorsque j'en ressentais le besoin, et uniquement à ces moments là. C'est ma liberté et j'y
tiens.


Ce blog est comme la vie, il est mort, mais ne l'est pas.



Bernard 30/06/2011 13:51



"aucune lumière ne peut s'établir en quittant son état d'humain, en abandonnant ses frères et soeurs à la barbarie
ambiante."



Magnifique, bravo !



Ferlinpimpim 30/06/2011 20:22







chrystaline 29/06/2011 23:05



certe, si tel est le cas on va droit dans le mur et tout le monde y restera. j'ai peut être envie de croire qu'il restera par ci par là des breches de terre...de vie.



Ferlinpimpim 30/06/2011 00:34



On l'espère...



anne 29/06/2011 23:01



ce message n'est pas de moi, merci d'accepter de faire la différence :


bonjour damien, fils, très cher fils. Aujourd'hui il m'est donné l'occasion de te parler, plus directement et plus distinctement. Je te remercie de me lire, de croire en moi et de croire en toi.
Tu as accompli bien des desseins et ta vie fut souvent difficile et solitaire. Ton intelligence t'a permis de faire face néanmoins elle t'a aussi fait souffrir plus que nécessaire.


Aujourd'hui ce temps est fini. Tu es libre Damien, si tu le souhaites et si tu est en accord avec ce que je te dis. Tu es libéré de cette souffrance sans pour autant avoir quitté ce monde: eh
oui, fils, tu pensais qu'il ne pouvait en être ainsi cependant c'est La vérité : tu es libre et bien vivant. 


Tu es comme chacun dans l'attente et je peux le comprendre néanmoins n'oublie pas que la vie s'expérimente dans le présent, dans le maintenant et que ta rage ne doit pas faire oublier qui tu es
et d'où tu viens : ta responsabilité est grande, vis chacun de tes actes, chacune de tes pensées comme si c'était la dernière et partage comme si le peu que tu possèdes te brûle les doigts ! Et
tu le fais, très bien, cependant il reste quelque chose que tu gardes et dont tu fais secret : partage-le avec la personne concernée, elle te sera reconnaissante mais surtout elle sera libérée et
toi aussi. Merci de le faire, merci de m'entendre, merci de m'aimer, mon fils. A bientôt, toujours avec toi.


 


PS: merci de ne pas diffuser, ce message t'est destiné Damien, je ne sais pas ce qu'il contient intrinséquement, toi seul le sait mais c'est un pur bonheur que de recevoir Sa parole... demande à
continuer l'entretien durant ton sommeil car tu le peux si tu le souhaite.  anne



Ferlinpimpim 30/06/2011 22:03



Avec ton accord, je diffuse ce commentaire, Anne. Il pourra aider certains lecteurs.


 


Je te remercie de me l'avoir transmis. Je ne sais pas encore ce que je vais en faire, mais il me touche au plus profond.


 


Je suis tellement désespéré, viscéralement desespéré...



anne 29/06/2011 22:33



... Oui, toi ferlin, fils de l'Un, fils des étoiles, merci de nous offrir ce lieu de partage, d'écoute et de respect. Merci d'être entier, authentique et lucide, courageux et aimant... Ta
souffrance est palpable, attisée par les évènements qui s'enchaînent et surtout par le fait que nous en sommes informés. L'étape suivante est, à mon avis : de couper tout lien avec nous, avec
internet, avec les médias même non-alignés, dits alternatifs. Pourquoi ? Nous en sommes tous réduits au même point : nous cherchons via le net donc à l'extérieur ce qui est est là, à l'intérieur
: nous savons où cela nous mènera, de façon inconsciente certes mais nous le savons et sommes complètement angoissés, stressés, impatients au risque de passer à côté de l'essentiel !
Je n'ai pas ce courage, pas encore, la matrice me maintient encore, je ne sais pour combien de temps.... Mes envies de "coupure" sont omniprésentes, par vague cela devient une nécessité, comme
une brûlure sur la peau... Un mal-être violent et terrifiant ! Une envie de vomir ce système et une incapacité à en sortir vraiment, ce qui rend mon image insupportable !


D'âme à âme, merci mon ami, frère des étoiles et fils de l'Un............................. 


anne



Ferlinpimpim 29/06/2011 22:41



Bisous ma soeur... Oui, nous allons sortir de tout ça, c'est imminent. Nous y sommes encore, faiblesse ou nécessité?...Peu importe, nous y sommes...


 


L'heure du départ est proche, et nous sentirons cette heure.


 


Je t'embrasse.



chrystaline 29/06/2011 22:27



....et j'ai pourtant confiance car je sais que toute cette merde est en auto destruction. après le KO on aura toute la place pour reconstruire. mais on a encore du chemin avant de devenir
humain.



Ferlinpimpim 29/06/2011 22:33



On?...


 


Qui, On?


 


Nous ne serons plus là...