Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 21:57
Trou coronal


Credit: SOHO - Consortium EIT, ESA, NASA
Cette image est disponible en format : 1024x1024

Cette sinistre et sombre forme s'étalant sur le Soleil très actif est un trou coronal : une région de faible densité s'étendant au-dessus de la surface, là où le champ magnétique solaire s'ouvre librement vers l'espace interplanétaire. Etudiés intensivement en ultraviolet et en rayons-X depuis l'espace à partir des années 60, les trous coronaux sont des sources connues de vent solaire très rapide, d'électrons et d'atomes qui s'écoulent vers l'espace le long des lignes ouvertes du champ magnétique. Durant les périodes de faible activité, les trous coronaux couvrent typiquement des régions situées au-dessus des pôles du Soleil. Mais ce trou coronal, un des plus grands jamais observés dans le cycle d'activité solaire actuel, s'étend du pôle sud (en bas) jusqu'à l'hémisphère nord. Les trous coronaux tels que celui-ci peuvent durer quelques rotations solaires, jusqu'à ce que les champs magnétiques se décalent et changent la configuration. Visible en fausse couleur, cette image du Soleil a été prise le 8 janvier 2002 en extrême ultraviolet par l'instrument EIT embarqué sur l'observatoire spatial SOHO.


traduction réalisée par : Laurent Laveder

 

Source

 

Un peu plus technique :

 

 

Trous coronaux


Toutes les lignes de force partant de la surface solaire ne retournent pas sur la surface. Au delà d'une certaine distance on n'observe plus de structures fermées matérialisant l'existence de boucles de lignes de force du champ magnétique refermées sur le Soleil. Les lignes de force deviennent radiales. Elles laissent alors aux particules la possibilité de s'éloigner du Soleil le long d'elles-mêmes.


Trous coronaux — observations simultanées en rayonnement extrême ultraviolet et radio —
© SOHO/EIT & Observatoire de Paris — DASOP/LPSH


En tout point de la couronne solaire, une particule donnée est soumise à des collisions avec les particules présentes, ions et électrons. A température constante, la densité volumique des particules (nombre de particules par unité de volume) diminue lorsque l'on s'élève dans l'atmosphère. Une particule est alors soumise à plus de collisions avec des particules ascendantes qu'avec des particules descendantes. Elle s'élèverait dans l'atmosphère, dans la mesure où l'orientation des lignes de force du champ magnétique le permet, si l'attraction de la gravité ne l'attirait pas vers le bas.

Bas dans la couronne, la gravité est suffisante pour compenser l'effet de la diminution radiale de densité et de pression ; haut dans la couronne, les forces de gravité deviennent insuffisantes et le plasma s'éloigne du Soleil. C'est le " vent solaire ".

Au delà d'une certaine distance, les lignes de force issues de la surface solaire ne retournent pas sur cette surface mais s'ouvrent radialement permettant le départ du vent solaire. Cette géométrie est favorable à la propagation de particules vers l'espace interplanétaire. Il est même des régions où des lignes de force radiales sont présentes dès le bas de l'atmosphère. Le vent solaire issu de ces régions est le plus rapide.

La plus faible densité et température, dues sans doute à l'échappement du plasma, font des régions dites de " champ ouvert " (par opposition à celles où les lignes de forces se referment sur le Soleil) des parties de la couronne dont l'émission en rayons X est très réduite. C'est pourquoi elles ont été appelées " trous coronaux " après avoir été détectées – par leur faible émission ! – sur des images en rayons X obtenues depuis Skylab (vols habités américains de 1973).


Source


Partager cet article
Repost0

commentaires

T
En parlant de trou, cela me fait penser à notre situation économique et à la video (à voir absolument) sur "Qui gouverne la France ?"Le vrai pouvoir a bien été volé aux français. L'oligarchie financière américaine  décide de tout. On apprend que Barroso, pdt de la commission européenne était un président des étudiants Maoïstes au Portugal. Il fut approché par l'ambassadeur des USA du Portugal et bénéficia d'une bourse de l'OTAN en 1975 (curieux pour un maoïste). Il devint Premier Ministre du Portugal et sans doute pour remercier ses "parrains" il voulut vendre la Societé Nationale du pétrole portugais au groupe Carlyle, dont le directeur se trouvait être l'ancien ambassadeur américain. Et qui sont responsables Carlyle ? la famille Bush, Ben Laden... Villepin, quand il était premier ministre en 2005, voulait rétablir un certain patriotisme. Mme Kroes s'y opposa en tant que commissaire européen chargé de la concurrence. Cette dame avait des liens intimes avec quelqu'un spécialisé dans les extorsions de fonds....Le vice président de la commission européenne, ancien ministre de Brejnef, M Kallas, s'occuppe de la fraude. Il fut pourtant mélé à une disparition d'argent quand il était directeur d'une banque....On s'aperçoit qu'au sein de la commission 11 sur 27 ont fait des études aux USA dont une université connue pour former les cadres de la CIA... La France est réellement devenu un satellite des USA. Comme elle pouvait fabriquer des dollars à profusion, elle pouvait tout acheter. Sauf là où il y avait une règlementation qui les en empêchait. Alors l'Europe a servi à faire tomber les obstacles : comme en préconisant les dénationalisations, les dérégulations, la mondialisation.... Déjà de Gaule disait sur les américains : "Nous payons les américains pour qu'ils nous achètent !" Pour aider cette mainmise, le verouillage des media... Et pour modérer les sites internet des journaux et TV les plus connues, une société américaine : CONCILEO. C'est ainsi que l'Europe coûte réellement à la France quand on enlève ce qu'elle a reçu : 60 milliards d'euros par an. Et cela sans qu'elle puisse décider de grand chose. elle est minoritaire. Déjà au sujet de la guerre en Irak : 4% était contre, 8% hésitant, 88% pour. L'europe fut une création américaine. Cette video le prouve :http://www.dailymotion.com/video/x9us1s_qui-gouverne-la-france-1-de-7_news
Répondre