Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 12:25

Attention, des sources non officielles nous indiquent que l'OMS se préparerait à rehausser la cote d'alerte au maximum DEFCON 6 dans les 24 prochaines heures.

 

Exit le virus de la grippe porcine, exit le virus du Mexicain, il s'appellera le virus de la grippe "A".  Dès maintenant, ça sera infernal de chercher des nouvelles sur la situation du virus.  J'espère que cette façon de nommer le virus, ne fait pas partie d'une stratégie semblable à celle utilisée pour nommer les ouragans, sinon on n’est pas sorti du bois.

 

11 pays sont maintenant atteints.

 

États-Unis 108 cas confirmés : La croissance est actuellement d'un cas à l'heure. Des écoles ferment --- et 150,000 étudiants demeurent à la maison.

 

Mexique 260 cas confirmés : La croissance est actuellement de 3 cas à l'heure. --- Qu'ils sont donc prévoyant d'avoir signé ce contrat!!! Sanofi Aventis merci!!

 

Canada 27 cas, non maintenant 32 cas, non maintenant 34 cas confirmés. (7 nouveaux cas, pendant que j'écrivais cette chronique.)

 

Québec: Il y avait hier 4 cas suspects au Québec. Poirier de Santé Québec ne veut plus donner d'informations sur ces cas ???  (Ils sont incapables, les tests de laboratoires sont faits en Alberta). Mais il confirme en cours de conférence de presse, le premier cas au Québec. Pas de danger, nous n'avons qu'à tousser dans le creux de notre manche, mais aujourd'hui, la Sécurité Civile s'en mêle. Ils ont quand même une provision de 13,000,000 de doses de Tamiflu. Ça pue la vaccination obligatoire tout ça. Rien à voir avec les porcs disent-ils..

 

L'Égypte abat 250,000 porcs. Mais ça n'a rien à voir avec le virus disent-ils, simple mesure d'hygiène disent-ils

 

Un virologiste de l'Université de London averti qu'il y a une possibilité d'armageddon, si... et si... et si... alors va savoir!

 

Grippe porcine, la grosse piastre.

 

La Floride veut sauver son tourisme: Un premier hôpital est pris à mentir

 

En deux mots: si ce virus n'est pas si grave, il y a un méchant paquet d'argent qui se dépense là.

 

Médications

 

Sous le prétexte du cancer du poumon, la cigarette fut démonisée dans nos sociétés depuis 20 ans, alors que la courbe des cancéreux de la cigarette, coïncidait avec l'utilisation des pesticides chimiques. Curieusement, au coeur de l'épidémie en Espagne et au plus fort de l'épidémie de grippe espagnole de 1917/1918, aucune mortalité ne fut à déplorer parmi les milliers de travailleurs d'une usine de fabrique de cigarette d'Espagne. Il est manifeste que le tabac possède des vertus bactéricides, ayant eu un impact sur le virus.

 

De plus, voici ce qu'on peut trouver dans le Dictionnaire universel de matière médicale et de thérapeutique générale 1837

-Fièvres intermittentes. On croit avoir remarqué au Havre , où on prépare beaucoup de tabac, que les fièvres intermittentes sont plus rares parmi les ouvriers qui travaillent à sa fabrication, que parmi les autres artisans (La Clinique , juin 1829).

 

Trois sources possibles: Le tabac lui-même, la fumée du tabac, le souffre des allumettes. Tirez-en vos propres conclusions !

 

Pierre de Chatillon

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Pierre de Chatillon
commenter cet article

commentaires

tarci 03/05/2009 12:27





Sanofi-Aventis investit EUR100 mlns ds une usine au Mexique



 


Lundi 9 mars 2009






 





 






Communiqué édité PARIS (Dow Jones)--Sanofi-Aventis (SNY) annonce lundi la signature d'un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d'une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d'euros. L'annonce a été faite au cours d'une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, président du Mexique et Nicolas Sarkozy, président de la République française, en visite officielle au Mexique. Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du groupe sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis. "Avec la construction de cette usine, sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l'engagement exemplaire envers la santé publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la pandémie", a déclaré Chris Viehbacher. "Cet investissement démontre l'engagement local de sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les Mexicains ainsi que pour l'Amérique latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale". Le contrat a été signé par les représentants respectifs de Birmex (Laboratorio de Biológicos y Reactivos de Mexico) et de sanofi-aventis, en présence du Dr. José Ángel Córdova Villalobos, Ministre de la Santé du Mexique. Selon les termes du contrat, sanofi pasteur produira le vaccin contre la grippe en collaboration avec Birmex, producteur national mexicain de vaccins. Ce dernier réalisera certaines étapes de la production et sera responsable de la distribution des vaccins contre la grippe sur les marchés publics au Mexique. Sanofi pasteur prévoit de débuter la construction de cette usine de production de vaccin dans quelques semaines. Son but est de produire jusqu'à 25 millions de doses annuelles de vaccin contre la grippe saisonnière pour le marché mexicain d'ici à quatre ans. Cette nouvelle usine de vaccin contre la grippe sera construite à Ocoyoacac, où sanofi aventis a déjà une activité industrielle. La nouvelle usine de sanofi pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l'éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Voilà qui est prévoir à court terme ! Bravo !


tarci 02/05/2009 19:44


NOUVELOBS.COM | 02.05.2009 | 18:08
Il consiste à vacciner des cochons verts volants à travers le monde dans un temps limité.



Le jeu Swinefighter (DR)

Un site internet a mis au point un jeu pour "combattre" le virus de la grippe porcine appelée A (H1N1), qui propose de vacciner un maximum de porcs volants en quelques secondes, a-t-on appris samedi 2 mai. Un divertissement qui semble déjà avoir conquis de nombreux adeptes sur la toile.
"Swinefighter"
Tiré du nom anglais de la grippe porcine ("swine flu"), le swinefighter a pour mission de vacciner des dizaines de cochons verts volants à travers le monde. Lorsque la seringue parvient à les toucher, les porcs deviennent oranges et le joueur marque un point. Il doit en vacciner le plus grand nombre possible en un minimum de temps. Selon le site - http://www.swinefighter.com - plus de 7 millions de virus ont été virtuellement détruits


La grippe porcine a déjà son jeu sur la toile

tarci 02/05/2009 18:36

ou comment diminuer la population sans utiliser des virus :http://www.dailymotion.com/user/draide88/video/x8vhfs?hmz=707265766e657874Goldo est de retour !

tarci 02/05/2009 18:23

Autre moyen d'éliminer le peuple :voir la dernière chanson de Goldohttp://www.dailymotion.com/user/draide88/video/x8vhfs_la-voix-des-innocents-goldofaf

tarci 02/05/2009 18:19

Hedge funds : Paris et Berlin engagent le bras de fer avec la City
Le 29 avril, la Commission européenne a finalement adopté la directive Charlie McCreevy, du nom du commissaire européen irlandais au marché intérieur, dont le but est d’imposer certaines mesures de régulation aux hedge funds et aux fonds de capital investissement, basés pour l’essentiel à la City de Londres ou dans les dépendances de l’Empire britannique.C’est sous la pression de la France et de l’Allemagne que le très libéral président de la Commission, Jose Luis Barroso, avait finalement consenti à l’élaboration de cette directive. Dans un article de Libération, Jean Quatremer assure qu’en donnant cette responsabilité à Charlie McGreevy, l’ancien ministre des Finances qui a dérégulé tout le système financier irlandais, Barroso comptait saboter toute tentative réelle de régulation de ces fonds hyper-spéculatifs.Ainsi, dans la première mouture du projet, bien que Français et Allemands exigeaient un enregistrement en bonne et due forme auprès des autorités européennes pour tous les fonds désirant opérer en Europe, McGreevy avait limité cette mesure à l’enregistrement du seul gestionnaire du fonds. Et bien que les Socialistes européens exigeaient que cet enregistrement soit obligatoire pour les fonds eux-mêmes et peu importe leur taille, McGreevy avait proposé que la régulation ne s’impose qu’aux gestionnaires gérant plus de 250 millions d’euros.Or, leur enregistrement devait être considéré comme un genre de « passeport européen », permettant ensuite au fonds spéculatifs d’opérer librement dans toute l’UE, tout en restant domiciliés dans les paradis fiscaux, et même de mener des campagnes publicitaires « actives » pour leurs produits, alors qu’en France, par exemple, ces produits restent fortement encadrés.Suite à de fortes pressions de Paris et de Berlin, McGreevy fut obligé de revoir sa copie. Tout fonds spéculatif gérant plus de 100 millions d’euros devrait s’enregistrer auprès de l’UE pour obtenir le passeport européen. Ainsi, comme Les Echos le souligne, « ni les gestionnaires établis dans des pays tiers, ni les fonds domiciliés à l’étranger ne pourront se livrer à une commercialisation active en Europe (…) ».La Grande Bretagne, où sont domiciliés 1 hedge funds sur 4, sera obligée de partager des informations avec l’autorité de régulation financière européenne (CESR).Bien sûr, ces mesures ne résoudront pas à elles seules la crise actuelle. Mais à ce stade, la moindre tentative de mettre ces fonds sous contrôle semble rendre les Britanniques chèvres.Le 30 avril, le quotidien britannique Daily Telegraph évoquait « les avertissements lancés par les hedge funds contre toute régulation adoptée par l’Union européenne qui les forcerait à quitter Londres : « Londres devra faire face à l’exode de hedge-funds et des fonds de capital investissement gérant des actifs de plusieurs milliards de livres sterling, si les mesures fortes de régulation proposées par la Commission européenne devaient devenir des lois, ont averti les financiers. (…) Le retrait des opérations hors de l’Union européenne aurait des effets dévastateurs pour Londres : près de 60% des compagnies de capital-investissement et presque tous les hedge funds sont domiciliés dans cette capitale. Le PDG de l’un de ces fonds, qui a préféré garder l’anonymat, a déclaré que cette directive était « une façon de s’en prendre à Londres. Cette activité est insignifiante à Paris et à Francfort. » Les spéculateurs craignent en effet que « ces propositions conduisent ultérieurement à l’imposition de règles plus strictes sur les niveaux d’effets de levier tolérés et les ratios de fonds propres. De telles mesures, en effet, entraveraient les stratégies de bon nombre de fonds d’investissement. »En supposant que le texte fasse l’objet d’un accord entre le Conseil européen et le Parlement européen dès la fin 2009, il pourrait s’appliquer dès 2011. En tout cas, au Parlement européen, la présidente socialiste de la Commission d’Economie et des Finances, Pervenche Berès, veille au grain, tout comme le Président du groupe socialiste européen, Poul Nyrup Rasmussen du Danemark, qui tous deux ont exprimé leur fureur contre la mouture Mc Greevy. « Cette directive à plus de trous qu’un fromage suisse », a déclaré Poul Nyrup Rasmussen.Vendredi 01 Mai 2009http://www.solidariteetprogres.org

Mariethé 02/05/2009 07:51

 "Les  nouvelles maladies actuelles ont  été concoctées  par  les laboratoires militaires       comme  armes  biologiques exellent  article  vu  sur  Alterinfo  .netbonne journée  et a +

Nath 01/05/2009 23:03

Après la grippe aviaire, Eh ben mes cochons, voici la grippe porcine. A quand la grippe du boeuf ou du mouton ou du poisson.... A quoi jouent les laboratoires ? Mais est-on sûr que ce sont les chimistes et pas des militaires ? why not ? 

Mariethé 01/05/2009 16:33

le tabac  tout comme  le chanvre  ou la feuille de coca  sont des médicamentsEdgard  Cayce   "  c'est  les Américains  qui ont tiré de la feuille de coca  la cocaîne  ,les indiens  n'auraient  jamais   eu l'idée  ,la feuille de coca est  précieuse  pour les indiens  qui vivent  dans des conditions  extremes  a 5000mètres d'altitude dans la Cordillière  des Andes  ,c'est un puissant toni-cardiaque