Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 17:31

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Chemtrails
commenter cet article

commentaires

neo 15/04/2014 19:18


http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2014-04-13-09h02/etats-unis-et-canada---intemperies-meteo-jusqu-a-mercredi-24821.php#xtor=RSS-7



Etats-Unis et Canada : intempéries météo jusqu'à mercredi


Actualités - Mise à jour le dimanche 13 avril 2014 par La Chaîne Météo


Une perturbation très active traverse l'est des États-Unis, entre aujourd'hui dimanche et mercredi prochain. Elle s'accompagne de fortes pluies, d'un risque de tornade sur les grandes plaines
et... de chutes de neige conséquentes sur le Québec qui pourraient occasionner des inondations...


Réagir

2





Crédit : La Chaîne Météo




Une situation météo finalement très classique en cette saison qui voit de très violents conflits de masses d'air s'organiser sur les Etats-Unis et le Canada. Ce dimanche, ce sont donc tous
les Etats situés de la Louisiane au Michigan qui sont les plus impactés, avec un maximum d'intensité du Kentucky au Mississippi. Des très violents orages sont en effet probables sur ces
secteurs, avec un risque d'inondations localisé. A ces intempéries, il faut ajouter un avis de tornade qui est activé dimanche, toujours sur ces mêmes régions du sud des Etats-Unis.


Et comme cette perturbation se trouve freinée dans sa progression par un anticyclone qui résiste sur le proche Atlantique, les précipitations, en plus d'être intenses seront durables, ce qui
accroît davantage la possibilité d'inondations. C'est seulement mercredi prochain que cette perturbation pluvio-orageuse très virulente, s'éloignera au large vers l'Atlantique, mettant fin à
cet épisode de très mauvais temps.


 


 


25°C à Montréal lundi avec des orages, neige mardi et -10°C mercredi !


Cette perturbation, actionnée par une dépression qui se creusera sur l'Ontario puis le Québec lundi et mardi, pourrait entraîner d'intenses précipitations, sous forme de pluie ou de neige
entre Ottawa et Montréal. Dans cette ville, entre lundi et mercredi, les températures chuteront localement de 35°C, passant d'un niveau de début d'été (25°C lundi après-midi) à celui d'un
mois d'hiver (avec -10°C attendus mercredi matin !). Qu'elles se produisent sous forme de pluie ou de neige, on attend localement sur la totalité de l'épisode d'intempéries, jusqu'à 70mm de
pluies. La nature des précipitations dépendra de la façon dont la dépression responsable des intempéries se comportera : si cette dépression longe le fleuve Saint-Laurent, alors la neige
pourrait tomber en abondance au nord de Montréal, avec des cumuls qui pourraient avoisiner les 15 à 20cm. En revanche, si cette dépression circulait un peu plus nord, alors les précipitations
tomberaient sous forme de pluies uniquement.


Ces fortes précipitations risquent donc d'entraîner une forte réaction des rivières : avec la fonte de la neige actuelle et les fortes précipitations attendues, tout semble hélas réuni pour
que de nombreux cours d'eau subissent une hausse rapide de leurs débits, avec un risque très important de crues à la clef...













Crédit : La Chaîne Météo
































 




 










Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*



Réagir




Warren Brandely
Avec encore 60cm de neige au sol chez moi au Saguenay (250km Nord Ouest de Québec), autant dire que l'on surveille de près ce qui s'en vient.

12/04/2014RépondreSignaler




Allmen67
De 25° à -10° en 36 heures et en avril. Incroyable ! Ils auront souffert le quebecquois cette année. On a eu du bol nous en Europe. Ouf !!!


 

neo 15/04/2014 19:15


http://www.journaldelascience.fr/environnement/articles/nuages-noctulescents-plus-plus-presents-ciel-3515



Journal de la science » Environnement » Les nuages noctulescents de plus en plus
présents dans le ciel



ENVIRONNEMENT


Les nuages noctulescents de plus en plus présents dans le ciel


Par Nicolas Revoy | dimanche 13 avril 2014


| Imprimer | Envoyer












La présence des nuages noctulescents, ces formations atmosphériques qui brillent la nuit, s'est accrue entre 2002 et 2011. Si les causes précises de ce phénomène ne sont pas connues, les
chercheurs pensent qu'il pourrait être causé par les changements climatiques en cours. Crédits : Martin Koitmäe






Les nuages noctulescents, ces formations nuageuses qui présentent la caractéristique de briller durant la nuit, sont de plus en plus nombreux dans le ciel. Les causes de ce phénomène
demeurent obscures, même si les chercheurs pensent qu'il pourrait être lié aux changements climatiques en cours.




Entre 2002 et 2011, les apparitions de nuages noctulescents se sont faites de plus en plus fréquentes, révèle une étude publiée le 18 mars 2014 dans la revue Journal of Geophysical Research. Les nuages noctulescents ? Également appelés
nuages polaires mésosphériques, les nuages noctulescents sont les formations atmosphériques les plus hautes de l'atmosphère terrestre : ils sont situés dans la mésosphère, à une altitude
avoisinant les 80 km.


La principale caractéristique des nuages noctulescents est... qu'ils brillent la nuit. En effet, du fait de leur grande hauteur, ils peuvent être éclairés par le soleil « par en-dessous »,
c'est-à-dire lorsque celui-ci a disparu derrière l'horizon.


Pour parvenir à la conclusion que la présence des nuages noctulescents s'est accrue depuis 2002, le chercheur en sciences de l'atmosphère américain James Russell (Université Hampton en Virginie,
États-Unis) et ses collègues ont combiné un grand nombre de données. Tout d'abord, ils ont utilisé des mesures fournies par la mission spatiale TIMED (Thermosphere Ionosphere Mesosphere Energetics and Dynamics) et la mission AURA,
des données qu'ils ont ensuite recoupé avec un modèle informatique développé par le climatologue américain Mark Hervig, co-auteur de l'article.


Et ce n'est pas tout, car ce modèle informatique a ensuite été testé en comparant les résultats qu'il fournissait avec les observations réalisées par le satellite suédois ODIN lancé en 2001,
ainsi que le satellite américain STPSat-1 (lancé par le Département américain de la Défense).


Résultat ? Les auteurs de l'étude ont constaté que la présence des nuages noctulescents s'était accrue entre 2002 et 2011, principalement dans les régions du globe situé entre 40 et 50° de
latitude nord (dont la France fait partie).


Comment expliquer cette augmentation de la présence des nuages noctulescents dans le ciel ? À l'heure actuelle, David Russell et ses collègues n'ont pas d'explication précise à fournir.
Toutefois, ils font l'hypothèse que les changements climatiques en cours sont probablement impliqués dans ce phénomène.


En attendant, si ce résultat suscite bien évidemment des interrogations, gageons qu'il fera la joie des photographes...


Ces travaux ont été publiés le 18 mars 2014 dans la revue Journal of Geophysical Research, sous le titre "Analysis of northern midlatitude noctilucent cloud occurrences using satellite data and modeling" .






L'actualité de la science vous intéresse ? Chaque jour, le Journal de la Science vous fait partager les résultats de sa veille scientifique sur TWITTER, sur FACEBOOK et sur SCOOP IT. Suivez-nous !

Vous êtes sur Google+ ? Vous pouvez nous y rejoindre sur la communauté SCIENCE ACTUALITÉS. La communauté Google+ SCIENCE ACTUALITÉS permet à tous les passionnés de science de partager et de commenter les
dernières actualités scientifiques.





 

marasine 13/04/2014 21:34


album photo https://www.facebook.com/media/set/?set=a.264166573734767.1073741828.263925317092226&type=1

Ferlinpimpim 13/04/2014 22:11



Oui, on s'en prend plein la gueule....



anne 13/04/2014 20:25


Voilà, c'est souvent comme ça chez nous aussi ! Et lorsqu'il y a de véritables nuages, les trainées sont en négatif ! On dirait des couloirs gris/noirs qui traversent les nuages... Surréaliste !
Mais qui regarde ?

Ferlinpimpim 13/04/2014 21:10



Oui, ça le fait aussi des fois, ici ou en France en genéral, mais moins fréquent. De plus en plus de gens regardent.... Faut laisser faire le temps.