Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 00:20

Sélection 208

J'avais tout prévu.

 

Mon arme était de petit calibre mais j'avais acheté les balles appropriées, haute volocité. J'étais bien décidé.

 

C'est pas qu'il me manquait quelque chose dans cette vie, il me manquait tout, absolument tout. Le travail, l'Amour, l'Esprit, tout...

Pourquoi continuer la torture?

 

J'ai calé la carabine 22LR sur le mur, ai appuyé ma tempe dessus, ça tenait bien. Suffisait plus qu'à déclencher le percuteur.

Je n'ai pas voulu faire de prière. Je savais que ce n'était pas approprié dans l'acte.

 

PAN!

 

 

 

J'ai tout de suite été propulsé au plafond, comme dans un rêve mais en vachement réel. Je voyais mon corps affalé, en bas, la carabine gisant sur le sol, du sang.

 

Ca n'a pas duré plus d'une minute avant que les secours n'arrivent, preuve que le temps n'existait plus vraiment. Je les ai vu défoncer la porte et se précipiter sur mon corps inerte.  J'ai vu un jeune pompier très troublé et j'ai eu de la peine pour lui.

 

Ce n'était pourtant pas si sale que ça. L'avantage des petits calibres. Mais me voyant mort, ainsi, ça me faisait quelque chose, moi aussi.

Quand ils m'ont évacué, j'ai compris qu'il y avait un problème. J'ai suivi l'ambulance jusqu'à l'hopital et j'ai assisté à la réanimation.

 

-Putain, reviens espècee de connard, à dit un des urgentistes.

 

Puis il y a eu cette lumière, au dessus de moi. Une lumière très forte et douce à la fois. Je ne saurais la déterminer par des mots.

J'ai laissé mon corps aux soins des urgentistes. Je n'en avais plus rien à faire, je dois bien avouer.

 

A l'entrée du tunnel, plusieurs personnes m'attendaient. Elles n'étaient pas très contentes, je le sentais. Ce n'était pas méchant, il n'y avait aucune condamnation, mais elles n'étaient pas contentes. Elles m'ont mené au bout du tunnel et là, un être de lumière pure m'attendait.

 

Il n'y avait aucun jugement dans ses paroles, aucune condamnation. Je crois que si j'avais tué, ce soir là, avant de mourir, j'aurais eu le même être dans le même état qui m'aurait reçu.

 

- Tu as tué, il m'a dit.

 

Ce n'était pas une parole, plutôt une pensée qui résonnait en moi.

 

- Tu t'es tué. Crois tu qu'il y ai une différence entre se tuer et tuer autrui?

 

Ce n'est pas moi qui ai répondu, plutôt mon âme. Elle a simplement acquiéscié.

 

Puis la lumière m'a montré l'endroit où se retrouvaient les suicidés.

Purgatoire est le mot qui m'est venu. Des âmes tourmentées, tournant en rond, dans l'infini.

 

- Est ce bien ce que tu veux a demandé l'être de lumière?

 

- Non, j'ai répondu, sans hésitation.

 

- Alors écoute le Seigneur et oublie un peu tes petits tourments. Ton chemin sur Terre n'est pas fini. Tu dois y retourner. Veux tu y retourner?

 

Je n'avais plus rien, plus personne... Pourquoi y revenir?

 

- Il a un chemin pour toi, si seulement tu le veux, à rajouter l'être.

 

Je n'ai pas eu le temps de répondre que j'ouvrais les yeux. J'étais dans mon corps.

 

-Ho putain! à crié un chirurgien.

 

J'étais dans un calme total, comme je n'avais jamais été. J'ai regardé tout cela comme une scène hollywoodienne.

 

 

Je n'ai parlé à personne de tout cela.  Il y a la honte de l'acte, mais aussi la peur que l'on vous prenne pour un fou, qu'on vous interne, parce que vous avez vu un ange...

 

C'est le chirurgien, le même qui avait juré, m'ayant pris en sympathie, qui m'a tout dit.

 

- Vous savez, m'a-t-il dit d'un air désorienté, je n'ai rien compris. La balle a fracassé la tempe, mais au lieu de transpercer le cerveau comme elle aurait dû faire, elle a longé la boîte crânienne... Sans rien toucher du cerveau. C'est un miracle.

 

J'aurais bien aimé lui dire que moi aussi, j'avais vécu un miracle. Mais non. Il n'était pas encore prêt à comprendre tout ça.

Désormais, je savais que j'avais quelque chose à faire. Je ne savais pas encore quoi, mais ça viendrait. Seul, sans rien, désorienté, peu importe...

 

J'étais en mission pour le Seigneur, comme nous tous.

 

Et j'allais tout faire pour l'honnorer.

 

 

( Tout ceci n'est que fiction...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article

commentaires

LLéa 04/03/2014 23:10


Bonsoir,


 


Pimpim, tu dis que tu es déja mort. Que nenni! :)


Et si cela était le contraire?


Vivant, bien vivant, entouré de zombies. 


Tu préfères quoi? Vouloir, posséder, l'envie, le besoin de tout, sans jamais être satisfait, ni se fixer de limites, sans aucune lueur dans les yeux? Ou l'étincelle magique, divine, VIVANTE, nu
comme un ver?


Bises a toutes et tous,


PS. Laisser les morts enterrer les morts. 


 

Ferlinpimpim 05/03/2014 15:26



Il faut mourir de sa petite vie si on veut renaître... Tout cela est symbolique, mais pas que...



robertespierre 03/03/2014 14:49


Damien,Bonjour


Je lis 1er Mars,j'ai vérifié:non ,pas 1er Avril


Vérité ou fiction :peu importe


c'est pour toi quelque part vérité


Toutes ces questions,les idiots ne se les posent pas


c'est ça :ta croixHyper sensibilité de l'écorché vif,


l'intelligence du coeur


et j'ai plaisir à dire


au plus tu cherches au plus tu trouves ,et au moins tu en sais


c'est ça un vrai chercheur


On est "des fourmis" sort de ton corps et regarde toi d'en haut


comment peut-on imaginer comprendre


on n'est pas fait pour ça


mais on peut s'émerveiller en donnant


et ceux qui témoignent ici te disent:Damien,tu donnes beaucoup


merci


 

Ferlinpimpim 05/03/2014 15:22


Merci à toi. Ca fait bien longtemps que je ne suis pas "sorti"... Peut-être que ça va revenir...


key 03/03/2014 01:02


Est ce que ta boite mail ne serait pas piratée...? Je reçois des trucs plus que louche...

Ferlinpimpim 03/03/2014 02:33



C'est fort possible.


 


Merci de m'en avertir. Je vais en changer.



jack 02/03/2014 23:34


Salut Ferlin ,


le plafond , je connais , ce n'était pas un suicide , mais ce donc tu parles , est parfaitement réel  , il n'y a point de mort , tu ne me connais pas Ferlin ou si peu et inversement .


Salut à toi.....


 

Ferlinpimpim 03/03/2014 02:34



On ne se connait pas, ici, tous...


 


J'aimerais bien qu'on se rencontre, tous. Mais ce n'est pas possible.


 


Bien à toi.



anne 02/03/2014 21:09


Moi non plus, je n'ose pas... nos visions sont pour nous...


Mais nous sommes vivants !


Je n'en ai plus aucun doute, et acteur !


Il en faut du courage, pour faire face à la vie....

Ferlinpimpim 03/03/2014 02:35



Je t'écris en mail.



anne 02/03/2014 17:13


Bien. Ainsi je suis certaine que nous aurons l'occasion de nous rencontrer, un jour.


Je pense que l'on ne peut pas aller aussi loin dans l'écrire - réflexion - pour que cela soit totalement fictif. Ce récit ressemble me fait penser à un miroir...


Tu l'honnore chaque seconde de ton souffle. Etre, l'honnore. En douter, c'est se détourner de Lui.


L'Ange prend bien des visages et voix / voies pour s'exprimer.


Bisous


 

Ferlinpimpim 02/03/2014 17:41



J'ai des visions...


Parfois, je les écris. Souvent, je n'ose pas.


 


Bisous.



patdu83 02/03/2014 07:24


Oui ! tu as tout a fait raison, nous sommes déjà tous morts. Ce fragile lien entre nous (internet) peut se rompre à tout moment (comme le téléphone). Et alors, comment pourrions-nous communiquer
nous qui ne nous connaissons pas physiquement...Je ne connais même pas mon voisin qui habite pourtant sur mon palier ! Quelle hérésie ; nous ne sommes plus des hommes mais des insectes, des nuées
insectes affamées mais en quête de fausses richesses et attirées par les lumières de la ville, nous nous brûlons nos frêles ailes...  Finalement, le système "esclavo-démago" est en train de
gagner. Plus de travail pour un nombre grandissant, plus de liberté d'expression, et même nos pensées sont "orientées", plus de liberté tout court car englués que nous sommes dans ce système, les
ailes grillées, nous n'avons plus la force d'en sortir.. A l'inverse, plusss de pauvreté, plusss de misère, plusss de violence. On cherche à nous enlever notre part divine : l'Amour de notre
semblable en nous éblouissant de tous les artifices inimaginables... Nous nous sommes perdus dans la matérialité de nos sociétés modernes.  


Kenavo l'âmi...

Ferlinpimpim 02/03/2014 17:38



Tu sais, je n'ai pas vraiment envie de connaître mes voisins... Si, la petite chinoise, à côté, car elle est jolie ,
mais surtout discrète, au contraire de tous les autres qui claquent les portes, n'ont aucune discrétion... Ne peuvent vivre sans bruit. Tiens, de l'autre côté, la chasse d'eau se remplie en 15
mn, ce qui résonne dans toute la résidence... Bin ça ne lui ai jamais venu à l'esprit de savoir pourquoi la mienne se remplie en 1 mn.... Et de la tirer à 1h du matin...


 


Bref, me fous de ce système. Je pense que je ne vais pas tarder à le quitter.



LLéa 02/03/2014 00:15


^^


Bonsoir,


 


Cesse de nous faire peur! Merci.


 


Pas de bisous, :)

Ferlinpimpim 02/03/2014 00:56



Mouarf, je suis déjà mort, ma puce....


 


Si je suis retenu ici, c'est pour une chose.


 


Que j'ignore.


 


Bisous ma petite belette....



Wil 01/03/2014 19:58


Ferlin, Tu as bien eu raison de me reprendre. Mais quand un enfant fait des sotises il est bon de lui faire comprendre d'où il vient et ce qu'il fait;)


A+


Wil

Ferlinpimpim 01/03/2014 23:11



C'est ce qui est prévu, Wil, par les prophéties...


 


Le Père revient...


 


Et il n'est vraiment, mais alors vraiment pas content du tout de ses enfants.



Wil 01/03/2014 19:41


hello Ferlin, Sacré fictionneur:)


Cependant j'aimerais bien prendre là maintenant Dieu, lui donner la vision du monde qu'il a bâti! Je pense que je pourrirais son repas avec ses amis apôtres sans oublier les filles;)! donc
j'irais en enfer direct... Mais je prendrais ce risque!


A+


Wil

Ferlinpimpim 01/03/2014 19:45



Salut Wil, il n'a pas bâti le monde, il l'a créé. Tout le monde ou presque se plante lamentablement là dessus. Ils nous a laissé le libre arbitre et au lieu de suivre ses preceptes, nous avons
choisi ceux du diable.


Alors ne l'accusons pas de ce que nous avons fait.



Chantalouette 01/03/2014 13:30


Merci Damien


Une fiction qui pourrait être vraie.


Bon weekend


 

Ferlinpimpim 01/03/2014 19:45



Bon w-e Chantal. Gros poutous.



Hélios 01/03/2014 10:58


Fiction, mais qui semble bien réaliste dans le déroulement des faits...Bravo, on y croirait.


Pour info, le nouveau BBB est ouvert.


http://bistrobarblog.over-blog.com/


Bisous

Ferlinpimpim 01/03/2014 12:01



Oui, j'y suis passé ce matin, comme d'hab...


Bisous.



Narf 01/03/2014 06:32


J'aime quand la fiction nous entraîne au coeur de la réalité, dans sa face sombre invisible. Ouch! ça emporte! ça donne envie d'aller voir plus loin, dans l'invisible. Merci Ferlin! Tu es génial!
:)  Et la photo aussi, super.

Ferlinpimpim 01/03/2014 09:47



Merci Fran... C'est en réaction à l'article que je t'ai envoyé hier soir...


Bisous.