Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 20:41

 

   
  

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Séismes
commenter cet article

commentaires

Hélios 01/04/2014 21:23


Merci, Neo, de ces informations. Il est vrai que dès que le Yellowstone bouge un peu, on s'inquiète vite.

neo 01/04/2014 19:57








Le catalogue de la sismicité
hexagonale à la disposition de tous


 


Vendredi, 21 Mars
2014



 Le Bureau central sismologique français (BCSF) a mis à la disposition du public le 12 mars 2014 sur son site http://www.franceseisme.fr le "Catalogue de la sismicité instrumentale de
l'hexagone 1962-2009", ainsi que la carte correspondante. Copropriété du CNRS et du CEA, ce catalogue ...


Ferlinpimpim 02/04/2014 01:23



Très bon lien. Merci Neo. En te souhaitant bon courage.



neo 01/04/2014 17:34


BELLE ACTIVITE GLOBALE


s'il en est :


http://nsm08.casimages.com/img/2014/04/01/1404010541055626612115029.gif


http://nsm08.casimages.com/img/2014/04/01/1404010541055626612115029

neo 01/04/2014 17:26


Yellowstone aujourd'hui : M 3.1


Oklahoma: M 3


Vancouver : M 5 ...


 

neo 01/04/2014 17:16


http://online.wr.usgs.gov/calendar/2014/jan14.html

neo 01/04/2014 17:11













LiveScience.com





USGS and Yellowstone Park experts say recent
earthquake not out ...



 



KBZK Bozeman News-il y a 10 heures


USGS expert in charge of the Yellowstone Volcano Observatory, Jake Lowenstern said, "There had been ground uplift north of Yellowstone caldera. In the
area ...









Earthquake Shakes Yellowstone But No Volcano Threat Looms
...

 


LiveScience.com-il y a 19 heures




l'ensemble des 211 sources d'actualités »










Experts: Recent Yellowstone NP quakes not out of the ordinary



 



KAJ18 Kalispell Montana News-il y a 1 heure


Scientists with the U.S Geological Survey were actually already in the park when ... more data," explained Jake Lowenstern, the USGS expert who's in charge
of ...




















What can we learn from the giant volcano under
Yellowstone ...



 



Mother Nature Network-De John Platt-25 mars
2014


... by the U.S. Geological Survey, says this is completely normal, though. ... "Geology in general is a hard thing to observe," Jacob Lowenstern, lead ... and pay
attention to what the Earth is saying," Lowenstern told the paper.




















Is the Yellowstone
supervolcano DYING? Researchers say dormant ...



 



Daily Mail-De Mark Prigg-25 mars
2014


According to the U.S. Geological Survey, there have been three ... at you the answer that's happening other places,' said Jacob Lowenstern, ...






neo 01/04/2014 17:04


http://www.earth-of-fire.com/2014/04/yellowstone-le-point-sur-des-inquietudes-non-justifiees.html




Publié le 31 Mars 2014 par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques




Yellowstone - le point sur des inquiétudes non justifiées








Yellowstone Nat. Park - panaches de vapeur sur la vallée de la Firehole river - photo D.McGee / USGS




Un séisme de M 4,8 a secoué le Yellowstone, ce dimanche 30 mars à 6h34, localisé à proximité du bassin de geyser de Norris. Bien qu’elle soit plus forte que celles qui marquent
quotidiennement le Yellowstone, elle n’est pas annonciatrice d’activité volcanique.







Epicentre du séisme de M 4,8 le 30.03.2014 au Yellowstone - carte CSEM




C’est le moment de revenir sur des précisions données il y a un mois par Jake Lowenstern, le scientifique en charge de l’YVO. - link




Intervieuw de J.Lowenstern, scientist in charge of YVO / 2009, toujours d'actualité / USGS




Un bref résumé de cette intervieuw :


Concernant les dates et intervalles entre les dernières grandes éruptions du Yellowstone, et une éventuelle prévision de date concernant la suivante catastrophe :


Depuis la dernière super-éruption, datée de 640.000 ans, qui a produit le Lava Creek tuff, de nombreuses éruptions moins importantes se sont produites dans et hors de la caldeira. Au nord
de la caldeira, on a repéré des éruptions rhyolitiques localisées, en fonction de la viscosité de la lave émise, ainsi que quelques éruptions basaltiques, plus fluides, hors caldeira, tant
au nord qu’au sud de celle-ci. La plus récente éruption concerne le plateau Peachstone : elle fut peu explosive et est datée de 70.000 ans. Le Yellowstone reste donc un système
magmatique actif !


Quand surviendra la prochaine méga-éruption ?


Miser sur la date d’une prochaine éruption cataclysmique en se basant sur les intervalles entre les dernières super-éruptions, revient à jouer à un jeu de hasard. De plus, en tenant compte
du volume de magma émis depuis l’éruption de Lava Creek , la recharge magmatique nécessaire pour une super-éruption nous laisse un fameux délai.







Etendue des dépôts des super-éruptions passées du Yellowstone.




Que nous dit le magma sous-jacent sur une possible super-éruption ?


Bien qu’on ait défini une très grande masse de magma sous-jacente au Yellowstone, la tomographie et la sismologie indiquent que celle-ci n’est pas complètement en fusion … il y a bien
divers corps en fusion de l’ordre de 100 à 200 km³, mais ce volume de magma liquide est insuffisant pour produire une grande éruption.


Divers schémas restent possibles pour la prochaine éruption, mais Lowenstern prévoit une activité à venir semblable à celle des cent dernières années.


Quant aux articles alarmant concernant les émissions d’hélium :


Un article récent paru dans le Journal Nature porte sur des changements apparents de production d’hélium au cours de l’histoire volcanique du Yellowstone, couvrant 2 Ma, par rapport aux
deux milliards d’années précédents de relative stabilité. Cette recherche ne concerne pas l’activité actuelle et n’a pas d’incidence sur les risques volcaniques.


 







Quel avenir pour le volcan Yellowstone ? doc. YVO







Yellowstone N.P. - les volcanophiles et autres amateurs de nature peuvent continuer à visiter tranquillement ces paysages féériques ... vue partielle sur le bassin de Norris - photo Bernard
Duyck.




Sources:


- The super volcano under Yellowstone National Park has given a magnitude 4.8 shake - link


- Yellowstone Eruptions - USGS - interview J.Lowenstern / YVO - you tube


- YVO - A breif FAQ about recent news reports - 28.02.2014  - link


- Los Angeles Times - science news - It's up, up and away for ancient trapped helium at Yellowstone -



neo 31/03/2014 18:49


http://www.earth-of-fire.com/2014/03/le-niveau-d-alerte-du-shishaldin-revu-a-la-hausse.html


en retard ,


désolé ,


j'étais HS ce w.e. ( en poussée)



Publié le 29 Mars 2014 par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques



Le niveau d'alerte du Shishaldin
revu à la hausse.





Le niveau d’alerte du Shishaldin vient d’être réévalué à WATCH et Orange le 28.03.2014 par l’AVO.


Une élévation des températures de surface a été détectée à partir du 18 mars par les satellites, et persiste à ce jour, en relation avec la présence de lave dans le cratère sommital. Les
sismographes enregistrent de petites explosions par intermittence depuis la même date. L’activité reste confinée dans le profond cratère sans coulées sur les flancs.







Shishaldin - image Landsat 8 montrant l'émission de chaleur de la lave dans le cratère sommital, le 18.03 et 27.03.2014 - doc. AVO / USGS / Schneider D.




Le Shishaldin constitue le sommet le plus élevé de l’arc volcanique des Aléoutiennes, avec 2.857 mètres. Ce stratovolcan symétrique, situé sur l’île Unimak, a un diamètre basal de 16 km. et
présente un petit cratère sommital d’où émerge en permanence un petit panache de vapeur. Il est flanqué au nord-ouest de 24 cônes monogéniques parasites.


Le cône du Shishaldin est relativement récent, moins de 10.000 ans, et s’est édifié sur les restes d’une somma ancestrale érodée par les glaciers, et reposant sur des roches volcanoclastiques
de la fin du Tertiaire.


Sa dernière éruption date de 2004 (GVP)


Les Aléoutes nomment ce volcan Sisquk, signifiant " montagne indiquant le chemin lorsque je suis perdu ".


 







Localisation du Shishaldin dans l'arc des Aléoutiennes - doc. AVO / USGS







Shishaldin - Petit panache pris par la webcam le 28 janvier 2014 - doc. AVO / USGS / Schaefer Janet




Sources :


- Alaska Volcano Observatory - link


- Global Volcanism Program - Shishaldin


neo 27/03/2014 19:44


Alerte ou intox ?


 


http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/03/alerte-yellowstone-video-les-animaux.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/vRGh+%28SPREAD+THE+TRUTH%29

neo 11/03/2014 22:41


merci Damien.

Ferlinpimpim 12/03/2014 03:47



Je pense que tu en es a un stade où cela ne pourra pas te guérir, et encore, va savoir, il y a tant de miracles ( méconnus )....



neo 10/03/2014 16:07


Slt ,


rapide passage


( je souffre bcp , car en pleine poussée arthritique,


serait-ce lié ???),


afin de vous signaler celà:


M 5.1 VANUATU et 4.8 CALIFORNIE 10 03 14


http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/10/1403100412145626612052535.gif


 

Ferlinpimpim 11/03/2014 21:08



Salut neo, entre autres choses, le millepertuis est efficace.


 


Bon courage.



neo 13/02/2014 19:03


http://www.earth-of-fire.com/article-kelud-alerte-maximale-et-eruption-ce-13-02-2014-122546468.html


 







earth-of-fire








Jeudi 13 février 2014




Kelud : Alerte maximale et éruption ce 13.02.2014.



En complément de l'article de ce matin, le PVMBG a relevé l'alerte du Gunung Kelud à IV / awas , ce 13.03.2014 à 21h15
locale, assortie d'une zone d'interdiction de 10 km. de rayon autour du cratère.


 


Vivanews vient d'annoncer que le Kelud est entré en éruption ce 13.02, à 22h50 locale; le panache de cendres et gaz
atteindrait 3.000 mètres d'altitude. Dans un entretien avec l'AFP, Surono certifie que les équipes d'observations ont quitté leur poste situé à 7,5 km. du volcan.





Une photo sur Twitter illustre cette éruption :





Eruption du Kelud, ce 13.02.2014 - éclairs dans le panache - photo Kiriman foto dr @RagaRikardhanu kondisi Gunung kelud malam ini @e100ss semoga tidak ada korban. AMin.


 


Sources:


-Vivanews - Gunung Kelud meletus - link


- Twitter : Kiriman foto dr @RagaRikardhanu kondisi Gunung kelud malam ini @e100ss semoga tidak ada korban.
AMin.  

neo 13/02/2014 18:49


http://www.earth-of-fire.com/article-le-kelud-ou-les-tribulations-d-un-lac-de-cratere-122526457.html


 


 



Jeudi 13 février 2014




Le Kelud ...ou les tribulations d'un lac de cratère.




 


 Le stratovolcan Kelud, situé sur l’île de Java,
a vu son niveau d’alerte passer du niveau II / Waspada (alerte) au niveau III/ Siaga (veille) , le 10 février.





En attente d’une évolution de ce statut, je n’ai pas commenté jusqu’à aujourd’hui la nouvelle.


 


Un rappel des faits depuis 2007  :


Après une éruption effusive les 3-4 novembre 2007, et la production d’un dôme de lave dans le lac de cratère,
toujours actif en décembre de la même année, le niveau du Kelud avait été ramené à I / Normal en juin 2009, tout en gardant des recommandations de se tenir à l’écart du dôme, en raison de son
instabilité, de sa température potentiellement élevée et des gaz toxiques en émanant.  





La sismicité du Kelud était en augmentation depuis janvier 2014,
avec un nombre de séismes volcaniques peu profonds – entre 2 et 8 km. sous le volcan - et des pics de sismicité les 15-16 janvier, 28 janvier et 2 février. La température du lac de cratère avait également augmenté de 5,5°C depuis le mois de septembre 2013. A la suite de quoi, le PVMBG avait fait passer l’alerte au
niveau II (sur une échelle de IV) le 2 février.


Depuis, l’élévation de la sismicité, la présence d’une inflation, en particulier dans sa composante radiale, et l’augmentation de température de l’eau de 4°C entre le 23 janvier et le 9 février, suivie d’une
baisse relative le 10.02, ont porté le PVMBG à suspecter une intrusion magmatique et à modifier le niveau d’alerte.





L'évolution du volcan est à suivre !


 


 





   L'évolution de la sismicité entre le 1 janvier et le 10 février - une aide décisionnelle - doc. VSI


 


Kelud - essaim sismique entre le 5 et le 8 février 2014 - les hypocentres(foyers sismiques) sont situés à
1,5 -3,5 km sous le sommet. - Doc. VSI



Le Kelud ou les tribulations d’un lac de cratère :


Le Kelud occupe une place particulière parmi les volcans indonésiens. Malgré une certaine confidentialité, 30
éruptions ont été enregistrées depuis l’an 1000.


 


               Les éruptions du
Kelud et leur indice d'explosivité, depuis l'an 1000 - doc. GVP


 


Le danger présenté par ce volcan est lié à la présence d’un important lac de cratère, d’un volume allant jusqu’à
40 millions de mètres cubes, qui est expulsé lors de phases initiales éruptives, souvent de type plinien.


En 1919, 5.160 personnes furent tués par les lahars engendrés par l’éruption
et l’éjection de 38.000 m³ d’eau du lac ; les lahars se sont écoulés jusqu’à 37 km. du cratère, et recouvert 131 km², inondant ainsi 104 villages.


 


                        Solfatare dans le cratère du Kelud
en avril 1919 - doc. Tropenmuseum





Le VSI fit creuser des tunnels dans les parois du Kelud pour drainer le lac et maintenir son volume à environ 2
millions de m³. Le niveau du lac a baissé d’une cinquantaine de mètres suite à cette action, mais en 1951, une nouvelle éruption a approfondi le cratère de
70 mètres, laissant un volume de 50 millions de m³ d’eau, après réparation des tunnles endommagés. Après la perte de plus de 200 vies suite à l’éruption de 1966, un nouveau tunnel fut construit, et le volume du lac ramené à seulement un million de mètres cubes.


 


                             Le
cratère du Kelud et son lac en 1980 - photo Dan Dzurisin / USGS


 


L’éruption de 2007 a changé la donne : le dôme de lave qui s’est
installé dans le lac en a fait s’évaporer la quasi-totalité, minimisant les risques d'interaction entre le

neo 11/02/2014 17:30


à cette époque là ,


le choc visuel dut être conséquent :



L'art sur les chemins du feu - Thomas Moran, "peintre du Yellowstone".



Thomas Moran a fait partie de l’expédition Hayden en 1871, qui explora le nord-ouest du Wyoming, zone qui sera connue plus
tard en tant que Parc National du Yellowstone. Il a accompagné les membres de cette expédition, grâce à son propre financement, aidé en partie par les propriétaires du Northern Pacific
Railroad.


 


"Le Grand Canyon du Yellowstone" - une des oeuvres de Thomas Moran sur
ce sujet - oeuvre conservée au Smithsonian museum of Art.





En quarante jours passé dans ces décors naturels grandioses, Moran a documenté plus de trente sites différents. Ses croquis
et les photos de William H. Jackson ont attiré l’attention sur cette région et lié pour toujours ce peintre au Yellowstone, au point d’être appelé Thomas "Yellowstone " Moran.


 


 Comme il le décrit lui même : "Je ne place aucune valeur dans la transcription littérale
de la nature. Ma vision n'est pas réaliste ; tout me porte à l’idéalisation. … La topographie dans l’art est sans valeur.


Mon incitation à peindre mon "Grand Canyon du Yellowstone " vient de la superbe palette de couleur qui m’a impressionné.
Aucun décor au monde ne présente probablement une telle combinaison. Les formes sont extrêmement merveilleuses et picturales, et lorsque je veux parler réllement de nature, je ne souhaite pas
retranscrire littéralement la scène, mais la préserver et transmettre une impression réelle."


 





 


 


 


 


 


 


 


 


 


Thomas Moran peignant son "Grand Canyon du Yellowstone", à gauche - à droite, W.H. Jackson en 1872.





Lors de la présentation par Hayden et ses collègues, leurs œuvres et photos ont joué un rôle déterminant pour convaincre le
Congrès d’adopter la législation créant le premier parc national des Etats-Unis en 1872.


Peu après le Congrès s’est approprié le " Grand Canyon du Yellowstone " pour 10.000 $ … cette œuvre, qui a
véritablement lancé sa carrière, offre une vue sur les chutes et les parois de rhyolite jaune du canyon. A l’avant-plan, figurent F.V. Hayden et Th. Moran., ou selon d'autres sources, Moran et
Jackson.


 





     "Le Grand Canyon du Yellowstone" - 2 / détail - doc. from The
Complete works / Thomas Moran


 



                           " Lower Falls of Yellowstone" - doc.
NPS / "Moran and the art"


 


Moran est né à Bolton, en Angleterre en 1837. En 1844, sa famille émigre aux Etats-Unis et se fixe à Philadelphie. Aux
environs de sa seizième année, Thomas Moran commence son apprentissage artistique comme apprenti dans une boutique de graveur sur bois, où il reste deux ans.


A l’instar de beaucoup d’artistes américains, Moran étudie en Europe, où J.W. Turner , peintre paysagiste, va l’influencer.
Il poursuit ensuite sa propre carrière de peintre, graveur et illustrateur. Il travaille pour diverses publications, dont le magazine Scribner.


 


               "Castle geyser, Upper geyser basin " - Thomas Moran / non datée - doc. NPS





Le parc National du Yellowstone fit l’acquisition en 1978 du Journal de Moran, de quelques effets personnels et de peintures
originales pour ses collections. On peut voir certaines aquarelles au Visitor center à Mammoth Hot Springs.


 


  "Jupiter terraces" ( Mammoth Hot springs - Yellowstone N.P.) - Thomas
Moran - doc. Own a painting


 


          " Shoshone Falls " - Idaho / Snake river -
Thomas Moran 1875 - Chrysler Museum of Art


 


Sources :

neo 11/02/2014 17:25


mouvements du jour:


M 2.9 en France













Magnitude


ML 2.9




Region


FRANCE




Date time


2014-02-11 16:05:33.2 UTC




Location


46.80 N ; 1.86 W




Depth


2 km




Distances


266 km S of Saint Helier, Jersey / pop: 28,000 / local time: 16:05:33.2 2014-02-11
52 km SW of Nantes, France / pop: 277,269 / local time: 17:05:33.2 2014-02-11
36 km NW of La Roche-sur-Yon, France / pop: 59,410 / local time: 17:05:33.2 2014-02-11
3 km E of Soullans, France / pop: 3,676 / local time: 17:05:33.2 2014-02-11












Source parameters provided by:
 Laboratoire de Détection et de Géophysique -- Bruyères-le-Châtel, France (LDG)


M 3 en Oklahoma


M 5.1 Bandea Sea


M 4.9 à Hokkaido


M 4.6 AU Kamchatka


M 4 au Chili


 

neo 10/02/2014 18:05


Bsr Damien ,


4 mouvements sur Yellowstone ce jour ,


avec des M allant de 1.3 à 2.4


http://nsm08.casimages.com/img/2014/02/10/1402100608575626611971955.png


ou ici ,


si la première ne passait pas ...


http://nsm08.casimages.com/img/2014/02/10/1402100608575626611971955

Ferlinpimpim 10/02/2014 18:28



Salut neo. ce n'est pas la première fois... On va devoir encore patienter....



neo 10/02/2014 17:56


http://www.earth-of-fire.com/article-salvador-les-seisme-continuent-au-chaparrastique-122471853.html


 



Lundi 10 février 2014




Salvador - les séismes continuent au Chaparrastique.



 


Le MARN – Ministerio de medio Ambiente y Recursos Naturales – indique dans son rapport du 8 février qu’au vu du comportement
actuel du volcan San Miguel / Chaparrastique, une autre éruption reste possible.


 


    Chaparrastique -
épicentres des séismes entre le 27 janvier et 7 février 2014 - doc. MARN





Depuis le 27 janvier, 67 séismes ont marqué le flanc nord du Chaparrastique, dont trois les 05 et 06.02. Le trémor volcanique
se maintient à un niveau élevé, avec 297 à 356 unités horaire, à la station sismique de San Miguel, le 6 février. Ces secousses reflètent la fracturation des roches consécutive à la pression
interne et un mouvement constant des fluides (gaz, eau,magma) à l’intérieur de la structure.


Le 6 février, un panache de gaz gris clair n’a pas dépassé 150 mètres au-dessus du volcan, et les valeurs de SO2
sont comprises entre 0,009 et 0,208 ppm.





On soupçonne qu’une prochaine éruption pourrait se caractériser par de petites explosions et /ou une émanation de lave,
suffisamment visqueuse pour permettre aux personnes menacées d’échapper à ces coulées.


 


                       Chaparrastique - panache éruptif du
29.12.2013 - photo RSOE





Depuis le 29 janvier, date à laquelle une explosion a marqué le Chaparrastique, les volcanologues ont commencé à augmenter la
surveillance en installant du matériel supplémentaire (9 GPS, 5 stations sismiques, des capteurs acoustiques) partiellement fournis par l'INGV Italien. Par ailleurs un recensement fin de la
population et des installations dans les zones à risque est en cours.


 


                               
Chaparrastique - survol le 01.01.2014 - photo MARN





La vigilance reste de mise.


 


Le Chaparrastique / San Miguel est l'un des volcans le plus actif du Salvador. Ce stratovolcan basalto-andésitique culmine à
2.130 mètres, chapeauté par un large et profond cratère. Des fissures radiales sur ses flancs ont canalisé les coulées de lave historiques, dont certaines ont atteint les bases Nord et Estdu
volcan aux 17-19° siècles


 


 


Eruptions du San Miguel et leur
fréquence, comparée à celle des autres volcans Salvadoriens voisins, depuis 1900 - doc. MARN


 


Sources :


- MARN - rapports et informations techniques sur l'éruption du
Chaparrastique - link 1 - link2


- Global Volcanism Program - San Miguel

neo 06/02/2014 20:46


http://naturealerte.blogspot.ch/



mercredi 5 février 2014



05/02/2014...Indonesie: le niveau d'alerte de 19 nouveaux volcans a été augmenté



10:02





Le gouvernement indonésien a élevé le niveau d'alerte de 19 nouveaux volcans dans le pays à la suite de l'éruption du mont Sinabung dans le nord de
Sumatra , qui a déjà tué 16 personnes depuis samedi .
Outre les 19 nouveaux ajouts, trois volcans sont déjà en état d'alerte élevée depuis l'année dernière, le Lokon et le Karangetang dans le nord de la Sulawesi et le
Rokatenda en Nusa Tenggara oriental .
Lundi l'Agence nationale d'atténuation des catastrophes ( BNPB ) a augmenté le niveau d'alerte de 19 autres  volcans dispersés à travers tout l'archipel , mais n'a pas
encore lancer d'alerte d'évacuation des populations vivant à proximité.
Les 19 volcans sont le Kelud , le Ijen , le Bromo ,le Semeru et le Raung dans l'est de Java ; le Lewotobi Perempuan dans le Nusa Tenggara
oriental ; le Ibu , le Gamkonora , le Dukono et le Gamalama dans les Moluques du Nord ; le Soputan en Sulawesi du Nord ; le Sangeang Api dans l'Ouest du Nusa Tenggara  ; le Papandayan dans
l'Ouest de Java ; le Dieng dans le centre de Java ; le Seulewah Agam à Aceh ; le Talang et le Marapi dans l'ouest de Sumatra , le Anak Krakatau dans le Banten , et le Kerinci à Jambi
.
L'Indonésie est situé sur l'Anneau de Feu du Pacifique , un arc de volcans et de lignes de faille encerclant le bassin du Pacifique . Les 19 volcans font parti des 127 volcans
actifs en Indonésie .
Bien que le niveau d'alerte des nouveaux 19 volcans ait été augmenté , les autorités appellent les riverains à ne pas paniquer
.
En effet la décision du BNPB d'élever le statut du mont Kelud a déclenché une petite panique parmi les résidents locaux, puisque les autorités ont appelé les
personnes à rester en dehors d'un rayon de 2 km fixé par le Centre pour volcanologie et de géologie d'atténuation des catastrophes ( PVMBG ) .
Au mont sinabung en forte eruption les sauveteurs ont dû interrompre leurs opérations de sauvetage en raison de craintes de nouvelles
éruptions . Actuellement , la zone d'évacuation est comprise entre 5 et 7 km sur le versant sud-est du volcan .
Seize villages ont dû être évacuées après les éruptions .
" Ce relèvement de l'état d'alerte des nouveaux volcans est là pour sensibiliser les responsables gouvernementaux et le public afin qu'ils puissent anticiper de possible
eruptions », a déclaré le responsable Agung cité par Antara.
Agung a déclaré que la population dans les zones concernées doivent respecter les instructions du gouvernement et les ordres d'évacuation en cas d'une éruption volcanique
.
" Nous demandons la coopération des résidents locaux. Si le gouvernement local décide d'évacuer leur quartier , ils doivent suivre les
procédures ", a déclaré Agung .
Les autorités d'un certain nombre de régions sujettes aux eruptions ont été mis en garde contre la possibilité d'une aggravation des catastrophes , y compris des
glissements de terrain et des inondations , dues à de fortes pluies à l'échelle nationale .
© Nature Alerte




neo 05/02/2014 15:33


http://www.earth-of-fire.com/article-volcans-sous-marins-en-mer-tyrrhenienne-le-marsili-classe-parmi-les-volcans-actifs-122393605.html


 



Volcans sous-marins en Mer Tyrrhénienne : Le Marsili, classé parmi les volcans actifs ?.




Une récente campagne d’exploration, menée par une équipe internationale comprenant des participants
italiens du IAMC-CNR (Institute for Costal Marine Environment of the National Research Council ) et de l’INGV/Roma à bord du navire de recherche
« Universitatis », en mer Tyrrhénienne, s’est intéressée au plus grand volcan européen et de Méditerranée : le volcan sous-marin
Marsili.





Image 3D du bassin abyssal
Tyrrhénien, avec le volcan Marsili au centre, et en avant-plan, l'arc volcanique Eolien.


 





Situé au sud de Naples, ce géant de 60 km. de long, 30 km de large, a une hauteur de 3.000 mètres. Son sommet est
immergé à 520 m. sous le niveau de la mer Tyrrhénienne.


 





Des signes d’activité sismique et hydrothermale ont été renseignés par une précédente campagne en 2010 …
cependant l’hypothèse la plus probable, en absence d’éruptions historiques, faisait remonter sa cessation d’activité à au moins 100.000 ans.





Des carottages récents ont permis une datation au carbone 14 des sédiments contenant des cendres volcaniques, qui
indique une activité ne datant que de 5.000 à 3.000 ans … ce qui pourrait lui valoir de rentrer dans la liste des volcans Italiens actifs, au même titre que
les Champs Phlégréens, Lipari, et les autres volcans à l’activité connue, comme l’indique Guido Ventura, chercheur à l’INGV. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le journal
"Gondwana Research".


 


Les différents volcans Italiens , actifs
actuellement et au cours des temps historiques, sous-marins, et considérés comme éteints - doc. franco ortolani-vulcano-marsili-tsunami


 


 


Les recherches de 2010 avaient mis en garde contre un possible effondrement massif, lié à
de potentiels tsunamis sur les côtes Italiennes. A la lumière des résultats récents, les chercheurs appellent à la mise en œuvre d’un système de suivi permettant d’évaluer les risques liés à
une possible éruption sous-marine.


 


Sources :


- INGV - From CNR and INGV, new evidence on Marsili explosive volcanic activity - link


- Earth of fire - le volcan sous-marin Marsili sous haute surveillance ? - link article du 30.03.2010


- Evocation de cette découverte dans l'émission "Mystère" / Italie 1, ce 30.01.2014, par Sabrina Mugnos, auteur de
"Vulcani, quali rischi ?".


- ac-grenoble - La mer Tyrrhénienne - link


ienne - link

neo 02/02/2014 19:48


seuls des professionnels de là bas


le pourraient sans doute,


mais auraient-ils le droit


et surtout actuellement les moyens ...


de les envoyer de suite sur la Toile ???


je ne le sais ...


bcp d'infos sur le net ( section images )


mais pas encore quant à ce que tu me demandes ...


-,)

neo 02/02/2014 17:25



Aujourd'hui, le Sinabung a fait ses premières victimes directes !



 


Ce 1 février, le Sinabung a fait ses premières victimes directes. Avant ce jour, le tribu payé aux éruptions en cours était
de 31 personnes évacuées, souffrant de maladies diverses telles que difficultés respiratoires, asthme, hypertension, etc.





Ce samedi, au moins 14 personnes, dont un groupe d’enfants "en visite" sur le volcan, ont été retrouvées près du village de
Suka Meriah, localisé dans la zone des 3 km.


D’après le Jakarta Post, les corps des victimes étaient "complètement brûlés et raides ". Les corps ont été identifiés



Le nombre de victimes directes est susceptible de réévaluation, car la teneur en gaz mortels et la chaleur résiduelle de la
nuée ardente ont empêché de plus amples recherches.


 


                    Sinabung - coulée pyroclastique ce 01.02.2014 - photo
Reuters





A ce décombre macabre, s’ajoutent trois blessés très graves … ils auraient rendu une visite à une tombe familiale située dans
cette zone des 3 km. et ont été surpris par une coulée pyroclastique.





Le Sinabung semblait montrer des signes de réduction d’activité depuis la mi-janvier … l’épisode de ce samedi montre qu’il
demeure très dangereux !


 


                Premières victimes directes du Sinabung - photo 01.02.2014 / AFP / Sutanta
Aditya


 


Sources:


- Agence de presse (AFP, Reuters)


- Presse locale (Jakarta Post, Jakarta Globe)

Ferlinpimpim 02/02/2014 17:59



J'ai pensé à toi lorsque j'ai vu cette info et j'ai voulu ouvrir une catégorie "Volcans".....Mais bon, pourrais tu me trouver un graphique des éruptions, pour voir s'il y en a plus que d'habitude
ou pas?.... ça manque....


 


Merci.



neo 02/02/2014 17:20







earth-of-fire








Dimanche 2 février 2014




Tungurahua : forte activité
explosive.



 


 Une forte activité continue de marquer le Tungurahua ce 1 février 2014.


A 14h37, une colonne éruptive, modérément chargée en cendres et de couleur gris sombre, est montée à 2,5 km. au-dessus du
cratère … sa partie haute se dirigeant vers le SE et NE, alors que la partie basse se dirigeait vers l’ouest.


 


   Panache du Tungurahua, à 14h48 le
01.02.2014 vu de Ficoa Los Girasoles - photo José Luis Espinosa-Naranjo


 


Tungurahua - 01.02.2014  / 15h11    évolution du panache  -
photo José Luis Espinosa-Naranjo





A 17h12 et 17h32 locale, deux explosions ont produit des coulées pyroclastiques, qui ont descendu diverses quebradas dont
celles de Juive et Vazcun.


 





                          Tungurahua 01.02.2014 -
coulée pyroclastique - webcam IG / OVT


                          Tungurahua 01.02.2014 -
coulée pyroclastique - webcam IG / Pillate.





Après l’explosion de 17h39, les coulées pyroclastiques se sont faite plus nombreuses et importantes, dont une qui s’est
déplacée sur 7-8 km. Une coulée pyroclastique a atteint le bas de la ravine Achupashal, bloquant la route vers Banos.


 


                  Panache du Tungurahua, à 17h45 le 01.02.2014 -
photo José Luis Espinosa-Naranjo


 



                               
photo José Luis Espinosa-Naranjo








               Panache du Tungurahua -  01.02.2014 - photo José Luis Espinosa-Naranjo


 


Selon certaines sources, le panache s’est élevé à 10 km. , tandis que le VAAC Washington mentionne une hauteur de 14
km.


 


       
Tungurahua -  le panache s'étend - photo Earthquakes / drvillena  / Foto Ecuador 01.02.2014





Cette activité s’est accompagnée d’émission importante de "cascajos" perçue sur les secteurs de Pillate, Capil et Pa

neo 30/01/2014 20:58


http://michelduchaine.com/page/3/


 


Alerte
Fukushima : le combustible fondu des réacteurs a disparu!


26 janvier 2014


Michel Duchaine Écologie, Français-articles personnels
alerte Fukushima, Ère Nouvelle,
Écologie, écosystème, catastrophe de Fukushima, combustible
nucléaire, conspiration, Défenseurs de la
Terre, Fukushima, Fukushima Daiichi, Illuminati, Japon, Michel Duchaine, radioactivité, survie, Terre, vie Un commentaire





 


Ça continue, et ce n’est pas prêt de s’arrêter… Des scientifiques vont se servir des rayons cosmiques pour localiser le combustible fondu des 3 réacteurs.


Et oui, vous le lisez bien, on ne sait pas où est le corium ! Tout est sous contrôle, dormez braves gens !


 


 


 


TOKYO, 23 janvier 2014 (AFP) – Des chercheurs japonais ont présenté jeudi un moyen scientifique de localiser du combustible nucléaire en observant le comportement des rayons cosmiques, une
technologie qui pourrait aider à situer l’emplacement du combustible fondu de trois réacteurs de la centrale accidentée de Fukushima.


Les rayons cosmiques sont des flux de particules provenant directement de l’espace.


Les chercheurs du laboratoire KEK, de l’Université de Tsukuba et d’un établissement universitaire de Tokyo, se sont intéressés aux particules de haute énergie et charge négative appelées muons.


Lesdits muons, des cousins des électrons, ne sont pas faciles à arrêter, ils traversent librement de nombreux matériaux, au point d’ailleurs de gêner parfois des expériences scientifiques.


Pourtant, ils peuvent être absorbés par des substances à haute densité comme le combustible nucléaire.


 


C’est cette propriété que les chercheurs ont utilisée en mesurant les flots de muons depuis trois endroits à l’extérieur d’un réacteur nucléaire à l’arrêt, Tokaimura 2, dans la préfecture
d’Ibaraki, au nord de Tokyo. La surveillance a été continue de février 2012 à décembre 2013.


Ils ont ainsi traqué où les muons ont été bloqués pour produire une image de la présence du combustible nucléaire dans le réacteur, a expliqué à l’AFP un des chercheurs du KEK, Fumihiko Takasaki.


Selon lui, cette technologie pourrait aider la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) à situer l’emplacement de corium (matériau constitué des éléments fondus du coeur de réacteurs nucléaires)
dans le complexe atomique Fukushima Daiichi ravagé par le tsunami du 11 mars 2011 dans le nord-est de l’archipel.


M. Takasaki indique en outre qu’une observation durant moins de deux mois depuis cinq emplacements à la centrale de Fukushima permettrait d’y situer le combustible nucléaire.


Nul pour le moment ne sait en effet où s’est enfoncée cette matière des coeurs fondus, si elle est encore dans l’enceinte en béton de chacun des trois réacteurs incriminés, comme l’estime
Tepco, ou si elle l’a déjà traversée, comme le craignent certains experts.


Or, il est essentiel de pouvoir localiser ce corium pour tenter de le récupérer, ce qui constituera l’opération la plus délicate et la plus longue du processus de démantèlement engagé.


Selon les prévisions actuelles, il faudra entre 20 et 30 ans uniquement pour procéder à cette extraction qui, dans le meilleur des cas, ne pourra pas débuter avant 2020.


Un organisme de recherche dédié, l’Irid, a d’ailleurs lancé fin 2013 un appel international à idées pour des techniques de mesure et retrait du corium.


 

Ferlinpimpim 30/01/2014 21:53



Et la région de Blaye ( Centrale nucléaire dans l'estuaire de la Gironde ) s'attend à des crues pires que 1999 ( gros problèmes dans cette centrale ).... J'ai vu l'info ce soir....


 


Bizarrement, j'y ai pensé hier, à Blaye.... Et c'était pas en bien....



neo 29/01/2014 18:57


http://www.earth-of-fire.com/article-des-seismes-marins-profonds-relachent-de-l-eau-dans-le-manteau-terrestre-122305933.html



Vendredi 31 janvier 2014




Des séismes marins profonds relâchent de l’eau dans le manteau terrestre.




 


 


Des sismologues de l’Université de Liverpool relatent, dans un article de la revue Geology, leur trouvaille de zones de
failles marines en profondeur, pouvant transporter beaucoup plus d’eau vers le manteau terrestre supérieur que prévu précédemment.





L’eau est conduite vers le manteau au travers de
zones de failles marines profondes qui pénètrent une plaque océanique lors de sa courbure dans une zone de subduction. Lorsqu’une plaque océanique plonge sous une autre plaque, cela produit
d’importants séismes, pouvant causer des tsunamis, ainsi que d’autres séismes se produisant beaucoup plus profondément.


 





Epicentres du séisme du 11 mars 2011 / côte Pacifique du Tohoku (ou de Sendai) / Japon, et des nombreuses répliques - ce
séisme est cause du tsunami et de la catastrophe collatérale de Fukushima - doc. www2.demis.nl


 


Les ondes sismiques voyagent plus lentement dans
les zones de failles que dans le reste de la plaque en subduction … ceci est dû à la réaction entre l’eau de mer percolant au travers des failles et les roches océaniques, qui forme de la
serpentinite (*), un minéral hydraté.


 


Vitesse relative des ondes sismiques-P dans la zone de
subduction Sendai au NE du Japon - doc. virtualuppermantle.


 





Summary of subduction zone structure inferred for waveform modeling of dispersed P-wave arrivals. Hydration of slab
mantle is described by von Kármán function, which provides large-scale elongate structures representing normal fault structures inferred. Smaller scale structures
are required to provide observed P-wave coda. Fault depth increase with distance from outer rise is due to downward forcing of fluids (Faccenda et al.,2009,
2012).


Black dots show Wadati-Benioff zone (northern Japan) seismicity. Approximate depth at which mineral-bound water is released is shown by white balloon shapes.


Some mineral-bound water is delivered to mantle transition zone (e.g., Rüpke et al.,
2004; Savage, 2012), indicated by white arrow. Depth of penetration of these hydrated fault zone structures is controlled by temperature at which serpentinite is stable. As slab is heated at
depth, stability fi eld of serpentinite becomes restricted to cool core of slab -  doc. freerepublic


 


Une partie de cette eau conduite vers le manteau
terrestre au travers de ces zones de failles est relâchée dans l’atmosphère, suite à la fusion qu’elle provoque en profondeur au niveau de la plaque en subduction … ce qui mène à une éruption
possible au niveau de l’arc volcanique associé. Une autre part est dirigée plus en profondeur dans le manteau pour y être stockée.


 





Schéma général connu de la subduction d'une plaque
océanique sous une plaque continentale, et du volcanisme induit dans un arc volcanique  - doc.Geol B10 





L’équipe de l’Université de Liverpool a trouvé que
les zones de failles formées dans la fosse océanique profonde au nord-est du Japon atteignent des profondeurs de plus de 160 kilomètres. Ces zones hydratées sont capable de charrier de grandes
quantités d’eau, ce qui laisse penser que les zones de subduction en véhiculent beaucoup plus que ce que les scientifiques estimaient précédemment.


Cette étude apporte de premières mesures directes
de l’hydratation de la basse lithosphère, à des profondeurs intermédiaires, et suggère que la regazéification du manteau est plus vigoureuse que proposée auparavant.


Ceci alimente aussi la théorie du stockage de
grande quantités d’eau dans les profondeurs de la terre.


 


neo 13/01/2014 15:54


Hi ,


pour infos:


http://www.earth-of-fire.com/article-guatemala-le-pacaya-en-eruption-122026308.html



Guatemala - Le Pacaya en
éruption.



Un rapport de l’Insivumeh du 11 janvier 2014 / 19 :00 pm rapporte la première éruption strombolienne de
l’année au Pacaya, visible depuis la capitale. Elle s’accompagne de projections à 100 mètres au-dessus du cratère et des retombées sur le Cône Mc Kenney.
Après huit heures de ce type
d’activité strombolienne, celle-ci a augmenté et est passé à une effusion de lave, qui s’écoule en deux bras en direction du sud et ouest.


 


Pacaya - 11.01.2014


à gauche, photo wmorena
- à droite, photo CONRED


 





Douze heures après le début de l’éruption, deux coulées de lave sont alimentées par quatre cratères ; une
coulée est longue de 3.000 mètres sur le versant ouest (coulée vers le nord, puis obliquant vers l'ouest), l’autre sur le flanc sud est longue de 1800 mètres et large de 600 mètres.


 


Pacaya - 11.01.2014 - à l'avant-plan, la fissure éruptive nord - en arrière-plan, le
cône Mac Kenney - photo CONRED / Flickr





Le CONRED a procédé aux premières évacuations et activé le centre des opérations d’urgence de San Vicente Pacaya,
possédant divers endroits pour fournir gîte et soins aux habitants. Le parc du Pacaya est fermé.


 



 


Dans son bulletin spécial n° 7, l’Insivumeh signale l’apparition de trois nouveaux points d’émission de lave dans
le milieu et le bas du cône actif, accompagnés d’explosions de vapeur et gaz. Des petits cratères situés sur les flancs est et ouest sortent de grandes quantités de lave fluide, formant une seule
coulée à la base du cône, atteignant 5.000 mètres de long et une largeur de 800 mètres. Cette coulée a mis le feu à la végétation composée de caféier et avocatiers. Les incendies sont combattus
par les équipes de pompiers volontaires.
La  coulée du flanc sud, en direction de Chupadero, a des dimensions moindres : 500 mètres de long et une
largeur moyenne de 250 mètres.


 


            Pacaya - Coulée de lave le 11.01.2014 - photo Alexander Rodas / Meteorologia GT


 


             Pacaya - 11.01.2014 -
Front de coulée "aa" dans la végétation - photo CONRED / Flickr


 


     Pacaya - 11.01.2014 - les incendies sont combattus dans la végétation - photo CONRED / Flickr


 


 


                                    
Carte des coulées le 11.01.2014 à 15h. - Doc. Conred


 


N.B. : D'après la carte et les photos, l'éruption implique au moins deux évents fissuraux
effusifs à la base N (alt. 2250 m) et S (alt.1880 m) du Mc Kenney, alors que les rapports citent trois évents sur le flancs E, O et S du volcan.


 


Carte simplifiée du Pacaya, avec le mur de l'ancienne caldeira, et les villages entourant le volcan -
doc. GVP


 


 


Le bulletin n° 9 signale que le niveau énergétique a baissé. L’activité au niveau du cratère
central

neo 23/12/2013 15:24


Slt et tt d'abord ,


noyeux joel à ttes et tous ...


de rapide passage ici ,


pour vous signaler une M6 ce matin


au sud des iles Mariannes .


@+

Ferlinpimpim 24/12/2013 12:05



Salut neo, bon Noël à toi.



neo 16/12/2013 17:53


M 5.7 CE JOUR:


http://nsm08.casimages.com/img/2013/12/16/1312160557185626611823138.png


http://nsm08.casimages.com/img/2013/12/16/1312160557185626611823138

neo 15/12/2013 19:31


http://www.earth-of-fire.com/article-existe-il-une-tectonique-des-plaques-sur-la-planete-mars-121567865.html


 



Existe-il une tectonique des plaques sur la planète Mars ?




Un professeur de l’UCLA / Earth and space sciences a découvert un phénomène géologique sur la planète Mars, impliquant le
mouvement de grandes plaques de croûte sous la surface de la planète.


D’après An Yin, " Mars est à un stade primitif de tectonique des plaques. Cela nous donne un aperçu de l’aspect
primitif de la Terre, et peut nous aider à comprendre comment a débuté la tectonique des plaques sur notre Terre " .





Il se base sur l’analyse de centaines d’images satellites prises par Themis – Thermal Emission Imaging System – embarqué à
bord du vaisseau Mars Odyssey, et la caméra à haute résolution du Mars Orbiter.


En comparaison avec ses recherches dans l’Himalaya, au Tibet, où se rencontrent deux grandes plaques tectoniques, et en
Californie, il semble que les images révèlent la présence de système de failles identique.


 


Mars - deux globes vus par les équipes du MOLA Science Team de la Nasa
montrant une topographie totalement différente. Valles Marineris, Tharsis Montes, et Olympus Mons sont visible sur le globe de gauche, de droite à gauche. - image MOLA Science Team /
Nasa.


 


Carte topographique globale (projection Mercator) de Mars - image Mars Orbiter Laser Altimeter (MOLA)


 


Mars possède le plus long et profond système de canyons du système solaire, connu sous le nom de Valles Marineris (dénommé d’après la sonde Mariner 9 qui a permis sa découverte en 71-72). Elle est longue de près de 4.000 km, soit neuf fois celle du Grand Canyon aux
USA.


 


Mars - vue du segment
central de Valles Marineris - un ancien bassin circulaire, créé par un impact, est coupé sur 150 km. par le déplacement d'une faille - en pointillé blanc, la ligne de faille principale séparant
les blocs nord et sud. -  Image from Google Mars created by MOLA Science Team


 


Quel phénomène a pu produire cette fracture géante sur Mars ?


 Ce professeur a vu une paroi de canyon avec un côté plat, pouvant être généré par une faille, et de même une falaise abrupte, comparable aux falaises de
la Death Valley en Californie, également générées par une faille.


 


Mars - Valles Marineris - intérieur de la faille : les lignes blanches incurvées au centre de la vallée sont des couches de
sédiments dérangées suite à la déformation induite par le déplacement de la faille proche - photo HRContext camera à bord de Mars Reconnaissance Orbiter / Nasa



Il interprète le canyon de Valles Marineris comme étant une limite de plaque, avec un déplacement horizontal … semblable au
système de failles de la Mer Morte. Les deux plaques supposées pour l’instant ont été nommées Valles Marineris nord et sud.





Cette hypothèse ne rend cependant pas compte de la raison qui a fait se mouvoir ces plaques sur une telle distance, ni de
leur vitesse de déplacement, beaucoup plus faible que sur Terre.





Une hypothèse à suivre et qui demande confirmation.


 


Sources :


- UCLA - UCLA scientist discovers plate tectonics on Mars - link


- Nasa - MOLA science team - link



 

neo 10/12/2013 19:02


Bsr ,


que de travail pour réussir à trouver de l'info pertinente


sur mon barbu sur la toile en ce moment ( on dirait presque


qu'un début de black-out est en train de se mettre en place ) ...


 


12/09/2013 — Yellowstone Earthquake Swarm — Craton
movement obvious OK, TX, WY, WA


Posted on December 9, 2013
by sincedutch



video update here:


 


_______


Over the course of the past 48 hours, December 7th, through December 9th 2013 — a series of moderate sized earthquakes has struck directly along
the edge of the North American Craton.


This newest craton edge earthquake swarm consists of upper 3.0M and mid-4.0M earthquakes occurring just South of Yellowstone National Park (supervolcano).  Still well within the newly
defined perimeter of the underground magma chamber(s) associated with past eruptions.


This Yellowstone swarm is on top of yesterdays 4.5
magnitude event in Oklahoma, and the ADDITIONAL 3.7 magnitude event in Northeast Texas (both at fracking operation earthquake swarm locations).





________


Current Yellowstone 4.2M earthquake statistics:


http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/eventpage/usb000ldss#summary



Event Time


2013-12-08 18:08:08 UTC

2013-12-08 11:08:08 UTC-07:00 at epicenter

2013-12-08 12:08:08 UTC-06:00 system time





Location


43.217°N 110.632°W depth=5.0km (3.1mi)




Nearby Cities


14km (9mi) ESE of Hoback, Wyoming

111km (69mi) ESE of Ammon, Idaho

115km (71mi) SE of Rexburg, Idaho

117km (73mi) ESE of Idaho Falls, Idaho

292km (181mi) NNE of Salt Lake City, Utah




________


We have been watching over the past 7 days, since December 2 2013, for this Yellowstone swarm to occur.


THIS SWARM WAS EXPECTED.  Read my post from Dec. 2, 2013 here:


https://www.facebook.com/photo.php?fbid=646332708752490&set=a.363126717073092.106418.296574443728320&type=1



Past 24 hours of noteworthy earthquake activity… 5.5M off the West Coast (coast of Oregon) — in the
fresh lava fields , where the USGS announced new small fissures which are producing large volumes of lava across the sea floor (burying USGS sensors). A sign to expect movement along the
craton edge (again).. meaning OK, TX, AR.. possibly CO/NM border, and Yellowstone again as well.


Any time Oregon shows, we see follow up along the edge of the plate.



below is a screenshot of the 5.5M event which preceded this current craton unrest:





________


Areas which still have not shown movement .. such as the fracking operations at the CO/NM border, also along the craton edge to the Northeast (Canada US border), East Coast Virginia, and off
the East coast by a couple hundred miles.


New Madrid is quiet… a few earthquakes under 2.0M , but rather silent due to the pressure relief occurring to the South, West, and East (via the craton edge, yellowstone, fracking earthquakes).


Use the multiple earthquake monitoring links here to stay up to date on current seismic activity:


http://sincedutch.wordpress.com/2011/11/30/11302011-list-of-earthquake-links-for-global-monitoring/


________


More on the Yellowstone magma chamber here:


http://www.nature.com/news/large-magma-reservoir-gets-bigger-1.14036





The reservoir of molten rock underneath Yellowstone National Park in the United States is at least two and a half times larger than previously thought. Despite this, the scientists who came
up with this latest estimate say that the highest risk in the iconic park is not a volcanic eruption but a huge earthquake.


Yellowstone is famous for having a ‘hot spot’ of molten rock that rises from deep within the planet, fuelling the park’s geysers and hot springs1. Most of
the magma resides in a partially molten blob a few kilometres beneath Earth’s surface.


New pictures of this plumbing system show that the reservoir is about 80 kilometres long and 20 kilometres wide, says Robert Smith, a geophysicist at the University of Utah in Salt Lake
City. “I don’t know of any other magma body that’s been imaged that’s that big,” he says.


Smith reported the finding on 27 October at the annual meeting of the Geological Society of America in Denver, Colorado.


Past Yellowstone eruptions seen here:





______


Watch the Yellowstone Earthquake threat video here:


 


http://youtu.be/IV7y7Id-l94


 





Like this:





Posted in earthquakes and volcano activity | 6 Comments

neo 10/12/2013 18:36


DES NOUVELLES DE MON BARBU ...


 


http://www.youtube.com/watch?v=-E_Ry0mNrEY&feature=share&list=FLHE92x768p8h-fMrqhsnE1Q&index=8

neo 10/12/2013 17:28


http://youtu.be/_c0uATPCX9g

neo 08/12/2013 12:44


latest (Dec 2013) | Nov 2013 | Oct 2013
| archive


Saturday, Dec 07, 2013


Volcanic activity worldwide 7 Dec 2013: Klyuchevskoy, Etna





Beautiful webcam view of Etna in the evening light, the New SE crater in the upper right (Radiostudio7 Montagnola)





Strong ash emissions from Klyuchevskoy last evening (morning in Kamchatka)

Etna (Sicily, Italy): Etna seems not to be heading towards another of its "Saturday evening shows"
today. The New SE crater has remained quiet and tremor is low at more or less unchanged levels. ...more [read all]


Klyuchevskoy volcano
(Kamchatka): phase of strong explosive activity generates large ash plume





Strong ash emissions from Klyuchevskoy last evening (morning in Kamchatka)

A phase of strong explosive activity occurred last evening (this morning Kamchatka time), generating a dense ash plume that rose to approx. 20,000 ft (6 km) altitude and drifted 400 km to
the east. This is the strongest activity since 20 November this year, when a powerful paroxysmal phase with lava fountains, lava flows and strong ash emissions ended. During today, the volcano
seems to have calmed down again. ...more [read all]



More about Klyuchevskoy volcano



Moderate mag. 5.3 earthquake - 117km ENE of Chernabura Island,
Alaska on Saturday, 7 December 2013



Strong mag. 6.2 earthquake - 108km SW of Larsen Bay, Alaska on Saturday, 7 December 2013 -
information




to top



Photo of the Day: Erupting Klyuchevskoy volcano, Kamchatka, with the new lava flow (Sep 2013)





Erupting Klyuchevskoy volcano, Kamchatka, with the new lava flow (Sep 2013)




Complete Earthquake list (worldwide) for today, Saturday, 7 Dec 2013



Friday, Dec 06, 2013


Volcanic activity worldwide
6 Dec 2013: Pacaya, El Hierro, Popocatépetl, Suwanose-jima, Heard, Etna





Etna this morning with the 2 Dec lava flow against the white snow (Etna Trekking webcam)






neo 03/12/2013 12:03


Bjr et de passage rapide :


http://www.earth-of-fire.com/article-etna-un-19-paroxysme-plus-effusif-121413042.html



Mardi 3 décembre 2013




Etna - un 19° paroxysme plus
effusif !



 


Depuis le paroxysme du 28 novembre, l’activité s’est poursuivie au nouveau cratère sud-est de l’Etna avec quelques bouffées
de cendres visibles dans la journée du 29, et de l’incandescence nocturne faible le 30.





En fin d’après-midi le 2 décembre, une vive activité strombolienne marque le NSEC, accompagnée par une augmentation graduelle
de l’amplitude du trémor. Une nuée diluée et composée majoritairement de gaz reste visible grâce à l’incandescense, avant que de mauvaises conditions atmosphériques ne rendent les webcams
inopérationnelles.


 





 


            Etna NSEC - activité
strombolienne le 02.12.2013 à 19h19 et 19h27 - webcam Lave & RS7





L’activité a culminée vers 22h30 en un nouvel épisode paroxystique, produisant des fontaines de lave, et une colonne de
matériaux pyroclastiques poussée vers le N-NE par les vents ; des chutes de cendres et lapilli sont signalées sur la région de Bronte, Maletto et Randazzo.  L’aéroport de Catania est fermé et les vols sont déroutés.


 


Vidéo de Turi Caggegi .


 





            Etna NSEC - Fountaining au
moment où le temps se dégage - photo Turi Caggegi


 


Etna NSEC - Vu de Santa Venerina
peu avant 23 h GMT, incandescence sommitale et coulées de lave vers le S-SE (à gauche), le SE (du centre vers la gauche en bas) et le NE (à droite) - photo Boris Behncke / INGV.


 


 


 


Vers 23h15-20, le sommet se découvre laissant voir une activité forte … qui devient plus effusive ; diverses coulées de
lave sont émises, vers le S-SE, le SE, le NE, et le S. Au sud-est, la coulée de lave rejoint la base de la paroi ouest de la Valle del Bove.


 





 


Etna NSEC - activité au sommet du cône et coulée en direction de la Valle del Bove  - webcam
LAVE à 23h27 et 23h32


 


   Etna - courbe du trémor des 18° et 19°
paroxysmes  - doc. INGV Catania du 03.12.2013 / 9h13 LT


 


Ce matin, la presse locale signale que les routes sont dangereuses, en raison de la présence de cendres et lapilli, et les
écoles fermées à Bronte.


 





Les retombées de cendres et lapilli se sont faites cette fois essentiellement vers le Nord - Doc INGV / Vamos Segura.


 


Sources :


- webcams LAVE et RadioStudio7


- photos et vidéo de Boris Behncke et Turi Caggegi

neo 02/12/2013 19:22


http://www.earth-of-fire.com/article-etna-le-18-paroxysme-121348593.html


 


Après cinq journées et demi de calme relatif, le nouveau cratère sud-est de l’Etna a montré une remontée de l’amplitude du
trémor le 28 novembre en début de soirée, signe précurseur d’un nouvel épisode de fontaines de lave.


 


                     Etna NSEC - le début du paroxysme - webcam
Maletto





Une mise à jour de l’INGV indique le 28.11 à 19h que le 18° paroxysme 2013 est en cours, avec des fontaines de lave et
l’émission d’un gros nuage de matériaux pyroclastiques, dérivant sous le vent vers le nord-est. Des retombées de cendres de plusieurs centimètres sont rapportées sur Linguaglossa.


Le début du paroxysme reste majoritairement caché sous une couverture nuageuse dense, et seule la webcam 9 de
RadioStudio7  laisse apercevoir une forte incandescence.


 





Etna NSEC - premières bonnes images des webcams INGV -


à 17h24 LT - 18h24 GMT


 


 


 


 






 

Etna 28.11.2013 - à gauche, à18h27 - à droite, à 18h37 - Webcam 9 RadioStudio7





              Etna -
28.11.2013 - le rideau s'ouvre sur "le grand show" - photo Boris Behncke


                              Etna NSEC -
28.11.2013 - 20h LT - 21h GMT -  webcam INGV


 


              Etna
- Super foto di Salvo Landro dal porto di Riposto ! - via Etna Walk Facebook


 


Après quelques heures de ce régime, lors du déclin de l’activité, les nuages s’ouvrent et laissent admirer « le plus
grand show sur Terre » comme aime  le dire Boris Behncke. Dans la vidéo qu’il nous transmet, soyez attentifs, durant la première minute, aux ondes de compression ( Flashing arcs) bien
visibles sur le côté gauche du NSEC.


 


INGV - Sezione di Catania Osservatorio Etneo


 


 


Vidéo de Turi Caggegi


 


Durant la finale, on remarque l’activité au niveau de différents évents , de nombreuses explosions fortes et bruyantes, et la
formation de trois petites coulées de lave en direction sud et est.


 


Etna NSEC 28.11.2013 - deux évents sont actifs et une coulée déborde
du cône, sur cette photo de Gino Calleri, via le site Etna Facebook


 


             Etna - fin du 18° paroxysme
vers 2h00, le 29.11.2013 - photo Boris Behncke


 


Etna 29.11.2013 / 7h06 LT / 8h06 GMT


à gauche, tracé des coulées de lave - à droite, le cône noirci par les cendres -  webcams
INGV


 

neo 02/12/2013 19:21


http://www.volcanodiscovery.com/news.html


News





latest (Nov-Dec 2013) | Oct 2013 | Sep
2013 | archive


Monday, Dec 02, 2013


Volcanoes Today, 2 Dec 2013: Sinabung



Photo of the Week: Aerial view of Vulcano Island. The left older part of the island is an older caldera - the remnant
of a dissected strato





Aerial view of Vulcano Island. The left older part of the island is an older caldera - the remnant of a dissected stratovolcano, the right part is a younger caldera where the present-day
harbour and tourist village of Vulcano is located next to the active cone (light brown) La Fossa. A narrow land bridge connects the island with the peninsula formed by the little cone
Vulcanello (an island, that appeared in Roman times), mostly out of the right frame in this picture.




Photo of the Day: View into the Bocca Nuova crater, Etna volcano (9 Sep 2013)





View into the Bocca Nuova crater, Etna volcano (9 Sep 2013)




Complete Earthquake list (worldwide) for today, Monday, 2 Dec 2013




to top



Sunday, Dec 01, 2013


Volcanic activity worldwide 1 Dec 2013: Merapi, Etna





Current tremor amplitude (ESLN station, INGV Catania)

Etna (Sicily, Italy): The amplitude of tremor rose over night to levels that in the past weeks
normally corresponded to intermittent strombolian activity at the New SE crater. However, bad visibility prevents direct observations. ...more [read all]


Merapi volcano (Central Java, Indonesia): phreatic explosion
yesterday


Another phreatic explosion was reported yesterday 11:00 (local time). According to a news article, the eruption produced an ash plume of about 500 m height.



More about Merapi volcano



Strong mag. 6.0 earthquake - 73km SE of Sinabang, Indonesia on Sunday, 1 December 2013 -
information



Photo of the Day: Caldera base of Faials highest mountain “Cabeco Gordo”, Faial Isl., Acores





Caldera base of Faials highest mountain “Cabeco Gordo”, Faial Isl., Acores





to top



Photo of the Month: Winter forest with the glow from the Tolbachik fissure eruption in 2012-13





neo 01/12/2013 14:56


EAU JOUR ( 1ER DECEMBRE 2013 ):


activité bel et bien liée à celle du Soleil


( voir mon post dans le dernier de Damien sur Ison )


et bel et bien en hausse ( récurrences significatives


et augmentation des lieux et des M ) ...


http://nsm08.casimages.com/img/2013/12/0/1312010252445626611781858.png


à suivre aussi ,


car nous atteignons mtnt la barre des M 6


en Indonésie notamment :


http://www.volcanodiscovery.com/news.html


je surveille et vous tiens au courant dès que possible ...

neo 28/11/2013 10:50


http://www.volcanodiscovery.com/news.html

neo 28/11/2013 10:43


suite


http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/28/1311281049025626611772963.png

neo 28/11/2013 10:40


Bjr ,


repost images d'hier,


ici ,


j'ai contrôlé ,


cela fonctione mtnt:


http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/2/1311270432145626611771240.png


http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/2/1311270431345626611771239.png


viendront ensuite celles de ce matin


M 3.6 au Texas


M 2.8 en France

neo 27/11/2013 18:47


http://www.youtube.com/watch?v=D73HuXrUVrc&feature=share&list=PL5D6C759142F01315