Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 17:02















photo : Ahmadinejad en campagne électorale.
48 heures après le stress et la détresse provoquée par le résultat des élections en Iran, voici une conversation avec la source d’information la plus fiable sur les affaires iraniennes : ma grand-mère. La force du populisme de droite n’est pas morte avec Bush junior (traduit du perse) [et retraduit de l’anglais – NDT]

Q-Qu’est-ce qui se passe à Téhéran ?

C’était plutôt calme jusqu’à l’annonce des résultats des élections. C’est vrai que tout le monde était bien remonté et les gens se livraient à des joutes oratoires dans les bureaux de vote – ton grand-père a voté pour Mousavi mais il a du s’y reprendre à deux ou trois fois tellement il y avait du monde – mais le scrutin était juste.


Q-Et toi ?

Eh bien, il avait plus de 180 candidats. Je me suis dit pourquoi n’en avoir autorisé que 4 à se présenter ? Je n’ai pas voté cette fois-ci. Pour moi, l’élection était illégitime. On peut être à la fois illégitime et juste.

 

Q-Comment les débats ont-ils affectés l’issue des élections ?

Les débats ont eu un énorme effet. D’abord, en ce qui me concerne, j’ai regardé tous les débats, discours et analyses des nuits entières depuis le début de la campagne. Je me couchais généralement à 1 ou 2 heures du matin. Il y a eu un avant et un après. Avant les débats, Mousavi avait de bonnes chances, du moins à Téhéran. Mais il y a eu comme une vague. Après les débats, beaucoup de personnes qui s’apprêtaient à voter Mousavi ont finalement choisi Ahmadinejad. Beaucoup.


Q-Pourquoi ?

A cause des connexions entre Mousavi et Rafsanjani. Et il faut comprendre quelque chose. [Ahmadinejad] arrive à convaincre. Il dit certaines choses – certaines vérités. Il n’est pas un voleur. C’est un personnage horrible, mais il n’est pas un voleur. Il est franc.


Q-Est-ce qu’il a truqué les élections ? A-t-il volé les voix ?

Il ne les pas volées. Oui, Mousavi l’a remporté à Téhéran. Mais que dire des provinces ? C’est pas les provinces qui manquent. Ahmadinejad est allé faire la tournée de toutes les provinces pour parler aux pauvres. Les gens sont encore préoccupés par leur assiette. Il est allé les voir, tous.


Q-Mais certains candidats n’ont même pas gagné dans leur propre circonscription.

Oui. Rezai vient d’Ahvaz. Mais il a gagné de justesse. Ce qui en dit long sur la manière dont les campagnes ont été menées.


Q-Il faut être malin pour gagner

[Ahmadinejad) est trés intelligent. Mais malheureusement, il n’est pas un voleur. L’Iran n’est pas Téhéran et Téhéran n’est pas l’Iran. Téhéran n’est même pas le chas d’une aiguille. [ce qui en aurait fait le chas d’Iran, évidemment - note irrésistible du traducteur]

Toutes les regions, provinces, étaient pour Ahmadinejad. Il s’est construit tout seul dans cette élection. Il a travaillé pendant quatre ans, a tenu des bébés dans ses bras et s’est rendu dans les campagnes. Le résultat était prévisible. Il y a certaines villes de l’intérieur du pays dont je n’ai jamais entendu parler. Zarak ou Darak ou quelque chose comme ça. Même là, il y est allé.


Q-Qu’en est-il des coupures dans les communications ? L’internet et les téléphones mobiles ?

Il y a toujours des perturbations lorsqu’un tel événement et une telle déception surviennent. Tous les appels vers l’extérieur et l’interieur du pays ont fait tomber le réseau. S’il y avait eu une volonté délibérée, plusieurs ministères seraient en cause. Ahmadinejad n’est pas omnipotent. Ce n’est pas comme s’il avait le pouvoir de tout fermer. De toute façon, il est bien trop intelligent pour faire ça.


Q-Vu de l’extérieur, Mousavi semblait très populaire ces dernières semaines.

Mais quel péquenot connait Mousavi ? Ahmadinejad a travaillé pendant quatre ans. Ca travaillait dans sa tête depuis le début. J’étais très choquée de constater il y a quatre ans qu’on avait pu voter pour lui. Mais cette année, je n’ai pas été surprise du tout. Il s’est montré comme un homme simple, honnête, aussi incroyable que cela puisse paraitre. La télévision a montré des images de sa maison, de son potager et de lui en train de s’occuper de ses poulets. Des Poulets !


Texte original
http://southissouth.wordpress.com/2009/06/14/conversation-with-grandma-after-irans-elections/

traduction VD pour le Grand Soir http://www.legrandsoir.info

 

Lire aussi ICI (Bas de page)

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Anne Wolff 18/06/2009 00:20

Voilà une Mamie qui nous donne une image de femme irannienne un peu différente des clichés que l'on nous sert habituellement. Intelligente, suivant les débats politiques la nuit à la télévision et emmettant des avis éclairés. Il y a tellement de choses à apprendre, je constate, je suis d'une ignorance crasse en ce qui concerne ce pays qui devient le point de convergence des regards médiatisés. Car c'est le lieu désigné d'où partirai l'étincelle qui mettrait le feu aux poudre de la quatrième guerre mondiale. (Au cas où : la troisième, c'est la guerre économiste généralisée). Encore un scénario écrit par quelques stratèges à la solde des oligarques, comme cette destruction massive de la jeunesse irannienne par l'héroïne qui se deverse à flot par la frontière avec l'afghanistant et qui tue chaque nuit des dizaines de jeunes Iranniens et Iranniennes dont on ramasse les cadavres le matin dans les parcs. Etrange coïncidence, tellement oportune pour certain, que cet autodestruction (programmée?) des forces vives d'un pays gênant.Anne