Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Ferlinpimpim
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche...
 
 De peinture ou de décapant?...
 
 A vous de choisir.
  • On vous prend pour des cons et j'en rajoute une couche... De peinture ou de décapant?... A vous de choisir.

Le Soleil du jour

 

 

 

LASCO C2

LASCO C3

 

 

    RAYONS X

 



               Magnétosphère

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

At 12:50 UT
Sp
Density: 1.46 p/cm3

 

 
   
 
 

Recherche

30 derniers jours du Soleil

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_eit_284small.gif

Archives

Sat24 Europe

Précipitations



Radar Meteox.com

Compteur

Prets pour le grand saut?

 
                   www.chutelibre.fr

A LA UNE

24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 09:05

Davison Budhoo fut employé du F.M.I. pendant 12 ans. Economiste formé à la London School of Economics, il tranchait sur ses collègues de Washington en raison de son style personnel: Cheveux en bataille et blouson sans cravate...

 

Il tranchait aussi par ses idées et son honnêteté. La preuve par cette lettre qu'il envoya à Camdessus, directeur du F.M.I. de l'époque.

 

            Aujourd'hui, je démissionne de mon poste au Fonds monétaire international après douze années de service et 1000 jours de travail sur le terrain, période au cours de laquelle j'ai fait avaler votre médecine et vos tours de passe-passe aux peuples d'Amérique latine, des Antilles et de l'Afrique. Cette démission est pour moi une inestimable libération: c'est le premier pas que je franchis dans l'espoir de laver un jour mes mains de ce qui, dans mon esprit, représente le sang de millions de pauvres et d'affamés. (...) Il y a tant de sang, vous savez, qu'il forme des rivières. Il sèche aussi; il forme des croûtes sur tout mon corps. Parfois, j'ai l'impression qu'il n'y aurait pas assez de savon dans le monde pour me laver des gestes que j'ai commis en votre nom."

Il étaye ensuite ses accusations. Le F.M.I. fait de la fraude statistique pour exagérer les chiffres et faire pression sur les pays dont il veut démanteler les politiques économiques. Ce fut le cas de Trinité et Tobago dans les années 80, où ce pays, pourtant riche en pétrole fut présenté comme instable. Le F.M.I. doubla dans ses chiffres le coup de la main d'oeuvre dans ce pays pour donner l'illusion d'une extrême improductivité. Dans d'autres cas, le F.M.I. inventa de toutes pièces d'énormes dettes gouvernementales.

Tout cela, selon Budhoo, ne fut pas de l'incompétence, mais une politique volontaire pour obliger les licenciements, diminutions de salaire et toute une politique d'ajustements structurels visant à détruire une économie pour la reconstruire dans le seul intérêt de la finance internationale.

C'est partout où passe le F.M.I. que cela se produit, accuse Budhoo.

Après la publication de la lettre, deux études indépendantes commandées par le gouvernement de Trinidad et Tobago confirmèrent ses écrits.

Ces accusations n'eurent, bien entendu, aucun écho dans les médias muselés. Seule une pièce de théatre "Mr; Budhoo Letter of Resignation from the I.M.F. (50 Years Is Enough) fut présentée dans un petit théatre de New-York en 1996. Un article élogieux fut même trouvé dans le New-York Times, seul article où apparu le nom de Budhoo. 

Article fortement inspiré de "La Stratégie du Choc" de Naomi Klein, P 315/316.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ferlinpimpim - dans Politique
commenter cet article

commentaires