Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 22:11

Voici la position des planètes pour la fin du mois.

 

Selection_496.png

 

Nous avons un alignement ( ligne rouge ) de Saturne, Mars, Terre, Lune ( Nouvelle ) et Mercure par loin, derrière le Soleil....

 

Puis, en bleu, Jupiter, Soleil et Vénus pas loin....

 

Je ne suis pas assez calé pour en faire des déductions, mais vu comme c'est parti, on peut s'attendre à de très fortes secousses.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Séismes
commenter cet article

commentaires

neo 24/07/2014 17:56


itoo à vous pour les vacances


ssi vous en prenez!



neo 24/08/2014 11:25

http://www.earth-of-fire.com/2014/08/un-nouveau-seamount-decouvert-dans-le-pacifique-sud.html


Publié le 23 Août 2014 par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Un nouveau seamount découvert dans le Pacifique sud.

L’océan Pacifique compte depuis le mois d’août quelques volcans de plus !

Dans le cadre du projet ECS / Extended Continental Shelf, des scientifiques de l’Université du New Hampshire à bord du R/V Kilo Moana, ont découvert un nouveau seamount lors d’une cartographie du fond océanique réalisée entre le 8 et le 13 août, date de la trouvaille.
Le nouveau seamount proche de Jarvis Island - doc. Center for Coastal and Ocean Mapping / Joint Hydrographic Center.

Le nouveau seamount proche de Jarvis Island - doc. Center for Coastal and Ocean Mapping / Joint Hydrographic Center.

Ce seamount dépasse de 1.100 mètres les fonds marins environnants qui s’étendent à une profondeur d’environ 5.100 mètres. De forme conique, son diamètre basal est de 7.000 mètres, avec une pente maximale estimée à 23 degrés. Aux alentours, la bathymétrie 3D révèle la présence de différentes petites structures, dont deux petits volcans. LE CCOM/JHC précise que pour considérer une structure sous-marine comme seamount, celle-ci doit atteindre une élévation d’au moins 1.000 mètres au-dessus du plancher océanique.

Sans nom jusqu’à présent, il est situé dans une zone située dans le Pacifique sud, à 300 km. au sud-est de l’île Jarvis, une île corallienne, que nous examinerons par après..
La zone d'investigation : à l'avant-plan droit, deux volcans - en arrière-plan, le nouveau seamount - 3D view of the seamount area (SE point of view and 3.5x vertical exaggeration) - doc CCOM/JHC / http://ccom.unh.edu/seamount-discovery-2014

La zone d'investigation : à l'avant-plan droit, deux volcans - en arrière-plan, le nouveau seamount - 3D view of the seamount area (SE point of view and 3.5x vertical exaggeration) - doc CCOM/JHC / http://ccom.unh.edu/seamount-discovery-2014
Localisation de Jarvis island dans le Pacifique sud

Localisation de Jarvis island dans le Pacifique sud

Sources :

- NOAA Ocean Explorer - New Seamount Discovered During ECS Mapping - link

- CCOM / University of New Hamshire - seamount discovery by center scientists - link

- NOAA extended Continental Shelf - link

Ferlinpimpim 24/07/2014 17:59



C'est le cas mais on ne fera que de petits mouvements dans le département. Tant de choses à découvrir.



neo 24/07/2014 17:02


APPEL A TEMOIGNAGES sur le site www.franceseisme.fr
(http://www.franceseisme.fr/formulaire/index.php?IdSei=514 )

NIVEAU D'AVIS : SEISME modéré

Localisation :
FRANCE

CARTE DES INTENSITES macrosismiques internet (sévérité de la secousse au sol) issue des témoignages internet (mise à jour toutes les 5 minutes)
http://www.franceseisme.fr/seisme.php?IdSei=514

Date et heure
- à l'épicentre (heure locale) : 23/07/2014 18h26
- en temps universel : 23/07/2014 - 16h26

Coordonnées géographiques
Latitude : 48.9902°N Longitude : -2.3412°W
Magnitude : 4
Source : CEA-LDG

Informations estimées par modélisation

Zone des effets probables (intensité >= III)
Population affectée : 0
Nombre de commune(s) affectée(s) : 0

Zone de dommage(s) possible(s) (intensité >= V)
Population affectée : 0
Nombre de commune(s) affectée(s) : 0

Informations reçues par internet

Commune(s) ayant été affectée(s) par le séisme d'après les témoignages Internet (non validé par un sismologue)
(non déterminé)

Intensités communales par distance épicentrale
(non déterminé)

Séismes récents (3 dernières années, ML>3,5) dans un rayon de 20 km autour de l'épicentre
11/07/2014 - Séisme 30 km au SW de St-Helier (le 11/07/2014 à 13h54 heure FR, ML=4,8) selon le CEA-LDG


Séismes historiques d' intensité épicentrale supérieure à VII dans un rayon de 80 km autour de l'épicentre
Pas de séisme historique dans la région


NOTE : Ces informations préliminaires macrosismiques sont automatiques et non validées par un sismologue. Elles sont établies sur la base d'une modélisation pour un séisme de profondeur moyenne à
12 km. Suivant la profondeur réelle, les types de sols et les conditions géotechniques, les intensités peuvent être localement plus élevées ou plus faibles que les valeurs indiquées. Les valeurs
d'intensités fournies représentent la sévérité de la secousse au sol, tout effet observé dans les étages peut être soumis à une amplification liée à la hauteur du bâtiment.


--------------------------------------------------------
BUREAU CENTRAL SISMOLOGIQUE FRANCAIS
Coordonne, diffuse et archive les observations sismologiques en France

UMS830 CNRS-INSU/Université de Strasbourg
Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre
5 rue René Descartes
F - 67084 STRASBOURG
Courriel : bcsf@unistra.fr
Site internet : www.franceseisme.fr
Twitter : #franceseisme

neo 24/07/2014 16:56


http://www.earth-of-fire.com/2014/07/les-volcans-du-nord-des-cascades-sous-investigation.html


 



Publié le 22 Juillet 2014 par Bernard Duyck




Les volcans du nord des Cascades sous investigation.





Le "système de plomberie" des volcans de l’Etat de Washington font ces derniers temps l’objet d’études scientifiques par des géophysiciens.


" Les volcans de la chaîne des Cascades menacent les centres urbains de Vancouver à Portland, et nous voudrions comprendre leur mode de fonctionnement interne pour mieux prédire quand ils
vont entrer en éruption et l’importance de ces éruptions … ", rapporte Alan Levander, de la Rice University de Houston.







Le Mt Rainier dominant la ville de Tacoma -




Cette semaine, les scientifiques vont forer 23 endroits sur le St Helens pour y faire exploser des charges, simulant un séisme de M2, et ainsi étudier la plomberie interne du volcan grâce au
réseau sismique (3.500 nouveaux capteurs sismiques disposés autour du volcan).







St Helens - placement en juin de sismomètres - photo Houston Chronicles







St Helens plumbing System - Doc. Dzurisin 2012 / CVO-USGS




La Revue Nature publie cette semaine une étude sur le système de plomberie interne du Mt Rainier, utilisant des mesures sismiques (données collectées en
2008-2009), de résistance électrique et magnétotelluriques (données collectées en 2009-2010).


L’image montre les voies d’alimentation de la chambre magmatique située sous le volcan par des roches en fusion totale ou partielle. Les roches commencent à entrer en fusion à environ 80 km.
sous le volcan, et se répartissent pour part vers l’Est et les profondeurs avec la plongée de la plaque en subduction, pour une autre vers la surface en direction de la chambre magmatique, un
peu à l’ouest du Rainier. (L’image peut montrer un lobe de la chambre magmatique s’étendant vers le NO, en raison de la position nord des capteurs utilisés pour cette étude). Le déplacement
du magma vers la surface est estimé se faire à 0,4 inches / 10,16 mm. par an. On estime que 30% environ du réservoir magmatique, situé à 8 km. sous le volcan, est constitué de roches en
fusion … . Les dimensions de la chambre magmatique : extension E-O de 8 à 16 km, et autant en épaisseur ( sous réserve, car la dimension N-S n’a pu être déterminée en fonction de la
position des capteurs).










Image du haut :Mt Rainier et alimentation du système de plomberie sous le volcan ( symbolisé par un triangle rouge) - la plaque Juan de Fuca en subduction en bleu - Les zones jaune-orange
correspondent à une plus haute conductivité électrique (ou une moindre résistance) et signalent la position de fluides et roches en fusion partielle.- les ovales rouges marquent les
hypocentres des séismes - image du bas : position de scapteurs magnétotelluriques en rose /pourpre et des stations sismiques en jaune / Photo Credit: R Shane McGary, Woods Hole Oceanographic
Institution - un clic pour agrandir.







Zones touchées par des lahars en provenance du Mt Rainier au cours des derniers 5.600 ans - Doc. CVO / USGS




Sources :


- New View of Rainier’s Volcanic Plumbing  / University of Utah News - link


- AP / Presse locale - Scientists use new techniques to predict volcano eruptions - link


- SSA 2014 Meeting – Evidence for ongoing magma recharge at Mt St Helens - CVO


neo 24/07/2014 16:40


tentative de contact ?


http://youtu.be/BplVpejH41w

Ferlinpimpim 24/07/2014 17:56



Hummm, ça n'aurait pas fait plus de bruit, juste au dessus d'une ville?



neo 24/07/2014 16:37






Journal100Limites









Le FBI a poussé des musulmans à commettre des
attentats


Le Canada participe à l’interception d’un dangereux
astéroïde


Les USA vont attaquer la Russie en premier,
préparez-vous...


Anonymous a piraté 1000 sites gouvernementaux
Israéliens


Deux orbes quittent un ovni dissimulé dans un nuage







Le FBI a poussé
des musulmans à commettre des attentats


Posted: 22 Jul 2014 08:12 AM PDT





Selon l'organisation Human Rights Watch, le FBI a "poussé et parfois même payé", des musulmans américains pour les inciter à
commettre des attentats.

Opérations de contre-terrorisme abusives... Le FBI a "encouragé, poussé et parfois même payé" des
musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats, au cours d'opérations de filature clandestines montées de toutes pièces après le 11 septembre, conclut un rapport de l'ONG
internationale Human Rights Watch (lien en anglais). Le but: gonfler le nombre d'arrestations, prétendre ainsi protéger les Américains et justifier les lois antiterroristes. Selon HWR,
"la théorie du FBI est que ces individus sont des terroristes en puissance et que s'il ne les avait pas poussé à commettre des actes terroristes, Al-Qaeda l'aurait fait".
Dans nombre des plus de 500 affaires de terrorisme conduites par
les tribunaux américains depuis le 11 septembre 2001, "le ministère américain de la Justice et le FBI ont ciblé des musulmans américains dans des opérations clandestines de
contre-terrorisme abusives, fondées sur l'appartenance religieuse et ethnique", dénonce ce rapport de 214 pages intitulé "Illusion de justice" étayé de nombreux exemples...

Des individus respectueux de la loi... transformés en terroristes par le FBI

L'organisation aidée de l'Institut des droits de l'homme de l'Ecole de droit de l'Université de Columbia a en particulier étudié 27
affaires, de l'enquête au procès, en passant par l'inculpation et les conditions de détention, et interviewé 215 personnes, qu'il s'agisse des inculpés ou condamnés eux-mêmes ou de leurs
proches, d'avocats, juges ou procureurs. "Dans certains cas, le FBI pourrait avoir créé des terroristes chez des individus respectueux de la loi en leur suggérant l'idée de commettre un
acte terroriste", résume un communiqué, estimant que la moitié des condamnations résultent de coups montés ou guet-apens. Dans 30% des cas, l'agent infiltré a joué un rôle actif dans la
tentative d'attentat.

http://journal100limites.blogspot.ca/feeds/posts/default?alt=rss







Le Canada
participe à l’interception d’un dangereux astéroïde


Posted: 22 Jul 2014 07:58 AM PDT





Est-ce que l'impact d'un météore menace d'éradiquer toute la vie sur notre planète?

La NASA surveille continuellement l'espace pour évaluer les risques que cela se produise.
Selon leurs plus récentes données, la probabilité qu'un objet
cosmique de forte taille puisse foncer dans la Terre est de 700 000 contre 1. Pas si mal!
Or, un article publié dans la revue Nature clame pour sa part que
le risque est probablement… 10 fois plus grand que cela. Selon les auteurs, des millions d'astéroïdes mesurant 10 à 20 mètres de diamètre qui flottent dans le système solaire, seulement
un demi-millier ont été catalogués…
Afin de mieux connaître ces roches menaçantes, la NASA lancera une
sonde vers l'une d'elles. Le Canada participera à cette mission importante.
L'astéroïde Bennu a une taille de 500 m de diamètre et sa
trajectoire autour du Soleil le place régulièrement l'orbite de la Terre.
Certains calculs indiquent que cet objet représente un risque de 1
sur 800 de frapper la Terre en l'an 2182.
Mais les experts soulignent que les vrais dangers ne peuvent pas
être précisément évalués sans l’analyse exhaustive des détails géologiques de cette roche spatiale.





Ferlinpimpim 24/07/2014 17:53



Ce n'est vraiment pas une surprise. Plus aucune confiance en ce pays.



neo 24/07/2014 16:10


Hi ,


dernier passage par ici ,


avant de partir départ estival :


 


 


Bonjour,

La carte macrosismique du séisme de Lourdes du 29 avril 2014 est en ligne
http://www.franceseisme.fr/donnees/intensites/2014/140429_0703/Sei_140429_CarteMacro-w2.jpg

Intensité max: V
Magnitude  : 4,5 RéNaSS ; 4,7 CEA-LDG

-----------------------------------------------------------------------
BCSF-RéNaSS
Bureau central sismologique français - Réseau national de surveillance sismique
www.franceseisme.fr - http://renass.unistra.fr/

UMS830 CNRS-INSU/Université de Strasbourg

5 rue René Descartes
F - 67084 STRASBOURG
Twitter : franceseisme

Ferlinpimpim 24/07/2014 17:51


Bonnes vacances, neo. Reviens nous en pleine forme. Je t'embrasse.


neo 17/07/2014 15:22


Hi ,


EAU JOUR : M 6 au YUKON et 2.8 dans les Pyrénées ...


http://nsm08.casimages.com/img/2014/07/17/1407170341245626612393190.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/07/17/1407170341245626612393190

neo 14/07/2014 11:21


désolé si en double exemplaire ,


mais je ne suis pas certain que mon premier com. soit passé ...


maintenance overblog du long w.e. amha


(-,


 


Hi ,


M 6.4 aux Philipinnes


et 5.5 au Chili


+


APPEL A TEMOIGNAGES sur le site www.franceseisme.fr
(http://www.franceseisme.fr/formulaire/index.php?IdSei=511 )

NIVEAU D'AVIS : SEISME faible

Localisation :
FRANCE

CARTE DES INTENSITES macrosismiques internet (sévérité de la secousse au sol) issue des témoignages internet (mise à jour toutes les 5 minutes)
http://www.franceseisme.fr/seisme.php?IdSei=511

Date et heure
- à l'épicentre (heure locale) : 14/07/2014 05h09
- en temps universel : 14/07/2014 - 03h09

Coordonnées géographiques
Latitude : 44.487°N Longitude : 6.6913°E
Magnitude : 3,8
Source : CEA-LDG

Informations estimées par modélisation

Zone des effets probables (intensité >= III)
Population affectée : 22352
Nombre de commune(s) affectée(s) : 28

Zone de dommage(s) possible(s) (intensité >= V)
Population affectée : 0
Nombre de commune(s) affectée(s) : 0

Informations reçues par internet

Commune(s) ayant été affectée(s) par le séisme d'après les témoignages Internet (non validé par un sismologue)
(non déterminé)

Intensités communales par distance épicentrale
(non déterminé)

Séismes récents (3 dernières années, ML>3,5) dans un rayon de 20 km autour de l'épicentre
22/06/2014 - Séisme 14 km N de Barcelonnette (Dép 04, le 22/06/2014 à 03h32 heure FR, ML=3,9) selon le CEA-LDG
12/06/2014 - S&ea cute;isme 7km E de Guillestre, (dept. 04,le 12/06/14 à 13h46 heure fr, ML= 3.7) selon CEA-LDG
07/04/2014 - Séisme NW de Barcelonnette, (dept. 04,le 7/04/14 à 21h27 heure fr, ML= 5.2) selon RéNaSS
25/03/2012 - Séisme E de Barcelonnette (Dép 04, le 25/03/2012 à 10h05 heure fr, ML=3,8) selon le LDG
08/03/2012 - Séisme N de Barcelonnette, (dept. 04,le 8/03/12 à 19h26 heure locale, ML= 3.6) selon le LDG
07/03/2012 - Séisme NE de Barcelonnette, (dept. 04,le 8/03/12 à 00h30 heure locale, ML= 3.6) selon le LDG
02/03/2012 - Séisme (Réplique) NE de Barcelonnette, (dept. 04,le 2/03/12 à 8h15 heure fr, ML= 4.1) selon le LDG
26/02/2012 - Séisme NE de Barcelonnette, (dept. 04,le 26/02/12 à 23h37 heure fr, ML= 4.9) selon le LDG


Séismes historiques d'intensité épicentrale supérieure à VII dans un rayon de 80 km autour de l'épicentre
23/06/149 4 - ALPES NICOISES (ROQUEBILLIERE) - Intensité épicentrale : VIII
20/07/1564 - ALPES NICOISES (LA BOLLENE-VESUBIE) - Intensité épicentrale : VIII
15/02/1644 - ALPES NICOISES (ROQUEBILLIERE) - Intensité épicentrale : VIII
12/09/1785 - PIEMONT (SUSA) - Intensité épicentrale : VII-VIII
02/04/1808 - PIEMONT (TORRE PELLICE) - Intensité épicentrale : VIII
12/12/1855 - HAUT-VERDON (CHASTEUIL) - Intensité épicentrale : VIII
19/05/1866 - LARAGNE (LA MOTTE-DU-CAIRE) - Intensité épicentrale : VII-VIII
17/02/1947 - PIEMONT (PRAZZO ?) - Intensité épicentrale : VII-VIII
30/11/1951 - HAUT-VERDON (CHASTEUIL) - Intensité épicentrale : VII-VIII
05/04/1959 - UBAYE (ST-PAUL) - Intensité épicentrale : VII-VIII



NOTE : Ces informations préliminaires macrosismiques sont automatiques et non validées par un sismologue. Elles sont établies sur la base d'une modélisation pour un séisme de profondeur moyenne à
12 km. Suivant la profondeur réelle, les types de sols et les conditions géotechniques, les intensités peuvent être localement plus élevées ou plus faibles que les valeurs indiquées. Les valeurs
d'intensités fournies représentent la sévérité de la secousse au sol, tout effet observé dans les étages peut être soumis à une amplification liée à la hauteur du bâtiment.


--------------------------------------------------------
BUREAU CENTRAL SISMOLOGIQUE FRANCAIS
Coordonne, diffuse et archive les observations sismologiques en France

UMS830 CNRS-INSU/Université de Strasbourg
Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre
5 rue René Descartes
F - 67084 STRASBOURG
Courriel : bcsf@unistra.fr
Site internet : www.franceseisme.fr
Twitter : #franceseisme

neo 12/07/2014 17:33


Hello,


voici l'EAU JOUR prise à 17h29 heure fr ...


http://nsm08.casimages.com/img/2014/07/12/1407120540515626612382493.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/07/12/1407120540515626612382493

neo 11/07/2014 18:25


Firehole Lake Drive, between Old Faithful and Madison Junction in Yellowstone National Park, has been temporarily closed due to a melting road surface.


Extreme heat from surrounding thermal areas resulted in thick oil bubbling to the surface, thus triggering small craters in the asphalt of the scenic road going through the park’s Lower
Geyser Basin.




Underground heat from the park’s super volcano combined with the warm summer sun have melted a road section in Yellowstone National Park, forcing its temporary closure on July 10 2014. Photo:
NPS



This time, it is not an imminent
eruption, but melting roads! Yes, underground heat from the park’s super volcano and the warm summer sun  have turned the asphalt into soup in the Yellowstone national park, forcing
the temporary closure of the scenic Firehole Lake Drive.



The beautiful road will closed the next days for maintenance, but the reopening date is still unknown! To plan your travel and visit at Yellowstone National Park, you can and should call (307) 344-2117 to get new updates.


I am just wondering why the thermal baths just increased in temperature so much. The Yellowstone super volcano magma chambers are actually calm and the area is not what I
would call seismically active now!


Follow us: Facebook and Twitter

neo 11/07/2014 18:23



Yellowstone Supervolc Surchauffe?  


Yellowstone Firehole Lake Drive fermé pour cause de
fusion de l'asphalte...





Firehole Lake Drive, between Old Faithful and Madison Junction in Yellowstone National Park, has been temporarily closed due to a melting road surface. Extreme heat from surrounding
thermal areas resulted in thick oil bubbling to the surface, thus triggering small craters in the asphalt of the scenic road going through the park’s Lower Geyser Basin. This time, […]


Read more of this post


neo 11/07/2014 15:18


FRANCE M 4.6


APPEL A TEMOIGNAGES sur le site www.franceseisme.fr
(http://www.franceseisme.fr/formulaire/index.php?IdSei=509 )

NIVEAU D'AVIS : SEISME modéré

Localisation :
FRANCE

CARTE DES INTENSITES macrosismiques internet (sévérité de la secousse au sol) issue des témoignages internet (mise à jour toutes les 5 minutes)
http://www.franceseisme.fr/seisme.php?IdSei=509

Date et heure
- à l'épicentre (heure locale) : 11/07/2014 13h54
- en temps universel : 11/07/2014 - 11h54

Coordonnées géographiques
Latitude : 48.9655°N Longitude : -2.3287°W
Magnitude : 4,8
Source : CEA-LDG

Informations estimées par modélisation

Zone des effets probables (intensité >= III)
Population affectée : 730203
Nombre de commune(s) affectée(s) : 514

Zone de dommage(s) possible(s) (intensité >= V)
Population affectée : 0
Nombre de commune(s) affectée(s) : 0

Informations reçues par internet

Commune(s) ayant été affectée(s) par le séisme d'après les témoignages Internet (non validé par un sismologue)
(non déterminé)

Intensités communales par distance épicentrale
(non déterminé)

Séismes récents (3 dernières années, ML>3,5) dans un rayon de 20 km autour de l'épicentre
Pas de séisme au cours des 3 dernières années dans la région


Séismes historiques d'intensité ép icentrale supérieure à VII dans un rayon de 80 km autour de l'épicentre
Pas de séisme historique dans la région


NOTE : Ces informations préliminaires macrosismiques sont automatiques et non validées par un sismologue. Elles sont établies sur la base d'une modélisation pour un séisme de profondeur moyenne à
12 km. Suivant la profondeur réelle, les types de sols et les conditions géotechniques, les intensités peuvent être localement plus élevées ou plus faibles que les valeurs indiquées. Les valeurs
d'intensités fournies représentent la sévérité de la secousse au sol, tout effet observé dans les étages peut être soumis à une amplification liée à la hauteur du bâtiment.


--------------------------------------------------------
BUREAU CENTRAL SISMOLOGIQUE FRANCAIS
Coordonne, diffuse et archive les observations sismologiques en France

UMS830 CNRS-INSU/Université de Strasbourg
Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre
5 rue René Descartes
F - 67084 STRASBOURG
Courriel : bcsf@unistra.fr
Site internet : www.franceseisme.fr
Twitter : #franceseisme

Ferlinpimpim 11/07/2014 23:06



Il a été révisé à 4,5 d'après mes infos ( Escm )... Bon, trop loin d'ici, rien senti.



neo 11/07/2014 09:14


http://www.earth-of-fire.com/2014/07/activite-volcanique-de-la-1-semaine-de-juillet.html



Publié le 10 Juillet 2014 par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques




Activité volcanique de la 1° semaine de juillet.





Phase d’incertitude au Katla / Sólheimajökull glacier :


La protection civile recommande de se tenir à l’écart du front du glacier Sólheimajökull , en raison d’un risque de soudaine inondation par les eaux de fonte, et de la présence de gaz
volcaniques sulfureux dégazant des rivières Múlakvísl  et Jökulsá .


Une hausse du nombre de petits séismes à faible profondeur pourrait être en relation soit avec des mouvements magmatiques sous le Katla, soit avec une augmentation de l’activité hydrothermale
et de possible ajustements de la couverture glaciaire liés à une augmentation de la fonte. Pour le moment, il n’y a aucun signe d’une éruption proche.







Fonte glaciaire importante au Sólheimajökull - inspection aérienne par les Garde-côte et l'IMO - photo Landhelgisgæsla Íslands / Icelandic Coast Guard.







Sismicité dans la région du Myrdalsjökull - Time and magnitude of earthquake 10 Jul 06:00 GMT / IMO




Au Stromboli, une effusion brusque de lave s’est produite le 7 juillet avec un débordement sur le dessus de la Sciara del Fuoco. Un surge de magma a causé
un effondrement partiel de l’hornito NE (N2) vers 5h30 accompagné d’une avalanche.


L’activité au Stromboli est fluctuente, avec des pics à intervalle de 2-3 jours. Le 9 en soirée et le 10 au matin, deux nouveaux débordements de lave ont alimenté  une coulée dans la
Sciara del Fuoco.







Stromboli - coulées de lave vues à la webcam thermique les 7 et 10.07.2014 - Images INGV Catania




Sur l’Etna, toujours aucun commentaire de l’INGV concernant l’ouverture d’une nouvelle bouche à la base du cratère
nord-est.


De récentes photos de guides alpins montrent  un hornito , situé à la quote 3.100 m., caractérisé par du spattering qui alimente une petite coulée de lave dans l Valle del Leone.







Etna - Hornito à la base du cratère nord-est - photo Gio Giusa / Biagio Ragonese (Guida Alpina dell'Etna)







Etna - L'hornito à la base du cratère nord-est alimente une petite coulée de lave- photo Gio Giusa / Biagio Ragonese (Guida Alpina dell'Etna)




Des nouvelles du Tolbachik / Kamchatka :


Un  reportage d’Alexander Beloussov sur l’exploration d’un tunnel de lave à peine refroidi après la fin de l’éruption en 2013: Il décrit la présence de stalactites et stalagmites formées
de minéraux encore en cours d’identification.


« En apparence, cela ressemble à la glace. Elles sont à moitié transparentes, légèrement blanchâtres, parfois jaunâtres. Leur taille est suffisamment grande : plus d'un demi-mètre de long
et cinq centimètres de diamètre. Cependant nous ne savons pas à partir de quels minéraux sont-elles formées. Nous supposons que ce sont des chlorides de métaux. Actuellement nous sommes en
train d'étudier leur composition. »


http://volkstat.ru/news.php?subaction=showfull&id=1404748400&ucat=38


Des résultats sont espérés dans la quinzaine.







neo 09/07/2014 20:12


Séisme de magnitude
5,6 au nord du Japon


Posted: 08 Jul 2014 06:35 PM PDT





Un séisme de magnitude 5,6 s'est produit mardi soir au Japon, sur l'île septentrionale de Hokkaido, selon l'Institut américain de
géophysique (USGS), mais aucun dégât n'a été recensé pour l'heure et tout risque de tsunami a immédiatement été écarté.

Deux blessés légers, une personne âgée et une jeune collégienne, ont cependant été signalés par la chaîne
publique NHK.
L'épicentre de ce tremblement de terre, survenu à 18h05 locales (09H05
GMT), a été localisé dans les terres, près de Sapporo, la principale ville de l'île, à une profondeur de 37 km, a précisé le centre américain de surveillance des séismes, nettement moins selon
les autorités nippones.
L'agence japonaise de météo a pour sa part mis en garde contre des
répliques dans la semaine à venir. Plusieurs se sont déjà produites dans les minutes et heures suivantes, avec des magnitudes inférieures.
Le Japon est situé au confluent de quatre plaques tectoniques et
enregistre chaque année plus de 20% des tremblements de terre les plus puissants recensés sur la planète.
Toutefois, les normes de construction au Japon sont si strictes désormais
que la plupart des séismes, même puissants, provoquent relativement peu de dégâts matériels.

neo 09/07/2014 13:10


à joeur à l'apprenti sorcier ,


ils vont se prendre un sacré retour de baguette !!!


http://www.bloomberg.com/news/2014-07-07/oklahoma-temblors-outpace-california-as-fracking-booms.html


Fracking Fears Grow as Oklahoma Hit by More Earthquakes Than California


By Zain Shauk   Jul 8, 2014 1:00 AM GMT+0200  

215 Comments
Email Print








Facebook


Twitter


Google+


LinkedIn






Save





Photographer: Sue Ogrocki/AP Photo


Austin Holland, pictured, Oklahoma’s seismology chief, is determined to findhe cause of an unprecedented earthquake epidemic in the state.



Squinting into a laptop perched on the back of his pickup, Austin Holland searches for a signal from a coffee-can-sized sensor buried under the grassy prairie.


Holland, Oklahoma’s seismology chief, is determined to find the cause of an unprecedented earthquake epidemic in the state. And he suspects
pumping wastewater from oil and gas drilling back into the Earth has a lot to do with it.


“If my research takes me to the point where we determine the safest thing to do is to shut down injection -- and consequently production -- in large portions of the state, then that’s what we
have to do,” Holland said. “That’s for the politicians and the regulators to work out.”


So far this year, Oklahoma has had more than twice the number of earthquakes as California, making it the most seismically active state in
the continental U.S. As recently as 2003, Oklahoma was ranked 17th for
earthquakes. That shift has given rise to concern among communities and environmentalists that injecting vast amounts of wastewater back into the ground is contributing to the rise in
Oklahoma’s quakes. The state pumps about 350,000 barrels of oil a day, making it the fifth largest producer in the U.S.


The rise in earthquakes isn’t just happening in Oklahoma, challenging scientists and regulators across the country. The growth of seismic activity alongside oil production in fracking states
from Colorado to Ohio has sparked a series of studies tying the temblors to drilling
activity. Most seismologists around the country are convinced that wastewater injected back into the ground is jolting fault lines and
triggering earthquakes. Between 2006 and 2012, the amount of wastewater disposed in Oklahoma wells jumped 24 percent, to more than 1 billion barrels annually, according to the Oklahoma
Corporation Commission, which regulates the industry.
Photographer: Zain Shauk/Bloomberg


Austin Holland, head seismologist for the Oklahoma Geological Survey, checks earthquake... Read More



‘Strong Correlation’


“There’s a couple of good examples where I think it’s pretty clear that if you turn off the well the earthquakes stop,” said Justin Rubinstein, deputy chief of the U.S. Geological Survey’s induced seismicity project “It’s a pretty strong correlation.”


Oil companies say the science isn’t far enough along and that correlation in activity does not amount to proof that their wastewater
wells are causing the earthquakes.


“We’ve been doing injection in the state for a long time,” said Chad Warmington, president of the Mid-Continent Oil and Gas Association of Oklahoma. “It deserves a lot more investigation before
making a determination.”


Waiting on Science


Duane Grubert, executive vice president of investor relations for SandRidge Energy Inc., based in Oklahoma City, said his company
is “waiting on the science” to become more conclusive. More than a half a dozen other oil companies contacted for this story declined to comment.


Warmington said the industry is concerned that oil and gas laws may be hastily rewritten, requiring costly changes in the way companies handle the billions of gallons of waste fluids they
inject underground each year.


“We don’t want anyone to rush to judgment based on faulty or inaccurate data and that’s all we’re asking for,” he said.


Some studies done so far suggest that wastewater wells may be the culprit in what scientists say is an otherwise unexplained and unprecedented surge in temblors. One study published July 3 in
the journal Science used data to show that the sharp rise in earthquakes near Oklahoma City starting in 2009 was caused by high levels of wastewater injection at four disposal wells.


Statistical Analysis


A statistical analysis by the U.S. Geological Survey showed that recent jumps in Oklahoma’s earthquake rate do not seem to be a
result of natural seismic changes and that wastewater disposal has likely played a role in the increase. The survey warned that the rise in activity has significantly raised the chance of a
damaging earthquake of magnitude 5.5 or greater in the state.


One mystery is why some wastewater disposal wells pose problems while others don’t, said Rubinstein, of the Geological Survey’s induced seismicity project. If researchers could untangle that
riddle, “it seems probable that the industry would be able to avoid the problem,” he said.

Ferlinpimpim 09/07/2014 18:57



Hééé oui, la course aux profits finira très mal, nous le savons tous, ici.



neo 04/07/2014 12:42


http://www.franceseisme.fr/donnees/intensites/2014/140407_1927/RapportSismologiqueBCSF-Sei07Avril2014-Barcelonnette-BD.pdf

neo 04/07/2014 09:33


http://www.earth-of-fire.com/2014/07/le-kusatsu-shiranesan-toujours-en-alerte-niveau-2.html



Publié le 3 Juillet 2014 par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques




Le Kusatsu-Shiranesan toujours en alerte niveau 2.





D’après le JMA – Japan Meteorological Agency, le Kusatsu- Shirane San, situé sur l’île de Honshu à proximité du volcan Asama, présente depuis le mois de
mars une élévation de température et de la déformation, localisées au nord du cratère Mizugama. Cette activité se maintient toujours fin juin (confirmée par le GVP). Le niveau d’alerte reste
au 2, sur une échelle de 5. Une éventuelle éruption devrait être de petite ampleur.







Kusatsu-Shiranesan - photo 2008 - Courtesy of Flickr user rangaku1976.




Le  Kusatsu- Shirane San est un volcan andésitique à dacitique qui s’est édifié en trois périodes éruptives commençant au début, voire la mi-Pléistocène. Une coulée pyroclastique, nommée
Ochi, datant du Pléistocène est responsable des ignimbrites qui couvrent les flancs est, sud et soud-ouest. La dernière période éruptive a débuté voici 14.000 ans.


Le sommet de ce volcan consiste en une série de cônes pyroclastiques qui se recouvrent, et trois lacs occupant les cratères Karagama, Yugama, Mizugama. 


Le Yugama , signifiant "marmite en ébullition", est un lac de cratère central, de 300 mètres de diamètre et 30 m de profondeur,  aux eaux extrêmement acides (pH autour de 1) d’un vert
émeraude. Ses eaux ne gèlent jamais, malgré l’altitude, en raison de la présence de sources chaudes sulfureuses.


De fumeroles et sources chaudes ponctuent les flancs du volcan, et sont responsables de l’acidification de rivières en drainant les eaux. Le soufre y fut exploité durant les 19° et 20°
siècles.







Kusatsu-Shiranesan - le lac acide Yugama - photo 663 Highland







A gauche, localisation du Kusatsu-Shiransan, à 150 km de Tokyo - carte JMA - à droite, Carte du sommet du Kusatsu-Shiranesan . Ses trois lacs decratères – les cercles indiquent les zones de
fumeroles – les croix positionnent les évents actifs depuis l’éruption de 1982. - doc. JMA / in GVP




Toutes les éruptions historiques relevées sont des explosions phréatiques ayant leur siège dans les lacs acides ou sur leurs bords.


Cinq éruptions phréatiques marquent la période 1982-83 ; après la première d’entre elles, le 26.10.1982, la température du lac Yugama a atteint 55,5°C.


Une petite éruption s’y est produite le 6 janvier 1989.


En février 1996, une décoloration des eaux marque la partie NO du lac, en liaison avec une soudaine décharge de fluides, ou une explosion hydrothermale mineure.







Le Kusatsu-Shiranesan - photo 663 Highland







Kusatsu - Côté sud du Yubatake - Dispositifs en bois de l'étang supérieur permettant de refroidir les sources d'eau chaude et de recueillir la poudre de soufre. - photo Muikabochi




La ville de Kusatsu, au pied sud-est du Kusatsu-Shirane-san, abrite 18 Onsen / bains publics, chacun connu pour un effet différent et alimentés par des sources propres. Les plus
célèbres sont le Yubatake  et le Netsu-no-yu.


 


Sources :


- Global Volcanism Program - Weekly report


- Global Volcanism Program - Kusatsu-Shiranesan


neo 27/06/2014 09:52


Bjr Damien ,


et c'est tout à ton honneur ,


d'ailleurs moi aussi d'habitude ,


mais cette nuit mes douleurs étaient telles ,


que je ne suis parvenu à trouver le sommeil


que très ( trop ? ) tard ...


et ce matin,


levé très tôt comme d'hab,


tjrs pour les mêmes raisons ...


Bizarrement ,


et je ne saurais te dire pourquoi,


je m'attends à une éruption majeure sous peu:


mon sentiment comme d'hab,


mais peut-être sera-t-il invalidé ...


bon w.e.



Ferlinpimpim 27/06/2014 14:26



Tu as trouvé le moyen de produire de l'eau structurée?... Essaye de cueillir du Millepertuis, aussi, c'est le moment et c'est bien meilleur si on le cueuille soi-même. Trouve en dans un endroit
épargné par la pollution ( loin des cultures et des routes ).


Tu parles d'une éruption solaire, que tu sens venir?...


 


J'en sens une majeure dans la descente du cycle, mais pas avant 2017, 2018... En pleine tourmente.


 


Prends soin de toi.



neo 27/06/2014 01:21


passage éclair avant d'aller rejoindre Morphée ...


belle reprise des sismicités s'il en est :


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/27/1406270128305626612347814.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/27/1406270128305626612347814

Ferlinpimpim 27/06/2014 09:29



Merci neo. Je ne suis plus un couche tard...



neo 25/06/2014 20:31


Bsr ,


US ET CALIFORNIE avec 1 M 3.2 ce 25 06 14


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/25/1406250837455626612344921


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/25/1406250837455626612344921.gif

neo 24/06/2014 10:39


j'allais oublier : 1 M 3.6 en Utah il y a mtnt près de 11h ...

neo 24/06/2014 10:22


et plusieurs M 6.6 ce matin ici :





Tuesday June 24 2014, 03:15:40 UTC


5 hours ago


Rat Islands, Aleutian Islands





6.6


30.0


CSEM-EMSC Feed


Detail




Tuesday June 24 2014, 03:15:38 UTC


5 hours ago


Rat Islands, Aleutian Islands, Alaska





6.6


26.0


USGS Feed


Detail




Tuesday June 24 2014, 03:15:37 UTC


5 hours ago


Rat Islands, Aleutian Islands, Alaska.





6.6


33.0


GeoScience Australia


Detail




Tuesday June 24 2014, 03:15:37 UTC


5 hours ago


Rat Islands, Aleutian Islands, Alaska





6.6


25.6


USGS Feed


Detai



neo 24/06/2014 10:18


Slt Damien ,


et merci de suivre ...





http://www.eturbonews.com/47246/major-earthquake-recorded-kermadec-island-region-new-zealand



Major earthquake recorded in the Kermadec Island Region of New Zealand


 



 



Jun 23, 2014


A strong 7.2 earthquake was meaured at 19.19 UTC time or at 7.19 at the epic center by USGS in the Raoul Island and Kermadec Island Region of New Zealand. Tourists can only visit the islands
with a landing permit from the New Zealand Department of Conservation.


The Kermadec Islands are a subtropical island group in the South Pacific Ocean 800–1,000 km northeast of New Zealand's North Island, and a similar distance southwest of Tonga.


The Kermadec Islands are the visible surface of a chain of about 80 volcanoes, stretching for 2600 km between Tonga and New Zealand.


Raoul Island is the biggest in the group, which begins at the southernmost L’Esperance. While the other islands and islets are smaller, several of them harbour important bird colonies.


The marine reserve was created in 1990 and is one of New Zealand’s largest marine reserves, covering 745,000 ha. It supports New Zealand’s only truly subtropical marine systems, and
historically low levels of fishing have left this environment largely undisturbed and abundant.


The Pacific and Australasian tectonic plates collide along the Kermadec Trench, lifting and buckling the Australasian plate and sinking the Pacific plate. The volcanic chain is formed by the
Pacific plate melting as it sinks beneath the Australasian plate.


The location was recorded as 29.897S 177.676W, Depth 30 km


The distance from the epic center is
73 km SSE of Raoul Island, New Zealand
989 km NE of Whangarei, New Zealand
1002 km SSW of Nuku`alofa, Tonga
1020 km NNE of Whakatane, New Zealand
1034 km ( NE of Tauranga, New Zealand


No tsunami warnings or watches were issued except for Raoul Island. There are no report of damages or injuries for this major earthquake happening in a very remote part of the globe.





neo 23/06/2014 19:11


ACTUALISATION EAU 23 06 14 / MON BARBU ...


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/23/1406230719045626612339377.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/23/1406230719045626612339377

neo 23/06/2014 16:10


http://www.maxisciences.com/terre/que-se-passerait-il-si-la-terre-s-039-arretait-de-tourner_art32852.html

neo 23/06/2014 15:53


 


Piton de La Fournaise - nouvelles de l'éruption en cours.


La Réunion - éruption du Piton de la
Fournaise - 21.06.2014 - l'hélico à droite donne l'échelle - photo Richard Bouhet / AFP L'éruption se poursuit au Piton de La Fournaise ... ci-dessous, in extenso, le rapport de l'O.V.P.F. du
21.06.2014 / 14h30 LT...


Cliquez ici pour lire la suite

neo 23/06/2014 15:52


APPEL A TEMOIGNAGES sur le site www.franceseisme.fr
(http://www.franceseisme.fr/formulaire/index.php?IdSei=508 )

NIVEAU D'AVIS : SEISME faible

Localisation :
FRANCE

CARTE DES INTENSITES macrosismiques internet (sévérité de la secousse au sol) issue des témoignages internet (mise à jour toutes les 5 minutes)
http://www.franceseisme.fr/seisme.php?IdSei=508

Date et heure
- à l'épicentre (heure locale) : 22/06/2014 03h32
- en temps universel : 22/06/2014 - 01h32

Coordonnées géographiques
Latitude : 44.51°N Longitude : 6.63°E
Magnitude : 3,9
Source : CEA-LDG

Informations estimées par modélisation

Zone des effets probables (intensité >= III)
Population affectée : 26248
Nombre de commune(s) affectée(s) : 39

Zone de dommage(s) possible(s) (intensité >= V)
Population affectée : 0
Nombre de commune(s) affectée(s) : 0

Informations reçues par internet

Commune(s) ayant été affectée(s) par le séisme d'après les témoignages Internet (non validé par un sismologue)
(non déterminé)

Intensités communales par distance épicentrale
(non déterminé)

Séismes récents (3 dernières années, ML>3,5) dans un rayon de 20 km autour de l'épicentre
12/06/2014 - Séisme 7km E de Guillestre, (dept. 04,le 12/06/14 à 13h46 heure fr, ML= 3.7) selon CEA-LDG
07/04/2014 - Séisme NW de B arcelonnette, (dept. 04,le 7/04/14 à 21h27 heure fr, ML= 5.2) selon RéNaSS
25/03/2012 - Séisme E de Barcelonnette (Dép 04, le 25/03/2012 à 10h05 heure fr, ML=3,8) selon le LDG
08/03/2012 - Séisme N de Barcelonnette, (dept. 04,le 8/03/12 à 19h26 heure locale, ML= 3.6) selon le LDG
07/03/2012 - Séisme NE de Barcelonnette, (dept. 04,le 8/03/12 à 00h30 heure locale, ML= 3.6) selon le LDG
02/03/2012 - Séisme (Réplique) NE de Barcelonnette, (dept. 04,le 2/03/12 à 8h15 heure fr, ML= 4.1) selon le LDG
26/02/2012 - Séisme NE de Barcelonnette, (dept. 04,le 26/02/12 à 23h37 heure fr, ML= 4.9) selon le LDG


Séismes historiques d'intensité épicentrale supérieure à VII dans un rayon de 80 km autour de l'épicentre
20/07/1564 - ALPES NICOISES (LA BOLLENE-VESUBIE) - Intensité épicentrale : VIII
15/02/1644 - ALPES NICOISES (ROQUEBILLIERE) - Inte nsité épicentrale : VIII
12/09/1785 - PIEMONT (SUSA) - Intensité épicentrale : VII-VIII
02/04/1808 - PIEMONT (TORRE PELLICE) - Intensité épicentrale : VIII
12/12/1855 - HAUT-VERDON (CHASTEUIL) - Intensité épicentrale : VIII
19/05/1866 - LARAGNE (LA MOTTE-DU-CAIRE) - Intensité épicentrale : VII-VIII
17/02/1947 - PIEMONT (PRAZZO ?) - Intensité épicentrale : VII-VIII
30/11/1951 - HAUT-VERDON (CHASTEUIL) - Intensité épicentrale : VII-VIII
05/04/1959 - UBAYE (ST-PAUL) - Intensité épicentrale : VII-VIII



NOTE : Ces informations préliminaires macrosismiques sont automatiques et non validées par un sismologue. Elles sont établies sur la base d'une modélisation pour un séisme de profondeur moyenne à
12 km. Suivant la profondeur réelle, les types de sols et les conditions géotechniques, les intensités peuvent être localement plus élevées ou plus faibles que les valeurs indiquées. Les valeurs
d'intensités fournies représentent la sévérité de la secousse au sol, tout effet observé dans les étages peut être soumis à une amplification liée à la hauteur du bâtiment.


--------------------------------------------------------
BUREAU CENTRAL SISMOLOGIQUE FRANCAIS
Coordonne, diffuse et archive les observations sismologiques en France

UMS830 CNRS-INSU/Université de Strasbourg
Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre
5 rue René Descartes
F - 67084 STRASBOURG
Courriel : bcsf@unistra.fr
Site internet : www.franceseisme.fr
Twitter : #franceseisme

Si vous ne voulez plus recevoir ce message - merci de contacter le BCSF : bcsf@unistra.fr

neo 23/06/2014 15:50


EAU JOUR :


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/23/1406230357345626612338664.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/23/1406230357345626612338664


où l'on visualise parfaitement les zones actuelles d'activité sismique...

neo 21/06/2014 14:25










NASA Funds 18 Creative Concepts for Bold Asteroid-Capture
Plan

NASA is getting some help in mapping out its ambitious asteroid-capture mission.














Comet's October Mars Flyby Won't Endanger Red Planet
Probes

Comet Siding Spring, set to whiz by Mars later this year, will not impact any spacecraft currently working in orbit around the Red Planet.


 


http://www.space.com/26306-nasa-asteroid-capture-mission-awards.html?cmpid=557676


 


http://www.space.com/26309-comet-siding-spring-mars-spacecraft.html?cmpid=557676




neo 21/06/2014 14:23


 


Le Piton de La Fournaise en éruption !


L’O.V.P.F. observe depuis le 7 juin des
séismes tectoniques et des effondrements au niveau du Piton de LA Fournaise. Pour la plupart, ces séismes ont une magnitude faible et sont localisés à la verticale du Dolomieu entre le niveau de
la mer et 1000...


Cliquez ici pour lire la suite

neo 21/06/2014 12:23


Slt ,


et bon w.e. ensoleillé à toutes et tous !


EAU du 21 06 14 avec une M 5.9 au Chili


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/21/1406211224365626612333621.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/21/1406211224365626612333621


 


EAU du 20 06 14 ( instantané pris hier ,mais pas eu le temps de le poster hier, désolé ...): où l'on constate une hausse des lieux de tremblements de terre:


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/21/1406211224385626612333622.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/21/1406211224385626612333622

Ferlinpimpim 22/06/2014 10:43


Merci neo.


neo 15/06/2014 19:19


http://www.earth-of-fire.com/2014/06/alaska-le-semisopochnoi-s-ajoute-a-4-autres-volcans-en-alerte.html


 



Publié le 14 Juin 2014 par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques




Alaska - Le Semisopochnoi s'ajoute à 4 autres volcans en alerte.








Le Semisopochnoi dans l'arc des Aléoutiennes - photo Clifford Roger / AVO - 2012.




Un essaim sismique a débuté au volcan Semisopochnoi, le 9 juin 2014 à 18h UTC. Son augmentation le 12 juin, vers 20h UTC, a motivé l’AVO – Alaska Volcano
Observatory, à relever les niveaux d’alerte : alerte aviation Yellow – alerte volcanique Advisory. Aucune activité éruptive n’est signalée pour le moment.


Ce volcan est situé sur la plus jeune île volcanique de l’ouest des Aléoutiennes ; bien que reculée et inhabitée, l’île qui abrite le Semisopchnoi est surveillée par un réseau de cinq
stations sismiques opérationnelles et par satellite.







Localisation du Semisopochnoi - Carte Schaefer, Janet / AVO




Ce volcan est dominé par une caldeira de 8 km. de diamètre, datée du début de l’Holocène, qui contient un petit lac, le Fenner lake, et nombre de cratères et cônes post-caldeira.


Sa dernière éruption date de 1987, localisée probablement au Sugarloaf peak, sur la côte sud de l’île. Le mont Cerberus, un ensemble de trois cônes pointus, occupe la partie sud-ouest de la
caldeira.

 







Carte topographique du Semisopochnoi - doc. USGS - AVO




Sources :


AVO - Alaska Volcano Observatory


neo 15/06/2014 18:31


EAU JOUR : nombreuses M entre 4.7 et 5.2


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/15/1406150625485626612319793.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/15/1406150625485626612319793

neo 15/06/2014 18:30


ton site semble être infecté ...

Ferlinpimpim 16/06/2014 21:12



Infecté?.... Bin ça ne peut venir que d'Over-blog....



neo 15/06/2014 18:24


http://youtu.be/qp_vaFfH8Jk


 


http://youtu.be/zk9XrufVbP4

neo 15/06/2014 16:29


Slt ,


ETNA :


http://www.earth-of-fire.com/2014/06/etna-paroxysme-probable.html




Etna : paroxysme probable !








Etna NSEC - 14.06.2014 - Activité strombolienne - photo Turi Caggegi / iEtna










A gauche, activité du 14.06.2014 / 22h57 (webcam RS7) - à droite, le 15.06.2014 / 02h (webcam RS7)




En mai et début juin, l’Etna a présenté une faible activité strombolienne au niveau du NSEC. Elle s’est intensifiée à partir du 8 juin, accompagnée de bouffées intermittente de cendres vite
dispersées par les vents.


La nuit du 14 au 15 juin est marquée par des explosions plus fréquentes que les nuits précédentes. Une augmentation du niveau de trémor se remarque le 15 en début de journée.










A gauche, le 15.06.2014 / 8h04 (webcam RS7) - à droite, 15.06.2014 / 9h03 (webcam thermique INGV)







Etna NSEC - activité explosive et effusive ce 15.06.2014 / vers 8h - photo Boris Behncke




Boris Behncke signale le 15, vers 9h44, une activité éruptive en hausse, avec une coulée de lave émanant de la fissure ouverte dans le cône sud est le 28 novembre 2013. Cette dernière se
révèle par des fumées sur la partie inférieure droite du NSEC. L’INGV signale un possible paroxysme.


Vers 13 heures, avec l’activité explosive et effusive en hausse, un voile de cendres a rejoint les environs de Zafferana.







"Paroxysme probable " selon l'INGV - 15.06.2014 / 10h54







Tablaeu de retombées prévisionnelles de cendres - doc. INGV / Vamos Segura




De plus amples nouvelles demain, en fonction de l'évolution de l'activité.


 


Sources:


- INGV Catania


- iEtna


- Communications de Boris Behncke et Turi Caggegi


neo 12/06/2014 15:51


tout est expliqué et montré ici:


http://youtu.be/ns3DOyXPeQ0


(-,


demain,


possible perturbations géo-magnétiques ...


-,)

neo 12/06/2014 14:21


en même tps que chez nous ,


on a une M 3.3 aussi en Utah ...


celle où les points sont entourés date de ce matin


l'autre d'il y a qlques minues :


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/12/1406120225555626612311159.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/12/1406120225555626612311159


 


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/12/1406120225585626612311160.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/12/1406120225585626612311160

neo 12/06/2014 14:14


Slt ,


je viens tout juste de recevoir celà :


NIVEAU D'AVIS : SEISME faible

Localisation :
FRANCE 7 km E Guillestre

CARTE DES INTENSITES macrosismiques internet (sévérité de la secousse au sol) issue des témoignages internet (mise à jour toutes les 5 minutes)
http://www.franceseisme.fr/seisme.php?IdSei=507

Date et heure
- à l'épicentre (heure locale) : 12/06/2014 13h46
- en temps universel : 12/06/2014 - 11h46

Coordonnées géographiques
Latitude : 44.66°N Longitude : 6.72°E
Magnitude : 3,7
Source : CEA-LDG

Informations estimées par modélisation

Zone des effets probables (intensité >= III)
Population affectée : 10697
Nombre de commune(s) affectée(s) : 21

Zone de dommage(s) possible(s) (intensité >= V)
Population affectée : 0
Nombre de commune(s) affectée(s) : 0

Informations reçues par internet

Commune(s) ayant été affectée(s) par le séisme d'après les témoignages Internet (non validé par un sismologue)
(non déterminé)

Intensités communales par distance épicentrale
(non déterminé)

Séismes récents (3 dernières années, ML>3,5) dans un rayon de 20 km autour de l'épicentre
07/04/2014 - Séisme NW de Barcelonnette, (dept. 04,le 7/04/14 à 21h27 heure fr, ML= 5.2) selon RéNaSS
07/01/2013 - Séisme NE de Guillestre (dept. 05, le 07/01/13 à 5h20 heure locale, magnitude 4.1) selon le CEA-LDG
26/02/2012 - Séisme NE de Barcelonnette, (dept. 04,le 26/02/12 à 23h37 heure fr, ML= 4.9) selon le LDG


Séismes historiques d'intensité épicentrale supérieure à VII dans un rayon de 80 km autour de l'épicentre
12/09/1785 - PIEMONT (SUSA) - Intensité épicentrale : VII-VIII
02/04/1808 - PIEMONT (TORRE PELLICE) - Intensité épicentrale : VIII
19/05/1866 - LARAGNE (LA MOTTE-DU-CAIRE) - Intensité épicentrale : VII-VIII
17/02/1947 - PIEMONT (PRAZZO ?) - Intensité épicentrale : VII-VIII
05/04/1959 - UBAYE (ST-PAUL) - Intensité épicentrale : VII-VIII

neo 11/06/2014 18:42


Hi ,


no comment sur le sens des distorsions:


nous en avons déjà assez parlé ici


et encore une fois ce soir ,


on voit bien ici , 


où se situent les futures lignes de ruptures éventuelles ...


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/11/1406110646595626612309565.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/11/1406110646595626612309565