Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 00:21

11080054_p.jpg

Putain, six heure du mat....

 

J'ai pas eu le temps de me retourner, lorsque j'ai entendu le fracas de la porte enfoncée d'un coup de bélier, même pas. Une espèce de scarabée humain était déjà sur moi, son genou écrasant mon dos, qui criait :

 

- TES MAINS, TES MAINS DERRIERE LA TETE!....

 

Bin tu les veux mes mains, vas-y....

 

M'ont traîné, comme un sac, jusqu'a la voiture.

 

Moi, je me réveillais, je ne savais pas encore si c'était un cauchemard ou un délirium. Je me demandais ce que j'avais pu faire de mal.

 

Il m'ont jeté dans la camionnette. C'est bon, j'ai compris, je ne suis plus un humain, je suis un sac, une grosse merde que l'on trimballe...

 

Non, je n'ai pas eu peur. Pourquoi avoir peur?... De mourir?... J'avais bien plus peur de la souffrance que de la mort. La vie est bien plus intolérable que le trépas, tout être sensé le sait.

 

J'ai respiré, j'ai pensé aux paysages somptueux que j'ai vu, du haut de la tour de guet, en Dordogne, des magnifiques paysages hivernaux, en Auvergne, des vagues, sauvages, en Bretagne.

 

Lorsqu'on est arrivés, j'étais bien détendu, et les coups de matraque n'ont fait que me confirmer que j'étais bien, très bien.

 

Je saignais lorsque qu'on m'a présenté devant ce qui ressemblait à un juge.

 

- Vous avez enfreint à de multiples reprises la loi, en propageant de fausses informations sur Internet, en posant dans le geste de quenelle, et en multipliant les appels à la désobéïssance et en constituant un réseau de terroristes.

 

Je l'ai regardé, d'un oeil, car dans l'autre, du sang coulait de ma tempe... je n'y voyais plus rien.

 

- Vous avez quelque chose à dire pour votre défense? Il a rajouté.

 

Je n'ai rien dit, que dire? Je commençais à retrouver un semblant de conscience mais ce n'était pas bon. J'étais comme une mouche prise dans une toile d'araignée. Que dire?.... Il n'y avait absolument rien à dire.

 

J'ai été traîné et jeté dans un cachot, humide, froid, sans rien que le sol pour se lamenter.

 

Je crois que j'ai pleuré, mais je ne suis pas très sûr, tout est embrouillé, en ces moments là.

 

Les seules fois où je revenais à moi, je me contorsionnais, "non, pas possible, c'est pas vrai, c'est un cauchemard, j'ai rien fait"....

 

Mon sang, qui coulait encore, jusque dans la commissure de mes lèvres, me rappelait le goût de la réalité. Au bout d'un moment, et ces bâtards savent très bien combien d'heures il faut, je suis revenu à moi, lucide, dans ma pisse, ma merde, totalement inhumain, moins que rien.

 

Quelques heures après ma prise de conscience, ils m'ont sorti, re interrogé.... C'était plus violent que la première fois. Normal, j'étais plus vraiment humain. Il y a eu quelques gifles, mais pas grand chose, à vrai dire.

 

M'ont rejetté dans ma cellule, le cul merdique, sentant la pisse... Tout pour détruire l'humanité qu'il me restait.

 

J'ai pensé à tous ces paysages,  oubliant l'odeur... m'oubliant....

 

 

Une assiette s'est glissée sous la porte, et je me suis traîné vers elle. Un clair bouillon, de chausettes? avec un morceau de pain dur. J'ai laissé le bouillon et j'ai sucé le pain, très lentement. Je savais qu'il me permettrait de survivre.

 

Ils m'ont laissé là de nombreux jours, je n'ai pas pu compter, j'étais dans le noir. Mais je sais que j'ai vu presque tous les paysages de ma vie, de 40 ans de vie.

 

Ils m'ont attaché les mains sur la table et le même officier m'a demandé :

 

- On veut les noms de votre réseau.

 

Bordel, je n'avais aucun réseau, mais comment leur faire comprendre?... Je suis juste un chercheur, un bloggueur....

 

- Allez, faut nous dire, maintenant.

 

J'étais étrangement détendu. Je n'avais absolument rien à me reprocher. Puis, d'un coup, y a un militaire qui m'a écrasé un doigt d'un gros coup de marteau.

 

Alors oui, j'ai crié, de douleur et de surprise... Les extrémités, c'est ce qui fait le plus mal. J'ai hurlé, même, je pense.

 

J'ai regardé mon doigt et il n'y avait aucune goutte de sang, juste que l'os était brisé en trois ou quatre morceaux.

J'ai régardé celui qui tenait le marteau. C'était un jeune militaire, 20 ans à peine, blanc comme la pleine Lune... Je l'ai senti désolé, je ne lui en ai pas voulu.

 

- Je répète la question, à dit l'enculé en face de moi.

 

Je pouvais inventer des noms, je sais pas, ou donner des noms au hasard... Mais non, j'étais coupable de rien, pourquoi je dirais ces choses là.

 

- Je t'emmerde, fils de pute.

C'est tout ce qui m'est sorti de la bouche à ce moment là....

Il a fait un signe de la tête, et TAC, un autre doigt écrasé.

 

Cette fois, je m'y attendais, je n'ai pas crié. Bizarrement, la douleur a encore été plus forte. J'ai gémi, j'ai gardé le plus possible pour moi. Mais j'étais mal, très mal. Me restait 8 doigts à fracasser, et d'innombrables choses en mon corps.

 

Je pense qu'ils m'ont reconduit dans ma cellule pour réfléchir à tout ça.

 

Je n'avais plus de paysages à voir, alors j'ai pensé à mes Amours.

 

J'ai été surpris de les voir si nombreux. Est-ce cela, mon pêcher, Seigneur?

 

J'avais aussi de quoi penser, dans ce domaine. Non pas que j'ai été un coureur, mais que les relations, avec moi, ne devaient pas être évidentes, visiblement.

Trop réfractaire, trop libre, trop indépendant....

 

Ca m'a permis d'aimer de multiples façons, mais toujours sincèrement. Bien, je l'avoue, peut être pas assez profondément. Est-ce ce que je paye actuellement?

 

Je n'ai pas compté les jours, je ne pouvais toujours pas, mais c'est longtemps après qu'ils m'ont ressorti, absolument minable, moins que rien, de ma cellule.

 

L'officier avait un air enjoué. Il jonglait avec son stylo, entre ses doigts.

 

- Nous avons fait une erreur, ce n'était pas vous que nous recherchions.

 

Je l'ai regardé, j'étais épuisé. Tellement épuise que je n'avais même plus la force de le détester.

 

- Vous êtes libre.

 

 

Deux doigts, ça m'a coûté deux doigts... A mes petits enfants, je pourrais dire que je suis passé à deux doigts de la mort.

 

Mais moi, que dire de tout cela?...

 

 

Prendre ou ne pas prendre de risque ne vous préservera pas. Agissez avec votre coeur, tout le temps. Car lui seul pourra supporter ce que la Vie vous donnera à vivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Délires
commenter cet article

commentaires

Marasine 13/01/2014 21:07


T'es con...moi aussi au début j'y ai cru, j'ai flippé un peu. Et puis j'ai revu dans ma tête le film V Vendetta, et d'autres, d'une autre époque. Bref, tu as bien fait d'écrire ça, des fois
que..... Personellement, quand ça va chauffer, je préfèrerai partir avec mon bus, le plus haut possible dans les montagnes, et espérer regarder le spectacle et criant OUAI  ! ENCORE !!!
Comme le gars dans le film 2012. J'aimerai aller là ou il n'y aurai pas de robocops sans cervelle.

Ferlinpimpim 13/01/2014 22:49



Moi aussi, j'aimerais être loin de cette fureur, déjà dès maintenant.... Je ne sais pas d'où c'est sorti, ce délire, mais c'est très certainement de l'anticipation, vue ce qu'il se passe en ce
moment dans ce pays...



Wil 07/01/2014 21:33


Hello Ferlin,


6 heures du mat c'est la bonne heure pour se réveiller:) Sachant que vu les conneries qu'ils font en ce moment ça ne m'aurait pas étonnée. Regarde durant le 11 novembre, ce qu'ils ont fait! sur
une vidéo il y en a un qui ne s'est pas prié de péter la main d'un type. Les gens aujourd'hui sont résignés car ils n'ont pas le courage de faire quoi ce que soit devant cette violence. Regarde
aussi les leadrers de ces manif anti mariage homo, ils sont devenus quoi en fait???? C'étaient des leurs. Et en montrant après qu'ils se foutaient de tout le monde les gens se sont retrouvés
à nouveau résignés et trahis.  Les gens résignés me déplaisent car en fait ils se foutent totalement de leur héritiers d eleurs enfants et de leur petits enfants! Vive les générations
d'après 68!


A+


Wil 

Ferlinpimpim 08/01/2014 13:43



Salut wil. T'inquiète, l'heure vient...



justebienlibre 07/01/2014 19:44


Salut à toi damien , ce délire m'a bien plus tellement il pourrait être réel demain et j'ai encore deux mains et dix doigts pour écrire même si j'en utilise que deux (ba ouai suis pas dactilo
:))..


Si dieu était musicien il commencerait par un do non?

Ferlinpimpim 08/01/2014 13:36



Salut... Heuuu il commencera pas là....



Pascal 06/01/2014 21:19


Tu fais Chier Daminou ! j'y croyais avant que je me rende compte que ton article était à la case "délire" j'etais déjà entrain de monter un groupe commando pour venir t'extraire des geôles
malfasaintes.


Bon alors un rapide coucou pour te souhaiter le meilleur pour toi et tes proches pour cette nouvelle année.


J'interviens rarement mais je lis toujours régulièrement tes articles avec toujours autant de plaisir.


Amicalement


Biz le géomètre


 

Ferlinpimpim 07/01/2014 07:13



Salut Pascal... Mouarf, si tu y a cru, faut vraiment que je me mette sérieusement à écrire, alors. Ca tombe bien, y a rien d'autre de prévu pour les 40 prochaines années....


Bises. Meilleurs voeux pour toi et les tiens.



LLéa 06/01/2014 19:29


Bonsoir,


 


T'es con! Tu m'as fait peur!


 


Bises, rapeuses, exprès .... :)

Ferlinpimpim 06/01/2014 19:48



Salut Léa.... Mouarf.... As tu eu la nouvelle?... Pffff, faut que je fasse des notes.... Bisous.



Z 06/01/2014 15:53


Arrestation :


http://www.youtube.com/watch?v=8uFMHq_ziLA

Ferlinpimpim 06/01/2014 19:47



Cette belle démocratie....



Myfair 06/01/2014 12:22


Hmmmm :-) Excellent...
Merci Ferlin !


Et j'espère que 2014 saura te laisser tranquille et te voir prospérer ! (avant que tout ne se casse la figure ? et même pendant !)

Ferlinpimpim 06/01/2014 19:42



Bonsoir, oui, je le sens bien que tout prend le chemin de la dégringolade.... Bises.